Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Surendettement : le principe de précaution fait des petits

Un « fichier positif » des demandeurs de crédit à la consommation pour lutter contre le surendettement ? A quand un dispositif public contre les mariages chancelants et la maladie ?

Zone franche

Publié le

La vieille idée d’un « fichier positif » des emprunteurs refait surface et pourrait bien voir le jour dans les mois qui viennent, à la grande satisfaction d’un certain nombre d’associations de consommateurs (pas toutes, heureusement…). L’idée générale, devant l’accroissement du nombre de ménages surendettés (+5% sur un an), est de recenser la totalité des prêts déjà accordés à un individu et de permettre à un commerçant d’accéder à ces informations avant d’autoriser l’achat d’une machine à laver à tempérament…

A priori, ça a tout d’une excellente idée : les banques sont gérées par des crapules irresponsables dont le seul projet dans la vie est de conduire de braves gens sans histoires à la ruine à coups de revolving et il est grand temps de leur taper sur les doigts !

En deuxième analyse, les choses sont toutefois un poil plus complexes. Selon la Banque de France, plus de 70% des dossiers retenus par la commission de surendettement sont de nature « passive », découlant de l’un de ces fameux « accidents de la vie » (chômage, divorce, maladie…) sur lesquels le fichier positif n’aura évidemment aucun impact…

« C’est que le recours au crédit à la consommation reste très peu développé chez nous, confirme Nicolas Pécourt, directeur de la communication de Crédit Agricole Consumer Finance, du moins si on le compare à ce qui se passe dans d’autres pays. Fin 2010, l’encours par habitant en France était à peine de 2 400 euros, contre 2 800 pour l’Allemagne, 3 998 pour la Grande-Bretagne, 5 800 pour les États-Unis et plus de 10 000 euros pour le Canada. Ça ne signifie pas qu’il faille atteindre de tels niveaux, mais ça permet de relativiser l’importance de ce facteur sur les difficultés financières des Français… »

Mieux, en pourcentage de la consommation des ménages de l’Hexagone, ce type de crédit représente tout juste 12,7% du total quand la moyenne européenne est à 16,2%, les Danois à 19% et les Britanniques à 24% !

Las, au pays du principe de précaution constitutionnalisé, mieux vaut prévenir que guérir en protégeant la population de ses vices et démons potentiels. Et puis, empêcher des adultes responsables de gérer leurs finances comme ils l’entendent et autoriser les vendeurs de chez Darty à accéder à leurs informations confidentielles, c'est tellement plus facile que de faire baisser le chômage, rabibocher les couples chancelants et éliminer la maladie...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Cap2006 - 26/07/2011 - 08:02 - Signaler un abus responsabiliser

    Pour une fois je rejoins Mr Serraf : vouloir se mêler à tout prix de la vie des individus les infantilise et ne résout aucun pb. Laissons les gens vivre leurs vies comme ils l'entendent... l'état comme les religions n'a pas à se mêler de ce qui ne les regardent pas. Cela me fait penser aux routes dont on a retirer tous les panneaux et lignes au sol : les conducteurs roulent moins vite!!!

  • Par DeSuisse - 26/07/2011 - 09:32 - Signaler un abus Pas en forme, Serraf...

    On vous a connu plus en verve que ce larmoyant plaidoyer pour ... quoi déjà?

  • Par CASH2011 - 26/07/2011 - 09:50 - Signaler un abus Voilà un article démago comme ce n'est pas possible !!

    En dehors des accidents de la vie, il y a les acheteurs compulsifs hyper endettés et qui font de fausses déclarations au moment de la réalisation du contrat de prêt.... Ce qui les conduit inévitablement à la commission de surendettement.. Arrêtons de victimiser les irresponsables !!!

  • Par CASH2011 - 26/07/2011 - 09:54 - Signaler un abus Ce type de fichier existe partout y compris aux USA...

    Cela relève tout simplement du bon sens !! Avec une vision globale de l'endettement d'un ménage l'établissement de crédit ne pourra plus aller au delà des possibilités de l'emprunteur et si il prend quand même la responsabilité le juge ne le loupera pas...

  • Par Hugues Serraf - 26/07/2011 - 10:07 - Signaler un abus @CASH2011

    Je ne vois pas en quoi il est démago de considérer que les gens sont responsables de la conduite de leurs affaires et qu'ils n'ont pas à attendre d'un père fouettard bienveillant qu'il contrôle leurs dépenses à leur place. Le fichier positif est infantilisant, intrusif et même inefficace puisqu'il ne règle évidement pas les problèmes de l'immense majorité des surendettés. Par ailleurs, oui, ce type de fichier existe ailleurs, États-Unis en tête. Mais je crois me souvenir que la crise financière a justement été initiée dans ce pays, via les prêts subprime dont le "credit rating" n'a manifestement pas freiné l'attribution à des gens qui prenaient des risques impossibles à assumer. Il appartient aux prêteurs de se couvrir et de ne prêter que lorsque le risque est gérable, pas à la Banque de France d'administrer le budget des ménages.

  • Par CASH2011 - 26/07/2011 - 10:59 - Signaler un abus Hugues Serraf Ok je vous ai lu en travers...

    Pour les USA c'est peut être un peu plus compliqué..Les crédits hypothécaires ont contribué à la déconfiture des banquiers mais ne sont pas à l'origine de la crise financière 3 millions de subprimes à 300.000 Dollars de moyenne et nous sommes loin des montants vertigineux perdus et renfloués par l'état Us dans le cadre de cette crise . La poussière toxique était sous le tapis depuis des années

  • Par Cap2006 - 26/07/2011 - 11:06 - Signaler un abus @Mr Seraf : contre la nationalisation des pertes bancaires?

    Mr Serraf ecrit "Il appartient aux prêteurs de se couvrir et de ne prêter que lorsque le risque est gérable, pas à la Banque de France d'administrer le budget des ménages." J'imagine que vous être pour la mise en faillite des banques qui ont acheté des créances douteuse ? contre le vaste plan de nationalisation des dettes privées ?

  • Par Nico Pedia - 26/07/2011 - 11:19 - Signaler un abus @DeSuisse

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Herm%C3%A9neutique

  • Par Nico Pedia - 26/07/2011 - 11:27 - Signaler un abus Mouais

    "La meilleur des préventions c'est la répression" Jean François Copé Que dire de plus sinon que la droite a décidément bien fait de ne pas écrire de charte?

  • Par DeSuisse - 26/07/2011 - 13:27 - Signaler un abus Bon sens

    Ce fichier participe du bon sens pour toutes les parties en présence : le commerçant s'évite des ennuis et l'acheteur potentiel aussi. Qu'a à faire là-dedans l fait que le souci vienne d'une mauvaise gestion ou d'un 'accident' de la vie et pourquoi ce fichier n'aura 'évidemment' aucun impact? Il aura au moins un impact pour ne pas faire s'enfoncer un peu plus une personne qui l'est déjà...

  • Par Hugues Serraf - 26/07/2011 - 13:32 - Signaler un abus @DeSuisse

    Le bon sens pour toutes les parties recommande donc de prévenir tous les dangers potentiels menaçant les populations : l'alcool, la moto, l'équitation, les relations sexuelles, le parachutisme, les jeux de hasard, le couteaux pointus et, évidemment, cette terrible tentation consumériste. Je préfère mon "mauvais sens", qui n'exige pas la mise en place de nouveaux fichiers, même qualifiés de positifs. Ajoutons que si les organismes de crédit sont contre ces mesures, ce n'est pas parce qu'ils ont juré la perte des consommateurs et la leur par voie de conséquence si personne ne rembourse : c'est plutôt qu'ils savent que les gens qui empruntent remboursent à l'exception d'une minorité, ce risque étant intégré. S'il faut changer quelque chose, je préfère que l'on généralise le système de faillite personnelle qui n'existe en France qu'en Alsace pour des raisons historiques. Ça mettrait davantage emprunteurs et prêteurs devant leurs responsabilités. http://fr.wikipedia.org/wiki/Faillite_personnelle

  • Par paul2 - 26/07/2011 - 15:05 - Signaler un abus il est interdit d'interdire ( la retour )

    c'est un peu demago comme article. il faut mieux de rien faire on risquerait de trouver une solution.. Mais j'oubliai l'homme est bon par nature et c'est la sociéte qui le corrompt... suprimons les limites de vitesse, libéralisation les armes a feu, enlevons les feu tricolore... moi mon bisounours je lui fais des bisous.....

  • Par Nico Pedia - 26/07/2011 - 17:04 - Signaler un abus @paul2

    Vous n'ont plus vous ne savez pas lire...vous en êtes vous donnez la peine? J'en doute : "Selon la Banque de France, plus de 70% des dossiers retenus par la commission de surendettement sont de nature « passive », découlant de l’un de ces fameux « accidents de la vie » (chômage, divorce, maladie…) sur lesquels le fichier positif n’aura évidemment aucun impact… " SELON LA BANQUE DE FRANCE...

  • Par Nico Pedia - 26/07/2011 - 17:12 - Signaler un abus Mouarf mouarf mouarf

    "C'est toujours comme ça que ça se passe quand on met l'idéologie avant le pragmatisme et la réalité du quotidien." Jean François Copé SIC!!! J’arrête avec JFC, toute cette bêtise me fatigue.

  • Par paul2 - 26/07/2011 - 17:27 - Signaler un abus @nico pedia

    on dénigre son détracteur faute de pouvoir contredire ses propos... pas tres constructif pour le débat... revenons au fond du problème. Ne serait ce pas une solution pour les 30% restant... avez vous d'autres solutions a proposer

  • Par creditgirl - 26/07/2011 - 17:36 - Signaler un abus La force des idées reçues

    Je partage complètement votre point de vue. Sur mon blog http://rachatcredit.blog.capital.fr j'ai publié plusieurs articles sur le "fichier positif" (ou centrale positive) rebaptisé, pour être politiquement correct (ou pour des raisons de marketing) "répertoire national des crédits". Il existe une bien meilleure alternative à cette usine à gaz liberticide et d'un coût pharaonique.

  • Par NOVY12 - 26/07/2011 - 19:02 - Signaler un abus @Nico Pedia Copé est votre idole ?

    En voilà une que vous avez manqué !! ''La vérité c’est que, par cette stratégie du complot, le PS tente désespérément de masquer son absence d’idées et ses divisions internes qui éclatent au grand jour avec la primaire. Personne n’est dupe de cet écran de fumée''. JF Copé

  • Par NOVY12 - 26/07/2011 - 19:03 - Signaler un abus Nico Pédia Allez une petite dernière !!

    "Les Français ont besoin qu’on trouve des solutions à leurs problèmes quotidiens et non pas que les socialistes tentent constamment d’occulter les vraies questions par de fausses rumeurs" JF Copé

  • Par Nico Attal - 27/07/2011 - 11:11 - Signaler un abus Les conseilleurs doivent être les payeurs

    Fichier ou pas fichier, les prêteurs devraient être astreints à faire leur boulot, c'est à dire vérifier la solvabilité de leurs clients avant de leur vendre n'importe quel crédit. Combien de crédits sont-ils accordés sur de simples déclarations non vérifiées ? Les commissions de surdendettement devraient faire subir les pertes aux prêteurs incapables de prouver qu'ils ont bien fait leur boulot.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€