Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 18 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le coup de coeur de la semaine - "Dans la forêt" : Un hymne à la nature, réaliste et superbe, tout sauf gnan-gnan

Sur le thème de la régénérescence de l'Amérique par sa réconciliation avec la nature, Jean Hegland a réussi un roman plein d'énergie et d'interrogations, qui évite tous les poncifs d'un certain romantisme bobo.

Atlanti-culture

Publié le
Le coup de coeur de la semaine - "Dans la forêt" : Un hymne à la nature, réaliste et superbe, tout sauf gnan-gnan

LIVRE

Dans la forêt 

de Jean Hegland

Ed. Gallmeister

 
RECOMMANDATION : EXCELLENT
 

THEME

Dans une Amérique rongée par une dépression dont la pénurie d’essence et les ruptures d’électricité vont constituer les premières manifestations, une famille qui avait déjà fait le choix d’une vie isolée sinon recluse, va assurer sa survie grâce à son environnement naturel, celui d’une forêt qui révélera aux deux filles qui l’ont fréquentée depuis l’enfance son insondable richesse.

Ainsi cette forêt, théâtre de leurs aventures adolescentes, terrain symbolique de l’apprentissage de la liberté, les sauvera-t-elles après qu’elles aient épuisé leur héritage, quelques conserves et une récolte en germe à la mort de leurs parents, pour constituer leur ultime refuge, les préserver de la faim, de la maladie et de la mort, encore des prédateurs humains, jugés finalement et par elles plus dangereux que la faune animale.

POINTS FORTS

- Une belle fable qui vante le retour aux sources et l’affranchissement du monde marchand et du consumérisme avec une certaine crédibilité, procédant sans doute de la nature de celle-ci, laquelle n’est pas inspirée par le combat politique ou la conversion quasi religieuse à l’écologie mais relève du simple état de nécessité et d’urgence.

- L’analyse pertinente de la fratrie dont l’histoire ne constitue que le décor ou le prétexte, révélant ses jouvences et ses risques, la solidarité qu’elle implique et l’enfermement qu’elle suppose. Ce sujet transversal et universel est traité sans masques et décrit ce lien fraternel comme un fil ténu sur lequel le cheminement reste toujours aléatoire, l’épreuve faisant osciller les sentiments éprouvés respectivement par les deux soeurs l’une pour l’autre de l’amour à la  haine. Ainsi en va-t-il notamment de l’abandon d’Eva auquel Nell renoncera finalement sans qu’elle sache elle-même si elle le fait par amour ou par obligation.  

- L’évocation toujours intéressante du paradoxe que représente une situation nouvelle dans l’histoire des hommes, fut-elle alarmante, avec sa promesse d’inédit, comme une rupture que l’on n’a pas su initier mais dont on imagine la portée salutaire, au nom du principe selon lequel « un mal est souvent la condition d’un bien ».    

POINTS FAIBLES

La pléthore de références végétales qui donne quelquefois au texte la portée d’une leçon de botanique, la poésie du propos pouvant être anéantie par l’excès.

EN DEUX MOTS

Un beau texte, une langue riche et romanesque, la trame procédant de ces mêmes qualités; une défense pertinente de la nécessité d’une éducation écologique et de la reconversion de l’homme à son environnement naturel.

Une belle évocation de la famille, intelligente et subtile, qui sait rester objective, sa critique et son éloge évitant la dérision ou l’apologie.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François Duffour pour Culture-Tops

François Duffour est chroniqueur pour Culture-Tops et avocat au Barreau de Paris.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€