Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 28 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dans la tête des Français : le sondage qui révèle qui peut vraiment être le prochain Président si l'on se fie aux attentes idéologiques des électeurs

Ce nouveau baromètre de l'IFOP pour Atlantico montre une faible part de français favorable à d'avantage d'ouverture sur le monde mais aussi l'apparition d'un nouvel électorat "Macroniste" à l'intermède entre les différents camps de droite et de gauche.

Fracture ouverte

Publié le - Mis à jour le 17 Février 2017
Info Atlantico
Dans la tête des Français : le sondage qui révèle qui peut vraiment être le prochain Président si l'on se fie aux attentes idéologiques des électeurs

Atlantico : Quels sont les principaux enseignements que l'on peut tirer de ce sondage ?

François Krauss : Il y a une certaine stabilité des français sur ces différentes questions de fond. Qu'il s'agisse de la sécurité, de l'immigration, du poids de l'état ou du chômage, il n'y a pas une tendance forte qui se dégage et ce en dépis du contexte actuel. 

La grosse nouveauté c'est l'apparition d'un nouveau parti et d'un nouvel électorat "Macroniste" à l'intermède entre les différents camps. Qui, sur les questions de l'économie, des problématiques de fiscalités et de droit du travail, rejoint pour une grande partie les positions des sympathisants de la droite républicaine classique. Alors que jusqu'à présent, l'électorat de centre gauche était beaucoup plus partagé sur ces sujets. Or la, systématiquement, les sympathisants d'En Marche sont vraiment à l'intermédiaire entre les propositions de la gauche et de la droite. 

Pour moi l'enjeu n'est pas tellement d'observer ce que pense les Républicains ou les sympathisants de gauche et du Front de Gauche, finalement assez en phase avec ce que veulent leurs candidats.

La nouveauté c'est En Marche ! Et ça pose la question de la validité d'un tel positionnement. Est-il possible de faire une campagne en étant aussi partagé sur toutes ces problématiques ?

Son électorat est très clivant, alors que ce n'est pas le cas pour les autres partis. Face à ces clivages idéologiques il sera intéressent d'observer cette campagne sur le long terme. Chez En Marche, l'adhésion repose avant tout sur la personne, sur la dynamique et sur ce qu'Emmanuel Macron inspire en capacité d'action, mais beaucoup moins sur un socle idéologique et sur l'attachement à un courant politique et une famille politique. D'ailleurs Emmanuel Macron n'a pas une culture politique définie. On ne sait pas si c'est un libéral de gauche ou un social-démocrate réformiste. Il est encore complètement flou la dessus et n'est pas évident pour les français de s'attacher fortement. Il y a cette fragilité sur le vote mais aussi sur le contenu et les positions politiques. C'est clairement ça l'enseignement de l'enquête. 

Pierre Brechon : Ce sondage comporte des questions sur les attentes des Français concernant l’économie, la mondialisation, le sentiment de sécurité, l’immigration, un gouvernement d’union nationale. Certaines de ces questions, ayant été posées en termes identiques depuis quelques années, on découvre qu’il y a plus de stabilité que d’évolutions dans les résultats. Les Français sont globalement favorables au libéralisme économique mais pas vraiment davantage qu’avant. En 2006, 68 % voulaient que l’Etat donne plus de liberté aux entreprises, ils sont 70 % aujourd’hui. 58 % estimaient que « Les chômeurs pourraient trouver du travail s’ils le voulaient vraiment », ils ne sont plus que 53 % à penser la même chose aujourd’hui. En 2013, 39 % voulaient « laisser faire le marché » sans entrave de l’Etat, c’est le cas de 44 % en 2017.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par julepa - 15/02/2017 - 08:35 - Signaler un abus pitié pour l'orthographe !

    Deuxième paragraphe : "Or là", et non "Hors la".

  • Par lorwakaf - 15/02/2017 - 08:54 - Signaler un abus orthographe

    Trop de fautes : je ne lis pas.

  • Par Ganesha - 15/02/2017 - 08:54 - Signaler un abus Décidément, quelle farce que la politique !

    Encore un article sur Macron ! Les lecteurs d'Atlantico ne vont pas aimer ! Ce que ce sondage ne dit pas, c'est que les citoyens tentés par ce fantoche, ce sont surtout des femmes, qui ne s'intéressent absolument pas à la politique, mais que les photos en couleur de Paris-Match font rêver. Le jour où la réalité de sa vie privée sera enfin révélée au grand jour, il explosera comme une baudruche ! C'est exactement ce qui est arrivé à François Fillon, avec son image de ''Bourgeois catholique, sérieux et honnête'' ! Décidément, quelle farce que la politique !

  • Par cloette - 15/02/2017 - 09:56 - Signaler un abus Il faut s'attendre pendant ces 70 derniers jours à un matraquage

    matraquage massif en faveur du "système" qui impose le no border, l'immigration massive pourvoyeuse d'une main d'oeuvre taillable et corvéable . C'est en effet l'idéal de Macron qui a été porté par ce dit système . Les peuples sont victimes d'un chômage massif et souffrent ? Peu importe on leur donnera de qui ne pas crever de faim .

  • Par vangog - 15/02/2017 - 10:03 - Signaler un abus Les analystes archaïques se ruent sur Macron-piège-à-cons

    comme sur une bouée de secours miraculeuse capable de les sauver du froid glacial où les a jeté le naufrage du Titanic France... Qu'espèrent-ils? Que Rothschild et Goldmann-Sachs continuent à prêter à taux bas pour une nouvelle ligne de dettes Française? Que notre industrie soit complètement délocalisée en Orient, au Maghreb et en Europe de l'Est, afin de conforter les monopoles des multi-nationales et des banques rapaces? Que notre pays accède au chômage-pour-tous, tandis que des esclaves sous-payés des pays de l'Est et du Maghreb accompliront le travail que les jeunes français, abêtis par une éducation neo-marxiste, ne voudront plus effectuer?...Macron-Rothschild nous a permis d'atteindre des records de décroissance, de dette et de déficit commercial, avec Flamby-le-menteur...alors on fait quoi? On reprend les mêmes, la grande famille des nuls: Cohen, Macron, Berger, Sterdyniak, Aghion, Piketty, Cette, et on recommence la même politique économique qui nous a amené droit sur l'iceberg?...Brrrrr! Mer glaciale...

  • Par cloette - 15/02/2017 - 10:22 - Signaler un abus gouvernement algérien bisouté par Macron

    très mal vu des gens d'origine algérienne qui sont en France Français ou non : ils disent que le régime est corrompu .

  • Par DRAGU45 - 15/02/2017 - 10:54 - Signaler un abus Une cohabitation du troisième type ?

    L'analyse et les conclusions semblent tout à fait crédibles. Les français auront essayé l'affrontement pur et dur entre gauche et droite des années trente aux années 80, puis les cohabitations molles, aujourd'hui il semble que l'on se dirige vers une hybridation floue. Cela tend à attester que l'ère des idéologies est définitivement close. Après un échec supplémentaire que va-t-on trouver ?

  • Par filc - 15/02/2017 - 11:06 - Signaler un abus Fillon en tête -

    Dans un sondage beaucoup plus populaire - Multivote - Fillon est largement en tête et il monte, monte........... alors votre article bourré de fautes, ne correspond pas vraiment aux aspirations de l'électorat de base . Soutien à Fillon le meilleur programme.

  • Par Marie Harel - 15/02/2017 - 11:23 - Signaler un abus ORTOGRAPHE INDIGENTE...

    ...ou quand la forme mine le fond. Dommage!

  • Par Nap4 - 15/02/2017 - 11:31 - Signaler un abus Ganesha, je vous suis !

    Le fait est que, depuis la post adolescente en âge de voter jusqu'à la ménagère, en passant par la cougar de base (merci Brigitte), l'électorat macroniste est celui qui réagit favorablement aux phénomènes de mode, aux injonctions de la Doxa et aux exploits des spectaculaires retouches de photoshop. Et ils sont désespérément nombreux. De là à penser qu'une grande partie du bon peuple est décérébrée, il n'y a qu'un pas. Que je franchis ! En déplorant l'action délétère des médias qui s'ingénient à confisquer le VRAI débat qu'on est en droit d'attendre, au profit d'épiphénomènes sans intérêt pour l'avenir. Ce qui relègue en périphérie le débat sur l'élaboration des moyens qui aideront à sortir notre France du marasme où une triste oligarchie l'a plongée.

  • Par Citoyen Ordinaire - 15/02/2017 - 11:32 - Signaler un abus Ils sont amusants ces "professeurs"

    Ils commentent les sondages comme qui s'ils étaient sérieux et non orientés pour le règne des mondialistes. Dire que les Français ne sont pas plus sensibles que cela à la sécurité entre attentats et émeutes, c'est drôle quand même.

  • Par El Flander - 15/02/2017 - 11:39 - Signaler un abus A quoi joue Atlantico?

    Ce média, étant donné la fréquentation de son forum, ainsi que certains articles de ses rédacteurs, commencent à me donner des boutons...Je ne renouvellerais pas mon abonnement pour désaccord avec sa ligne de pensée!

  • Par Marie-E - 15/02/2017 - 11:44 - Signaler un abus Macron

    celui qui remplace entre la droite et la gauche Bayrou. Même avenir. Je suis à droite et favorable à l'ouverture sur le monde mais pas uniquement sur une certaine partie du monde. C'est la différence avec les supporters de Macron qui n'ont pas compris que celui ci continuera la politique de gribouille des socialistes puisqu'il a dit qu'il était socialiste. Je n'aime pas Macron et pourtant D. sait que j'apprécie Rothchild et surtout ce qu'il a fait et continue de faire.

  • Par toupoilu - 15/02/2017 - 12:11 - Signaler un abus Le systeme oscille entre Macron et Fillon.

    L'un ou l'autre, ils s'en foutent, l'essentiel, l'UE, sera préservée. Leur graal serait un affrontement final entre ces deux la, mais à défaut, ils se contenteront du moins abimé des deux, certains, à tort peut être (et j’espère), du résultat du second tour.

  • Par Flamel - 15/02/2017 - 13:00 - Signaler un abus @El Flander

    Je ne suis pas l'avocat d'Atlantico, mais je pense que les pages de commentaires sont très largement libres d'expression de tous bords, à la restriction (comme pour beaucoup de média en ligne) qu'il faut s'abonner pour s'exprimer. Cette liberté d'expression est à leur honneur (elle va même parfois trop loin quand on lit certaines insultes ou propos discriminatoires insuffisamment refusés), et cela n'empêche pas, me semble-t-il, Atlantico d'avoir quand même une ligne éditoriale, même si elle inclut aussi la contradiction (ce qui reste positif). Les autres média en ligne pratiquent fréquemment des taux de censure de 30 à 90 % (bonjour au politburo de l'Express !), avec des applications de "charte" à géométries et horaires variables...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 15/02/2017 - 13:51 - Signaler un abus 3 pages pour nous faire comprendre.. ...

    Que les Français attendent plus de protection dans tous les domaines,.... sécurité,... économie.... Tout le monde le sait et nul besoin de sondages coûteux pour s'en persuader....Car le Français à défaut de pouvoir être fonctionnaire a toujours été antilibéral, et n'attend que l'assistanat voire le revenu universel...et de la Marine à Mélanchouille, en passant par Hamon et les verts ça représente 55% du corps électoral. Alors autant dire qu' Atlantico aurait pu se passer de ce style d'article ..

  • Par kelenborn - 15/02/2017 - 13:54 - Signaler un abus ah bon

    "Lorsqu’on connaîtra mieux le programme d’Emmanuel Macron, ses soutiens peuvent évidemment se recomposer, s’élargir ou se rétrécir. On ne peut prévoir l’évolution à venir !" Eu égard au titre cela fait un peu escroc!!! comme Macron d'ailleurs Fallait-il écrire 4 pages pour signer...La Palice!!!

  • Par JMAndré - 15/02/2017 - 15:01 - Signaler un abus à Marie Harel

    Bonjour, bien d'accord avec vous. Pas question de se moquer, mais avouez que votre titre méritait une orthographe irréprochable ... (dit en souriant)

  • Par zouk - 15/02/2017 - 15:36 - Signaler un abus Opinion publique sur la future élection pésidentielle

    Pure tartine de bobocratie, à oublier à la seconde.

  • Par jurgio - 15/02/2017 - 17:02 - Signaler un abus Le système idéal des Français

    Une partie du gouvernement qui dépense (évidemment de gauche) et l'autre qui économise ! C'est-il pas beau ? Allez ! aux urnes !

  • Par vangog - 15/02/2017 - 18:02 - Signaler un abus Zéro menace...

    "nous n'accepterons aucune ingérence étrangère dans les élections3...comme si la bande de branquigniols commençait déjà à prévenir une invalidation des élections, en cas de choix de Marine Le Pen...excepté les fascistes rouges, les milices de la ligue de l'enseignement, et les racistes de la LICRA et du CRAN...cela m'étonnerait que le peuple de France soit d'accord...

  • Par joke ka - 15/02/2017 - 21:36 - Signaler un abus Non, Macron,est le favori

    Non, Macron,est le favori des grands patrons de presse ! c'est pour lui ouvrir la voie que Fillon a été éliminé politiquement par les médias qui se sont acharnés contre lui ! Fillon est le seul qui puisse relever une France qui se délite: lire "La France soumise" de Bensoussan ..avec un Macron ,l'enfer nous attend https://www.youtube.com/watch?v=vtjPffF2Z5g

  • Par joke ka - 15/02/2017 - 21:50 - Signaler un abus Pétition

    V A soutient une pétition demander plus de pluralisme dans les médias publics ..nous payons une redevance ,nous devrions pouvoir trouver davantage d'opinions purielles à France Télévision ou Radio France ! ihttps://www.change.org/p/c-u-s-p-a-r%C3%A9tablissons-la-pluralit%C3%A9-d-opinion-dans-l-audiovisuel-public/share?after_sign_exp=default&just_signed=true

  • Par alam - 15/02/2017 - 22:14 - Signaler un abus On rêve

    Je ne lis pas Atlantico pour retrouver les inepties genre reportages d' Elise Lucet. Fillon est le seul candidat crédible. Il doit vraiment gêner toute notre pseudo élite bobo-gaucho parisienne !

  • Par adcitoyen - 16/02/2017 - 07:47 - Signaler un abus Trop de fautes d'ortographe

    rendent le fond inepte.

  • Par BERNARD Sylvie - 16/02/2017 - 12:38 - Signaler un abus Macron gouverne plus blanc!

    Macron est un pur produit marketing lancé par le vrai pouvoir bobo-gaucho-gentillocrate (RIP Philippe Muray..) parfaitement représenté par Hollande et les commentateurs à la Elkrief, Libé, Obs, Le Monde etc... Et, comme par hasard, on a trouvé de quoi démolir Fillon qui, apparemment n'était pas assez compatible avec les vues de Messieurs Attali, Bergé et consorts.; Résultat: Macron VS Le Pen au 2ème tour et grand front républicain comme d'hab , Macron à l'Elysée, Faut-il se résigner?

  • Par g16 - 16/02/2017 - 14:53 - Signaler un abus Pourquoi aller voter, on

    Pourquoi aller voter, on ferait mieux de tirer au sort celui qui va nous gouverner. En faisant le pari que 90% des électeurs vont mettre des bulletins sur les 5 premiers candidats, que M. Le Pen est largement sous évaluée et qu'elle fera 35% au premier tour, que Mélenchon et Hammon vont pouvoir se partager au moins 20% des voix, il reste 35% pour les deux challengers à poids égal en ce moment. Celui des deux qui fera 18% sera élu, oui si c'est Macron, mais l'honnêteté socialiste sur le ni ni...pourrait bien faire que peu de socialistes n'aillent donner leur voix à Fillon, on pourrait donc s'attendre à une Marine le Pen, élue à 50.1% contre 49.9% à Fillon et toute une série de contestations judiciaires de la part de ces deux là au caractère opiniâtre.

  • Par Anguerrand - 16/02/2017 - 17:52 - Signaler un abus Macron insulte la France en Algérie

    Il va en Algérie pour se donner une stature internationale et ne trouve rien de mieux que d'affirmer que notre pays a commis un CRIME CONTRE L'HUMANITÉ. S'il continue comme ça Il reprend les arguments de son vieil ami Hollande qui à travers lui veut prendre sa revanche . Macron nous refait un PS bis avec les amis de Hollande . Les pieds noirs apprécieront. En Algérie qui a construit ce pays moyenâgeux au 19 eme siècle des ponts, des villes , les voies ferrées, hôpitaux, dispensaires, ports, routes, plantations ( orange vignes...) et on continue à demander pardon. J'espère qu'il perdra qq points dans les sondages. Ou est le jeunes réformateurs sympa qui reprend les vieilles lunes de la gauche ?

  • Par Bertrand DARGNIES - 16/02/2017 - 19:50 - Signaler un abus François FILLON sera élu le 7 Mai 2017 !

    François FILLON peut parfaitement remonter d’ici Avril à 24 ou 25 points et accéder au second tour pour battre Marine LE PEN et être élu PRESIDENT le 7 Mai 2017 ! De plus contrairement à MACRON HAMON et Marine LE PEN il est dans ce cas quasiment assuré d’avoir une majorité pour gouverner ! Les 3 autres ne pourront pas avoir de majorité à l’assemblée et seraient donc des Présidents de cohabitation sans majorité . Ce serait le retour à la 4ème République ...Les journalistes mentent en disant que FILLON a perdu 12 points avec l’ “ affaire “. François FILLON depuis le début de l’ « affaire » qui dure depuis plus de 3 semaines n'a perdu que 4 ou 5 points c'est à dire très peu si on tient compte d’une tempête médiatique organisée de 3 semaines et reste sur un socle proche de 20 points. En effet il avait déjà perdu environ 8 points après sa très brillante élection car il n'a pas pratiquement pas fait d'apparition médiatique en Décembre et en Janvier .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François Kraus

François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.

 

 

 

Voir la bio en entier

Pierre Bréchon

Pierre Bréchon est professeur émérite de science politique à l’IEP de Grenoble, chercheur au laboratoire PACTE, directeur honoraire de l’IEP de Grenoble, et auteur notamment de Comportements et attitudes politiques aux Presses universitaires Grenoble. Il a également dirigé l'ouvrage Les élections présidentielles sous la Ve République (Documentation française). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€