Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment réussir à rentrer chez soi en toute sécurité quand on habite
un quartier à problèmes

Petit manuel de "combat" en 4 leçons...

Lutte en milieu urbain

Publié le - Mis à jour le 30 Juillet 2012

Comme beaucoup de Parisiens, j’aime notre capitale pour une denrée de plus en plus rare à trouver: la mixité sociale et ethnique. Les quartiers huppés et monocolores de l’Ouest parisien (qui commence, n’en déplaise à Jean-Luc Mélenchon, place de Bastille et s’étend jusqu’à Saint-Germain-en-Laye et au-delà) m’ennuient. J’habite les hauts de Belleville, où coexiste pacifiquement une foule bigarrée de groupes ethniques et religieux venus des quatre coins du monde, et d’une large palette de milieux sociaux.

Il faut voir le marché de la place des Fêtes, le dimanche, pour mesurer la richesse humaine du quartier.

La seule ombre à ce tableau, c’est le groupe de jeunes fumeurs de joints encapuchonnés qui avait décidé de squatter l’entrée de mon immeuble quatre ou cinq fois par semaine pour chahuter jusqu’à deux heures du matin. Pas forcément violents, ni hostiles. Mais quand vous rentrez chez vous à minuit, vous retrouver côte-à-côte avec cinq ou six gaillards tapis dans une obscurité qu’ils vous imposent (puisqu’ils ont dévissé les ampoules du hall), et qui vous épient pendant que vous ouvrez votre porte, reconnaissez que cela rend l’exercice «rentrer chez soi» moyennement agréable.

Il m’a fallu six mois pour dissuader ces jeunes adultes de continuer leur manège (même s’ils ont la tentation de revenir tous les trois mois). Voici comment:

1 - Se rappeler que la sécurité n’est pas une valeur d’extrême droite, mais un droit imprescriptible de l’Homme reconnu en 1789. Cela va beaucoup mieux en le disant, parce que, si l’on se fie aux bien-pensants (qui habitent généralement les beaux quartiers), rentrer chez soi sans stress le soir après une journée de boulot, c’est une revendication néo-fasciste. Vous vous sentirez beaucoup plus à l’aise pour mener vote combat si vous rétablissez la vérité historique et morale: la sûreté, comme on disait en 1789, est aussi importante et essentielle que la liberté ou la résistance à l’oppression (article 2 de la Déclaration de 1789).

2 - Comprendre l’inertie policière: dans votre petit combat citoyen, vous vous appuierez parfois sur les forces de police. Malheureusement leur guéantisation depuis 10 ans est une catastrophe. Un policier raisonnable n’a aucun intérêt à vous aider. S’attaquer aux incivilités prend du temps et de l’énergie, sans aucun résultat statistique à produire à la fin du mois. Il vaut beaucoup mieux arrêter un maçon malien ou une maman chinoise qui conduit ses enfants à l’école: vite fait, sans risque, et très bon pour la carrière.

Si vous intervenez auprès des occupants de votre hall, il faut donc viser juste: avant 22h ou après minuit (entre les deux, c’est la relève et personne n’intervient), et toujours chercher la qualification pénale pour les faits. Le tapage nocturne n’intéresse pas. La menace de mort non plus (le «je vais te niquer ta mère, et t’égorger, connard!» ne donne lieu à aucune sanction). En revanche: le «sale pédé», «sale pute» (si vous êtes un homme), éventuellement le «va te faire enculer!» sont très bien car les procureurs poursuivent systématiquement les injures homophobes. Si vous êtes une femme, vous préférerez donc le «grosse lesbienne», qui donne lieu à poursuite, au «je vais te violer».

Le mieux reste: «sale Juif», voire: «pédé de Juif», qui est poursuivi sans relâche, puisque homophobe et incitant à la haine raciale.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Audrey33 - 30/07/2012 - 22:54 - Signaler un abus réponse à @ Vangog

    mais je suis pas bobo lol!!! c'est quoi que ce gros mot assaisonné à toutes les sauces. enfin! et croyez moi ces mesures marchent, on travaille pour le ministère de la justice vous ne connaissez pas ces mesures? allez regarder les différents liens du ministère pour cela. et je n'ai jamais dit qu'elles étaient faites pour lutter contre les trafics de drogue, ce n'est pas le but de telles mesures. Vous m'avez simplement demandé dans quoi j'ai travaillé, je vous réponds. Je viens de créer un blog sur la criminologie, 99 followers si cela vous tente. Des professionnels me donneront des infos et participeront directement ou indirectement. Je suis pas bobo, monsieur verhaeghe non plus je pense. je suis apolitique et je pense juste que l'être humain doit rester ouvert à toutes les possibilités pour résoudre les problèmes, pas forcément par la violence. Les unités spéciales existent pour les problèmes de drogues, de moeurs, de trafics, ça c'est une autre histoire. Et je ne minimise pas la précarité et l'insécurité que vivent certains quartiers. Et en rétablissant l'état de droit (intervention force publique) cela pourrait marcher..si cela n'enflamme pas encore?

  • Par Audrey33 - 30/07/2012 - 22:57 - Signaler un abus réponse à Kakou

    "Il faudra bien la rendre la justice ,meme si ces mémes juges devront étre cagoulés pour cacher leur peur...Audrey... vous n'étes pas serieuse et vous refusez de voir la fin de notre civilisation en face ...bientot vous serez comme ces "dames" Au secours! Mais vive le 31 décembre 2012. Il paraît que c'est la fin du monde. Vous allez être content!

  • Par Audrey33 - 30/07/2012 - 23:09 - Signaler un abus à Lydie

    merci de votre réponse. des enfants de 5 ans dehors? il n'y avait pas une loi qui était passée pour les couvre feux pour les mineurs? comme je l'explique dans un de mes articles sur mon blog, la responsabilité parentale se délite de plus en plus, soit par volonté soit par impuissance. la police messieurs n'est pas corrompue, mais elle en a aussi assez de faire le boulot des parents ou des services sociaux. et de se faire agresser ou traiter de brutus. Moi je pense que se regrouper en conseil de quartiers et faire appel aux médias, si la situation est gangrénée peut secouer les pouvoirs publics. Prendre les armes oui, mais intelligemment messieurs, pas en rendant coup pour coup. Et la corruption, y en a partout, facile le manichéisme.

  • Par Lydie - 30/07/2012 - 23:14 - Signaler un abus Décidement! vangog - 30/07/2012 - 22:01

    Dans ce forum on ne peut pas échanger sans agressivité. Que de phrases acérées!!! Si vous n'êtes pas content du choix des 51,56% qui ont élu FH, respectez ce suffrage et jugez ce gouvernement le moment venu. Le pouvoir exécutif n'est pas une propriété, nous sommes en démocratie. Hier s'était l'UMP, aujourd'hui le PS et demain, peut-être le FN, le PS ou l'UMP! Voilà, c'est ainsi. Ce forum ne doit pas être un lieu d'expiation. Arrêtez là c'est bon.

  • Par Gégé Foufou - 31/07/2012 - 07:14 - Signaler un abus BOUGEZ VOUS LE C... Prenez

    BOUGEZ VOUS LE C... Prenez votre carte au F.N., militez, mettez des tracts dans les boites aux lettres de votre quartier, coller des affiches (très jolies stylisées flamme et visage de Marine), lisez le programme du F.N. et expiquez le à votre entourage, allez sur les marchés, les réunions publiques, les manifestations de tous genres ET SEULEMENT COMME CELA VOUS POURREZ FAIRE QUELQUE CHOSE POUR VOTRE PAYS au lieu de bavasser sur ce forum.

  • Par Audrey33 - 31/07/2012 - 07:31 - Signaler un abus réponse à Gégé Foufou

    Rien à attendre d'un parti qui, comme beaucoup d'autres, laisse libre court en coulisses à des petites guéguerres intestines. Charité bien ordonnée commence par soi même. Depuis sa création en 1972, donnez moi un exemple d'action du fn qui a restauré la paix sociale dans un quartier. on en reparle, on se fait une toile. L'humain est au centre des questions de la société actuelle et justement dans sa diversité. Vous en faites partie, comme tant d'autres différents de vous, si vous existez c'est peut être justement grâce au "petit beurre" ou au sénégalais qui est allé au front pour notre pays. Respectez cela, même si oui je suis d'accord, on ne va pas tout excuser au nom de l'histoire. Rappelons que les pays colonisateurs ont pris ce qu'ils avaient à prendre, ils ont apporté certaines valeurs oui, mais ont surtout pris. Nos actes retombent toujours sur nous en pluie, en bien ou mal, qui que l'on soit. Et l"insconscient collectif a une excellente mémoire. Cessons justement dans ces temps difficiles de nous crisper sur l"identitaire.

  • Par Audrey33 - 31/07/2012 - 07:50 - Signaler un abus Monsieur GégéFoufou et autres

    Monsieur GégéFoufou et autres FN, vous ferez quoi si ça arrive: http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/07/25/la-nasa-releve-une-fonte-sans-precedent-de-la-calotte-glaciaire-du-groenland_1738277_3244.html#xtor=AL-32280515. Conséquences écologiques et climatiques, déplacements de populations, peut être nous d'ailleurs. Lorsque vous serez émigré vous même, vous apprécierez qu"on vous stigmatise?

  • Par piombu - 31/07/2012 - 09:01 - Signaler un abus Entièrement d'accord avec

    Entièrement d'accord avec vous gégéfoufou mais bon, il y a encore du boulot, 1er tour : 82,1% des français ont voté pour la destruction de notre nation (des bisounours du style audrey et lydie) contre 17,9% qui aiment leur pays. Mais bon, on progresse doucement.

  • Par Electron Libre - 31/07/2012 - 09:11 - Signaler un abus Ou comment être..

    Un bon dhimmi. Soit en se convertissant à la RATP (religion d'amour de paix et de tolérance). Ou porter une burka pour cacher le fait que vous êtes trop blanc / européen. Bon sinon ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un article aussi navrant. On a internet et on sait à quoi sans tenir avec la peste verte, alors arrêtez de nous prendre pour des idiots. Les bisounours nous perdrons.

  • Par laurentso - 31/07/2012 - 09:14 - Signaler un abus Éric Verhaeghe

    se fait traiter de bobo gauchiste sur Atlantico... J'suis pas réveillé ou bien ?

  • Par H. Beyle - 31/07/2012 - 10:08 - Signaler un abus révisionniste !

    @Par Audrey33 - 31/07/2012 - 07:31 Non, les pays colonisateur n'ont pas "surtout pris". Cette fausse idées, répandue par la nauséabonde gauche révisionniste est fausse. Un chercheur qui pensait comme vous a voulu établir une étude qui démontrerai son point de vue une fois pour toute; sauf qu'en cours de route, il s'est aperçu du contraire ! En effet, outre le fait que la métropole a construit au frais des français des infrastructures que les habitants des colonies étaient (et sont toujours au XXIeS.) incapable de construire : voiries, ouvrages d'art, écoles, hôpitaux, etc. Plus le rachat à un prix supérieur des matières premières et la quasi inexistence des achats de produits manufacturés par les colonies (prix d'achat élevé de la MP + coût du transport + coût de la fabrication du produit + coût du re-transport = produit trop cher). Bref, je suis un fervent anti-colonialiste mais pour les bonnes raisons : 1. cela coûte trop cher à la métropole 2. comme dit le diction : "fait du bien à Martin, il te ch1era dans la main". L'ingratitude des peuples à qui l'ont a tout apporté de la technologie du 19 et 20eS. me dégoûte.

  • Par H. Beyle - 31/07/2012 - 10:13 - Signaler un abus @ Audrey33 - 31/07/2012 - 07:50

    Par Audrey33 - 31/07/2012 - 07:50 "Monsieur GégéFoufou et autres FN, [...] Lorsque vous serez émigré vous même, vous apprécierez qu"on vous stigmatise?" Lorsque je serai émigré (ce que j'espère au plus vite tant je préfère quitter le navire France avant que vous ne l'ayez coulé), je ne serai pas stigmatisé. Pourquoi ? Simplement parce que je respecterai mon pays d'accueil ! Je n'imposerai pas à mon pays d'accueil mes coûtumes barbares, je ne cracherai pas sur la loi locale, je ne ferai pas de provocation politico-religieuse. C'est mon pays, je t'invites chez moi, mais si tu pisses sur mon tapis, c'est avec un coup de pied au derche que tu vas sortir. Enfin, ça c'est dans un pays dans lequel les dirigeants ont une colonne vertébrale.

  • Par kyrilluk - 31/07/2012 - 10:15 - Signaler un abus Un hero des temps moderne

    L'auteur de l'article est manifestement un hero des temps moderne. La ou la majoritee des gens auraient demenager pour s'eloigner de la "diversitee", Eric prefere organiser la resistance en mettant au point des operations commandos pour nettoyer sa cage d'escalier. Ce que l'article ne precise pas c'est l'avis de la femme de Eric. Comment vit-elle cette situation? Quand elle rentre le soir et qu'elle voit les regards qui la suivent dans la rue jusque dans son immeuble, est-ce qu'en secret elle ne regrette pas de ne pas pouvoir simplement vivre en paix avec des voisins paisibles et partageant ses valeures, sa culture, etc..? Vu de Londres, ce qu'exprime l'auteur est symptomatique d'une France qui a perdu tout ses reperes. La violence, les incivilitees, n'est plus quelque chose d'exceptionnel mais fait juste parti du quotidien, un quotidien auxquel Eric desire nous aider a nous adapter plutot qu'a le combattre. Cet article illustre parfaitement la maniere dont les Anglais voyent les Francais: comme des laches. C'est du au faite que les Francais ont preferer "s'adapter" - collaborer- avec l'enemis nazi plutot que de le combattre. Les attitudes en France n'ont changees..

  • Par Enoch - 31/07/2012 - 10:20 - Signaler un abus En temps normal...

    votre article aurait ete recu comme il se doit, avec un brin d'humour et avec du bon sens sur le comportement citoyen d'un adulte normal. Mais les reactions prouvent que le seuil de tolerance sur ces questions a ete atteint depuis longtemps! Je suis revenu vivre en France apres 8 ans et les francais ne parlent que d'immigration. C'est le sujet n 1 dans les foyers avant la crise. Les gens ne veulent pas voir disparaitre leur cutlure et se sentent de plus en plus dans la position du colonise. Et moi, j'hallucine de voir ces filles recouvertes de la tete au pied, ils n'y en avaient pas une 5 ans avant. Des frontieres nouvelles existent dans ma ville, des rues, des quartiers reservent implicitement a des groupes ethniques. Meme des ecoles, des collegues deviennent des lieux ethniques. Et tout est apparus a l'echelle de l'histoire si vite, si rapidement. Nous vivons la libanisation forcée de notre territoire avec des antagonismes toujours plus grands et irréconciliables. Mais qui voudrait perdre son territoire au profit d'un nouveau groupe?

  • Par piombu - 31/07/2012 - 10:29 - Signaler un abus Bravo

    @ H Beyle: Bravo! mais le problème, c'est que les personnes telles que audrey ont subi un tel formatage de cerveau tout au long de leur vie qu'elles sont difficilement récupérables. Et le pire, c'est qu'après 40 ans d'évolution négative de notre société, elles n'ont pas changé leur manière de voir les choses d'un iota. De deux choses l'une, ou c'est de la cécité, ou c'est une incapacité totale d'analyser les choses et d'en tirer des conclusions, ou alors il y a une troisième option, c'est simplement de la lâcheté, en se mettant la tête dans le sable, elles essayent de retarder des évènements violents qui de toute façon seront inéluctables à plus ou moins long terme.

  • Par partizan - 31/07/2012 - 12:14 - Signaler un abus second degré?

    C'est ce que j'ai cru également au début , jusqu'à lire les commentaires de l'auteur Éric Verhaeghe , qui s'insurge de se voir qualifié de "bobo gauchiste" Ce qui est tout à fait possible Mr Verhaeghe , par la grâce du glissement à gauche des valeurs de la "droite" Je ne me retrouve pas à droite pour le libéralisme , mais les valeurs, ça me semble vital , ou bien alors nous disparaissons en tant que peuple. Ce que vous semblez avoir totalement accepté. Résignation plutôt que résistance ,voire même que fuite Quelle honte ce peuple de France se complaisant dans l'avilissement et la lâcheté

  • Par Jeansansterre - 31/07/2012 - 13:13 - Signaler un abus J'ai envie de vomir.

    "Le tapage nocturne n’intéresse pas. La menace de mort non plus. En revanche...les procureurs poursuivent systématiquement les injures homophobes." La justice UMPS, on se fout des gens normaux, il faut faire parti d'une minorité agissante pour être défendue. Tout dans son témoignage me file la nausée. Son auteur d'abord qui nous fait sa profession de foi multiculturaliste pour justifier sa prédation de bobos sur les logements pauvres. Qui prend la peine de préciser que ce n'est pas d'extrême droite de vouloir la sécurité. Ensuite plusieurs remarques. Ils enlèvent les ampoules du hall parce qu'ils dealent et pour éviter qu'un appareil photo indiscret ne les prenne sur le fait. Deux, le dialogue ne sert strictement à rien dans la majorité des cas. Ils sont les plus forts, et ils le savent. Essayer de les raisonner ne mène qu'à se faire casser la gueule. Donc je me demande si ça a marché, et si oui, si c'est le fait que vous soyez dans un quartier bobo où la présence policière est plus importante qui rend les racailles raisonnables.

  • Par Gégé Foufou - 31/07/2012 - 18:21 - Signaler un abus A Audrey 33

    Je ne quiterai JAMAIS MON PAYS je m'appelle Gérard Fournier, je suis gaulois et militant au F.N. et j'aiderai tous les couillons comme toi ma pauvre Audrey qui seront agressés par les intrusde notre République et celà même contre ton gré mais pour ton honneur.

  • Par Gégé Foufou - 31/07/2012 - 18:26 - Signaler un abus A Audrey 33

    Si tu veux imigrer je suis d'accord mais avant je souhaiterai connaitre ton age, ton tour de taille, ton tour de poitrine, ton tour de hanche, le montant de tes économies et le pays où tu veux immigrer, si ça me convient, dis le moi je pars avec toi

  • Par Audrey33 - 31/07/2012 - 18:51 - Signaler un abus réponse à @ GégéFoufou et @ H Beyle

    Bien tenté! merci pour le post mais vraiment pas besoin d'être "protégée". Je prends soin de ma tête toute seule et je ne suis pas de gauche Monsieur H Beyle, lisez donc mes posts précédents. Je suis apolitique, humaniste et électron libre. Je n'aime pas ranger les gens dans des cases, car l'être humain est multiple et justement totalement insaisissable. Le cataloguer, c'est le réduire à l'état de chose. Cela c'est navrant. La violence, la précarité, les injustices, je connais, c'est mon pain quotidien depuis près de 10 ans dans ce boulot...et j'ai 32 ans seulement.

  • Par Audrey33 - 31/07/2012 - 18:56 - Signaler un abus réponse bis

    Remettons juste les gens à leur place. Par exemple, excusez moi mais je vois pas mal de français qui crache sur le boulot qu'on leur propose car pas assez payé pour eux, pas assez hype. Ben oui et les fraudes aux allocations, la délinquance, ça aussi et c'est pas forcément des étrangers...croyez moi. Il y a des gens de familles françaises, bien intégrés, qui dérapent aussi, par de mauvaises rencontres, par le désoeuvrement. Et ce pays doit remettre TOUT LE MONDE au boulot. Le lien social, c'est autant les liens familiaux et amicaux que l'insertion professionnelle, qui créé des droits et des devoirs, qui impose un cadre structuré, un rythme de vie, et permet au delà du simple alimentaire de se réaliser...du moins dans l'idéal. Voilà pourquoi je suggère un prochain article, sur ces sujets et je pense que Monsieur VERHAEGHE saura fort bien les mettre en valeur. Et pas parce qu'il est un bobo de gauche, simplement parce qu'il écoute et s'intéresse aux gens. Du moins c'est ma vision ....

  • Par Audrey33 - 31/07/2012 - 19:05 - Signaler un abus Par piombu - 31/07/2012 - 10:29 - Bravo @ H Bey

    Je cite: 1/ "les personnes telles que audrey ont subi un tel formatage de cerveau tout au long de leur vie". Vous connaissez ma vie Monsieur? Ah bon , vous êtes médium alors. Très mauvais donc je confirme. Ne jugez pas ce que vous ne connaissez pas. Merci. 2/ "De deux choses l'une, ou c'est de la cécité, ou c'est une incapacité totale d'analyser les choses et d'en tirer des conclusions, ou alors il y a une troisième option, c'est simplement de la lâcheté": pensez vous que travailler 10 ans dans des secteurs socio judiciaires ce qui est un engagement moral et concret (que faites vous Monsieur pour améliorer la société et le quotidien des français que vous dites aimer?) 3/ "Elles essayent de retarder des évènements violents qui de toute façon seront inéluctables à plus ou moins long terme." Précisez vos termes et vos motivations... le désordre social est l'une de vos solutions, la chute des institutions, bravo...belle leçon de maturité et de responsabilité vis à vis du peuple français.

  • Par Audrey33 - 31/07/2012 - 19:07 - Signaler un abus réponse Piombu

    "De deux choses l'une, ou c'est de la cécité, ou c'est une incapacité totale d'analyser les choses et d'en tirer des conclusions, ou alors il y a une troisième option, c'est simplement de la lâcheté": pensez vous que travailler 10 ans dans des secteurs socio judiciaires ce qui est un engagement moral et concret, c'est cela, être aveugle et lâche (que faites vous Monsieur pour améliorer la société et le quotidien des français que vous dites aimer?)

  • Par Audrey33 - 31/07/2012 - 19:54 - Signaler un abus méthodes de Mr VERHAEGHE

    vous les trouvez nulles . Mais elles ont le mérite de fonctionner pour lui. Alors? Comme je l'ai souligné, dans mes posts précédents, s'adapter en fonction de la situation et de l'interlocuteur oui c'est vital. 1/vouloir médiatiser est-il un tors? non le dialogue est une vertu, n'en déplaise à certains. 2/ vouloir éduquer est-il un apanage de bobo et une tare? non. Abandonnez cela (c'est ce que font bon nombre de parents...) et vous verrez le résultat. Posez des limites et tenir bon oui. Et en cela Eric à raison, dire stop et faire face c'est cela montrer les limites et réinvestir son "pouvoir". Si cela est possible le faire en groupe. 3/ vouloir donner aux gens une seconde chance aux gens, et donc ne pas céder à une réponse violente et totalitaire, est-ce être lâche? Non, c'est même une preuve de maturité. Et oui la racaille comme vous l'appelez peut s'en sortir messieurs, heureusement, j'en ai vu quotidiennement. Et elle sera peut être l'avenir pour redresser la France. Et vous vous n'avez jamais fait d'erreur, jamais dévié de route....quelle hypocrisie et quelle démagogie.

  • Par piombu - 31/07/2012 - 22:18 - Signaler un abus Bienvenue en Bisounoursie

    Quelle idéaliste, cette petite audrey! quelle rêveuse! mais surtout, quelle naïveté! ça en serait presque touchant. On en reparlera dans quelques années, ma p'tite audrey, quand vous aurez terminé de couler, vous et vos amis, ce beau pays qu'était la France. Vos enfants ne vous remercieront pas.

  • Par Audrey33 - 31/07/2012 - 23:09 - Signaler un abus à Piombu

    ça vous ferait presque plaisir on dirait... je vais vous dire clairement les choses, si des travailleurs sociaux et des juristes ne prenaient pas en charge les pans de société que vous estimez la racaille, et bien croyez moi, de la violence, il y en aurait plus, des gens déséquilibrés et sans soin et sans structure de prise en charge, idem. Des gamins désoeuvrés, sans repère ni éducation, sans but dans la vie, ça donnerait quoi à votre avis. Je dis pas que c'est Bisousland justement, nos structures emploient des salariés combatifs, qui n'ont pas peur de se prendre une table ou une porte dans la tête par un gamin en révolte. D'autres qui accueillent les dernières couches de misère de la société, vous connaissez les tutelles Mr? Non, vous savez ce que c'est que de gérer des personnes en Unités pour Malades Difficiles, ui peuvent exploser à tout instant, un tox qui arrive le lundi matin pour vous demander des suppléments de budget, les vêtements déchirés et le visage mordu par les chiens d'un groupe de squatteurs avec lequel il trainait, et qui l'a rackété. Non? Alors ma vie n'est pas Bisouland Monsieur, j'en connais certainement plus que vous sur la misère de ce pays.

  • Par Teo1492 - 31/07/2012 - 23:50 - Signaler un abus Démanager !

    C'est le mieux à faire.

  • Par kiwi - 01/08/2012 - 03:20 - Signaler un abus heu...

    ... ben si la méthode de M. Verhaeghe compte être appliquée par une âme charitable, surtout, qu'il me prévienne afin que je puisse filmer le résultat. Ainsi, on pourra dire si la méthode est ou n'est pas bonne.

  • Par zenitude - 01/08/2012 - 17:26 - Signaler un abus @COURAGEUSE AUDREY33

    Vous avez bien du mérite d'essayer d'expliquer à tous ces cruchons comme GEGE FOUTU et autres lecteurs d'atlantico qui essayent de raisonner avec leur petit pois qui leur tient lieu de cerveau.

  • Par Audrey33 - 01/08/2012 - 17:53 - Signaler un abus à zenitude

    merci à vous...je crois que le sujet de l'insécurité est très vaste quant à ses racines et ses perspectives de résolution, aussi il serait réducteur et irréaliste de le cantonner à un seul article. Je propose que l'auteur s'il le souhaite approfondisse cette thématique via d'autres billets...

  • Par loph - 01/08/2012 - 18:19 - Signaler un abus Analyse, synthèse, table ronde, réunion, équilibre...

    Eh ! Le parti pris d'un bord contre un autre ne mène généralement pas à une cordiale entente, et éloigne du recul nécessaire à la bonne appréhension. On ferait bien de se recentrer sur le sujet des troubles. Plutôt qu'en rajouter en attaque comme en défense, est-ce vraiment utile ? Si on n'y arrive pas, on peut choisir de passer son chemin. Ça évitera de charger encore plus la mule ! En outre, chacun s'appartient. À chacun donc de faire usage de sa conscience, sans l'imposer aux autres. La liberté, c'est celle qu'on se donne ou pas, pas celle qu'on donne à autrui, ou non aussi d’ailleurs... @ zenitude et d'autres : gardez-vous de sombrer dans l'invective. Vous surenchérissez ! Mais je dis ça, je ferai mieux de me mêler de mes oignons ! Ciao

  • Par Audrey33 - 01/08/2012 - 18:43 - Signaler un abus à Par loph - 01/08/2012 - 18:19

    Avec tout ma sympathie, justement c'est ce que nous faisons, lisez nos derniers posts. après on va pas se laisser insulter non plus...lol. Comme je l'ai proposé, élargissons le débat, mais dans un autre post de mr verhaeghe.

  • Par Audrey33 - 01/08/2012 - 22:45 - Signaler un abus circulaire du 30 juillet 2012

    Je viens de prendre connaissance de cette circulaire qui instaure et planifie les modalités de création et de mise en oeuvre de zones de sécurité prioritaire: Ceci devrait permettre d'élargir notre discussion: http://www.lagazettedescommunes.com/telechargements/circulaire-ZSP.pdf

  • Par loph - 02/08/2012 - 12:43 - Signaler un abus Solutions ?

    Audrey33, je prends bonne note de votre message. Il ne manque que ceux des gégé foufou, piombu et autres participants de cette veine pour que l'équilibre se fasse. Équilibre précaire, il faut bien le reconnaître, car personne ne peut intervenir sur une multitude de choses à la fois, et ce perpétuellement. Si en plus l'invective et le ton condescendant parasitent les discussions, on s'en éloigne avec pour résultat un travail plus grand à accomplir pour rééquilibrer ce qui peut ou doit l'être. Où en êtes-vous de votre appréhension de la situation, piombu, gégé foufou et autres animateurs de telle dynamique, parmi toutes celles qui existent ? La ou les solutions envisageables ne sont-elles que dans le recours à la force collective (parti politique, sanction pénale ou ghettoïsation des communautés les unes par rapport aux autres), au risque de tomber dans les excès qui les caractérisent ? Je reste bien conscient que je ne suis qu’un commentateur, restant peu exposé aux sujets que nous évoquons, mais je n’en reste pas moins attentif, comme vous, à ce qu’ils soient solutionnés.

  • Par loph - 02/08/2012 - 12:45 - Signaler un abus Solutions ? suite

    À ce sujet, chaque solution a sa valeur me semble-t-il, et les articuler pour qu’elles en acquièrent la diversité nécessaire à leur application et leur force, me paraît être un meilleur compromis que le recours à une seule. Cela suivrait en outre le modèle naturel, riche de diversité, mais aboutissant quand les conditions s’y prêtent à des phénomènes sortant de l’ordinaire et inévitables (orages, raz de marée, etc., correspondant assez à nos situations de crise), mais apportant des moyens si l’on sait s’en saisir. En résumé, l’union fait la force ! Si l’on se penche sur les textes de loi, on se rend vite compte qu’ils sont tout sauf simpliste, comme la réalité perceptible, et tiennent compte des différents cas de figure s’y appliquant (voir les impôts par exemple, et leur répartition par tranche de revenu). Pour ma part, je suis assez pour une synthèse, telle que les protagonistes se retrouvent autour d’une table pour aplanir les dissensions, rééquilibrant ainsi les rapports entre eux, et aboutissant à un apaisement des conflits comme cela a été déjà fait semble-t-il. Si cela ne survient pas, c’est qu’il faut une meilleure appréhension des choses de part ET d’autres, mais en fond

  • Par loph - 02/08/2012 - 12:49 - Signaler un abus Solutions ? suite et fin

    Si cela ne survient pas, c’est qu’il faut une meilleure appréhension des choses de part ET d’autres, mais en fond la réalité ne peut être ignorée par personne, à moins d’être à l’autre bout de la planète. Là, les problèmes rencontrés localement dans une entrée d’immeuble perdent toute réalité, et ne représentent rien. Il faut y participer pour avoir un rôle à y jouer. Exemple : est-ce que la catastrophe de Fukushima m’affecte dans ma chair ? Pas le moins du monde... Je n’en reste pas moins soucieux pour les raisons qui me sont propres Voilà, espérons que la Concorde reprenne ses droits pour que les phénomènes de société n’aboutissent pas à ce qui se passe en Syrie par exemple. Je retourne sur ce à mes propres préoccupations. Bien à tous.

  • Par Audrey33 - 02/08/2012 - 18:03 - Signaler un abus à Loph

    J'apprécie votre message, j'adhère entièrement. Et comme vous le dites cette question est complexe et il y aurait à explorer, en oeuvrant en collaboration. Le caractère pluridisciplinaire des missions et la richesse des intervenants que la circulaire mentionnent montrent bien que l'insécurité et la délinquance est à traiter au fond et sur plusieurs niveaux. Bien cordialement

  • Par vangog - 02/08/2012 - 23:31 - Signaler un abus Ca y est,Atlantico est squatté par les phraseologues Socialistes

    On va enfin tout savoir sur la manière de réfléchir à comment mener un débat complexe a l'intérieur d'une commission d'études sur le caractère pluridisciplinaire d'une mission d''élaboration d' actions à mener avant d'entamer un processus de réflexion sur la conduite à tenir face à une violence urbaine, et tout cela, en oeuvrant en collaboration, comme cela va de soi dans toute commission Socialiste qui se respecte! J'ai hâte d'en savoir plus...

  • Par loph - 03/08/2012 - 11:56 - Signaler un abus Idées, et applications réelles

    Bonjour vangog, Il y a aussi des commissions de droite, ou financière, ou d’autres. Les idées, avant d’être de droite ou de gauche, surgissent de partout (enfin presque). Et une commission réputée partiale se condamne à ses propres limites. À une autre échelle, voyez ce qui se passe avec Kofi Annan et la Syrie, exemple d’un échec dont les victimes ne sont pas les dirigeants, « jouant » eux d’une situation là aussi complexe, et fatale pour les cibles des belligérants. Pour le sujet de préoccupation qui retient notre attention, si les solutions ne tiennent pas compte de l’ensemble de la situation, elles présenteront évidemment des lacunes. « Ça y est, atlantico est squatté par les phraséologues socialistes », quelle pertinence, mais mieux vaut s'inspirer de la réalité du terrain que d'un courant politique.

  • Par loph - 03/08/2012 - 12:05 - Signaler un abus Idées, et applications (fin)

    Et ça aussi : « j’ai hâte d’en savoir plus... ». Je reste aussi attentif à la suite qui sera donnée, comme la plupart d’entre nous je suppose, et surtout les personnes directement concernées. Plutôt que d’abonder dans l’acrimonie, je préfèrerais voir les cages d’escaliers et autres entrées d’immeuble rendues à leur usage initial, sans être justement squattées par des inopportuns plus ou moins évolués, ou agressifs, et cætera. La critique se révèle parfois constructive, encore faut-il avoir la tournure d’esprit adéquate. Je n’en dirai pas plus, bien conscient de devoir rester aussi à l’écoute et respectueux d’autrui. Je finirais juste sur cette note, les squatteurs de cages d’escaliers n’ont eux sûrement pas appris les vertus des droits et surtout des devoirs. Cordialement

  • Par zenitude - 03/08/2012 - 13:59 - Signaler un abus @ventdedrog

    Ne soyez pas nerveux cher ami d'apprendre que la pensée n'est pas un don de la droite. ni l'action d'ailleurs. rappelons nous les anneries de votre ancien chef qui voulait donner du KARCHER à toute la racaille. Respectons les personnes qui travaillent au quotidien sur le sujet. Au fait il est où votre champion ?

  • Par QuadPater - 03/08/2012 - 19:25 - Signaler un abus À Audrey33

    Vous dites "si vous existez c'est peut être justement grâce au "petit beurre" ou au sénégalais qui est allé au front pour notre pays." Peut-être, qui sait ? Mais que doit-on faire de cette information ? comment lui montrer ma gratitude ? Peut-être ce Sénégalais est-il mort ? sinon, où est-il aujourd'hui ? Il s'en est passé des choses durant les 2-3000 dernières années, vous savez. Par exemple, M. Mohamed X., barbaresque né à Ceuta, a assassiné M. Charles Y, commerçant français, en l'an 801. Allez-vous conseiller à mes voisins marocains de venir, en guise de repentance, me baiser les pieds ? parce qu'ils sont marocains, parce que je suis français ? Mais moi je suis né en Afrique du Nord, et eux à Lyon... Qui doit s'excuser ? qui doit être reconnaissant ? pour quels actes ? Pourquoi ce besoin de culpabiliser votre prochain, alors que vous êtes bien consciente que c'est à la fois extrêmement stupide et profondément malsain ?

  • Par Audrey33 - 03/08/2012 - 21:02 - Signaler un abus Réponse à Par QuadPater - 03/08/2012

    "Pourquoi ce besoin de culpabiliser votre prochain, alors que vous êtes bien consciente que c'est à la fois extrêmement stupide et profondément malsain ?" J'essaie pas de culpabiliser mais comme vous dites de rétablir un équilibre que le précédent commentateur a dépassé. justement, mon message est celui ci, arrêtons de stigmatiser l'étranger...quel qu'il soit d'ailleurs, certains n'aiment rien de ce qui est différent d'eux tout simplement. Peace

  • Par Audrey33 - 03/08/2012 - 21:09 - Signaler un abus metissage

    et dans tout brassage de civilisations, à différentes périodes de l'histoire, il y a eu certes des passages de conflit (batailles historiques pour conquête de territoires, conversion, violences) mais aussi de formidables enrichissements réciproques. si je prends un pays comme l'Espagne: Al andalus, avec l'apport des sciences, de la littérature, philosophie, arts par exemple. L'université de Cordoue, attirait des savants de tous les coins du monde... Et pourtant cela n'a pas été simple pour les populations, pas période de paix. On trouve cela dans beaucoup de pays...

  • Par Saturne92 - 04/08/2012 - 00:38 - Signaler un abus @Audrey

    Vous parlez de "formidables enrichissements réciproques" par le brassage des civilisations. Pourriez-vous nous décrire quelques "enrichissements" dont notre pays a bénéficié depuis 30 ans par l'arrivée de cette immigration de masse ? Et l'Espagne avait-elle besoin de l'invasion musulmane pour rester une civilisation brillante ? Avez-vous songé à ce qu'était alors la condition de dhimmi ? Que sont devenus les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du nord, chrétiens depuis le début du 1er millénaire, sous la domination musulmane ? Et les pays d'Asie centrale après le passage de Tamerlan ? Les seuls pays qui ont récemment fait avancer à grands pas le progrès sont les pays occidentaux et le Japon (avant les BRICS). Combien avons-nous de ressortissants américains ou japonais en France ? Très peu et ils sont là au titre de cadres de sociétés de leur pays, sous-entendu qu'ils n'ont pas l'intention pour la plupart de s'installer à vie dans notre pays. Alors pourquoi ces millions d'immigrés alors que les emplois se font rares et que nos enfants ont du mal à trouver du travail ? Qu'ont-ils apporté de si positif ? Que cherchez-vous dans ce "métissage" tant vanté par nos dirigeants ?

  • Par Saturne92 - 04/08/2012 - 00:54 - Signaler un abus @Audrey (suite)

    Vous vivez à Bordeaux, ville moins touchée que la région parisienne par l'immigration de masse. Mesurez-vous l'ampleur de cette immigration ? En région parisienne, les naissances d'enfants d'origine africaine (au sens du continent) dépassent 50%. A cela il faut ajouter au moins 100 à 150 000 personnes originaires de ce continent qui arrivent chaque année. Vous êtes-vous projetée dans 20 ans ? Pour beaucoup de ces enfants, l'éducation familiale pour un garçon consiste à lui apprendre qu'à 3 ans il est supérieur à sa soeur de 18 ans qui est à son service. Pensez-vous vraiment que les personnes comme vous pourront faire face à la vague qui nous submerge pour en faire des individus adaptés à notre société ? Quel espoir pour l'avenir peut-on encore avoir lorsque l'on voit l'ampleur des problèmes, le niveau d'insécurité généralisé en tous lieux, le mépris affiché à notre égard, notamment des femmes, le laxisme incroyable d'une certaine justice idéologiquement corrompue.... ? Avez-vous conscience du coût faramineux pour notre société en si mauvaise posture financière ?

  • Par QuadPater - 04/08/2012 - 10:39 - Signaler un abus À Audrey : quel enrichissement ?

    Si vous êtes honnête je pense que vous allez répondre à Saturne92 que l'entrée massive d'immigrés peu francophones, de niveau scolaire bas ou inexistant, sans travail, engoncés dans une religion totalitaire n'ayant jamais entendu parler des droits de l'Homme, formant spontanément des groupes fortement communautarisés, ne peut guère enrichir notre pays. Le seul apport "culturel" qu'on puisse avancer est la transmission de l'accent arabe à une grosse partie de notre jeunesse. Le reste du bilan est bien lourd, avec principalement l'explosion de l'antisémitisme, les profondes régressions de la condition féminine, et la remise sur la table de la question religieuse. Dans ces 3 domaines il est lamentable qu'en ce début de 3è millénaire nous devions repartir quasiment de zéro. Dois-je préciser qu'ici il n'est pas questions des quelques étudiants et cadres en provenance d'Afrique et du Maghreb, ultra-minorité parmi les minorités, qui participent avec tous les autres migrants éduqués et professionnellement actifs à augmenter la richesse du pays et qui sont les bienvenus sur notre sol ?

  • Par Vinas Veritas - 04/08/2012 - 11:59 - Signaler un abus comment parrer leurs chins

    Comme skostiss les zanimals à coté ça craint mais les zombies avaient amené de charmants pitbulls pour contrer rigolez pas mais un petit groupe de chats Maine Coon leur ont fait la fête, presque le même poids mais bien plus agiles et mieux armés en plus d’un courage à toute épreuves comme la garde napoléonienne le combat chat/chien a duré secondes puis, la place libre, les chats se sont léchés entre eux et sans plus de fierté

  • Par QuadPater - 04/08/2012 - 14:17 - Signaler un abus Vinas Veritas : oui, mais...

    ... quand vinas un peu trop muchas le samedi matinas à jeun, jamais commentéras écrivas tout de suito (muchos incomprehensiblos) : buenas siestas d'abord, et seulement APRÈS écritos commentéros Atlanticos.

  • Par vangog - 04/08/2012 - 14:38 - Signaler un abus @loph oui, c'est vrai que je me méfie des commissions

    car elles constituent souvent une excuse pour ceux de nos hommes politiques qui n'ont ni le courage, ni les moyens de prendre les décisions pour lesquelles ils ont été élus, et les condamne à défaire tout ce qu'ils ont détesté dans le précédent gouvernement, sans oser rien mettre à la place... Peut-être faudrait-il faudrait créer une commission pour faire une étude poussée afin de comprendre pourquoi les commissions aboutissent rarement à des résultats concrets, mais j'ai ma petite idée à ce sujet! Plus vous multipliez la taille des commissions, plus vous multipliez les avis divergents, que seule l'action pourrait départager, mais elles aboutissent rarement à ce stade espéré. C'est ce qui différencie, entre autres facteurs, la situation de la Syrie de celle de la Lybie, et l'hyper-présidence de l'hypo-présidence...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'ENA (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un DEA d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€