Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 22 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Corruption : l’Europe accuse de nouveau la France et elle a raison

Pas très brillant pour la France, les conclusions du premier "rapport anti-corruption de l'Union Européenne". Les services européens ont classé les pays membres en fonction de l'ampleur de la corruption et des mesures de lutte. La situation française n’est pas glorieuse.

L'Édito de Jean-Marc Sylvestre

Publié le
Corruption : l’Europe accuse de nouveau la France et elle a raison

Au total, la corruption coûterait 120 Milliards d’euros aux européens. Crédit Reuters

Au total, la corruption coûterait 120 Milliards d’euros aux européens. Environ 1% du PIB.  C’est le montant des capitaux détournés à des fins privées, et qui échappent au fisc, ou au client final. Ne rêvons pas. La commission n’a pas publié hier le classement précis des 28 pays de la Communauté européenne. Politiquement, c’eut- été sans doute ingérable. Même à Bruxelles, il y a des choses qu'on ne dit pas. La commission n’a pas davantage comparé l’Europe avec le reste du monde. Mais là, c’était pour éviter des incidents diplomatiques internationaux.

 C’est dommage. 

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz
  

Ce qui est intéressant, c’est que la commission a dressé un bilan de ce qui est fait dans chaque pays pour lutter contre ce phénomène.

En gros, l’Europe se partage en trois catégories dans l’exercice de ce sport  de plus en plus mondial.

Les bons élèves sont au nord de l’Europe : les pays nordiques, la Grande Bretagne et l’Allemagne. La sécurité y est assurée.

Les très mauvais élèves sont en Europe centrale. Les anciens pays de l’Est n’ont pas abandonné les vieilles habitudes apprises à l’ère communiste. Ah ça avait du bon ! Les mauvais élèves sont aussi en Méditerranée.

Les élèves moyens, et même très moyens, sont français. La France était déjà classée par la Banque mondiale en milieu de tableau dans la lutte contre la corruption, au 10ème rang de la zone euro, très mal placée dans le classement de la perception de la corruption. Ce qui veut dire que nous n’avons pas conscience du fléau, sans doute parce que le grand public n’en est pas directement victime, contrairement à d’autres pays où on peut acheter très facilement un fonctionnaire de police ou du fisc. C’est plus difficile en France.

En revanche la corruption en France sévit au niveau des entreprises, des marchés publics et des transactions internationales. Or les marchés publics représentent 20% du PIB, et les transactions internationales ont peu de statistiques.

Ce qui ressort de l’étude de la commission est que 59% des entreprises françaises estiment qu’elles ont un problème pour leur activité.

Au niveau de la prescription, la commission de Bruxelles a envoyé une note au gouvernement français  pour le presser de s’attaquer plus vigoureusement aux conflits d’intérêt, et pas seulement ceux qui rodent dans les assemblées parlementaires.

Mais ce qui n’est pas dit dans le rapport mais expliqué en off par les auteurs c’est le pourquoi d’une telle situation. Pourquoi, un pays comme la France, aussi mature, de droit écrit,  le pays de la culture, du respect, de l’ENA, de la fonction publique sanctuarisée, pourquoi ce pays serait plus gangrené que les autres ?

Il y a plein de raisons qui ne sont pas spécifiquement françaises. Mais on peut en relever trois.

D’abord, la fiscalité, plus la fiscalité est lourde, compliquée, plus on aura tendance à y échapper. La corruption est une forme de fraude fiscale.

Ensuite, la lourdeur administrative. Plus il y a de règlementations, plus il y a de bureaucratie et d’administration, plus les acteurs de l’économie auront tendance à s’enfuir. Plus la concurrence est entravée dans certains secteurs plus ces entraves font le lit à la  corruption.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par la saucisse intello - 04/02/2014 - 08:55 - Signaler un abus J'aimerais que l'on décerne..............

    Des "guérini de la corruption" au niveau européen. Au moins, la France serait première en quelque chose ! J'avais pensé à des "pasqua" mais bon, la nature est sur le point de faire son oeuvre, laissons-la procéder. Par contre aprés, il faudra aérer !

  • Par yavekapa - 04/02/2014 - 10:27 - Signaler un abus La solution ? facile !

    yaka nommer un comité (Théodule) anti-corruption. je ferais pas un bon président ? c'est sur que 5 ans après, rien n'aura changé. Rien ? peut-être encore pire. mais chut ! les affaires sérieuses c'est pas pour les béné oui oui. c'est une affaire d'"élites".

  • Par Leyla24 - 04/02/2014 - 15:51 - Signaler un abus ben bien sur

    ça va arranger les affaires de Monsieur Daniel COHN-BENDIT

  • Par naejnaej - 04/02/2014 - 16:14 - Signaler un abus C'est pas de leur faute...

    C'est la faute a trop d’impôts, la faute a trop paperasses, c'est de la faute a trop de fonctionnaires pas bien payés... c'est la faute a pas de chance... Ce n'est pas la faute d'individus avides et cupides qui veulent absolument obtenir des marchés public pour s'en mettre plein les poches. Ce n'est pas du tout la faute de politiciens avides, cupides et cyniques qui veulent également s'en mettre plein les poches... Ce n'est pas la faute de politiciens véreux qui depuis des années ont mis les conditions de la corruption en place, ce n'est pas eux qui l'ont quasiment légaliser en légitimant les lobbys corrupteurs qui ont des bureaux dans toute les assemblées. Virons ces corrompus de la république!!!

  • Par Leyla24 - 04/02/2014 - 16:22 - Signaler un abus vivement les urnes

    aller courage bientôt les urnes !

  • Par vspatrick - 04/02/2014 - 19:15 - Signaler un abus le pays de la culture, du respect, de l’ENA......

    Oui de l'ENA... et si on commençait par là...... .....

  • Par Gilles - 04/02/2014 - 19:19 - Signaler un abus Avis de tempête

    On l'a vu dimanche soir sur M6 aussi bien à gauche qu'à droite.Cerise sur le gâteau l'UMP présenterait Carignon à Grenoble.

  • Par pierre325 - 04/02/2014 - 20:36 - Signaler un abus en même temps

    C'est pas l'Europe la dernière a profiter de la coruption en France vue les couleuvre qu'on nous enfile a commencer par Sarko et le referendum....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€