Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 28 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Débat Hollande et Sarkozy :
qui a dit vrai, qui a menti

Fact checking : les propos des deux candidats passés au détecteur de mensonges.

Bobaromètre

Publié le

Au cours du débat qui les a opposé mercredi soir, François Hollande comme Nicolas Sarkozy se sont parfois arrangés avec la vérité. Ils ont tous les deux cité de nombreux chiffres, pas toujours conformes à la réalité. C'est l'heure de vérité :

Le montant de la dette :

François Hollande a estimé que la dette publique de la France avait augmenté de "600 milliards d'euros" entre début 2007 et fin 2012. Nicolas Sarkozy conteste ce chiffre et parle d'une progression limitée à 500 milliards. Selon les chiffres de l'Insee, la dette publique de la France s'établissait à 1 152 milliards d'euros fin 2006 et à 1 717 milliards fin 2011, soit un bond de 565,1 milliards d'euros. Si l'on considère que la dette va encore gonfler cette année, selon les prévisions du gouvernement, l'augmentation de 600 milliards entre début 2007 et fin 2012 évoquée par François Hollande devrait bien être atteinte.

Mais entre fin 2007 et fin 2011, la dette a augmenté de 505,7 milliards d'euros, passant de 1.211,6 milliards à 1.717,3 milliards, ce qui peut expliquer le chiffre cité par le président sortant, même s'il ne prend pas en compte l'intégralité du quinquennat.


La hausse du chômage depuis 2007 :

François Hollande affirme que le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté d'un million depuis l'arrivée à l'Elysée de Nicolas Sarkozy. "Faux !", répond le candidat-président, qui affirme que, selon le Bureau international du travail (BIT), l'augmentation du nombre de chômeurs est de 422 000, soit "une augmentation de 18,7%".

Le site de l'Insee, lorsqu'il s'appuie sur les chiffres du BIT, indique qu'à la fin 2011, il y avait 2,6 millions de chômeurs, contre 2,2 millions à la mi-2007, soit 464 000 chômeurs de plus (+22%). Mais François Hollande prend en compte un autre chiffre : le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi, toutes catégories confondues. Là, il est passé de 3 632 400 en mai 2007 à 4 920 400 en mars 2012, soit une augmentation de près de 1 300 000.

La hausse du nombre d'élèves :

Le candidat-président justifie le non-remplacement de postes d'enseignants en expliquant qu'il y a 540 000 élèves en moins entre 1990 et 2011. Selon l'Insee, il y en a en réalité 455 000 en moins.

Le nombre de professeurs :

"Saviez-vous que l’Éducation nationale c’est la moitié de la fonction publique ?", interroge Nicolas Sarkozy. Or, selon des données issues d’un rapport sur les personnels de l’enseignement scolaire, les effectifs de l’Éducation nationale s’élevaient à 985 573 en 2009, enseignants et personnels administratifs, techniques et surveillants compris. Or, selon l'Insee, le nombre de fonctionnaires d’État s'élève à 2 151 millions de personnes. Donc le ratio est de 0,46, et non de 0,5 (un sur deux) comme l'affirme Nicolas Sarkozy. Le chiffre du candidat-président est donc très proche de la vérité.

La France : championne des impôts ?

"La France est, avec la Suède, le pays d'Europe qui a les impôts les plus lourds", affirme Nicolas Sarkozy. Or, les chiffres de l'Union européenne montrent que la Suède est deuxième (avec un taux de prélèvements obligatoires à 46,9%) derrière le Danemark (48,1%). La France (41,6%) n'apparaît qu'au septième rang, derrière la Belgique (43,5%),  l'Italie (43,1%), la Finlande (43,1%) et l'Autriche (42,7%).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Tuffgong - 05/05/2012 - 15:14 - Signaler un abus sarko menteur

    François Hollande a expliqué que, via le bouclier fiscal, le Trésor Public avait fait des chèques aux grandes fortunes de France. Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy disait « non, non ». Pourtant, c’est exactement ce qu’il s’est passé. Liliane Bettencourt aurait ainsi touché un chèque de 30 millions d’euros. 30 millions d'euros en pleine crise pour la plus grosse fortune de France Et ça se dit "candidat du peuple" Quel mépris

  • Par 24juin59 - 05/05/2012 - 15:18 - Signaler un abus Faisons front contre le mensonge...

    et les escroqueries du PS. Votez NS.

  • Par 24juin59 - 05/05/2012 - 15:19 - Signaler un abus Non à la désinformation du PS. Non à l'incompétence

    Non à Hollande. Dehors les cocos.

  • Par 24juin59 - 05/05/2012 - 15:20 - Signaler un abus Hollande, le candidat des fortunés...

    du portefeuille et des infortunés du ciboulot.

  • Par 24juin59 - 05/05/2012 - 15:22 - Signaler un abus La gauche caviar a déjà mis le champagne au frais

    Les postes ont été attribués, les portefeuilles donnés. Mais que savez vous de la compétence de Hollande, de celles des ministrables... Où sont passées toutes les affaires du PS? Pourquoi ont-elles été tues?

  • Par 24juin59 - 05/05/2012 - 15:25 - Signaler un abus Les 35 heures ont coûté 38 milliards d'Euros à la France

    Combien vont coûter la subvention des prix de l'essence, les 60.000 fonctionnaires en plus, le conflit avec l'Allemagne sur la gouvernance en zone Euro?

  • Par Tuffgong - 05/05/2012 - 15:32 - Signaler un abus @ juin machin

    "Non à Hollande. Dehors les cocos." votre meilleur argument et pourtant ils sont tous aussi pourris les uns que les aures "Hollande, le candidat des fortunés... du portefeuille et des infortunés du ciboulot." celui là est bien stupide aussi Transmis à sarko, béttencourt et tous ses amis du cac 40 (le Fouquet's c'était sarko souvenez vous ) Si avec ça sarko n'est pas réélu... mdr vous ètes une caricature vivante

  • Par Tuffgong - 05/05/2012 - 15:34 - Signaler un abus 30 millions € pour Bétencourt...

    François Hollande a expliqué que, via le bouclier fiscal, le Trésor Public avait fait des chèques aux grandes fortunes de France. Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy disait « non, non ». Pourtant, c’est exactement ce qu’il s’est passé. Liliane Bettencourt aurait ainsi touché un chèque de 30 millions d’euros. 30 millions d'euros en pleine crise pour la plus grosse fortune de France Et ça se dit "candidat du peuple"

  • Par Benvoyons - 05/05/2012 - 17:15 - Signaler un abus Les Français ont compris qu'il fallait mieux se se serrer un peu

    la ceinture et aider la France a passer les turbulences avec Sarkozy; que d'écouter les sornettes d'un socialiste marxiste archaïque et n'ayant jamais réussi nul part avec Caton Hollande le faiseur de forfaiture.

  • Par Tuffgong - 05/05/2012 - 17:23 - Signaler un abus Le changement c'est dimanche...

    Il y a 5 ans sarko avait un pays derrière lui, une énergie incroyable et a crée le désir. Aujourd'hui c'est fini. Le charme est rompue.

  • Par vangog - 05/05/2012 - 20:29 - Signaler un abus Non, le changement n'est pas dimanche, mais après deux années

    de Social-démagogie baignée dans la sauce Hollandaise. Deux années qui passeront très vite pour les français...

  • Par bobocleaner - 05/05/2012 - 20:51 - Signaler un abus le changement ca sera la première augmentation d'impot

    bon aprés les législatives ...au mois d'Aout

  • Par Mémoris - 05/05/2012 - 22:24 - Signaler un abus L’APPRENTI TRAGEDIEN

    Les arguments hollandistes sont aussi convaincants que des discours culinaires sur des ronds de chapeau marxo-socialistes aussi fringants que des mille-feuilles défraîchis. Question : compte-t-il les faire avaler aux Français avant de les placer "in situ" en relégation économico-idéologique ? Re question : après le dépeçage de la Corrèze, une France Hollando-looserienne ? Mais qu'importent les faits ! Qu'importent les actes. L'important, pour un 2e choix socialiste, c'est de gagner le droit de passer à la télévision en faisant des discours dans la grande tradition des insignifiances socialistes. C'est beau ! C'est antique ! C'est rigide ! L'apprenti tragédien s'est surpassé ! La caricature mitterrandienne lui va comme un gant ! Euh... Non ???

  • Par pir rescator - 05/05/2012 - 22:33 - Signaler un abus hollande l'imposteur

    qui n'a pas compris son jeu, il se prépare depuis 2009,il veut etre élu président, il n'attend pas la décision du peuple, d'ailleurs il a tout prévu. il déteste nicolas sarkozy non pas pour la france mais par pur égoisme il est tout ce qu'il voudrait etre, pourquoi cette cure de régime, pourquoi cette gestuelle, pourquoi ce relooking, après ll faut le faire passer pour un riche de neuilly, avec des principes de riche, en attendant on fait oublier qui l'on est dois je rappeler que cet illustre hollande est un bouffon qui a vécut son enfance à neuilly dans un coucon bien doré dois je aussi vous rappeler qu'il n'est pas marié avec ségolène pourquoi parce quant on a 4 enfrants et qu'on est pas un abruti du peuple comme nous, on calcule pour payer le moins d'impots et au lieu d'avoir 10 Parts pour deux on en a 10 pour chacun ca diminue ce qu'on donne à l'état. depuis qu'il est au service de l'état il a fait quoi mr hollande ? pour sarko c'est facile 932 réformes en 5 ans, ce qu'il a fait en tant que ministre les radars qui ont sauvés des milliers de vie pas très vendeurs mais sauveurs moi je préfère sarko la rigueur à hollande l'imposteur

  • Par NYOR - 05/05/2012 - 23:26 - Signaler un abus pir rescator

    Nous sommes au siècle de l'image, Sarkozy le sait qui prend de la DHEA... Alors les leçons de morale.. De plus, c'est Sarkozy qui a grandit à Neuilly. Hollande c'est à Rouen puis à Neuilly à l'âge de 14 ans. Quant à vos calculs sur l'impôt c'est du grand n'importe quoi. Ca coûte beaucoup plus cher de ne pas être marié; 932 reformes en cinq ans. Seul pb : c'est pas la quantité qui compte mais la qualité. Or en cinq ans, ça laisse environ 2 jours par réforme. Ca doit être vraiment étudié ça... et puis 932 réformes au travers de seulement 240 lois c'est balèze.

  • Par Mémoris - 06/05/2012 - 09:12 - Signaler un abus LA DEPECHE DU MIDI. COMMENTAIRE DE DAYNICE

    DAYNICE 04/05/2012 à 23h58 ELECTEURS DU MODEM, DU FRONT NATIONAL ET DU FRONT DE GAUCHE Nous sommes porteurs de projets différents mais des thèmes importants nous rapprochent.... Ce sont ceux qui garantissent l'indépendance, la grandeur et la propérité de la FRANCE. Etes vous prêt à subir le vote des immigrés, l'immigration massive, le régularisation de tous les sans papier, le perte de notre système social, et surtout le piétinement de nos valeurs républicaines. Pour vous comme pour nous, l'Hymne National, notre Drapeau, la République, la Démocratie, la Langue et l'Identité Française sont Nos valeurs... FRANCAIS, ne laissons pas François HOLLANDE dilapider notre mémoire et l'avenir de nos enfants. Soutenons Nicolas SARKOZY en faisant barrage à François Hollande

  • Par Anonymous - 06/05/2012 - 09:22 - Signaler un abus Atlantico a menti (par omission)

    Je n'ai pas lu tout l'article mais j'ai lu ce qui concerne le nombre de profs... et vous êtes extrêmement partial, parce que Sarkozy a menti de manière éhonté. A 22h12 Sarkozy a affirmé: « Nous avons le taux d'encadrement le plus élevé de l'OCDE… on doit réduire leur nombre » Or c'est faux, c'est tout le contraire, c'est sur rapport sur l'emploi public du Centre d'Analyse Stratégique, service du Premier Ministre: http://www.strategie.gouv.fr/system/files/2011-03-04_-_tdb-complet-ep-dec2010_1.pdf En bas de la page 43, il y a un tableau réalisée par le CAS et l'OCDE qui prouve que la France est dernière dans l'encadrement scolaire. La VERITE est celle ci, Sarkozy a bien menti, et c'est une honte pour un Président!

  • Par Vincennes - 06/05/2012 - 12:05 - Signaler un abus @Anomynouss....vous n'avez pas des stats + récents que 2007

    de +, je vous fais remarquer, quand même, que les pays les + encadrés déjà en 2007, sont les + en difficulté actuellemt, comme : la Grèce, l'Italie, le Portugual......comme c'est drôle (que chacun se reporte page 42 à ces stats!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€