Mercredi 23 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Débat Hollande et Sarkozy :
qui a dit vrai, qui a menti

Fact checking : les propos des deux candidats passés au détecteur de mensonges.

Bobaromètre

Publié le 3 mai 2012
 

Au cours du débat qui les a opposé mercredi soir, François Hollande comme Nicolas Sarkozy se sont parfois arrangés avec la vérité. Ils ont tous les deux cité de nombreux chiffres, pas toujours conformes à la réalité. C'est l'heure de vérité :

Le montant de la dette :

François Hollande a estimé que la dette publique de la France avait augmenté de "600 milliards d'euros" entre début 2007 et fin 2012. Nicolas Sarkozy conteste ce chiffre et parle d'une progression limitée à 500 milliards. Selon les chiffres de l'Insee, la dette publique de la France s'établissait à 1 152 milliards d'euros fin 2006 et à 1 717 milliards fin 2011, soit un bond de 565,1 milliards d'euros. Si l'on considère que la dette va encore gonfler cette année, selon les prévisions du gouvernement, l'augmentation de 600 milliards entre début 2007 et fin 2012 évoquée par François Hollande devrait bien être atteinte. Mais entre fin 2007 et fin 2011, la dette a augmenté de 505,7 milliards d'euros, passant de 1.211,6 milliards à 1.717,3 milliards, ce qui peut expliquer le chiffre cité par le président sortant, même s'il ne prend pas en compte l'intégralité du quinquennat.


La hausse du chômage depuis 2007 :

François Hollande affirme que le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté d'un million depuis l'arrivée à l'Elysée de Nicolas Sarkozy. "Faux !", répond le candidat-président, qui affirme que, selon le Bureau international du travail (BIT), l'augmentation du nombre de chômeurs est de 422 000, soit "une augmentation de 18,7%".

Le site de l'Insee, lorsqu'il s'appuie sur les chiffres du BIT, indique qu'à la fin 2011, il y avait 2,6 millions de chômeurs, contre 2,2 millions à la mi-2007, soit 464 000 chômeurs de plus (+22%). Mais François Hollande prend en compte un autre chiffre : le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi, toutes catégories confondues. Là, il est passé de 3 632 400 en mai 2007 à 4 920 400 en mars 2012, soit une augmentation de près de 1 300 000.

La hausse du nombre d'élèves :

Le candidat-président justifie le non-remplacement de postes d'enseignants en expliquant qu'il y a 540 000 élèves en moins entre 1990 et 2011. Selon l'Insee, il y en a en réalité 455 000 en moins.


Le nombre de professeurs :

"Saviez-vous que l’Éducation nationale c’est la moitié de la fonction publique ?", interroge Nicolas Sarkozy. Or, selon des données issues d’un rapport sur les personnels de l’enseignement scolaire, les effectifs de l’Éducation nationale s’élevaient à 985 573 en 2009, enseignants et personnels administratifs, techniques et surveillants compris. Or, selon l'Insee, le nombre de fonctionnaires d’État s'élève à 2 151 millions de personnes. Donc le ratio est de 0,46, et non de 0,5 (un sur deux) comme l'affirme Nicolas Sarkozy. Le chiffre du candidat-président est donc très proche de la vérité.


La France : championne des impôts ?

"La France est, avec la Suède, le pays d'Europe qui a les impôts les plus lourds", affirme Nicolas Sarkozy. Or, les chiffres de l'Union européenne montrent que la Suède est deuxième (avec un taux de prélèvements obligatoires à 46,9%) derrière le Danemark (48,1%). La France (41,6%) n'apparaît qu'au septième rang, derrière la Belgique (43,5%),  l'Italie (43,1%), la Finlande (43,1%) et l'Autriche (42,7%).

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Antonico - 03/05/2012 - 13:52 - Signaler un abus Chiffres ...

    D'un point de vue strictement partisan chacun des deux camps peut se renvoyer à la figure autant de chiffres qu'il veut. La vraie question n'est pas là mais plutôt de savoir si le public les comprend. Je crois que la connaissance de la chose politique et de la chose économique ne va pas aussi loin pour notre très grande majorité. La gauche mise plus sur sa capacité à faire penser qu'elle est plus à même de changer la société que la droite. C'est un point de vue qui peut se défendre. Mais dans ce cas, comment explique-t-elle qu'elle ne veuille rien changer de ce qui est fondamental du point de vue économique : les corporatismes de tous ordres. Ne sommes nous pas en droit d'attendre cela de force(s) politique(s) "progressiste(s)" plus que de force(s) politique(s) "conservatrice(s)". J'aile sentiment que ses deux mots sont inversés dans l'échiquier politique moderne.

  • Par cednono - 03/05/2012 - 13:50 - Signaler un abus on a compris Tuffgong

    Pitié ! Tuffgong a pour idole M Hollande, on a compris. Epargnez-nous celui qui fera pareil avec les mensonges de Hollande. A ce niveau là, les chiffres ne veulent plus rien dire. Je ne retiens qu'une chose de ce débat : sans intérêt, pas de vision d'avenir ni d'un coté ni de l'autre. En revanche, ce qui m'intéresse, c'est que la période que nous traversons sera très rude, il va falloir se battre tout de suite. Pour cela, Sarko est le mieux placé même si le personnage est exaspérant. Hollande n'a pas la carrure pour supporter les soubresauts du monde. La France ne se résume pas à la Corrèze. Prime à l'expérience et à la combativité de Sarko

  • Par Benvoyons - 03/05/2012 - 13:48 - Signaler un abus Atlantico pour fois fait fort:

    Le montant de la dette : Sarkozy n'a pas donné avec l'Insee mais avec la Cour des Comptes et a il a complètement raison.
    Désolé la référence des chiffres de l’État c'est la Cour des Comptes donc l'analyse d'Atlantico me semble erroné.
    La hausse du chômage depuis 2007:
    Hollande dit et parle de la France avec une comparaison avec les pays Européens. Donc pour comparer des chiffres France et Europe il faut nécessairement prendre les données international du BIT puisque l'analyse est pour tous les pays sur la même base.
    Caton Hollande fait une analyse avec des données qui ne sont pas comparables.
    Un oubli d'Atalantico: sur l'affaire DSK
    Caton Hollande qui dit qu'il n'était pas au courant concernant DSK mais lorsque qu'il a été convoqué dans l'affaire Banon, il a dit en sortant de la réunion avec les enquêteurs" j'ai été au courant mais j'ai considéré que cela était de la sphère privée. Mais bien évidement il n'était pas au courant des agissements de DSK.???
    La vérité suivant Caton Hollande?

  • Par Antonico - 03/05/2012 - 13:44 - Signaler un abus Pas pareil ...

    Ce n'est pas pareil de vouloir relancer la croissance à partir de dépenses supplémentaires de l'état que de vouloir relancer la croissance par le biais du marché (consommation des particuliers, investissements des entreprises). Autrement dit, les politiques keynesiennes ne valent plus dès lors que l'endettement à atteint les limites que l'on connait. Nos deux candidats ont admis hier 40 Mld € d'impôts et taxes supplémentaires. L'un a dit qu'il continuerait les réformes structurelles pour rembourser de la dette, l'autre n'a pas parlé "d'économies". Faut-il en déduire que ses 40 Mlds € à lui ne serviront qu'à "financer" de la dette supplémentaire ? Je crains que oui ...

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:43 - Signaler un abus notre petit président,

    notre petit président, agressif à son habitude, à traiter Hollande de "menteur" à de nombreuse reprises.
    Malheureusement c'est lui qui a beaucoup menti et trompé les auditeurs
    Comme d'habitude.

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:39 - Signaler un abus mensonge de sarko

    Comment compenser la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, voulue par François Hollande ? Pour Nicolas Sarkozy, « fermer Fessenheim, c’est 8 000 éoliennes ». Des internautes nous ont contacté, estimant que « ce serait plutôt 200 ». Qu’en est-il en réalité ?
    Fessenheim a produit, selon EDF, 11,7 milliards de kWh en 2010. Or, la puissance d’une éolienne est d’environ 3 mWh. Du coup, il faudrait plus de 3 500 éoliennes pour remplacer Fessenheim, et non 200 ou 8 000.

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:38 - Signaler un abus mensonge de sarko

    Nicolas Sarkozy lance :
    « La France a le taux d’encadrement [le rapport entre le nombre d’enseignants pour cent élèves, ndlr] le plus élevé de l’OCDE. »
    Raté et doublement raté : c’est en fait le plus faible. Il s’élèverait à 6,1, contre neuf dans d’autres pays européens comme la Suède

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:37 - Signaler un abus mensonge de sarko

    François Hollande a expliqué que, via le bouclier fiscal, le Trésor Public avait fait des chèques aux grandes fortunes de France. Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy disait « non, non ».
    Pourtant, c’est exactement ce qu’il s’est passé. Liliane Bettencourt aurait ainsi touché un chèque de 30 millions d’euros.

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:36 - Signaler un abus mensonge de sarko

    « Plus de pauvres et des riches de plus en plus riches », c’est ce à quoi a mené le quinquennat de Nicolas Sarkozy, selon François Hollande. Le Président rétorque : « Ce n’est pas vrai. »
    Il y a pourtant bel et bien plus de pauvres en France. Plus de onze millions de personnes se trouvent aujourd’hui en situation de pauvreté, selon le dernier rapport de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion de mars 2012.

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:36 - Signaler un abus mensonge de sarko

    La France a la fiscalité la plus lourde d’Europe, dit Nicolas Sarkozy. Il le répète à chaque émission.
    Et c’est toujours faux.
    Le rapport 2011 de la Commission européenne sur la fiscalité permet de le voir facilement : la France était, en 2011, à la septième place européenne pour son taux de fiscalité rapporté au PIB, loin derrière le Danemark (48,1%), la Suède (46,9%), la Belgique (43,5%), l’Italie (43,1%), la Finlande (43,1%) ou l’Autriche (42,7%).

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:34 - Signaler un abus le prix du gaz ( oubli d'atlantico ? )

    François Hollande dit que le prix du gaz a augmenté de 60% depuis 2000. Faux... et pire : c’est en fait près de 70%.
    70% !!!

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:34 - Signaler un abus mensonge de sarko

    Pour dénoncer l’appel de la CGT à voter contre lui, Nicolas Sarkozy affirme qu’il « ne viendrait jamais à l’esprit à un syndicat en Allemagne de soutenir un candidat ». François Hollande lui affirme le contraire, le Président insiste : « C’est faux ! »
    Eh non, c’est vrai. En Allemagne, les syndicats sont historiquement proches du SPD, le parti social-démocrate. Lors des législatives de 2009, le puissant syndicat IG Metall avait certes renoncé à donner une consigne de vote – une première –, mais parce qu’il était tiraillé entre le SPD et Die Linke, le futur modèle de notre Front de Gauche...

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:33 - Signaler un abus Mensonge de sarko

    La France a bel et bien été en récession (-2,73% en 2009, selon les données de la Banque mondiale), contrairement à ce qu’avançait Nicolas Sarkozy

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:32 - Signaler un abus Oubli?

    Les émeutes oubliées
    Pour démontrer sa capacité de rassemblement, Nicolas Sarkozy explique qu’il « n’y a jamais eu de violences » pendant son quinquennat : « Il n’y a pas eu de divisions, il n’y a pas eu d’émeutes. »
    En novembre 2007, des émeutes éclataient pourtant à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise), après la mort accidentelle de deux jeunes. Et en juillet 2010, des violences éclataient à Grenoble. Dans la foulée, Nicolas Sarkozy avait prononcé son fameux discours de Grenoble, marquant un tournant sécuritaire dans son quinquennat.

  • Par Tuffgong - 03/05/2012 - 13:29 - Signaler un abus Hollande ne s'était donc pas

    Hollande ne s'était donc pas trompé sur ses chiffres.
    Les violentes attaques de notre petit président contre lui était donc injustifiées.
    De l'esbroufe pour les gogos
    Et ça ne manque pas les gogos qui répètent les mensonges de sarko...

  • Par laurentso - 03/05/2012 - 13:12 - Signaler un abus Euh,

    c'est moi ou votre jugement est sans appel ?
    Concernant le nombre de fonctionnaire, il faut faire attention aux bases : si l'on englobe les "techniciens", les surveillants, peut-on les comparer aux seuls fonctionnaires "d'Etat" ? Dans la mesure où beaucoup de personnels de l'enseignement sont rémunérés par les collectivités locales ? Cela dit, ce débat n'a pas franchement de sens.
    En revanche, un posteur d'Atlantico a tout à l'heure, contesté le chiffre de 300 euros par an de pouvoir d'achat en moins pour un couple de Smicard, si l'on instaure une TVA "sociale" de 1,6%. A condition que cette TVA ne soit pas appliquée sur les produits taxés à 5% et 7%, effectivement, le montant de 300 euros paraît exagéré (il suppose plus de 18.000 euros de dépenses par an, hors produits de première nécessité). Où est l'embrouille, s'il y a ?

  • Par walküre - 03/05/2012 - 13:09 - Signaler un abus Pour quels résultats ?

    25% d'analphabètes qui quittent le mammouth et qui vont grossir les rangs des parasites sociaux.
    On la tue quand la bestiole ?

  • Par walküre - 03/05/2012 - 13:06 - Signaler un abus Deux menteurs

    ... au moins par omission : rien sur la sécurité, laquelle reste donc du domaine exclusif du FN, le seul parti capable apparemment d'enrayer la criminalité qui vérole le pays.

Fermer