Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"The Crime" : vivement la suite

Atlanti-culture

Publié le
"The Crime" : vivement la suite
LIVRE/ADOS

The Crime

de Marie Rutkoski

Ed. Lumen

 

RECOMMANDATION

BON

THEME

 Pour avoir averti son empereur de la révolte des Herranis, peuple réduit en esclavage par l’empire, Kestrel se retrouve fiancée au prince héritier du royaume.

Commence pour elle une vie à la cour où complots, secrets et meurtres sont monnaie courante. La jeune fille, encore sous le charme d’Arin, son ancien esclave promu gouverneur, doit lui cacher ses véritables intentions pour lui sauver la vie. L’empereur rôde et quiconque se trouve sur sa route va payer le prix fort.

POINTS FORTS

Deuxième volet d’une trilogie, The Crime replace rapidement les personnages dans un contexte encore plus dur que dans le précédent tome. L’auteur nous dévoile l’étendue de son univers fantastique avec de nouvelles villes et de nouveaux pays. Les tensions diplomatiques donnent une touche politique au récit déjà sombre et l’amour impossible entre Kestrel et Arin apporte une note tragique à l’histoire. Psychologiquement le personnage d’Arin est celui qui évolue le plus. Il doit se battre à la fois contre ses désirs et contre un empereur qui fera tout pour éradiquer son peuple de la carte. L’ombre de la guerre plane et renforce la tension du récit.

POINTS FAIBLES

Comme de nombreux tome 2 de trilogie, ce roman tient le rôle de transition dans l’histoire. Malgré la tension maintenue et les nouveaux personnages, le récit n’avance pas beaucoup. L’histoire de Kestrel tourne un peu en rond. Décrite comme étouffante la cour royale ne donne pas cette impression tant elle est peu présente. Les énigmes placées pour faire réfléchir le lecteur font peu d’effet.

EN DEUX MOTS

Moins addictif que le premier tome de la trilogie, The Crime n’en reste pas moins un bon roman de fantasy young adult. On s’attache à ses personnages et on a envie de les voir surmonter les dangers qui les guettent. Un deuxième tome qui donne très envie de connaître le dénouement de cette histoire d’amour tragique.

UN EXTRAIT

Ou plutôt deux:

 - « - Parfait, déclara-t-elle. Nous nous donnerons rendez-vous dans cette rue. Si vous vous habillez comme un domestique, personne n’y regardera à deux fois.

- La fiancée du prince attirera forcément les regards.

Ça c'est mon problème. Je m'en charge.»

 - « Plus tard, Kestrel identifierait l’une après l’autre les erreurs innombrables qu’elle avait commises ce jour-là : leur succession semblait si désastreuse qu’il lui semblerait toujours difficile de déterminer laquelle avait vraiment scellé son destin. »

L’AUTEUR

Née en 1977 dans l’Illinois (Etat du Midwest des Etats-Unis), Marie Rutkoski est professeur au Brooklyn College. Elle écrit des romans fantastiques où le mystère et les énigmes ont une grande importance dans ses intrigues. Sa précédente trilogie The Kronos Chronicles a connu un grand succès auprès des lecteurs. En 2016 est publié aux éditions LumenThe Curse, premier tome de sa trilogie de fantasy young adult dont le deuxième tome, The Crime, qui fait l'objet de cette chronique, vient tout juste de paraître. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Olivia Tripault pour Culture-Tops

Olivia Tripault est chroniqueuse pour Culture-Tops. 

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€