Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le détestable signal
envoyé par les députés
refusant de baisser leurs salaires

Les députés ont voté en masse contre une proposition visant à réduire leur salaire ce lundi. A l'heure où l'État impose une politique de rigueur, ce refus d'une mesure somme toute symbolique est vilipendé de toutes parts. Membre du Conseil économique, social et environnemental, Sophie de Menthon s'insurge...

Les efforts pour les autres

Publié le

Mais quelle inconscience, quel manque de sens de l’État, quel absence de jugement a piqué les parlementaires ? Quel exemple effondrant donné au pays que de voter CONTRE une proposition de diminuer (symboliquement) leurs salaires ! Le groupe timide qui proposait cette heureuse initiative s'est retrouvé non seulement minoritaire au sein de la majorité, mais ridiculement minoritaire !

Plus lâche encore, la consigne d'abstention de l'opposition : ne pas se prononcer, c'est vouloir faire croire que l’on pourrait être d'accord, mais que l’on ne parle pas avec ces gens-là, ceux de l'opposition. Les laisser se planter seuls, sans risque et en faisant des économies sur une éventuelle baisse de leurs revenus, belle solidarité professionnelle, bel exemple de l'éthique de la profession d'élu !

Peu importe, à la limite, que nos parlementaires voient ou non leurs salaires diminuer, puisque les conséquences sur les finances publiques ne sont que de l'ordre du symbole, en revanche beaucoup plus grave est le refus.

C’est refuser aux Français de témoigner que l’on partage leurs difficultés, que l’on accepte cette fameuse solidarité sur laquelle on nous donne des leçons en permanence. La paille et la poutre, relisez la parabole "oh ! ministres intègres et conseillers vertueux". On ne retiendra ni le montant de vos rémunérations, ni le montant sur lequel on vous demandait de faire un geste, on se souviendra seulement de cette belle unanimité dans l'abstention face à l’effort.

Voilà qui discrédite sérieusement les lois que vous votez sur la base d'une politique de rigueur, exigée des autres mais que vous vous refusez à vous-mêmes ...

Vous faites pour une fois l’unanimité dans l’opinion publique de droite comme de gauche, qui trouve cette attitude pitoyable. Il ne vous reste plus qu'à vous retourner contre l'impudence de ceux qui ont eu l'outrecuidance de faire une telle suggestion, qui a révélé votre visage grippe-sou.

On confirme par la même occasion que seul l’esprit de "clan" prévaut, toute bonne idée qui viendrait du camp d'en face est forcément mauvaise, tout constat est forcément erroné... Quel bel exemple républicain, voilà qui ne va pas non plus redorer l’image politique, faute d'avoir enrichi les caisses de l’État.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par FIGAROCB - 17/11/2011 - 09:09 - Signaler un abus C'est bien le reflet de la vérité !

    La majorité des élus, du parlement, sont là pour gagner de l'argent facilement et profiter au mieux de tous les privilèges attachés à leurs fonctions. Des économies énormes sont à faire dans la fonction publiques avec ses appartements de fonction, ses véhicules, ses employés de service, etc... dont les plus grands bénéficiaires sont ceux qui hurlent sur la dette !

  • Par bobocleaner - 17/11/2011 - 09:38 - Signaler un abus deux points

    On peut réver - mais je n'y crois pas - qu'ils ont refuse une spirale deflationniste, mais compte tenu de leur culture economique moyenne .... Mais le message principale est celui envoyé aux Francais : les sacrifices c'est pour vous et pas pour la caste dirigeante.

  • Par chinou1941 - 17/11/2011 - 09:40 - Signaler un abus Un scandale

    Il serait judicieux qu'un lecteur Atlantico, au faite de la technologie numérique, lance une pétition nationale. Des millions d'internautes signerait pour faire comprendre que nos élus vivent avec les moyens que l'état ne possède pas.

  • Par jeannaimar - 17/11/2011 - 10:40 - Signaler un abus Pétition

    Pour répondre à chinou1941, il existe déjà une telle pétition je n'en suis pas l'auteur). Je n'ai pas le droit de donner le lien ici, mais Sophie De Menthon pourrait la diffuser ici ou dans les "grandes gueules", si chacun la relayait sur son réseau social, ses amis çà serait l'idéal car aujourd'hui elle n'a que... 72 signatures :-(

  • Par Ex abrupto - 17/11/2011 - 11:22 - Signaler un abus Suggestion

    Les parlementaires garderaient le droit à l'abstention. Mais ils auraient une amende chaque fois qu'ils s'abstiennent, disons 500 à 1000€ :-) Par ailleurs: à Chinou et Jeannaimar Il existe une association reconnue d'utilité publique qui s'occupe de ce genre de pétition: "Les contribuables associés". Ils ont un site.

  • Par Alain34 - 17/11/2011 - 11:37 - Signaler un abus Quelle surprise...

    Quand il s'agit de voter des choses les concernant, c'est étrange, ils parlent souvent d'une même voix, quelque soit leur bord. Retraite, indemnité, réduction du nombre de sièges, réductions des avantages, réorganisation des collectivité locales, etc etc... C'est à vomir. Cet état est in-réformable. Sans parler de la lamentable distribution des sieges à laquelle on assiste actuellement !

  • Par veryliberalguy - 17/11/2011 - 11:54 - Signaler un abus Oui ministres, Président, sénateurs, parlementaires devraient

    donner l'exemple en diminuant nettement leurs salaires, pour compatir avec ceux qui souffrent le plus de la crise. Lorsque Jospin en 97 et Sarkozy en 2007 ont multiplié par 3 leurs salaires, au début de leur mandat, cela a nuit fortement à l'image du politicien et de son rapport à l'argent. Déja que chaque mandat politique est très souvent entaché d'affaires politico-financière...

  • Par Cap2006 - 17/11/2011 - 12:24 - Signaler un abus Je m'INDIGNE avec vous

    Je pense en effet que deux mesures s'imposent : 1- baisse de 10% des indemnités et frais de fonctionnements 2- arrêt du cumul d'indemnité - et de la possibilité de la reverser à un tiers...

  • Par sam84 - 17/11/2011 - 14:12 - Signaler un abus A l'origine ,c'est un brin demagogique Il eut mieux valut

    supprimer un quart du nombre des députés et imposer aux partis de proposer aux législatives des listes avec une réelle représentativité sociétale par une plus grande place aux groupes sociaux professionnel non représentés actuellement,aux femmes et aux minorités visibles Limiter les mandats a deux,et interdire le cumul Les symboles dans les périodes sombres sont des emplâtres sur une jambe de bois

  • Par cappucino - 17/11/2011 - 14:56 - Signaler un abus Il faut aussi diminuer les émoluments

    des conseillers économiques et sociaux. Que tout le monde donne l'exemple, surtout quand on est désignée par décrets en conseil des ministres sur le rapport du Premier ministre, en clair le fait du prince.

  • Par mich2pains - 17/11/2011 - 16:17 - Signaler un abus Nos " Chers" élus refusent des baisses importantes ?

    Il va bien falloir qu'ils se mettent à la diète que JE leur impose , manu-militari ! A ausculter mes déclarations d'impots sur le revenu depuis plus de 20 ans ....ils y verront clairement : montant de l'impôt sur le revenu ....................0 , 00 euro prime pour l'emploi due par le fisc ............de 100 à 500 euros

  • Par jpeter55 - 17/11/2011 - 16:32 - Signaler un abus Habituels

    Les élus sont coutumiers de s'extraire du monde réel. Qui se souvient encore que les députés de la Nation s'étaient « auto-amnistiés » quand les affaires de financement des partis commençaient à faire un peu trop de bruit dans le Landerneau de l'A.N.

  • Par bobocleaner - 17/11/2011 - 16:43 - Signaler un abus Ruy Blas Victor Hugo

    Bon appétit, messieurs ! Ô ministres intègres ! Conseillers vertueux ! Voilà votre façon De servir, serviteurs qui pillez la maison ! Donc vous n'avez pas honte et vous choisissez l'heure, L'heure sombre où l'Espagne agonisante pleure ! Donc vous ous n'avez pas honte et vous choisissez l'heure, L'heure sombre où l'Espagne agonisante pleure ! Donc vous n'avez ici pas d'autres intérêts

  • Par bobocleaner - 17/11/2011 - 16:45 - Signaler un abus Ruy Blas Victor Hugo (2)

    Soyez flétris, devant votre pays qui tombe, Fossoyeurs qui venez le voler dans sa tombe ! il feraient bien de relire leurs classiques nos banqueroutiers

  • Par mich2pains - 17/11/2011 - 17:01 - Signaler un abus RIGEUR ?

    De Goooche comme de drOOOate , vous allez apprendre à vous ouvrir et à vous fermer LES PORTES tous seuls , comme des grands garçons et des grandes filles ! Elysée , Matignon , A.N , Sénat , etc..... Fini de vous payer ces larbins encostumés et en gants blancs pour vous servir . Les salaires de ces grouillots nous empéchent de bouffer tous les jours ! B A S T A !

  • Par titine - 17/11/2011 - 17:42 - Signaler un abus Mais puisqu'il le dit

    M. Hollande - qu'il baisseras salaires du président et des ministres... s'il est élu !!! Bon, on a compris, nos députés chéris, c'est nada ! Mais "notre" Hollande pour montrer l'exemple, qu'attend t il pour baisser de ses fameux 30% proposés son salaire de président du conseil général + député ? Pourquoi attendre d'être élu, si tant est qu'il le soit (évidemment...).

  • Par GOGO - 17/11/2011 - 18:03 - Signaler un abus le vol des vautours ou la danse des condors

    Les émoulements des députés et leurs petites administrations (clientéliste ou familiale) et encore on va en creer 12 de plus pour des français qui ne payent pas un sou d'impôt.

  • Par bobocleaner - 17/11/2011 - 19:15 - Signaler un abus il y a des députés qui ont sauvé l'honneur

    Les députés ont rejeté lundi la proposition de Lionnel Luca et cosignée par Nicolas Dupont-Aignan de réduire de 10% les indemnités des parlementaires. Un scandale auquel s’ajoute celui du moment choisi pour mettre au vote cet amendement. http://www.debout-la-republique.fr/Rejet-de-la-reduction-des.html

  • Par alankin - 17/11/2011 - 19:26 - Signaler un abus démocratie préemptée par la monarchie républicaine

    triste spectacle que celui de voir traité le sort de l'avenir énergétique sur un coin de table, pour un marchandage de postes et de maigres % de voix...l'avenir du pays? ben aux oubliettes....l'intéret national? mais, c'est un gros mot... C'est bien cela le pire : 30 ans d'incurie politique pour notre plus grande infortune...

  • Par cappucino - 17/11/2011 - 22:12 - Signaler un abus Au cas ou personne ne l'aurait remarqué

    Sophie de Menthon émarge partout et ses articles ne sont que pure démagogie.

  • Par brennec - 18/11/2011 - 09:34 - Signaler un abus Tous pourris??

    Est-ce que tous les députés sont de cet acabit? Même les députés européens? http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2011/10/26/europe-enrichit-au-moins-les-deputes-europeens/

  • Par Nils Olgerson - 18/11/2011 - 15:00 - Signaler un abus Une critique globale contre les députés de gauche...

    Madame de Menthon, quelle adresse ! Critiquer nos Députés en accentuant la faute de ceux de la Gauche... Mais cela ne m'étonne pas sachant que vous êtes au CES, une sorte d'émanation du Gouvernement (quel qu'il soit) ?

  • Par Nils Olgerson - 18/11/2011 - 15:01 - Signaler un abus Les Députés, mais aussi...

    ... les Sénateurs, les membres du Gouvernement, le Président lui-même, sont comme les grands patrons : avides d'argent et de pseudo-pouvoir. Il doivent baisser leurs indemnités (pas temporairement) car ils ont déjà beaucoup de privilèges annexes : frais payés, souvent voiture de fonction (avec chauffeur) et partie des indemnités non-déclarables (du moins pour nos élus cités plus haut).

  • Par Nils Olgerson - 18/11/2011 - 15:05 - Signaler un abus Et que dire...

    ... du budget pour le fonctionnement de l'Elysées qui a exploser depuis l'arrivée de MONSIEUR le Président, pour la Grandeur de la France à l'étranger...

  • Par Nils Olgerson - 18/11/2011 - 15:43 - Signaler un abus Ahhh..

    Veuillez m'excuser pour les fautes de frappes qui se sont glissées dans mon dernier commentaire. Veuillez lire "l'Elysée" et "a explosé".

  • Par Nils Olgerson - 18/11/2011 - 15:44 - Signaler un abus ...et encore...

    "frappe"... décidément!

  • Par indigné28 - 20/11/2011 - 10:05 - Signaler un abus le gagnant.....??

    et...le gagnanttttttttttttttttttttttttttttttt est ???????????????????????????? celui qui s'octroi une hausse de salaire.................................................. qui bloque son salaire...(qu'il ne mérite pas !) le gagnant estttttttttttttttttttttt -Le Roitelet.! mais ou placent-ils donc tous leur pognons ? j'entends parler de Paradis.....F..ca existe ca.....! qu'es-ce que c'est ????

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Sophie de Menthon

Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€