Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Je dois être un peu con" : lettre ouverte à Anthony Bellanger, premier secrétaire général du Syndicat National des Journalistes

Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a apporté dimanche "son plus total soutien" au Syndicat de la Magistrature mis en cause pour son" mur des cons".

Editorial

Publié le - Mis à jour le 2 Mai 2013
"Je dois être un peu con" : lettre ouverte à Anthony Bellanger, premier secrétaire général du Syndicat National des Journalistes

Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a apporté dimanche "son plus total soutien" au Syndicat de la Magistrature mis en cause pour son" mur des cons". Crédit Pixabay

Monsieur Bellanger, je dois être un peu con.

C’est en tout cas ce que je ressens en lisant le communiqué du Syndicat National des Journalistes dont vous êtes le secrétaire général et dans lequel vous expliquez que votre organisation "s’élève contre le mauvais procès fait au Syndicat de la Magistrature" dans ce qu’il faut bien appeler désormais "l’affaire du mur des cons".

En effet, je ne comprends pas que le SNJ y dénonce "l’utilisation d’images volées dans un lieu privé, en l’occurence les locaux du SM" (Je cite votre communiqué à la lettre près et donc en respectant les fautes d’orthographe…)

Je crois que, comme vous, je conçois assez clairement le concept de "lieu privé".  Je tiens également à vous témoigner ici ma conviction qu’il est nécessaire de respecter le droit, et donc le droit syndical.

Cependant, si vous recevez dans les locaux du SNJ de la rue du Louvre, Monsieur Bellanger, non pas un journaliste mais une équipe de trois personnes (un journaliste, un journaliste reporter d’images et un preneur de son) qui ne vous ont absolument pas dissimulé leur identité, que ces trois personnes vous ont informé être là pour réaliser un reportage et enregistrer une interview et que vous accueillez cette équipe de journalistes dans une pièce, ce lieu reste-t-il "privé" ?

De la même façon, votre concept "d’images volées" me turlupine. Lorsque l’une de ces personnes, que vous savez toutes les trois travailler pour la télévision, se met à tourner des images, sont-ce des images "volées" ? A vous lire, j’ai l’impression que ne seraient pas "volées" que les images qui seraient tournées avec votre autorisation expresse et de préférence avec de bonnes vieilles caméras d’épaule Bétacam, bien repérables et reconnaissables.

Je ne doute pas qu’avec vos nombreuses années de reportage d’investigation et de journalisme de terrain, vous savez aussi bien que moi, Monsieur Bellanger, qu’il est parfois nécessaire, pour faire correctement notre métier, de regarder dans d’autres directions que celle que nos interlocuteurs nous désignent et de montrer à nos lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs d’autres tableaux que ceux, toujours joliment peints, qu’entreprises, partis politiques ou syndicats nous présentent de prime abord.

Je ne comprends pas non plus votre différence d’appréciation entre cette vidéo du "mur des cons" mise en ligne par Atlantico et les images "off " de Nicolas Sarkozy volées à la chaîne France 3 et révélées en 2008 par le site d’information Rue89.  Le non-lieu en faveur du site Rue89 vous avait inspiré l’année dernière un communiqué titré "victoire pour la liberté d’information".

Interrogé hier par notre consœur Camille Polloni du même site d’information Rue89, vous expliquez que la différence avec la vidéo d’Atlantico sur le "mur des cons" consiste en "un vrai travail de journaliste, avec une enquête derrière".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par charlotte corday - 30/04/2013 - 15:34 - Signaler un abus Complice du SM, le SNJ....

    En réalité, le SNJ vole au secours de ses amis... Même tendance politique 68 arde... Alors la vérité à peu d'importance. Il faut voler au secours du soldat Ryan' qui est en train de se noyer. Mais laissons les chacals aboyer... La caravane de la vérité passe.Le mal est fait pour cette gauche béte, malfaisante, hypocrite, sure d'elle même et finallement si pitoyable...

  • Par Rouvre - 30/04/2013 - 15:35 - Signaler un abus J'aime bien cet article

    Je me sens moins seul ... con

  • Par troiscentsalheure - 30/04/2013 - 15:44 - Signaler un abus Est-ce que les scènes de torture et de viol qui ont

    été filmées lors de certains conflits avaient reçues l'accord des armées avant d'être diffusées ? Les journalistes partisans du SNJ sont des ratés de la politique.

  • Par rudi11 - 30/04/2013 - 15:58 - Signaler un abus silence, on tourne

    chaque jour qui passe, on voit la presse se ridiculiser; comment s etonner que les journaux restent en kiosque, qu on zappe les infos tv ? selon le sens du vent, la vérité doit elle tourner aussi ? on vit une drole d epoque et si les syndicats doivent controler l 'info, ha ha, çà nous changera du gouvernement !! n empeche que FR 3 vit de l argent public, ce sont donc des fonctionnaires...et la situation est grotesque.

  • Par vangog - 30/04/2013 - 16:07 - Signaler un abus Est-ce la première fois que le SNJ maquille la vérité?

    Les journalistes qui ne "pensent pas comme le SNJ sont-ils mis dans des placards ou évincés des écoles de journalisme, avant même qu'ils aient produit la moindre enquête? Combien de jugements émanant de juges du SM sont sujet à caution politique? Existe-t-il d'autres "murs des cons" dans les locaux privés de syndicats subventionnés par nos deniers publics? La politisation excessive et exclusive de nombreux syndicats est- elle en relation avec la désaffection des citoyens pour le syndicalisme et les méthodes mafieuses qui leur sont assimilées? Etc.... Telles sont toutes les questions que la destruction de ce mur de la honte aurait pu poser, mais qui ne trouveront jamais de réponse, à cause de l'omerta médiatique qui s'est abattu sur ce sujet, à l'exception d'Atlantico, premier site de résistance Français....

  • Par artesan - 30/04/2013 - 16:15 - Signaler un abus Une affaire exemplaire

    La façon dont la plupart des médias traitent cette affaire jette le discrédit s'il le fallait, sur la déontologie de cette profession. La journaliste de France 24, dans la vidéo proposée, n'a de mots que pour minimiser l'incident, prend ouvertement parti pour son confrère de "gôche" contre celui de droite, dans ses questions, ses commentaires ses sarcasmes. La collusion entre le SNJ, la CGT, le SM (et Mélenchon), saute au yeux de n'importe quel spectateur impartial. Le traitement que France 3 tente d'infliger au journaliste qui à filmé le mur, montre le pouvoir néfaste des réseaux de la gauche politique et syndicale, qui font système, contrairement à ce qu'affirme Claude Veil du Nouvel Obs. C'est écœurant, dégouttant, comme l'exprime Ph. Tesson. Les masques de la gauche hypocrite et menteuse tombent. Son vrai visage, clanique et liberticide apparaît au grand jour. Il faut continuer à couper les fils de ce grand bal masqué qui plombe notre pays depuis + de 30 ans. Le système est à bout, il craque de toutes parts. Libérons nous, enfin.

  • Par crit'air - 30/04/2013 - 16:27 - Signaler un abus Bien dit !!

    Je propose qu'une équipe de journalistes filment les locaux du syndicat des journaleux !! pour rire !!

  • Par GREGOIRE.goumy - 30/04/2013 - 16:33 - Signaler un abus merci

    merci à l'auteur de cet article. On se sent moins seul et on devient fier de l'être... con ! merci à vangog aussi qui fait remarquer l'exception 'Atlantico, premier site de résistance Français.... qu'on se le dise haut et fort dans les chaumières ! au moins un site qui ne passe pas l'info à la moulinette socialiste.

  • Par ZeM - 30/04/2013 - 16:53 - Signaler un abus Quand les corporations politico-professionnelles...

    comprendront que si le citoyen s'empare de ce genre d'affaire, c'est que ça le concerne en tout premier lieu... On est plus dans un domaine entre castes professionnelles, mais bien dans un problème qui touche à toute la société (comment l'information est trouvée, traitée, présentée et diffusée). C'est encore plus flagrant quand la mention "de droite" ou "de gauche" y est mentionnée comme j'en parle ici (pas assez de caractère dispo pour remettre le texte entier ici) : icit.fr/ATyO Quelqu'un a une punaise pour moi ? mdr

  • Par rutabaga - 30/04/2013 - 17:13 - Signaler un abus Jugement

    C'est dans ce genre de situation anti démocratique qu'il faudrait descendre dans la rue !! À quand un mouvement national pour défendre la liberté de parole ! Depuis que la gauche est au pouvoir il y a deux poids deux mesures . On est t-on arrivé à une république des juges ! J'ai aussi peur des rouges que des noirs C'est le même fascisme . Madame Barjot rajoutez la défense de Mr Weil raynal , et demandez au SM rouge de présenter ses excuses au père de la petite lorraine morte assassinée 2 fois la 2 eme par le mépris du combat de son père pour sa mémoire ! Aller les rouges du Sm retournez a l'école de Peillon réapprendre le respect d'autrui , le respect des morts , et le respect de la justice Français réveillez vous ou il sera trop tard nous serons SM. Simplement muselés

  • Par lonchamps - 30/04/2013 - 17:14 - Signaler un abus site journal marianne

    fabuleux 10 jours apres les faits le site de marianne ne parle toujours pas du mur des cons. comme fr3 dans les premiers jours. bravo atlantico ,

  • Par Lrt64 - 30/04/2013 - 17:28 - Signaler un abus Faisons le tri entre les torchons et les serviettes

    Il serait grand temps de faire la distinction entre journaux d'information et tribunes politique. Mariane comme beaucoup d'autres ne sont pas des journaux d'information, ils sont la pour faire rentrer de force s'il le faut leur ideologie dans les tetes des francais.

  • Par Lrt64 - 30/04/2013 - 17:32 - Signaler un abus On rigole mais

    ... tout ca est bien preoccupant. Si les journalistes ne sont ou ne peuvent plus etre independants et bien qu'on nous dise tout de suite qu'on est dans une dictature socialiste en France et au moins les choses seront claires. ... Alors que faire pour lutter contre ce gangrenage a tous les etages de notre societe (justice, medias, ...)? Des idees ?

  • Par la saucisse intello - 30/04/2013 - 17:47 - Signaler un abus pisse-copies, robins.....

    tout ça c'est la même merde.

  • Par Bétharram - 30/04/2013 - 17:56 - Signaler un abus Oui Mr P.Guyot, vous avez votre photo sur le mur des c.. du SNJ

    En effet, Mr Guyot vous n'avez rien compris. Je m'explique; deux hypothèses sont à étudier et seulement deux; ce qui pourrait être favorable à la droite est condamnable, ce qui pourrait nuire à la gauche est condamnable. Pour le reste, lieu privé ou non, caméra cachée, discussion privée (off), délation mensongères, calomnies sont autorisés si c'est favorable à la gauche ou si celà peut nuire à la droite. C'est pourtant simple et on vous le répète depuis 68, vous êtes vraiment un cancre, vous méritez votre photo sur le mur des c... du SNJ...préalable aux constitutions de listes avant l'envoi au Goulag comme au SM. Ceci dit, sans en forcer le trait, mes propos me permettront de vous côtoyer dans ces lieux de villégiatures qu'ils nous préparent, à moins que pour nous ils ne choisissent la forme "purges" comme celles entreprises par "le petit père des peuples" qu'ils affectionnent tant.

  • Par la saucisse intello - 30/04/2013 - 18:14 - Signaler un abus Excellent monsieur Guyot....

    vous dites "je dois être un peu con". Rassurez-vous, nous sommes (au moins) deux ! Du coup, le "prestige" du mur de la honte vient de s'élever par notre seule présence ! Ca devient un "must", l'endroit où il FAUT être ! Avec bien entendu tout le respect qui convient pour les familles de victimes de multi-récidivistes qui vivent là l'assassinat une seconde fois. Et c'est parce que nous le devons à ces familles, excellent monsieur Guyot, que nous devons les aider à porter le fardeau. Par nos écrits, par nos paroles, en étant là, tout simplement. Et nous y serons. Nous y sommes déja. Zola vivant y serait aussi.

  • Par Thot7 - 30/04/2013 - 18:21 - Signaler un abus solidarité

    Tous les syndicats sont riches, voire même très riches pour certains, donc ils se serrent les coudes. Ce n'est pas l'intérêt des salariés qu'ils défendent, mais les leurs. Les syndicats ruinent la France, même les investisseurs étrangers fuient notre pays en disant que nous sommes paresseux et trop "victimes" de nos syndicats. La France est en train de ........ crever

  • Par Quid Novi - 30/04/2013 - 18:33 - Signaler un abus A wonderful world

    le commentaire sur le site de SNJ : 1) "Le Syndicat National des Journalistes appelle tous les confrères à se poser les bonnes questions, à ne pas céder à la pression de la course à « l’audimat » et à refuser de participer à une manipulation de l’opinion qui flatte les pires instincts au mépris d’un traitement pondéré, équilibré et serein de l’information." --> si ce n'était pathétique, nous pourrions en rire... 2) "Face à une campagne qui vise à nier le respect de la stricte indépendance et de l’autonomie absolue du mouvement syndical, le Syndicat National des Journalistes apporte son plus total soutien au Syndicat de la Magistrature auquel est fait ce mauvais procès." --> le respect de la stricte indépendance (!!!) c'est une blague ou ils sont totalement déconnectés chez SNJ ? Quand par ailleurs je parle de la réforme nécessaire de l'état français, il y a avec cette affaire un exemple oh combien réaliste de la déliquescence de la société, hélas. Le journalisme n'existe que parce qu’il s'aventure dans l'investigation, il n'est sublimé que lorsqu'il transgresse les soit disant règles, pas lorsqu'il ronronne dans la sphère ultra convenue d'un syndicat.

  • Par Ravidelacreche - 30/04/2013 - 18:35 - Signaler un abus Non Pierrot

    T'es pas tout seul !

  • Par Jaicruvoir - 30/04/2013 - 18:41 - Signaler un abus Deux Poids deux Mesures

    DÉGAGEONS LES!

  • Par Equilibre - 30/04/2013 - 18:51 - Signaler un abus Cette affaire est excellente

    comme toutes celles du moment. Pour eux qui croiraient encore à l'indépendance de la justice, de la presse, ou plutôt d'une certaine justice et d'une certaine presse.

  • Par Equilibre - 30/04/2013 - 18:51 - Signaler un abus SPARTACUS

    Un peu à l'identique de la fin de Spartacus, nous devrions tous dire: JE SUIS CON Un autre arrive et dit NON, C'EST MOI LE CON Un troisième ARRETEZ, C'EST MOI LE CON Et ainsi de suite... Ça aurait de la gueule, je trouve

  • Par sam84 - 30/04/2013 - 18:57 - Signaler un abus J'ai essayé

    D'envoyer un mail de protestation a Fr3 sur le fait de sanctionner ce journaliste hélas les sites des médiateurs de Fr3 sont hors service Ah les faux culs Mais je compte récidiver dans les jours et les semaines qui suivent et j'invite ceux qui le veulent d'en faire autant C'est un double scandale cette affaire dans l'affaire pue

  • Par lotus - 30/04/2013 - 20:44 - Signaler un abus EXCELLENT !

    ....au fait, ce mur, comme on dit, c'est bien des cons qui l'ont fait ? alors pourquoi ils veulent pas qu'on le voit ? une oeuvre d'art c'est fait pour être exposé ! faut l'assumer, son génie créateur ! non ?

  • Par Blablawoops - 30/04/2013 - 21:06 - Signaler un abus A force de cadeaux à cette

    A force de cadeaux à cette caste commercialo-journalistique, ne vous seriez-vous pas cru au dessus de tout ?? Cette gauche soit disant affublée de la Vérité au motif qu'elle aurait lu Kant, Nietzsche et Mao se retrouve le nez dans ses affaires qui resteraient puériles si elles restaient cantonnées à la cour de récréation. Hélas, nous évoluons dans le XXIeme siècle et les "idioties" des uns sont répercutées au travers de la sphère à la vitesse d'un "click" ! Il suffirait d'une Frigide un peu moins jobar et clairvoyante pour faire descendre dans la rue les petites gens qui bossent et paient, pour allez chasser de l'Aristo moderne, à savoir, du banquier, certes, mais également du journaliste, du juge, du syndicaliste intriguant ou du gaucho bien pensant mais millionnaire. Cependant, merci pour votre billet accusateur, cela fait plaisir de voir que tout n'est pas complètement pourri dans ce monde médiatique.

  • Par Gilly - 30/04/2013 - 21:06 - Signaler un abus Sam84

    Ils ont eu au moins un mail, le mien, que j'ai envoyé dés dimanche soir. Il est passé mais je n'ai pas eu de réponse à ma proposition de leur envoyer ma photo pour qu'il l'épingle sur un mur. Dommage, j'en aurais pourtant été très honorée. A défaut de Légion d'Honneur que l'on donne à tout le monde, je veux bien celle des cons. Remise par un représentant du SNJ ou du SM, bien sûr.

  • Par Etmoietmoi - 30/04/2013 - 21:35 - Signaler un abus Les masques tombent

    Dans un masque ce qui compte c'est la ficelle. Trop fine elle se casse, trop grosse elle se voie. Aujourd'hui, sous la tension des contradictions, les masques de la morale de Gauche tombent les uns après les autres. Du cœur du Gouvernement aux multiples syndicats on découvre le vrais visage qui se cachait derrière le masque de la haute moralité. Comme le Roi, les visages sont tout nus.

  • Par Blablawoops - 30/04/2013 - 22:52 - Signaler un abus @ fkb

    On se fout de savoir que ce soit Atlantico, France3 ou Libé. Ce qui compte, c'est que la graine de la Vérité germe. Le nuage de fumée se lève lentement mais surement sur cette "gauche" moraliste bien pensante, mais oh combien intrigante, sur ces politiciens de droite comme de gauche nous maintenant dans ce carcan tel des bêtes de somme. Maintenant, les français agiront en conséquence.

  • Par jerem - 30/04/2013 - 23:43 - Signaler un abus mais quel est donc le magistrat informateur ????

    la chasse est ouverte ? ou c'est le secret des sources (comme le secret de l'instruction )

  • Par issartier - 30/04/2013 - 23:54 - Signaler un abus a l'attention de mr Bellanger

    Vous êtes immonde à mes yeux ,(et pas simplement con)

  • Par vangog - 30/04/2013 - 23:56 - Signaler un abus @fkb Ce n'est plus l'affaire d'Atlantico, mais l'affaire des

    Français, de mettre à bas cet immense mur de la honte bâti par des idéologues du passé dans la Magistrature et dans les Médias français, et dont les syndicats aux méthodes semi-mafieuses et aux financements publics à 96% se serrent les coudes pour occulter l'information et lancer des fatwas contre ceux qui ont osé briser le mur du silence... Soyez en sur, ce mur tombera tôt ou tard, comme est tombé le mur de Berlin sur un air de violoncelle...

  • Par Le gorille - 01/05/2013 - 00:18 - Signaler un abus Merci

    Merci Pierre Guyot pour votre réponse, cette fois issue d'un journaliste. Continuez.

  • Par Ilmryn - 01/05/2013 - 01:09 - Signaler un abus @fkb

    fkb: "mais les autres medias sont deja passés a autre chose, ca n'a plus l'air d'interesser grand monde, tout ca est en train de faire pschittttt :-)" . Vous voulez dire que les médias subventionnés dont les journalistes formés dans une école ou 100% des gens votent à gauche ou extrème gauche sont la preuve que cette histoire n'est vraiment qu'une "blague potache ?" . Ce que vous ne voyez pas c'est que tout s'écroule autour de vous et que la majorité silencieuse ne croit plus un mot des politiques ou de vos journalistes et que le système Français est en faillite totale de tout les cotés: économique, politique et moral. . Si vous saviez ce qu'indépendance, éthique et déontologie veulent dire vous comprendriez que ces magistrat se torchent avec les trois parce que ce document ci-dessous qui est la base de leurs mission de justice ils l'ont signé: . Recueil des obligations déontologiques des magistrats: http://www.conseil-superieur-magistrature.fr/files/recueil_des_obligations_deontologiques_des_magistrats_FR.pdf

  • Par Decebal - 01/05/2013 - 01:17 - Signaler un abus Le couvercle saute

    après des lustres d'une subtile dictature gauchiste, le couvercle a sauter depuis peu. Il ne sera pas refermer et leurs mauvaise foi, cynisme, cupidité, couardise et jeux dangereux vont s étaler aux yeux ébahies des plus croyants. Finalement que FH est été élu soit une bonne chose ce pays va enfin en finir la socialie 68 arde. Ras le .. de ces conneries dispendieuses et destructrices. " le changement c est maintenant" il avait raison !!

  • Par Skagerrak - 01/05/2013 - 07:00 - Signaler un abus niches fiscales + subventions

    voilà les racines du mal . En bons petits toutous , la presse et les journalistes qui vivient aux crochets des contribuables ne peuvent dire ses 4 vérités au pouvoir qui les maintient la tête hors de l'eau . Ensuite ils peuvent donner des backchichs aux magistrats qui leurs fournissent des compte-rendus d'audiences . Que la Presse et ses employés et les magistrats ne gagnent leur pain uniquement en faisant du bon boulot , terminé les subventions et niches fiscales et le paysage français redeviendra plus respirable .

  • Par Gengis - 01/05/2013 - 09:11 - Signaler un abus Et puis enfin et aussi ...

    N'oublions pas que le journaliste auteur de la vidéo avait remis celle-ci non pas aux médias mais à un magistrat lequel avait pris la décision de la relayer à Atlantico en l'occurrence. Le SNJ ici est décevant. Mécaniquement c'est le propre, l'exemple même des méfaits d'un politiquement correct lequel assimilé à une pseudo éthique de Gauche insidieuse fait que la pensée propre tremble du qu'en dira-t-on de la collectivité gavée de valeurs asymétriques : le machiavélisme qui impose le bon droit à celui qui respecte non pas le droit mais la pensée unique. Cette défaillance de la raison signe une France que certains voudraient bâillonnée quand cela l'arrange et affranchie pareillement. C'est le propre d'un esprit sectaire qui fait que même si Anthony Bellanger, premier secrétaire général du Syndicat National du SNJ, pensait à l'opposé de ses décisions, il ne pourrait pas le dire ou alors devrait démissionner tant la meute l'accablerait.

  • Par LECANDIDE - 01/05/2013 - 09:53 - Signaler un abus Ne doutons pas une seconde

    Que ce syndicat SNJ composé de gens sincères et honnêtes va porter plainte contre toutes les émissions "caméras cachées" qui fleurissent à la télévision. Au nom de la déontologie.

  • Par Juste Leblanc - 01/05/2013 - 09:57 - Signaler un abus On est tous le con de quelqu'un

    D'un certain point de vue ce mur de commentaire est un mur de cons en soi. En effet, comme au syndicat de la magistrature, sont affichés ici tout qui est détesté des lecteurs : la gauche, les socialo, les journalistes , les idées progressistes etc... A moins que les cons ne soient en fait ceux qui postent les commentaires, dont moi! Oups... Qui n a jamais fait de connerie dans sa vie ? Je pense qu'on dramatise une situation qui n est pas très subtile mais très compréhensible, car malheureusement les idées partisannes s'expriment rarement sans excès. Et quand le mur des cons n est pas affiché il existe clairement dans les têtes. Or si la démocratie est encore une richesse à préserver, il faut laisser ces idées et ces excès s'exprimer. Les Verts n'aiment pas Les Lyonnais, les supporters de l'OM ne peuvent respirer le même air que ceux du Psg, et en même temps il font parti du même pays. Soyons un peu tolérents et restons indulgents, surtout face à la connerie.

  • Par raouls - 01/05/2013 - 09:59 - Signaler un abus bravo

    l'impartialité est un comportement compliqué. Il nous est, à tous, difficile d'être impartiaux. c'est un effort, un tour de force. la tentation de l'apriori, la tendance à voir les faits selon le prisme déformé de notre conditionnement, de nos combats, est permanent. l'impartialité demande un entrainement et une dicipline. comme en sport de haut niveau, faute de rigueur on s'enfonce. ce syndicat s'est enfoncé. que ce soit légal ou pas, public ou pas, n'est pas la question. quand un sportif mage une pizza il a le DROIT de le faire, mais cela reste une faute (professionnelle) et une trahison de son équipe. ces magistrats trahissent car ils savent que l'impartialité, se gagne sur soit même. ils l'ont perdu dans les rires gras qui ont accompagné chaque nouvel affichage sur ce mur. "aujourd'hui j'auditionne machin, tu sais? un des cons..." et là on sait. c'est scandaleux et odieux.

  • Par raouls - 01/05/2013 - 10:04 - Signaler un abus une précision: je suis de gauche

    aurais-je été magistrat, j'aurais sans doute voté pour ce syndicat. aujourd'hui je l'aurais regrété tant cette grotesque vulgarité me dégoute. je ne mets en cause ni la ministre ni le président, ni les socialistes. juste les imbéciles incapables dorénavant d'exercer leur métier. comdamner un "con" et on les pensera de parti pris, le relaxer et on croira à de la compensation. personne ne dramatise. c'est juste très grave.

  • Par Le gorille - 01/05/2013 - 10:13 - Signaler un abus Raisonnement de Droite

    @Gengis - 01/05/2013 - 09:11 Impossible ! Votre raisonnement est celui d'un homme de Droite ! Comment voulez-vous qu'un homme de gauche puisse seulement en avoir l'idée ? Il serait alors de Droite !

  • Par patricck - 01/05/2013 - 11:04 - Signaler un abus 1+1

    Quand le syndicat des journalistes rejoint le syndicat de la magistrature et que l'un défend l'autre alors que la position est indéfendable alors on peut dire que c'est une alliance mafieuse

  • Par myc11 - 01/05/2013 - 11:15 - Signaler un abus Les magistrats impartiaux?

    C'est ce qui fait douter quand on apprend l'attitude du syndicat qui n'affiche pas de retenue avec le mur des cons. Cela met en doute leur impartialité, la justice est-elle un lieude défouloir?

  • Par vspatrick - 01/05/2013 - 11:20 - Signaler un abus Ou la gauche.....

    et son mode de fonctionnement et de pensée totalement hypocrite. Je ne comprends pas que certains ne le voient pas. Qu'ils continuent donc à encourager le mensonge, la fraude et la baffe ne sera que plus terrible.

  • Par MONTCLAR - 01/05/2013 - 11:34 - Signaler un abus @Juste Leblanc

    Non mais ça va pas ? Vous ne vous rendez pas bien compte de ce que vous dites. Demander du bon sens, de la mesure, peut être même de l'intelligence, de la raison ... enfin, vous ne l'écrivez pas formellement mais on sent que vous avez du vous être tenté. Vous avez bien fait de résister à la tentation, y céder eut été tout à fait déraisonnable. Allez savoir, il se serait peut être même trouvé un commentateur pour vous traiter de con.

  • Par Marie Vidal - 01/05/2013 - 11:35 - Signaler un abus LE MUR DES CONS

    Ici c'est le" MUR DE LA HONTE" Cette institution Judiciaire gangrènée, des pratiques qu 'admettent et cautionnent nos reponsables politiques et que taisent les journalistes de notre pays. http://combatcontreinjustice.over-blog.com

  • Par charlotte corday - 01/05/2013 - 11:41 - Signaler un abus Mr Bellanger

    Connaissez vous la chanson paillarde "Mr Bellanger tu nous emmer.. Mr Bellanger tu nous fais ch...." Ce Monsieur vole au secours des "camarades" quoi de plus normal chez des gens qui n'ont plus depuis longtemps le sens de l'honneur, la digninité de l'honneteté intellectuelle.... Ce sont des apparatchiks, préts à toutes les compromissions pourvu que le parti survive. et qui finiront dans la fosse de l'oubli ,honnis par leur propre troupe car ça finit toujours comme cela. Alors ayez pitié du camarade Bellanger. Priez pour lui. Il en aura bientôt besoin....

  • Par curnonsteen - 01/05/2013 - 12:37 - Signaler un abus J'ai choisi la liberté

    Ne nous y trompons pas : les "belles"consciences, particulièrement celles de gauche, continueront comme par le passé à pratiquer la chasse à l'ennemi : Kravchenko pour son livre s'est fait trainer dans la boue, Köstler traiter de vipère lubrique (ça ne s'invente pas) pour avoir dit la vérité sur le régime stalinien et j'ai encore en mémoire le périple aussi lamentable que grotesque d'Yves Montand et Simone Signoret en URSS défendant l'indéfendable et prêtant une main indulgente mais coupable à la dictature communiste russe qui a sombré depuis dans les tinettes de l'histoire...

  • Par aghiol - 01/05/2013 - 13:54 - Signaler un abus La république souillée

    Toute la mélasse et l'affront que fait subir cette gauche sectaire et revencharde aux fondements républicains ne sont possibles que grace à la mollesse et la "complicité" d'une droite faiblarde et "apeurée dont les pires représentants sont Bachelot ,Nkm,Apparu,Fillon,Baroin,Lemaire etc Attention le réveil sera vraiment dur lors des prochaines échéances tellement cette droite molle se fourvoient en s'accrochant aux pattes de la gauche bobo ....

  • Par tula dit Bouffi - 01/05/2013 - 14:36 - Signaler un abus A partir de maintenant plus d'enquêtes possible en caméra cachée

    Si l'on prend à la lettre la réaction du syndicat national des journalistes, les enquêtes en caméra cachée ne seront désormais plus possibles. On constate, plutot que d'assurer la défense d'un membre de leur profession, le SNJ préfère faire oeuvre de solidarité syndicale avec le syndicat de la magistrature. C'est aisément compréhensible, les deux syndicats ont l'étiquette CGT, c'est à dire à gauche de la gauche. A ceux qui qualifient ce mur de blague de potaches, rappelons que la présence sur ce mur des pères de 2 victimes violées et tuées par des récidivistes élimine cet argument. Et avec la qualification de 'blague de potache', devons nous nous attendre à ce que demain les juges fassent placer un coussin péteur sur le siège d'un accusé pour lui envoyer des signes d'apaisement ? Peut-être pourrons nous aussi demain écraser une boule puante dans le bureau d'un juge d'instruction pour détendre l'atmosphère ? Si ce mur était l'initiative d'un seul juge ce serait simplement inacceptable. Son existence dans un lieu syndical, avec l'accord et la bienveillance de tous les membres, est un vériatble scandale, la preuve de la partialité des juges SM accrochés à leurs convictions politiques

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pierre Guyot

Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€