Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 17 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dans la peau d’Emmanuel Macron, un président pas comme les autres

Dans son dernier livre, Philippe Bilger s'est glissé dans le "costard" d'Emmanuel Macron en retraçant son "irrésistible" ascension jusqu'à l'Elysée. Pour M. Bilger, l'homme mérite le détour.

Si j'étais président...

Publié le
Dans la peau d’Emmanuel Macron, un président pas comme les autres

Atlantico : Pourquoi avez-vous choisi dans votre livre de rentrer dans la peau d'Emmanuel Macron, président de la République depuis maintenant quatre mois ?

Philippe Bilger : Comme vous le dites très bien j'ai voulu me glisser dans sa peau ou dans son esprit - en totale prévention bien sûr, je ne prétends pas être à la hauteur de cette intelligence exceptionnelle. Mais je dirai que c'est à la fois une intelligence exceptionnelle qui me parait dépasser celle de nos principaux présidents qui n'étaient pas des imbéciles, entendons-nous bien, mais qui je crois n'avais pas cette richesse conceptuelle. C'est une personnalité qui sait ce qu'elle vaut, qui a de l'orgueil, et qui parfois même, on pourrait le penser de la vanité.

Personnellement je ne le pense pas. Il existe chez lui un mélange très net de faculté d'empathie et de capacité de compréhension et en même temps comme une forme de récréation par rapport à une personnalité trop complexe, des pensées parfois brutales, des jugements abrupts qu'en ce qui me concerne, j'approuve, mais qui peuvent choquer. 

C'est une personnalité très contrastée entre empathie et intelligence, tout en étant un roublard politique. Il existe aussi chez lui un côté secret, réservé, avec de l'allure allié à une dilection pour certains peoples. C'est une personnalité tellement riche que j'ai trouvé intéressant de me mettre dans sa peau, non pas qu'elle me fascine, mais parce que je la trouve suprêmement intéressante. 

Votre livre n'est pas le premier à sortir juste après l'élection de notre nouveau président. Ne va-t-on pas un peu vite en besogne le concernant ?

Je n'ai pas à juger la qualité de mon livre, mais par rapport à tous les récits qui sont sortis depuis quelques semaines, le mien s'inscrit dans un genre totalement original. Je vais parler un président de son vivant. C'est singulier et cela mérite que l'on s'y attache selon moi !

Quelle part d'ombre existe-t-il dans l'Emmanuel Macron que vous avez "habitez" pendant tout ce livre ?

Je dédie mon livre aux passionnés de politique et de psychologie. J'ai cherché à raconter par lui-même son ascension fulgurante et son arrivée à la présidence de la République. J'en raconte la genèse. 

Je m'arrête aux séquences qui l'on marqué, aux relations qu'il a exploité, à l'amour intense et par certains côtés singulier qui l'unit à son épouse. J'ai satisfais par-là mon immense goût pour la psychologie. J'entends le reproche qui m'est fait d'être un inconditionnel, un admirateur. Je ne crois pas que cela soit vrai. Je ne peux, parlant à la première personne, lui faire dire sans cesse du mal de lui-même! Je lui fait prendre conscience de certaines limites : il se rend compte qu'il n'est pas un tribun, qu'il est trop orgueilleux. Ou c'est son épouse qui le met en garde contre certains paroxysmes de wqualités qui pourraient devenir de défauts. J'essaye de faire une introspection humaine, intellectuelle, politique, honnête, et il me semble que je ne place pas dans sa bouche – à quelques exceptions près où je me suis fait plaisir – des choses parfaitement invraisemblable. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 24/09/2017 - 12:51 - Signaler un abus INCROYABLE qu'un MAGISTRAT comme M° Bilger

    se "pâme" devant E.Macron sans se préoccuper des "PARTS d'OMBRE" qui l'entoure (patrimoine plus que flou.....utilisation de la réserve quand il était à Bercy, pour des diner (jusqu'à deux par soir) ........soirée à La Vegas dont 100.000€ de frais d'hôtel !!!!! ce qui reviendrait à dire qu'il aurait bénéficié/utilisé de fonds publics pour faire sa campagne électorale!!!......clip d'E.BRUNET censuré par Drahi (BFMTV) car il relevait les stocks options touchés sans qu'on sache où sont passées les "gros bonus" .....placés comment et où ? et personne ne s'interroge. Je suis très déçue quand je rappelle cette 'haine" envers le Président SARKOZY

  • Par cloette - 24/09/2017 - 13:28 - Signaler un abus entre N Sarkozy et E Macron

    je choisis N Sarkozy à cause de sa spontanéité, sa gentillesse, et son empathie . Je ne choisis pas E Macron à cause de son arrogance rare , ses calculs, ses zones d'ombre .

  • Par Lapalatine - 24/09/2017 - 13:58 - Signaler un abus Bilger...

    Adorateur de Macron!!! c'est nul! Mais aucun président n'a ressemblé au précédent!! l'Histoire jugera. Tout est prématuré

  • Par gerint - 24/09/2017 - 17:59 - Signaler un abus Bliger vieillit

    mais c'est notre lot à tous. Certains résistent plus longtemps

  • Par Orchidee31 - 25/09/2017 - 11:03 - Signaler un abus Il ne radote pas un peu Bilger ?

    ou il est amoureux ? allez savoir.......

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Bilger

Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il est l'auteur de La France en miettes (éditions Fayard). Il est également l'auteur de Ordre et Désordre (éditions Le Passeur, avril 2015).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€