Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dis-moi comment tu éternues, je te dirai qui tu es : ce que vos "atchoum" révèlent de votre personnalité

Selon le neurologue et psychiatre américain Alan Hirsh, "l'éternuement est comme le rire" : il révèle des choses de nous-mêmes.

A vos souhaits

Publié le
Dis-moi comment tu éternues, je te dirai qui tu es : ce que vos "atchoum" révèlent de votre personnalité

L'éternuement est un réflexe indispensable à la purification des voies respiratoires. Crédit Reuters

Explosif ou discret, sifflant ou bruyant, l'éternuement est un réflexe indispensable à la purification des voies respiratoires. Mais saviez-vous que notre manière d'éternuer reflète certains traits de notre personnalité ? Selon le neurologue et psychiatre Alan Hirsh, qui dirige la Fondation pour le traitement et la recherche de l’odeur et du goût de Chicago (Illinois), "l’éternuement est comme le rire" : il révèle des choses de nous-mêmes, rapporte le site NBC News.

"Certains rires sont forts, d’autres doux. C’est la même chose pour l’éternuement, qui sera souvent proche de celui que l’on faisait enfant", détaille Alan Hirsh, qui précise toutefois qu’aucune étude n'a jamais été faite sur le sujet. "L'éternuement représente toute une personnalité, voire son caractère sous-jacent", ajoute-t-il. Il ne se manifeste donc pas toujours par un "atchoum" retentissant qui s'entend jusqu'au bout du jardin. Une personne extravertie aura en effet tendance à éternuer bruyamment, tandis qu'une personne timide essaiera de masquer ses éternuements, en se pinçant le nez par exemple, détaille le site 20 Minutes.

"Le mien résonne comme un puissant canon de guerre", explique Dan Fine, un consultant IT âgé de 54 ans et très sûr de lui. Ce n'est pas le cas de Tara Spicer, une rédactrice de 29 ans : "Je réprime mon éternuement. Je pince toujours mon nez pour éviter de faire du bruit". Elle a même une théorie psychologique pour expliquer sa façon d'éternuer : "Je pense qu’inconsciemment, je me rebelle contre ma grand-mère qui était très fière de ses éternuements retentissants". Les "éternuement de chaton" de Susan Frykholm font généralement beaucoup rire sa famille et ses collègues. "Je n'essaye pas d'être mignonne, explique cette vendeuse de 31 ans. Mais la plupart des gens s'amusent de la 'préciosité' de mes éternuements".

rnuement ne se manifeste donc pas toujours par un "atchoum" fracassant. Si certains se font entendre, d'autres sont nettement plus discrets. "Le mien résonne comme un puissant canon de guerre", explique Dan Fine, 54 ans, consultant IT très sûr de lui. Au contraire, Tara Spicer, 29 ans, une timide rédactrice, ne se laisse pas aller quand il s'agit d'éternuer. "Je réprime mon éternuement. Je pince toujours mon nez pour éviter de faire du bruit. Je pense que je me rebelle sans m'en rendre compte contre ma grand-mère qui était fière de son retentissant éternuement", déclare Tara. D'autres contrôlent différemment leurs éternuements. "Lorsque il éternue, il aime injurier le monde entier jusqu'à retenir mon expiration", raconte le Dr Siegel au sujet d'un ami plutôt extraverti. "C'est un contrôle partiel du résultat final", a-t-il ajouté. Toutefois, il reconnaît que "la plupart des gens ne pensent pas à la façon dont ils vont éternuer" ce qui permettrait au sujet d'exprimer pleinement sa personnalité, conclut-il. A vos souhaits !

En savoir plus: http://www.gentside.com/insolite/notre-facon-d-039-eternuer-revelerait-notre-personnalite_art50163.html
Copyright © Gentside

Interrogé par NBC, Gordon Siegel, un ORL de Chicago, confirme la théorie d'Alan Hirsh. "L’éternuement est un phénomène involontaire, qui fait partie du mécanisme de défense du corps face aux bactéries, mais nous pouvons contrôler dans une certaine mesure la façon dont il intervient", détaille-t-il. "Lorsqu'il éternue, il aime injurier le monde entier", raconte le Dr Siegel à propos d'un ami plutôt extraverti qui ponctue chacun de ses éternuements par un gros mot. "Il y a un contrôle partiel du produit final", ajoute le médecin.

Mais la plupart des gens ne "préméditent" pas la façon dont ils vont éternuer, c'est pourquoi ce réflexe naturel permettrait d'exprimer pleinement sa personnalité. Enfin, Gordon Siegel estime que la forme du nez influencerait aussi notre façon d'éternuer.

Et vous, comment éternuez-vous ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gégé Foufou - 29/04/2013 - 07:39 - Signaler un abus J'ai l'éternuement arabe

    AICHAAAA

  • Par Glop Glop - 29/04/2013 - 08:10 - Signaler un abus Il faudra rappeler...

    Que la "Jeanne", navire naphtaline de la Royale, a été désarmée depuis presque trois ans. Des photographies à jour de l'actualité ce serait pas mal.

  • Par Le gorille - 29/04/2013 - 08:31 - Signaler un abus Naphtaline

    Certes, Glop Glop, certes... mais au moins cette photo est-elle neutre : elle ne donne pas la préférence à tel ou tel autre navire... Et puis la "Mission Jeanne d'Arc" est toujours d'actualité... A tout hasard, vous-même, photographiez-vous souvent des gens qui éternuent ? Hum ? Alors cette jolie photo prise sur le vif doit être particulièrement rare ! Et puis, merci à Atlantico pour sa publicité pour la Royale ! Qui hélas risque de perdre bientôt ce surnom en déménageant à Balard...

  • Par Glop Glop - 29/04/2013 - 08:43 - Signaler un abus @ Le gorille - 29/04/2013 - 08:31

    Cher Grand Singe internaute, même à Balard, la Royale demeurera la Royale. Quant à photographier des gens qui éternuent, non ce n'est pas véritablement mon objet photographique, je n'ai pas d'essuie-glace d'objectif ;-), mais les clichés ne manquent pas sur ce sujet.

  • Par bigoud26 - 29/04/2013 - 09:49 - Signaler un abus Photo

    Il est recommandé lorsque l'on fait parti de "La Garde d'Honneur", c'est comme cela que cela se nomme, de ne pas bouger, de faire le moindre geste. En tant qu'ancien marin, je trouve cette photo très sympa, même si "La Jeanne" est désarmée depuis 2009 ou 2010. Alors, hors sujet ou pas, je m'en moque ...

  • Par Ravidelacreche - 29/04/2013 - 10:48 - Signaler un abus "l’éternuement est comme le rire"

    Les flatulences aussi !

  • Par gdb - 29/04/2013 - 13:28 - Signaler un abus Bon sens et éducation

    Réprimer un éternuement dans un endroit public (comme le train ou le métro) n'a rien à voir avec la timidité. C'est une question de bon sens et d'éducation pour ne pas transmettre ses germes aux voisins. Malheureusement, de plus en plus de gens ignore ce qu'est la civilité et vous éternuent quasiment à la figure, scène de la sauvagerie ordinaire en milieu urbain.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€