Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 20 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dark pools : la face cachée de la finance

Dans le livre "Dark Pools : les traders ultra-rapides, les voyous virtuels et la menace pour le système financier", Scott Patterson montre la montée des robots dans les salles de marchés, ces systèmes d’intelligence artificielle qui passent des ordres à la milliseconde… et dépassent les humains qui les ont créés.

Trading de l'ombre

Publié le

Quel impact pour les marchés financiers et l'économie réelle ?

Dans la culture anglo-saxonne, plus protestante, "dark " est associé à secret, confidentialité. Les "dark pool" n'impactent pas particulièrement les marchés dans un sens, puisque tout s'exécute au prix du marché officiel et tout est reporté. Les "dark pool" n'ont pas d'impact significatif sur l'économie réelle, puisqu'ils s'agit ici d'améliorer la liquidité des marchés financiers.

En pleine crise de la zone euro, cela a-t-il un sens d'accepter de telles pratiques ?

Les "dark pool" doivent bien sur être très surveillés et régulés par les autorités de marché.

Ils doivent rester en petit nombre comme une émulation, une amélioration de la concurrence. Il est essentiel de préserver les grandes places d'échange où la transparence, la diversité des titres traités et leur profondeur sont connues de tous les acteurs en temps réel. Les "dark pool" doivent être cantonnés à un rôle d'appoint.

La pratique plus controversée aujourd'hui est le "High Frequency trading, puisque cette technique de trading à haute fréquence va essayer de sonder dans les carnets d'ordres (dark ou officiels), afin d'augmenter la volatilité des titres traités.

Les "dark pool" sont comme un deuxième réservoir d'une voiture qui augmenterait son autonomie. Le danger n'est pas d'avoir 10 ou 20 litres supplémentaires dans son réservoir, mais bien de comprendre qui conduit la voiture, et surtout à quelle vitesse.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jean-Francois Morf - 02/07/2012 - 14:26 - Signaler un abus Des ordinateurs vendent massivement à découvert pour déclencher

    les ordres stop loss laissé par les clients partis en vacances, et rachètent simultanément les titres pour une bouchée de pain! Le soir même, cette chute et remontée vertigineuse n'apparaît même plus dans le cours de clôture. Le client revient tout content de ses vacances, et constate que ses titres ont été vendus pour une bouchée de pain! Ne mettez plus d'ordres stop loss, avec le high frequency trading!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€