Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 29 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dépecer la famille : la grande affaire du quinquennat…

En dépit de l’opposition du conseil d’administration de la CNAF, la dégressivité des allocations familiales entrera en vigueur le 1er juillet 2015, impactant en premier lieu un certain profil de familles.

Avec méthode

Publié le
Dépecer la famille : la grande affaire du quinquennat…

Certaines familles toucheront moins d'aides qu'auparavant.

Depuis le premier jour de son quinquennat, François Hollande a mis en musique son aversion pour la famille. Pas uniquement sur le mode de brimades  financières, mais également en portant atteinte à de multiple reprises aux représentations de  la famille dans la société. 

Une entreprise de dénigrement et de mépris

Lors du vote de la loi Taubira au début de son mandat, toute volonté de concertation réelle était absente du projet. Et le soulèvement populaire contre les atteintes fondamentales à la nature de l’homme, à la famille et surtout à la filiation a été systématiquement dénigré, bafoué, raillé, ridiculisé pour être finalement totalement nié. Par un habile tour de passe-passe politico-médiatique, tous ceux qui défendaient une certaine idée de la famille étaient suspectés de catholicisme.

Or chacun a pu constater qu’en France, laïcité est souvent confondue avec « christianorépulsion ». Et ce n’est pas la scandaleuse polémique RATP de ces derniers jours qui démentira cette assertion, même si elle a le mérite de faire éclater au grand jour ce dévoiement de la loi. 

Une incarnation antifamiliale du pouvoir

Même si la nécessité d’une exemplarité du chef de l’état fait débat, François Hollande n’a manifestement que peu de goût personnel pour la cellule familiale classique. Sa vie privée - dont il n’avait pas imaginé qu’elle pût devenir publique - est assez éloignée de la famille communément admise comme base de la société. Arrivé à l’Elysée avec une femme qui n’était rien aux yeux des français, il offre depuis le spectacle peu reluisant de ses accouplements jusqu’à donner aux français des détails graveleux sur son intimité. Comment croire dès lors qu’il peut mesurer l'importance de la famille nucléaire si éloignée de ses préoccupations quotidiennes ?

La captation progressive du rôle éducatif des parents.

L’immixtion de l’Etat est permanente dans le domaine de la vie privée. Cigarette, alcool, fruits, légumes, sport, vocabulaire, automobile, médecine… Et cela vaut pour la famille dont on prétend également organiser la répartition des tâches. Insidieusement, par petites touches, les parents sont dépossédés de leur mission de transmission, d’éducation, de leur responsabilité de parents. C’est l’empiètement systématique de l’école, sous couvert d’éducation civique à laquelle on accorde toujours plus de place, au détriment de l’enseignement. C’est la volonté d’enjamber les parents pour formater leurs enfants à l’idée de l’homme nouveau - affranchi de sa nature -, avec la lutte contre les stéréotypes de genre. C’est l’interdiction d’utiliser la fessée comme ultime moyen de faire comprendre certaines règles. Et avec elle la renonciation à toute forme d’autorité devant des enfants convaincus de leur toute puissance.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par attila - 09/04/2015 - 07:27 - Signaler un abus famille

    jusqu'où allons-nous descendre ...? vive le socialisme !!

  • Par assougoudrel - 09/04/2015 - 09:24 - Signaler un abus Ceux qui paient pour tout et tous,

    se retrouvent avec des allocs en moins, afin de payer pour une autre catégorie. Ces derniers pourront procréer par rafales et on chantera KoKorico! La France fait beaucoup d'enfants.

  • Par Fredja - 09/04/2015 - 14:00 - Signaler un abus Si.. si... il y a des familles heureuses !

    grâce à FH : les familles immigrées en situation irrégulière, et celles qui vivent des allocs. Grâce à FH, elles font partie des seuls "Français" à n'avoir rien perdu en pouvoir d'achat. Mais cela va à fond dans son objectif : tirer l'ensemble de la population française vers le bas, pour que les "élites" gardent leurs fromages, sans contestation possible. A quand l'interdiction de l'école pour les petites filles ? Quand il sera ré-élu en 2017 ?

  • Par D'AMATO - 09/04/2015 - 14:05 - Signaler un abus ET....

    ...ce n'est pas fini.... vous verrez !!

  • Par Anouman - 09/04/2015 - 22:29 - Signaler un abus Famille

    L'état n'a pas à se mêler des histoires de famille et devrait commencer par supprimer les allocations familiales, toutes, ainsi que les aides basées sur le nombre d'enfant. Que tous ces parasites qui se reproduisent comme des lapins assument seuls leurs choix.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Emmanuelle Ory-Lavollée

Emmanuelle Ory-Lavollée n’est ni grande, ni blonde, ni fashion victim… elle n’a pas de toutou, ni de 4×4, ne trie pas ses ordures. Elle fume parfois et s’accorde même un petit verre de temps en temps.

Comme les vaches, elle regarde passer le train de la vie politique et sociale française, qui à maints égards et tour à tour la consterne, la révolte ou l’amuse…

Emmanuelle Ory-Lavollée anime le blog 2quoijmemêle.com.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€