Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 28 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Conflit d'intérêts : le vrai scandale de l'affaire Cahuzac est-il vraiment celui de l'évasion fiscale ?

Jérôme Cahuzac a reconnu mardi avoir un compte en Suisse. Selon Mediapart, l'argent de ce compte serrait issu de bakchichs reçus par l'ancien ministre du Budget lorsqu'il était consultant pour l'industrie pharmaceutique.

La partie immergée de l'iceberg ?

Publié le - Mis à jour le 4 Avril 2013
Conflit d'intérêts : le vrai scandale de l'affaire Cahuzac est-il vraiment celui de l'évasion fiscale ?

Jérôme Cahuzac a reconnu mardi avoir un compte en Suisse.  Crédit Reuters

Atlantico : Jérôme Cahuzac a avoué sur son blog l'existence d'un compte en Suisse. De son côté, Mediapart soupçonne que les 600 000 euros présents sur ce même compte proviennent de différents pots de vins touchés lorsqu'il était consultant pour l'industrie pharmaceutique. Plus que celui de l'évasion fiscale, le vrai scandale de l'affaire Cahuzac n'est-il pas celui d'un conflit d'intérêts et d'une confusion public/privé ?

Frédéric Pierru : Rappelons d’abord ce que l’on sait, de source sûre, à ce jour. Selon son nouvel avocat, Jean Veil, ce compte ouvert dans une banque suisse, aurait été abondé, en partie seulement, par les rémunérations que Jérôme Cahuzac aurait retirées de son activité de consultant auprès de l’industrie pharmaceutique. Le cabinet Cahuzac Conseil a été créé en 1993. Cependant, l’on ne connaît pas encore la date précise de l’ouverture de ce compte. Il l’aurait été au début des années 1990, c’est-à-dire au mieux juste après que Jérôme Cahuzac ait quitté le cabinet du ministre de la Santé de l’époque Claude Evin, dans lequel il était entré en 1988, en tant que jeune praticien hospitalier issu de la nébuleuse rocardienne.

Dans ce cabinet, Claude Evin a joué un rôle important, car il était en charge du médicament et des équipements lourds. Selon les observateurs de l’époque, il a plutôt fait du bon travail. Il a notamment subi les foudres de certains groupes d’intérêt lorsque le ministre a tenté de mettre "sous enveloppe" budgétaire l’activité des professions prescrites, comme les biologistes.

Par ailleurs, 1988 - 1991 constitue une époque charnière pour la politique de santé en général, et du médicament en particulier. C’est à ce moment, en effet, où se prépare l’externalisation d’un certain nombre de fonctions d’expertise par rapport à l’administration centrale et qui donnera lieu à la création des agences sanitaires à compter de 1992. Ces agences étaient supposées être plus "indépendantes" et "transparentes" que les négociations opaques au niveau du cabinet et de l’administration centrale… C’est le cas du médicament puisqu’en janvier 1993 la direction de la pharmacie, en charge de l’octroi des AMM, disparaît pour donner naissance à l’agence du médicament. Notons qu’en 1989 avait été redéfinie la liste des spécialités pharmaceutiques admises au remboursement par la Sécurité sociale. C’est ici que le mélange des genres supposé de Jérôme Cahuzac pose un petit (ou gros) souci : c’est l’administration centrale et le cabinet qui décidaient (et décident encore) à la fois des médicaments admis au remboursement et le prix auquel ils l’étaient.

En quoi cette affaire est-elle représentative ou non d'un mélange des genres à la française ?

Jérôme Cahuzac, je l’ai dit, a été un acteur d’une séquence importante pour la politique de santé qui a vue les moyens d’expertise considérablement renforcés et externalisés par rapport à l’Etat central. La politique du médicament en était presque à ses balbutiements, au même titre que la veille et la sécurité sanitaire. L’administration de la santé était faible et déliquescente, et, de facto, très perméable aux actions des lobbies puissants du secteur, à commencer par les laboratoires pharmaceutiques. 1991 - 1992 c’est l’affaire du sang contaminé, rappelez-vous. C’est le début d’une longue et pénible série de scandales sanitaires qui a conduit les ministres de la santé successifs à remettre de l’ordre et à se doter de fusibles comme les agences. Ces dernières ont constitué un progrès.

Mais, à l’inverse, c’est aussi à cette époque que se banalise, et pas seulement dans le secteur de la santé, la pratique du pantouflage et des allers et retours public/privé dans la haute administration et dans une partie de la classe politique. De plus en plus, les décideurs politiques et administratifs ont emprunté les "revolving doors" qui ne pouvaient que conduire à la multiplication des conflits d’intérêts : au cours de leur trajectoire professionnels, ils sont parfois amenés à faire partie tantôt du camp des régulateurs, tantôt du camp des régulés. Dans le médicament comme ailleurs. Ainsi nombre de hauts fonctionnaires de la santé ont été amenés à rejoindre les assureurs puis à revenir dans l’Etat pour préparer une réforme de l’Assurance-maladie… Je reprendrais volontiers le constat du sociologue Luc Boltanski : depuis le début des années 1990 s’est enkystée la croyance selon laquelle les règles sont faites pour les autres, les "petits", et que les décideurs, en raison de leurs contraintes spécifiques et de leur excellence, peuvent s’en affranchir. Au fil du temps, s’est installé un sentiment d’impunité… Le laxisme et la tolérance ont fait le reste.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Seb Per - 03/04/2013 - 08:46 - Signaler un abus article intéressant

    la dissolution du pouvoir etatique dans les agences satellites ou se cotoient et s'interpenetrent public et privé est une reflexion interessante et nouvelle qui devrait etre developpée. Mais comment faire pour garder les meilleurs aux postes de commande de l'Etat sans faire entrer les loups dans la bergerie? Augmenter les remunerations officielles avec prime sur resultat? Et soumettre cela à une évaluation et un controle independants?

  • Par Skagerrak - 03/04/2013 - 08:50 - Signaler un abus Au service de la France !

    Les personne qui entrent en politique , se mettent au service de la France et des Français . Combien dans ce gouvernement n'y sont entrés que dans ce but ? Il faut des qualifications , en finances , en administration , en droit , en santé , en éducation etc ... Qui , dans ce gouvernement est qualifié et ne roule pas que pour lui-même ? Duflot , Taubira , Montebourg , et tant d'autres noms qui ne me viennent pas maintenant . Pensent-ils un peu à tous les Français qui ne peuvent pas joindre les 2 bouts tous les mois ?

  • Par vspatrick - 03/04/2013 - 09:07 - Signaler un abus Pour être au service de la France....

    Il faut d'abord aimer la France. Je pense que beaucoup de nos hommes politiques aiment surtout le pouvoir et les avantages qui vont avec....

  • Par Gengis - 03/04/2013 - 09:16 - Signaler un abus Ah ! ces lobbies ....

    Évidemment on pense à une Roselyne Bachelot et au package vaccinal démesurément étoffé d'un passé récent, et l'on reste en droit de s'interroger sur le fait que la santé partie prenante dans le lobbying tous azimuts seiat peut-être l'exception qui ne devrait pas confirmer la règle.

  • Par Ishtar - 03/04/2013 - 09:33 - Signaler un abus Révélateur

    L'affaire Cahuzac est le révélateur de dérives qui dépassent de loin la fraude d'un individu. C'est toute une pratique administrative et politique qu'il faut éradiquer. La boite à outils de Hollande paraît désormais bien insuffisante, à supposer qu'il ait la volonté, lui qui a tant profité de ce système, de le réformer.

  • Par Ravidelacreche - 03/04/2013 - 09:46 - Signaler un abus l'affaire Cahuzac

    POISON d'AVRIL :o)

  • Par Ravidelacreche - 03/04/2013 - 09:47 - Signaler un abus l'affaire Cahuzac

    Les pots d'Evin ?

  • Par bacal - 03/04/2013 - 09:57 - Signaler un abus Tocante

    Quelle marque la montre ?

  • Par fopapousser - 03/04/2013 - 10:00 - Signaler un abus le plus comique....

    c'est que le secrétaire général du parti socialiste demande à Chauzac de démissionner de ses mandats et du parti socialiste alors que lui même (Harlem Désir) a été condamné pour "abus de bien social"!!!!

  • Par mich2pains - 03/04/2013 - 10:05 - Signaler un abus TOUS POURRIS , jusqu'à preuve du contraire !

    Plutôt que de se laisser enfumer par les gangsters qui se défendent d'être "Tous pourris " , exigeons d'eux qu'ils en fassent la preuve ! Ce n'est pas demain la veille , vu les révélations quotidiennes : Hier , on nous parlait encore de Woerth / Bettencourt , puis de SARKO / Bettencourt , puis de DSK / Dodo La Saumure et de proxénétisme aggravé , de Sylvie ANDRIEUX et de son larcin d'argent public pour 850.000 euros à la mairie de Marseille , de GUERINI Jean-Noël , président PS du CG13 , mis en examen pour collusion avec la Mafia , entre autres ! Jusqu'à François HOLLANDE qui fournit une fausse déclaration de son patrimoine au Conseil d'Etat , en sous-estimant volontairement la plupart de ses biens et en omettant carrément d'autres patrimoines personnels , dont des biens immobiliers à LONDRES ( environ 2 millions d'euros) . Bercy a-t-elle vérifié cette déclaration ? Pas du tout ..... Par conséquent , et jusqu'à preuve du contraire , comment ne pas affirmer qu'ils sont TOUS POURRIS !

  • Par Ravidelacreche - 03/04/2013 - 10:05 - Signaler un abus @bacal

    Une montre pour gaucher ! :o))

  • Par Loupdessteppes - 03/04/2013 - 10:06 - Signaler un abus A tous les étages : appels d'offres...

    Cette corruption à tous les étages qui touche aussi les petites communes - avec un net accent sur le Sud de la France selon les statistiques - est l'un des maux français les plus critiqué par l'Europe. Mais personne, pas même les "serviles" du CNRS ne met l'accent sur ce problème... On ne veut pas tuer la poule (pas de coq ici...) aux oeufs d'or. N'est-ce pas Monsieur Pierru ? Car, aprés tout qui vous embaucherait dans le privé ?

  • Par casanova - 03/04/2013 - 11:03 - Signaler un abus Cahuzac c'est comme DSK

    Personne ne savait.......Ah! ah! ah!

  • Par Vincennes - 03/04/2013 - 11:21 - Signaler un abus @Michdeuxpains......sans oublier le livre du PS / G.DALONGEVILLE

    qui, non seulement révèle dans son bouquin "Rose MAFIA", les affaires PS comme...... blanchiments d'argent...... marchés truqués......manque d'appel d'offres en tous genres......clientélisme...... etc...... sans oublier l'adoubement de Cachueida par Hollande (lui-même)....(celui dont on parle seulement maintenant) et sans que les Médias ne se penchent sur le problème et ne fasse de la pub pour ce bouquin et ses révèlations. On ne nous dit pas tout.....que de la désinfoirmation pour meix servir Pépère

  • Par Chesterfield - 03/04/2013 - 11:23 - Signaler un abus Salauds

    demande de paiement en 3 fois de ma taxe d'habitation = 2 lettres recommandés 10 % d'amende

  • Par Jamar - 03/04/2013 - 11:24 - Signaler un abus Dissolution et interpénètration...

    Voilà une piste qui pourrait conduire à de substantielles économies... me trompé-je ? Jamar.

  • Par armoric2 - 03/04/2013 - 11:48 - Signaler un abus bravo

    bonjour a qui le tour, gauche ou droite vive la france libre et indépendante de tout ces rigolos merci de m'avoir lu

  • Par Lecelte 06 - 03/04/2013 - 11:50 - Signaler un abus Pauvre France

    Ce bouffon bouffi , sa mafia et ses concubines font honte à notre pays..... J'ai, vu mon age, connu l'époque de Goebells. Nous sommes maintenant infectés par tous ses émules télévisuels et autres, et à tous les étages. Une seule solution : DISSOLUTION et Jugement en Haute Cour.

  • Par Ganesha - 03/04/2013 - 11:52 - Signaler un abus Inanité

    "D’ailleurs dans tous les pays, les groupes d’intérêts s’efforcent de jouer avec les opinions anti-Etat pour remettre en cause les budgets et les effectifs des agences censées réguler leur activité." Dommage que cet article ne sera pas beaucoup lu : de nombreux commentateurs réguliers pourraient, peut-être, enfin, comprendre l'inanité de petits couplets quotidiens sur l'Etat et les fonctionnaires...

  • Par casanova - 03/04/2013 - 12:02 - Signaler un abus Mais encore monsieur Pierru

    L'autre scandale , c'est qu'aucune enquête approfondie n'est diligentée par les services de l'Etat lors de la nomination d'un ministre ou haut responsable politique au sommet de la Nation. En France , droite et gauche confondues, chez ces gens là ,monsieur, on se parraine, on se coopte, c'est la" République des copains et des coquins". En définitive, il n'a pas tort Jean Luc Mélenchon, c'est la République des "salopards".

  • Par Skagerrak - 03/04/2013 - 12:27 - Signaler un abus lamentable

    Le plus lamentable dans cette affaire , c'est qu'il était chargé de lutter contre la fraude fiscale ! Et qu'il est resté à son poste ! Hollande aura du mal à nous faire croire qu'au moment de l'embaucher , il ne savait rien de ses conflits avec le fisc ! Même les socialistes disent que Cahuzac est un personnage sulfureux .

  • Par Allergico ps - 03/04/2013 - 12:28 - Signaler un abus Non !

    Non ! Le problème n'est pas l'évasion fiscale en elle même ! Le problème c'est qu'elle soit pratiquée par des gens qui donnent des leçons aux autres ... Des gens qui se permettent d'insulter des Gérard Depardieu et autres .... Il doit bien se marrer Gérard !!!!

  • Par copélia - 03/04/2013 - 12:31 - Signaler un abus s'il y en a qui sont de mèche

    alors, ils peuvent se faire des cheveux !

  • Par Le Lampiste - 03/04/2013 - 12:37 - Signaler un abus INNOCENT, le Jerôme, ça c'est sur!

    comment pourrait-il en être autrement, vu qu'il a le même grand avocat que notre grand Jacques Chirac, qui comme chacun sait n'a jamais eu de comptes au Japon, et comme la Société Générale, qui, pauvrette victime, n'a jamais rien vu des petits arrangements avec les règles de transaction dans ses salles de trading. Et puis, n'est-ce pas le fils d'une sainte, et Immortelle écrivain, dont on peut lire l’œuvre entre deux stations de métro ? Tout ça entre gens de bonne, très bonne compagnie....

  • Par Le Lampiste - 03/04/2013 - 12:50 - Signaler un abus Ceux qui s'étonnent ou réclament des enquêtes préalables...

    devraient se demander s'il est bien raisonnable de nommer ou de faire élire des gens qui ne trainent aucune casserole ni marmite, donc potentiellement incontrôlables par le système... Cette instant de réflexion générale passé, ils pourraient se rappeler la dureté de la vie, avec un certain Bérégovoy, suicidé... pour n'avoir compris que très tard que la république est forcément pure de toute tâche. On l'a constaté par la suite. Attendons-nous à mieux encore.

  • Par pemmore - 03/04/2013 - 13:23 - Signaler un abus Légal ou pas, la Suisse est devenue un endroit pourri ,

    pour y placer son fric, et comme le franc Suisse est très très surévalué, les déposants risquent vite de se retrouver avec 50% de la mise de fond. C'est que du fric, il n'y a pas mort d'homme.

  • Par casanova - 03/04/2013 - 13:25 - Signaler un abus @ Lampiste

    On limite la casse, la récidive et la constitution de réseaux inextricables. Le mec vierge a plus de chance de se faire prendre dès le premier pas de travers. Aux States, tout ministre est soumis à une enquête des plus approfondies.

  • Par CN13 - 03/04/2013 - 17:15 - Signaler un abus Cahuzac a-t-il le "cuir dur", "les nerfs froids" ?

    ce sont les mots de Hollande. Souhaitons que Cahuzac ait le "cuir dur" et les "nerfs froids" comme Hollande parce qu'avec tout ce qui lui tombe sur la tronche, un homme "normal" n'a plus qu'à se tirer une balle. Les prédateurs socialistes vont tout faire pour qu'on n'enquête pas sur eux.

  • Par copélia - 03/04/2013 - 17:33 - Signaler un abus la raie publique

    et les faux tifs !

  • Par jesuismoi - 03/04/2013 - 17:52 - Signaler un abus Ma question maintenant :

    Argent à des fins personnelles? Réserves d'argent pour financer les campagnes du PS (notamment celle, inexplicable de 2012 ... qui a duré plus d'un an avec les primaires) à suivre ........ On peut facilement imaginer d'autres Cahu-sacs, non ?

  • Par jesuismoi - 03/04/2013 - 17:56 - Signaler un abus Oui, CN13, vous avez raison

    Je mettrai bien cet homme sous surveillance policière de l'Etat (le protéger de lui-même, mais surtout des autres qui doivent trembler ans leur coin........). Pour ce service rendu à la Nation (tout dépend de quel bord on est), la Nation lui doit bien çà

  • Par wolfgangamadp - 03/04/2013 - 18:34 - Signaler un abus Le scandale est considérable

    Le scandale est considérable : - origine de cet argent (bakchichs de labos alors que la sécu est en déficit chronique) - fraude fiscale - complicités car il n'a pas fraudé seul, il a été aidé pour les montages - blanchiment de fraude fiscale semble-t-il (instruction ouverte) - mensonges éhontés et répétés - plainte en diffamation contre Médiapart, donc procédure abusive de qqn qui se révèle de la plus grande mauvaise foi, et qui fait perdre de l'argent à l'Etat en faisant une procédure abusive - perturbation dans l'exercice de sa fonction (stratégique en ce moment pour le pays) car ce monsieur a très probablement passé ses journées à essayer de se chercher une issue au lieu de bosser, - conflit d'intérêt manifeste entre son poste et le dossier, - culot monstre d'un fraudeur fiscal qui ne recule pas à devenir ministre du budget et à redresser les autres ! Fantômas chef de la police ! - Procédure de sélection des ministres, aveuglement du sommet de l'Etat... Ce type est un parasite de la société. Il vampirise le pays. Il mérite une peine exemplaire. Je propose 30 ans de prison ferme. ça calmera les autres. Dans certains pays il serait passé par les armes.

  • Par géodith - 03/04/2013 - 18:58 - Signaler un abus Hollande machiavelique vous dis-je !

    Mettre à la tête du budget et pour lutter contre la fraude fiscale un grand fraudeur, c'était bien vu, non ? Devait s'y connaitre donc déjouer les magouilles... L'était pas belle, l'idée ? Mettre à la tête de la justice quelqu'un de pas blanc-blanc, hein ? pas belle l'idée ? Mettre à l'Immigration un gars qui vient d'espagne, naturalisé y a pas 30 ans , hein? pas belle l' idée ? Je continue ?

  • Par sicenetoi - 03/04/2013 - 19:00 - Signaler un abus la politique et l'argent ?

    Ce n'est pas nouveau, hélas. Cahuzac est incontestablement un menteur et un faussaire qui doit être puni. Le sera-t-il ? souhaitons le. Quelques rappels: Affaire Tapie: 450 millions d'€ ! ou en est-on ? Affaire Woerth:vente à prix d'ami d'un terrain Affaire karachi, takiédine et autres ... Affaire Cahuzac: 600,000 € , ça ? ça fait le buzz... En tous cas, je ne regarde plus ni télé, ni autres infos ! j'ai redécouvert le plaisir de la lecture. ¨Pourvu que le buzz continue !

  • Par Ben Sirac - 03/04/2013 - 19:01 - Signaler un abus Scandaleux

    Merci M. Pierru de cet article très éclairant; je partage l'analyse du lecteur précédent (sauf peut-être sur les 30 ans de prison). C'est un scandale énorme pour toutes les raisons énoncées et nous vivons dans un pays ou les élus (locaux notamment) se trouvent très souvent en position de conflits d'intérêts (on fait travailler les potes, on recrute la parenté, on intervient pour les amis, on subventionne les assocs politiquement proches, etc...). Ce qui m'étonne le plus c'est que des observateurs avertis pourraient très souvent et assez facilement engager des actions qui aboutiraient à des condamnations dans pas mal de cas (illégibilité principalement). Il suffit de regarder de plus près certains actes, certains marchés publics, certaines délibérations... Mais compte tenu de la suppression de tout contrôle de la part des préfectures, et de l'ignorance du grand public, c'est la foire à neu, neu dans les collectivités.

  • Par géodith - 03/04/2013 - 19:04 - Signaler un abus Que pensez du DRH du gouvernement ?

    Sachant que : - l'hippoprésident a nommé zero, - hippoprésident et zero ont nommé ensemble les copains-copines pour remerciements -que cahuzac a été nommé on peut se demander : si l' hippoprésident a bénéficié d'implants capilaires gratuits. Votre devoir comportera 3 parties, thèse, antithèse et synthèse. Vous avez 2 heures !

  • Par celasepasseenfrance - 03/04/2013 - 19:22 - Signaler un abus Les "affaires" et les "suicides"

    @Le Lampiste : L’avocat Olivier Metzner, 63 ans, a été retrouvé mort le 17/03, son corps flottant au large de son île privée du golfe du Morbihan. Spécialiste du droit pénal des affaires, il s'était notamment illustré dans les affaires Clearstream et Bettencourt. Le 02/04, on apprend le suicide de Noël Robin, 55 ans, sous-directeur des affaires économiques et financières à la PJ de Paris ; il avait supervisé l'affaire Bettencourt (Source Le Point)

  • Par bp50lecture - 03/04/2013 - 19:28 - Signaler un abus Le scandale des socialistes

    Voilà le premier qui tombe: Qui sera le suivant? Hollande lui-même et son montage financier opaque qui élude l'impôt en France? Fabius qui a fait voter une loi en faveur des antiquaires dont il est?Sûrement beaucoup d'autres mais ce n'est pas seulement la pratique mais la doctrine moralisatrice que nous servent ces prédateurs d'état. Il y a quelques mois ce gouvernement invectivait les exilés fiscaux, mais eux sont des "travailleurs" ; ils ont gagné leur argent par leur talent, et ont de ce fait fait gagner de l'argent à leurs employés, leur entourage, bref, ils ont créé de la richesse, EUX. Les socialistes sont les champions incontestés de la création de pauvreté ...Pour les autres.

  • Par géodith - 03/04/2013 - 19:29 - Signaler un abus @casepasseenfrance

    Vous croyez que c'est Sarko ?????????

  • Par antiflamby - 03/04/2013 - 21:32 - Signaler un abus si FH , Valls et ayrault

    si FH , Valls et ayrault savaient depuis decembre , ce qui semble être le cas ,alors ça ressemble à une crise majeur au sommet de l'état ( plus qu'une gaterie au sofitel , ou d'un speudo abus de confiance sur personne agée ayant bcq d'argent ..... ), comment peut-il ( FH ) rester en poste après cette imposture , inimaginable ( il n'avait deja que la confiance de seulement 30% de credules , après ce coup ,si des irredductibles le soutiennent encore , alors là "chapeau"). Et la je ne vois pas comment ils pourront mettre ça sur le dos à sarkozy !

  • Par Le Lampiste - 04/04/2013 - 00:51 - Signaler un abus @casepasseenfrance: pas UN avocat, mais un DES avocats.

    je ne citais pas Maitre Olivier Metzner , mais Jean Veil, qui a aussi un autre client célèbre, suite à une déplorable affaire hôtelière... suivie d'autres....et qui n'a pu cette fois, bénéficier d'une prescription, comme au bon vieux temps de Tonton-l'Observatoire. Prescription pas médicale, mais résultant de la cécité de la Justice, comme on le voit sur ses statues.... Bref, celui-là, pourtant un génie bien sous tous rapports, recommandable pour un job de premier plan, semblerait moins immaculé que l'illustre prédécesseur du manchot indigné. Voilà une belle brochette de beau linge, non? Il leur faut bien des avocats, plusieurs, pour tout ce taf. Il y a tant de fils à tirer... et à chacun sa spécialité, son milieu. Et sans discriminer PS ou UMP, c'est -ti pas beau, toute cette déontologie admirable... rien que la liste des clients vaut le détour ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Veil

  • Par Quid Novi - 04/04/2013 - 03:35 - Signaler un abus Enfin quelqu'un qui le dit

    Merci M. Pierru pour votre article. La fraude fiscale de Cahuzac on s'en fiche comme d'une guigne, il est beaucoup plus intéressant de remonter la piste de cet argent. Il est évident que les sommes perçues ont eu une contrepartie, fatalement onéreuse pour l'état et son système social, donc pour les citoyens. Souhaitons, mais sans illusions quand même, que Cahuzac soit traité sans ménagement, un peu comme le serait un chef d'entreprise dans le cas d'un abus de bien social, qui rappelons le, est un acte puni par les peines suivantes : 5 ans d'emprisonnement et 375 000 euros d'amende. Même si cette affaire ne nous révèle rien, elle donne l'occasion de démonter un réseau mafieux, appelons un chat par son nom. De l'urne ou du sang, le devoir (le seul) d'un homme devant ses citoyens ou sujets, c'est l'exemplarité, rien d'autre. Il s'agit bel et bien d'une duperie en la confiance de la nation, celle que contient le bulletin d'un électeur et qui charge de facto un élu de cet immense privilège. Une affaire Cahuzac aux US, et le type se ramasse pour 20 ans de taule, en France nous allons planquer les crottes de ce fumier sous le tapis, comme toujours...

  • Par Quid Novi - 04/04/2013 - 03:42 - Signaler un abus @wolfgangamadp

    Très bel inventaire mais qui reste certainement à parfaire !

  • Par jerem - 04/04/2013 - 10:19 - Signaler un abus interessant comme mise a plat

    a suivre

  • Par géodith - 04/04/2013 - 12:56 - Signaler un abus @ antiflambyste

    gagné ! C'est de la faute à sarko, c'est lui qui a supprimé les RG ! France info ce matin ...

  • Par Lepongiste - 05/04/2013 - 18:20 - Signaler un abus Mais qu'ont ils fait de l'argent qui a transité sur ce compte

    Qui en a profité ? et pour quoi faire ? Croyez vous que les supers menteurs se mettront à table !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Frédéric Pierru

Frédéric Pierru est sociologue, chargé de recherche au CNRS,au CERAPS-Université Lille 2 . Il travaille sur la réforme des systèmes de santé français et européens. Il a publié, entre autresHippocrate malade de ses réformes (Editions du Croquant – 2007), Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire, Paris, Odile Jacob, 2011 ; L'hôpital en réanimation, Editions du Croquant, 2011 et L'hôpital en sursis. Idées reçues sur le système hospitalier, Le Cavalier Bleu, 2012 (avec Bernard Granger).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€