Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dégradation de l’image de Nicolas Sarkozy : 61% des Français considèrent qu’il les inquiète et 58% qu’il les met en colère

Selon un sondage exclusif IFOP-Atlantico, Nicolas Sarkozy parvient à réunir 80% des électeurs des Républicains, qui lui trouvent une certaine aura présidentielle. Toutefois, depuis son retour dans l'arène politique, de plus en plus de Français le trouvent inquiétant (+10 points) et éprouvent de la colère envers l’ancien chef de l’Etat (+8points).

Aura présidentielle

Publié le
Info Atlantico
Dégradation de l’image de Nicolas Sarkozy : 61% des Français considèrent qu’il les inquiète et 58% qu’il les met en colère

Atlantico : Quels enseignements peut-on tirer de ce sondage ?

Jérôme Fourquet : On observe une dégradation assez marquée de l'image du Président des Républicains Nicolas Sarkozy, et ce tant auprès des Français que des sympathisants Les Républicains. Cela fait suite à un mouvement d'érosion alors que son image était excellente au moment de sa conquête du pouvoir en 2006-2007, image qui n'a cessé de se dégrader depuis lors.

Cependant, en dépit de cette baisse assez marquée, l'image de Nicolas Sarkozy demeure relativement bonne chez les électeurs de droite : il dispose encore auprès de cette base stratégique des atouts importants en termes d'image, alors qu'une primaire sera organisée en novembre prochain. 

Cette dégradation s'explique dans un premier temps par l'usure du pouvoir, comme l'évolution de ces résultats depuis sa première campagne présidentielle le montre.

Et cette dégradation s'est poursuivie après son échec en 2012. 

Dans le détail, auprès du grand public, seuls 41% des Français pensent que Nicolas Sarkozy a l'étoffe d'un Président. On peut se dire que c'est une base de résistance qui demeure importante, mais c'est une baisse de 11 points par rapport à septembre 2014, au moment où il fait son retour dans la vie politique. Depuis lors, son parcours ne lui a pas permis de redorer son blason. Sur cet item important, si 41% n'est pas un mauvais score en soi, gardons en tête que Nicolas Sarkozy a déjà exercé le pouvoir et malgré tout, 6 Français sur 10 lui dénient cette stature présidentielle.

Il n'y a plus qu'un tiers des Français qui pensent qu'il a envie de changer les choses contre 45% au moment de son retour en politique (-11 points). Cette baisse est un mauvais point lorsque l'on sait que pour l'emporter en 2007 et dans une certaine mesure aujourd'hui, Nicolas Sarkozy avait opté pour discours porté sur la "rupture". Pendant toute cette période où il aurait pu proposer un projet d'alternance, ce but là n'a pas été atteint. La baisse est plus importante encore par rapport à février 2007, où 72% des Français le créditaient de vraiment vouloir changer les choses, et où le discours de rupture avait donc bien imprimé. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Olivier K. - 26/02/2016 - 08:12 - Signaler un abus Super un triant en moins!

    Mais quel autre triant les média vont ils mettre en avant pour le remplacer??

  • Par tubixray - 26/02/2016 - 09:09 - Signaler un abus Leçon bien apprise

    Après 5 années de Sarko bashing brillamment orchestré par les médias de gauche (un quasi pléonasme), relayé par les juges du mur des cons qui lui savonnent la planche à intervalle régulier (ce n'est pas un saint mais ils y en a tant d'autres) les français ont bien retenu la leçon = Sarkozy il est pas bien il est pas gentil ........ Un seul argument en sa faveur, qu'aurait il fait sans la crise de 2008 ???? Pour avoir la réponse à cette question, ça vaut le coup de voter pour lui en 2017....

  • Par J'accuse - 26/02/2016 - 09:37 - Signaler un abus Oui, je suis très en colère

    Je suis en colère contre les dirigeants de ce parti, qui préfèrent se déchirer en rivalités personnelles et adopter des postures, plutôt que de mettre en avant l'intérêt des Français (ils devront attendre que le meilleur d'entre eux gagne pour qu'on daigne enfin se soucier d'eux); en colère contre Sarkozy, qui a décidé de s'appuyer sur le parti pour revenir, alors que c'est par le peuple qu'un démocrate doit être soutenu. Les partis sont là pour soutenir les élus du peuple souverain, pas pour désigner ces élus au peuple soumis. C'est bien la peine de s'appeler "Les Républicains" pour cracher ainsi sur les institutions de la Ve ! Ce n'est pas le pouvoir qui a usé Sarkozy, mais une tactique populaire déplorable, dans un parti coquille vide. Il mérite ce qui lui arrive, mais la France ne mérite pas ça.

  • Par Mike Desmots - 26/02/2016 - 09:40 - Signaler un abus Pourtant Iflop sont les rois de la stat sur mesure...!

    heureusement que les sondages ., .sont comme les promesses ...ils concerne que ceux qui y croient...

  • Par raslacoiffe - 26/02/2016 - 09:56 - Signaler un abus Lavage de cerveau par les sondeurs et les médias

    Tout à fait d'accord avec vous Tubixray. On se demande qui paie les sondages toujours à charge bien évidemment et surtout qui y répond. Pour moi jamais aucune sollicitation des sondeurs alors leur échantillonnage (doute) !!! D'ailleurs on remarque que le retour en politique de Sarkozy coïncide avec le déchainement des médias et des sondeurs et donc de sa chute dans les sondages : cherchez l'erreur?. mais pas de cause à effet bien sûr !!! La semaine dernière, il remonte dans les sondages et dans la foulée IFOP sort un questionnaire bien orienté pour casser cette dynamique. Atlantico a rejoint la meute du sarkobashing pour nous vendre le si spirituel Juppé ou bien le monsieur petite blague en poste à l'élysée. Qui est aux manettes dans ce média : M Niel et ses amis ??? Changez votre slogan "vent nouveau" pour être honnête avec vos abonnés.

  • Par ISABLEUE - 26/02/2016 - 10:04 - Signaler un abus Bla bla bla Sarkozy

    bla bla bla ..... cela va faire bientôt 10 années que la presse fait ses choux gras sur Sarkozy... Ca rapporte, ça fait vendre....

  • Par Orchidee31 - 26/02/2016 - 10:44 - Signaler un abus Et l'enfumage continue de plus belle

    Je suis aussi d'accord avec vous Tubixray et Raslacoiffe et je voterai pour Sarko à la primaire - qui a peur de lui ? À part les frustrés et les écervelés, je ne vois pas - médias, sondeurs aux ordres quel dégoût -

  • Par Camtom - 26/02/2016 - 10:49 - Signaler un abus C'est curieux qu'il suscite

    C'est curieux qu'il suscite la colère...en même temps pour ceux qui sont tombés dans le panneau en 2012 et ont fait élire notre audacieux, il est plus confortable d'être en colère après lui plutôt qu'après eux!

  • Par Septentrionale - 26/02/2016 - 11:01 - Signaler un abus N.Sarkozy n'est pas n'importe qui

    C'est quelqu'un de fort ( il l'a prouvé )et de direct . Les médias, auxiliaires clientèlisés par la gauche, n'ont cessé dès le résultat des primaires en 2011 de densifier d'artifices en tout leurre la Baudruche; "T'as vu c'qu'a fait papa?"; Mais qu'à cela ne tienne, ces suppôts insensés, phalange étatiK inepte dans la collusion de privilèges, reprennent leur travail oppressif contre N.Sarkozy.

  • Par Gilly - 26/02/2016 - 11:37 - Signaler un abus Qui paie ce sondage ?

    Nous, avec notre abonnement, puisque c'est un sondage commandé par Atlantico.

  • Par zouk - 26/02/2016 - 13:24 - Signaler un abus Nicolas Sarkozy

    Je ne suis ni inquiet ni en colère, mais profondément déçu: il n'a même pas tenté de tenir ses promesses de campagne, même s'il a ramené la France sur l'échiquier international à propos de la Géorgie.

  • Par mymi - 26/02/2016 - 15:51 - Signaler un abus Pour qui vous travaillée Atlantico ?

    Moi je suis déçue et en colère après Atlantic qui depuis quelques mois à clairement indiqué son camp (Juppé !) et donne dans l'antisarkozysme permanent. Bertrand, Fourquet ; je vais arrêter mon abonnement (seuls me manqueront les commentateurs...), heureusement il me reste encore Valeurs Actuelles. À j'accuse, vous ne lui reconnaissez que le sauvetage de la Géorgie et oubliez facilement son rôle prépondérant et reconnu à l'international dans la gestion de la crise de 2008, sans co?pter toutes les autres réformes (personnes âgées, handicapés, heures supplémentaires, autonomie des universités, service minima obligatoire pendant les grèves de transport etc... Cessez de vous faire laver le cerveau par ceux qui le craignent car lui il en a....pour toutes ces raisons et parce que je déteste cet acharnement des socialauds mais aussi de ceux de son camp, je voterai pour Lui. Et les autres devraient se vendre pour ce qu'ils sont et proposent et non par cette attitude puérile et irresponsable "votez pour moi car l'autre il est méchant !!!!"

  • Par mymi - 26/02/2016 - 16:35 - Signaler un abus pardon ! Pour qui travaillEZ -vous Atlantico ?

    Foutu clavier !

  • Par Ganesha - 26/02/2016 - 18:02 - Signaler un abus Mymi

    Extrait d'un commentaire ci-dessus : ''son rôle prépondérant et reconnu à l'international dans la gestion de la crise de 2008''. En France, actuellement, on essaie, avec beaucoup de difficultés, de mettre sur pied des programmes de ''dé-radicalisation'' pour ceux et celles qui ont sombré dans l’extrémisme islamique… Par contre, pour dé-intoxiquer les ''groupies de Sarko'', cela semble encore nettement plus compliqué ! Pourquoi n'essayeriez-vous pas de plutôt vous intéresser au chanteur Claude François ? Son destin est encore beaucoup plus tragique !

  • Par Gilly - 26/02/2016 - 18:25 - Signaler un abus @ mymi

    Comme vous, je ne vais pas renouveler mon abonnement. Trop, c'est trop, comme dit Martine.... Ras le bol de payer pour lire ça.... Comme vous, me manqueront certains commentateurs... Tant pis...

  • Par Septentrionale - 26/02/2016 - 18:26 - Signaler un abus @mymi

    Vous avez absolument raison. Mais je pense que Atlantico ne pratique pas le délit d'opinion en supprimant les commentaires abusivement. Au moins on peut faire connaitre, encore, ses sentiments, et sa réflexion aux contributeurs; ça rééduquent ces serviteurs, clientèlisés et atrophiés par l'autoritarisme de la pensée unique moraline imposée par la gauche, vers l'apprentissage d'une pensée diversifiée. Votre commentaire sera ainsi toujours important.

  • Par Gilly - 26/02/2016 - 18:31 - Signaler un abus Voilà, désabonnée

    A partir du 16 mars.

  • Par langue de pivert - 26/02/2016 - 19:05 - Signaler un abus ?????

    Moi ce qui m'inquiète et me met en colère c'est l'exécutif en place ! Pendant son mandat N. Sarkozy ne m'a jamais inquiété, même pas une minute (pourtant il avait le feu nucléaire et pouvait "vitrifier" mon jardin, baraque et ville comprise ! ouf ! :-) Il m'a énervé, ça oui ! Déçu aussi ! Mais pas mis en colère ! Pourquoi des gens sont inquiets et en colère ? Il n'est même pas candidat ! En plus il serait au fond du fond d'après les mêmes commentateurs pas de quoi être inquiet ! ☺ Il ne va pas mitrailler des terrasses à l'heure de l'apéro ? Alors tout va bien !

  • Par mymi - 26/02/2016 - 20:02 - Signaler un abus Sa ganesha

    Décidément vous manquez singulièrement d'arguments pour en arriver à insulter ceux qui ne pensent pas comme vous et ravaler au rang de midinettes énamourées celles (femmes) qui savent, sur la base d'éléments factuels, reconnaître les qualités de chef d'État à Nicolas Sarkozy. Même si, je veux bien en convenir, il est loin d'être parfait mais cet homme là est une chimère. En plus d'être obtus, seriez vous mysogine ? Je vous plains

  • Par Ganesha - 26/02/2016 - 20:30 - Signaler un abus Mymi

    Mimy, je vous critiquais sur un point précis : la gestion de la crise de 2008. Si vous vous souvenez, celle-ci a été déclenchée par la faillite de la banque Lehman Brothers. Le remède qui s'imposait de façon urgente dès ce moment, c'est une réforme du système bancaire, avec une séparation totale de l'activité des banques de dépôt (gestion des comptes des gens ''normaux'') et celle des banques de spéculation boursière. La France, comme chaque pays, pouvait prendre cette décision sur les banques françaises : Sarko ne l'a pas fait ! Ensuite, Hollande non plus, mais je le répète : Sarko ne l'a pas fait ! Par ailleurs, il y a aussi une nécessité absolue de mettre fin à la frénésie boursière, mais cela, c'est à régler au niveau international. Comme vous le savez, nous sommes sur le point de voir exploser une bulle encore beaucoup plus énorme que la précédente. Pour prendre l'exemple d'une banque française, la BNP est annoncée comme ayant accumulé l'équivalent de 24 années de PIB de la France en ''actions pourries''. Êtes-vous prête, en tant que contribuable, lorsque la catastrophe sera là, à venir en aide à la BNP ?

  • Par Ganesha - 26/02/2016 - 20:31 - Signaler un abus misogyne

    J'ai déjà souvent expliqué cela sur ce site, mais je prends le temps de vous répondre ce soir, pour vous prouver que je ne suis pas ''misogyne'' !

  • Par clint - 26/02/2016 - 21:13 - Signaler un abus Sarkozy fait peur, Juppé rassemble (au centre) : le rosaire !

    "Je vous salue Juppé plein de grâce, la France du centre et de la sociale démocratie est avec vous" : répéter 10 fois, puis un "notre père Chirac" se terminant par : préservez nous du diable qu'est Sarkozy ! et bis repetita !.. depuis son retour le lavage de cerveau fait son effet : voir la baisse des perceptions sur Sarkozy

  • Par Texas - 26/02/2016 - 21:47 - Signaler un abus @ Ganesha

    La crise des Subprimes n' a pas démarré avec la faillite de Lehman Brothers , elle est consécutive à l' obligation ( mesure étatiste ) faite aux banques américaines de prêter à des ménages à risques pour accéder à la propriété , sous peine de pénalités . Dans un système vraiment Libéral , personne n' aurait envisagé cette obligation et encore moins ce sauvetage .

  • Par Texas - 26/02/2016 - 21:56 - Signaler un abus Concernant Mr Sarkozy

    Je suggère de l' associer aux citrouilles d' Halloween pour achever la stratégie de diabolisation . N' oubliez pas non plus l' arc en ciel et la colombe pour Mr Juppé . Les images valent mieux que des commentaires ou des sondages pour un électorat immature .

  • Par Philippine - 26/02/2016 - 22:52 - Signaler un abus Curieux !!

    Quel curieux sondage et quelles curieuses questions tendencieuses posées aux sondés . Il vous a inquiété Mr Sarkozy, à vous , Mr Fourquet, lors de la crise terrible de 2008 où il si bien tenu la barre, envers et contre tous ? L'entreprise de démolition à son encontre bat son plein et c'est tellement gros que cela en devient même indécent et même je dirai assez méprisant pour les Français, car vous commencez vraiment à nous prendre pour de parfaits abrutis, ce que nous ne sommes pas, loin de là et la suite me donnera certainement raison, vous verrez !

  • Par Ganesha - 26/02/2016 - 22:54 - Signaler un abus texas

    En somme, libéral, mais avec des limites acceptables ! C'est avec ce genre de raisonnements qu'on justifie toutes les dérives...

  • Par Ganesha - 26/02/2016 - 23:24 - Signaler un abus Texas 2

    Ou alors, vous suggérez le ''libéralisme'' total, sans limites ? La ''Loi de la Jungle'', sans pitié ? Je défends ici l'idée que quand un système a échoué pendant quelques décennies, il faut avoir le courage de passer à autre chose...

  • Par Vincennes - 27/02/2016 - 00:50 - Signaler un abus HOLLANDE dans une période de grande TURBULENCE et HOP

    un petit sondage de l'IFOP dont PARISOT vice Présidente a été nommée par Hollande au Conseil d'administration d'EDF ......encore une "aux ordres". Ils n 'en ont JAMAIS assez...... pendant que, NOUS, on se serre la ceinture

  • Par cloette - 27/02/2016 - 08:51 - Signaler un abus Ganesha

    Le libéralisme en ses débuts n'avait pas échoué ( la main invisible était réelle ) , mais comme il n'y a plus de croissance , la donne est changée , et on ne sait pas par quoi remplacer le système , les emplois seront de plus en plus supprimés .

  • Par Ganesha - 27/02/2016 - 09:25 - Signaler un abus Cloette,

    Cloette, je partage votre analyse… Ces jours-ci on nous parle de l'Irlande, où les statistiques du chômage ont baissé, mais la pauvreté touche désormais 30 % de la population ! On a ''résolu'' le problème en créant des travailleurs pauvres ! Les vieux fous qui viennent ici nous faire la promotion du ''Libéralisme Intégriste'', sont des rêveurs en chambre qui fantasment sur des combats de ''Tyrannosaures Rex'' entre Google et Microsoft et Amazon ! Je sais bien que je suis ''casse-pied'', mais la seule solution ''humaine'' qui s'offre à nous, c'est le Revenu de Base !

  • Par Borgowrio - 27/02/2016 - 09:57 - Signaler un abus Mauvaise réputation

    Une dizaine "d'affaires " soulevées par les juges rouges , qui n'ont pas abouties et qui n'aboutiront jamais devant la vrai justice , ont sali durablement son image . Le paradoxe , il est vu comme plus " malhonnête" que Chirac ou Mitterrand qui furent de vrais bandits faisant valser l'argent public .

  • Par Camtom - 27/02/2016 - 10:42 - Signaler un abus Désabonnée

    Comme Gilly, c'est fait! Certains commentateurs me manqueront aussi...rdv sur va pourquoi pas?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€