Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 31 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dieudonné, externalité négative de la tentative de réélection d'un président socialiste en 2017

Alors que la polémique autour de "la quenelle" ne cesse d'enfler et que Dieudonné a porté plainte à la suite de menaces reçues, le gouvernement passe une fois encore à côté du débat en l'abordant de manière manichéenne dans une logique électoraliste.

Badabing

Publié le
Dieudonné, externalité négative de la tentative de réélection d'un président socialiste en 2017

Dieudonné. Crédit Reuters

Dans la collection bibliothèque rose socialiste « Martine va à la plage contre les méchants », vous avez aimé le Mariage pour tous, et son débat finement anglé « pour ou contre l’homophobie », vous avez adoré le projet de loi pénalisant les clients de prostituées et son choix cornélien « pour ou contre la traite humaine », vous avez plébiscité le retentissement national de la Une de Minute consacrée à Christiane Taubira et  son douloureux dilemme « pour ou contre le racisme » ; alors vous allez être comblé par la nouvelle superproduction présidentielle, mobilisant tous les maquisards du pays, la chaussette Jean Moulin chevillée au corps : j’ai nommé le combat contre Dieudonné et ses quenellistes, qui sévissent, c’est dire le danger, jusqu’au cœur du Parc Astérix.

Et la mobilisation de toutes les bonnes âmes est sans faille, de Laurent Joffrin à ma stagiaire de 15 ans pro-Christophe Maé et qui n’aime pas les gens chelous. L’appel au sursaut national est massif afin d’ouvrir un débat où il sera comme souvent difficile de trancher : « pour ou contre l’antisémitisme ».  Mince, c’est presque aussi tendu que « pour ou contre tuer des enfants ».

Allez, je me lance, je choisi le camp « contre l’antisémitisme ». Je sais, c’est carrément courageux, et ça me permet surtout de mener une riposte préventive pour le cas où une photo de moi en train de faire une quenelle avec Dieudonné, la mine ravie, ressortait des tréfonds d’Instagram (mais non, cette photo n’existe pas, allons !). Car me voici paré des pleins pouvoirs nucléaires contre les forces du mal. Et je vous parle des vrais pleins pouvoirs, ceux de l’article 16 de la constitution, que voici : « Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la Nation, l’intégrité du territoire, ou la réélection de François Hollande, sont menacés, d’une manière grave et immédiate, le président de la République prend les mesures exigées par les circonstances, après consultation de Manuel Valls et du calendrier des représentations au théâtre du Rond-Point ». Des pleins pouvoirs, modèle printemps 1956 contre le FLN, qui m’octroient maintenant les mêmes droits que le général Massu, celui d’anéantir sans débat mon adversaire, et de « courageusement » :

- Dénoncer les quenellistes à leur employeur afin de les faire virer

- Fouiller dans les archives de l’Équipe TV pour retrouver toutes les vidéos de sportifs faisant la quenelle après une victoire, afin de les faire sanctionner par la ministre du Droit des sports Valérie Fourneyron.

- Ratisser Facebook et Instagram à la recherche du « quenelliste anonyme » (de trop) pour arracher ce salopard à sa vie calme et tranquille.

- Et, si je m’enhardis vraiment – ce qui serait mon droit, ratonner les quenellistes à la sortie des discothèques lyonnaises et les enfermer dans un coffre de voiture.

Mon courageux combat de « résistant de masse » m’apportera quelques récompenses personnelles (nombreux « like » sur Facebook) et le privilège d’un port de tête altier dans les diners en ville, signe d’une pensée épurante et sainement délatrice. Mais je participerai aussi, ne m’en déplaise, à une victoire à l’arrachée (ou à une courte défaite) d’un président socialiste en 2017, dans un second tour face à Marine Le Pen. Dans un pays de grognards peu enclins aux shoots de moraline, obliger la société à se scinder entre bons et méchants, faire du Front national le dernier rempart fantasmé de la liberté d’expression, c’est lui assurer une place au second tour des élections. Mais cette fois, face à la bête immonde, le représentant des gentils frôlera plus les 50,01% que les 82,21% chiraquiens. C’est ce qui s’appelle « prendre son risque ».

Valls et/ou Hollande sont joueurs, et pour (tenter) de se faire (ré)élire, avec un 7 et un 2 dépareillés, leur martingale est vite vue : mieux vaut enfiler comme des perles les débats gagnés d’avance, que de se confronter à une réalité perdue depuis longtemps. Et ni le chômage, ni les fermetures d’usine, ni les hausses d’impôts, n’auront droit de citer dans ce combat entre les forces du bien et les afficionados de spécialités lyonnaises à base de pâte à choux.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par casanova - 03/01/2014 - 09:29 - Signaler un abus L'axe du Bien

    Seul contre tous, chapeau bas monsieur ! - Lol -

  • Par casanova - 03/01/2014 - 09:36 - Signaler un abus Tout l'art de la socialo-sphère...

    va consister à tenter d'accrocher la gamelle Dieudonné à la remorque de Marine Le Pen. Mais comme dirait Pierre Joxe, Manuel Valls n'a pas les bons conseillers juridiques . On peut parier sans risque que la gamelle sera pour eux.

  • Par coucou - 03/01/2014 - 09:44 - Signaler un abus MarineLePen élue face à la gaucherie

    Il me semble qu'après la dictature que Valls voudrait imposer à la pensée des français, nous aurons les résultats suivants en 2017: 70% pour MLP si elle est face à Valls, et peut-être 65% si elle est face à Flamby. Moi c'est sûr je ne risque pas de voter pour un parti qui fait arrêter les gens parce qu'ils portent un bonnet rouge à cause des problèmes financiers tandis que le fils d'un ministre qui n'a pas payé ses impôts se retrouve ( à revendre à un prix astronomique )avec un appartement dont il n'aurait jamais pu avoir les moyens d'acheter si les gens qui dirigent le pays ( vers le gouffre) n'étaient pas aussi corrompu! Longtemps j'ai cru aux histoires contre le FN, mais là je me dis on n'a pas vu une situation plus absurde, il est hors de question de laisser l'UMPS continuer: c'est le FN qui doit avoir une chance et j'espère que tout le monde l'a compris. J'espère qu'élu, le FN abrogera cette loi anti-famille, anti-religion, anti-logique même de la nature.

  • Par Nana de la falaise - 03/01/2014 - 09:49 - Signaler un abus Hors sujet

    Le personnage de Dieudonné me donnant la gerbe, je me demande s'il y a encore des journalistes pour se demander comment le prêtre enlevé au Cameroun à pu être libéré. La réponse semble être que Hollande a fait "un geste" pour essayer de s'attirer un peu de sympathie de l'électorat catholique. Il y a quelque chose de pourri au royaume de France.

  • Par Jean-Pierre - 03/01/2014 - 10:18 - Signaler un abus Rêve !

    . Même les partisans du FN ont compris la diversion qui réside dans la condamnation de Dieudonné... ouf ! . Pour le reste, c'est tordant de penser que Hollande sera au 2è tour en 2017, au train ou vont les choses il risque surtout de devoir laisser passer 1er un tour. . Et c'est également dérisoire de penser que l'UMP / Sarkozy ont dit leur dernier mot. . Pas trop d'arrogance chers frontistes, ou vous allez connaître le sort de Mélenchon ! . ps. bravo au rédacteur, il a une belle plume, un peu trop lyrique, mais enjouée !

  • Par Ravidelacreche - 03/01/2014 - 10:44 - Signaler un abus Là il me faut la machine à décoder de la NSA

    " Dieudonné, externalité négative de la tentative de réélection d'un président socialiste en 2017" (sic!)

  • Par cpamoi - 03/01/2014 - 11:12 - Signaler un abus Belle écriture !

    Bravo pour le style à la fois clair et créatif !

  • Par jerem - 03/01/2014 - 11:36 - Signaler un abus la mayonnaise pour médias en quete de feuilleton

    "Alors que la polémique autour de "la quenelle" ne cesse d'enfler" ah oui ? la quenelle interesse les francais ? non , elle interesse les medias pour faire un feuilleton avec tous les bouffons qui se précipitent sur les plateaux pour nous jouer leur scne de l'acte 222 facon actor studios ....

  • Par cloette - 03/01/2014 - 12:31 - Signaler un abus definitions

    "externalité": L’externalité caractérise le fait qu'un agent économique crée par son activité un effet externe en procurant à autrui, sans contrepartie monétaire, une utilité ou un avantage de façon gratuite, ou au contraire une désutilité, un dommage sans compensation "négative" le contraire de positive C'est plus clair ?

  • Par un_lecteur - 03/01/2014 - 13:01 - Signaler un abus 2017 c'est loin

    l'époque actuelle me fait penser à l'URSS sous Brejnev. Une société sous l'étouffoir, avant son éclatement. "Les dernières années de son règne furent marquées par un culte de la personnalité omniprésent atteignant un sommet pour son soixante-dixième anniversaire en décembre 1976. Cette propagande, était cependant incapable d'inspirer ni respect ni peur à une population de la part de laquelle il faisait l'objet d'innombrables railleries (notamment sous la forme de blagues russes). Brejnev s’intéressait surtout aux questions internationales en laissant les questions internes à ses subordonnés ... L'un de ses derniers actes majeurs, l'héritage qui serait fatal à ses successeurs, fut la décision en décembre 1979 d’intervenir en Afghanistan, où un régime communiste impopulaire avait de grandes difficultés à garder le pouvoir" Source Wikipedia Un apparatchik modèle et la grande époque de la nomenklatura. Suivi par Andropov, Tchernenko, et enfin Gorbatchev qui a essayé de réformer l'irréformable - puis l'implosion. Que se passera t'il entre aujourd'hui et 2017 ? Bien malin qui peut le dire, mais ce qui est certain c'est que nous sommes dans une époque de changements rapides.

  • Par Ramos - 03/01/2014 - 13:09 - Signaler un abus Excellent article

    Rarissime article d'une lucidité qui n'apparaît que très peu dans les médias. C'est vrai, soyons courageux,soyons contre l'antisémitisme, contre les violeurs, contre les assassins, contre les voleurs ( sauf certains..), contre les Fukushima, contre les Tchernobyl, contre la pluie, contre les orages, contre les Tsunamis, contre Dieudonné. Soyons plus courageux encore : soyons pour les juifs, pour les homosexuels, pour le soleil, pour le ciel bleu, pour l'égalité de tous ( sauf de certains..) pour la fraternité, pour la liberté ( sauf pour certains..) pour la démocratie, pour les conneries.

  • Par gile - 03/01/2014 - 13:22 - Signaler un abus hou là là

    Ce Lanher c'est une pointure. Il vise bien le bougre. Je le mets dans mes favoris.

  • Par Solognitude - 03/01/2014 - 16:39 - Signaler un abus Le PS et l'art de l'embrouille!

    Article qui résume bien ce à quoi excelle notre nomenklatura : L'enfumage pour tous et pouvoir de nuisances par ceux qui ne sauraient risquer la perte de leur fromage par des raisonnements en dehors du politiquement permis! Ceci remet les choses en place.

  • Par SteakKnife - 03/01/2014 - 17:07 - Signaler un abus Tiens mon commentaire a été censuré...

    ça prouve que j'avais raison!

  • Par mine - 03/01/2014 - 17:10 - Signaler un abus Règlement de compte ?

    Valls a de toute évidence un compte personnel à régler avec Dieudonné. Le problème c'est qu 'il n'a pas à utiliser ses fonctions pour régler ce type de compte : http://www.liberation.fr/societe/2014/01/03/valls-appelle-a-collecter-au-plus-vite-les-amendes-impayees-de-dieudonne_970382

  • Par Terranostra - 03/01/2014 - 19:52 - Signaler un abus @ mine

    Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage. Dans notre belle démocratie, hexagonale mais un peu étriquée question liberté d'expression, quand on veut tuer un "humoriste anti-système" on le fait condamner pour antisémitisme , on organise son lynchage politico-médiatique puis on le livre à l'inquisition fiscale. Le grand inquisiteur en l'occurrence est Manuel Valls...un choix qui n'est pas innocent (il suffit de chercher sur youtuve ou dailymotion.

  • Par Terranostra - 03/01/2014 - 20:33 - Signaler un abus Faîtes vos comptes...

    Non seulement le PS avait déjà perdu l'électorat ouvrier, que Mélenchon, d'ailleurs, n'a jamais retrouvé, mais avec cette affaire grotesque de Dieudonné, si mal menée par un matamore de papier , il va perdre l'électorat "arc-en-ciel" conçu et théorisé par Terra Nova(rien à voir avec mon pseudo) et qui avait permis la victoire de François Hollande. L'UMP ne dit rien, car il n'y a que des coups à prendre, ni Marine Le Pen qui a tout à gagner. Et merci qui ? Merci Manuel Valls !

  • Par Vincentrb - 03/01/2014 - 21:21 - Signaler un abus La soupe à la Dieudonnade....

    Le Ps et ses sbires se confondent encore dans leurs magouilles politiques... quenelle, racisme, banane, homophobie, etc...ils font tout pour enfumer les français....et cacher leur incompétence complète.... Cela ne marche plus... les français ont parfaitement compris où ils veulent nous mener.... Jospin avait tenté le coup en tant que PM de dire que tout allait bien...qu'il n'est pas socialiste...et j'en passe et des meilleures.... on a vu le résultat...2002 et une petite claque contre les mauvaises odeurs... En 2014, les français ne sont pas moins idiots qu'en 2002, je dirai meme qu'ils le sont beaucoup moins qu'en 2012 avec Menteur 1er et les frasques de son équipe de clowns En 2017, la moutarde leur aura tellement monté au nez, que la France verra pour la 1ere fois le president sortant rater la marche du second tour, si ce n'est même pas déjà celle du 1er tour...car quand les baronies socialistes vont tomber comme des chateaux de cartes aux prochaines échéances, il se pourrait bien que pour empecher la casse, certains barons ne le soutiennent plus du tout.... et leur hypothèse d'un 2002 a l'envers avec un 50.01% est bien loin d'être probable.....

  • Par vangog - 03/01/2014 - 23:59 - Signaler un abus Excellent, Lahner!

    N'étant pas un fan de quenelle, je me suis quand même régalé. Mais vous avez oublié le plus répugnant dans tout cela: le zèle aussi soudain que non spontané des juges et autres avocaillons à faire juger le quenellier pour des amendes non payées et a lui faire regretter son exploitation passée d'une justice laxiste et moins âpre à poursuivre les sociétés écrans que les con-tribuables lambdas... Hop, un petit bisou de la garde des sots sur son téléphone magique, et la Justice française se réveille de son sommeil dans le bois... Cette Justice ressemble de plus en plus aux justices télécommandées depuis les pouvoirs des corporatismes Italiens et Allemands de l'avant-guerre, de par son obséquieuse fidélité au pouvoir gauchiste et son efficacité contre les ennemis politiques de ce pouvoir....

  • Par Blanche Debasenhaut - 04/01/2014 - 01:13 - Signaler un abus Dieudonné M'bala M'bala est un humoriste, certes contesté,

    mais il est beaucoup moins drôle que son challenger Valse-avec-les-mous qui froufroute et qui papillonne dans tous les médias pour expliquer à quel point la patrie est en danger, précisément par la faute du sieur Dieudonné ! Les français qui risquent quotidiennement leur vie dans les territoires perdus de la République apprécieront...

  • Par Redomier - 04/01/2014 - 07:52 - Signaler un abus Science fiction

    Article nul . Allez faire votre roman de science fiction chez les gosses. Vous me faites bailler

  • Par Blurp - 05/01/2014 - 23:30 - Signaler un abus Bel article!

    Le problème de l'enfumage est que, très rapidement la fumée se dissipe et pour camoufler les dégâts il faut toujours en rajouter, toujours et toujours!... Là, on a commencé tôt, il en faut du rideau... alors en ce moment c'est Dieudonné, qui sera donc la prochaine cible de la dictature de la pensée Juste?...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Louis Lanher

Louis Lanher est né en 1976. Avocat de formation, il est aujourd’hui réalisateur de documentaires et scénariste pour la télévision. Dernier roman paru : Trois jours à tuer, aux éditions du Diable vauvert.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€