Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Le corps des ruines" : Fouillé, parfois fascinant, mais long à lire

Atlanti-culture

Publié le

UN EXTRAIT

Page 273, un soir chez Carballo:

"Chercher la vérité n’est pas un passe-temps vous savez. Ce n’est pas quelque chose qui vous occupe parce que vous êtes désœuvré. Ce n’en était ni pour Anzola ni pour moi. Je parle sérieusement, Vasquez, alors préparez-vous à ce que vous allez voir ici les jours prochains, entre ces quatre murs. Quand vous connaîtrez cette histoire, vous ne penserez plus de la même façon. Ce qui est arrivé à Anzola les années suivantes a bouleversé sa vie. Ne vous attendez donc pas à sortir d’ici comme si de rien n’était.

Personne ne sort indemne de ce genre d’histoire". 

L’AUTEUR

Né en 1973 en Colombie, Juan Gabriel Vasquez fait ses études de droit en Colombie puis de Lettres à Paris. Il habite ensuite Barcelone avant de retourner en Colombie en 2012.

Il est, à l’origine, un journaliste littéraire talentueux, qui va se découvrir un grand talent d’écrivain pour parler de la Colombie passée et présente. 

Sans nul doute, la force de l’écriture de Vasquez dans « Le corps des ruines » le propulse dans le club des grand écrivains sud-américains.         

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Didier Cossart pour Culture Tops

Didier Cossart est chroniqueur pour Culture Tops

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€