Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dépenses militaires : pourquoi l’Asie achète désormais plus d’armes que l’Europe

La Chine est aujourd'hui le second budget au monde en matière de dépenses militaires.

Industrie d’armement

Publié le

Au cœur de la course aux armements en Asie, il y a la montée en puissance de la Chine depuis plus de trente ans. La croissance économique chinoise s’accompagne d’une croissance tout aussi exceptionnelle de ses dépenses militaires, on l’estime officiellement à plus de 10% par an en moyenne depuis le début des réformes en 1978. Partie d’un niveau très bas, celles-ci ont atteint en 2011 un niveau supérieur à 106 milliards de dollars (estimé au taux de change courant qui est fortement sous-évalué) soit un des budgets les plus élevés au monde, second budget seulement après celui des États-Unis (mais un cinquième seulement de celui des États-Unis).

Elle domine largement les autres pays d’Asie du Sud-est qui ont dépensé moins du quart de la dépense chinoise (24.5 milliards de dollars), mais ceux-ci tentent cependant de combler leur retard en accélérant leurs programmes d’investissement ce qui peut faire penser à une course aux armements dans la région. La crise financière mondiale impose depuis 2009 des coupes budgétaires sévères dans les budgets militaires à peu prés partout dans le monde et notamment aux États-Unis et en Europe, alors que la Russie, la Chine et l’Asie du Sud-est font exception.

En un sens cette évolution est naturelle pour la Chine, la dépendance accrue de la Chine à l’égard de l’économie mondiale a progressé encore plus vite que sa production intérieure : premier exportateur mondial, c’est aussi un importateur majeur. Elle se doit donc d’assurer la sécurité de ces approvisionnements en matières premières énergétiques et minérales, vitales pour son économie. Cette situation appelle une stratégie de développement et de protection de ses routes maritimes. Cela concerne au premier chef les routes qui la connectent au Moyen-Orient et à l’Afrique.

On a vu la Chine financer le développement de ports en eaux profondes au Pakistan, en Birmanie, aux Maldives et sur les côtes africaines, ces investissements ont à la fois des objectifs commerciaux et militaires au profit de la marine chinoise. Du coup l’Inde se sent encerclée et se doit de renforcer sa défense qui est beaucoup moins bien lotie que celle de la Chine qui n’a pas besoin d’obtenir un consensus du public.

Par ailleurs la Chine a tendance à se considérer comme la puissance tutélaire de la mer de Chine et voudrait bien renouer avec son passé glorieux où les pays de la zone payait leur tribut à l’empereur de Chine. Tout aussi naturelle est la réponse de ses voisins les plus proches qui craignent la main mise de la Chine sur les territoires maritimes proches de la Chine.

Les incidents en Mer de Chine ne cessent de se multiplier et les revendications chinoises sur la propriété de certaines iles ou cailloux - et surtout du sous sol qui les entourent- se heurtent directement à celles de ses voisins : que ce soit avec les deux Corée, le Japon, les Philippines, le Vietnam, Taïwan etc. Du coté du continent la Chine a résolu ses problèmes de frontière avec la Russie et entretien de bonnes relations avec Poutine. Elle s’intéresse de près aux évolutions de l’Asie centrale et a constitué avec la Russie et quatre pays de cette région un groupe de coopération dit groupe de Shanghai. Par ailleurs la Chine continue de mettre la pression sur l’Inde dans l’Himalaya.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 19/06/2012 - 10:12 - Signaler un abus l’Asie achète désormais plus d’armes

    Elle les achètent à qui ?

  • Par De France et de plus loin - 19/06/2012 - 10:41 - Signaler un abus Bâtissons une puissante

    Bâtissons une puissante Europe de la Défense , celle que Sarko et les anglais avaient initiée dès 2008.

  • Par Rhytton - 19/06/2012 - 14:00 - Signaler un abus Pourquoi l’Asie achète désormais plus d’armes que l’Europe?

    Pour faire bonne impression quand l'Armee Rouge defilera sur les Champs Elysees.

  • Par Intermezzo - 19/06/2012 - 19:18 - Signaler un abus réponse à Ravidelacreche

    Aux Russes car il y a un embargo des pays de l'OTAN sur l'exportation des technologies dites sensibles vers la Chine

  • Par ciceron - 19/06/2012 - 21:49 - Signaler un abus Quoi de plus normal

    Tout pays en expansion économique fait de même Aucune exception à travers le temps Grosse déflagration au bout d'un certain temps Ah là là rien de nouveau décidément

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Michel Fouquin

Michel Fouquin est conseiller au Centre d'Etudes Prospectives et d'Informations Internationales (CEPII) et professeur d'économie du développement à la faculté de sciences sociales et économiques (FASSE).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€