Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 28 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment la justice est devenue un terrain de luttes communautaires et religieuses

Laurent Obertone explique comment, en partant de la très louable intention de lutter contre les discriminations, la justice est devenue un terrain de luttes communautaires et religieuses. Extrait de "La France orange mécanique".

Excès de zèle ?

Publié le

Le tableau de la justice est déjà tout à fait noir, mais il y manque encore une petite touche finale. En partant de la très louable intention de lutter contre les discriminations, la justice est devenue un terrain de luttes communautaires et religieuses. « C’est normal », répondront certains, pour qui « des religions en particulier sont visées par des malfaiteurs en particulier ».

Il faut être un Inuit autiste pour n’avoir jamais entendu parler des lieux de cultes profanés. En France, il s’est créé en 30 ans autant de lieux de cultes musulmans que d’églises catholiques en un siècle. On dénombre 45 000 églises, 2 000 mosquées, 280 synagogues. Voici un récapitulatif des profanations de ces dernières années, selon la gendarmerie (Le Figaro) :

En 2007 151 églises, 8 mosquées, 5 synagogues.
En 2008 269 églises, 13 mosquées, 3 synagogues.En 2009 216 églises, 6 mosquées, 4 synagogues.

Toutes choses étant égales par ailleurs, voici les pourcentages des lieux de cultes profanés :

2007 0,3 % d’églises, 0,4 % de mosquées, 1,8 % de synagogues.2008 0,6 % d’églises, 0,65 % de mosquées, 1 % de synagogues.2009 0,5 % d’églises, 0,3 % de mosquées, 1,4 % de synagogues.

Même si la bêtise humaine semble marquer une préférence pour les synagogues (selon Le Figaro, 15 millions d’euros ont été dépensés pour les sécuriser), le fait que telle ou telle religion soit particulièrement visée par de dangereux adolescents désœuvrés ne saute pas aux yeux. Pourtant, les profanations de lieux de cultes musulmans ou juifs font souvent les gros titres.

Peut-être que les actes contre les personnes sont plus éloquents ? Pour le Service de protection de la communauté juive, sans doute très neutre, 389 actes antisémites ont été commis en 2011. On estime que 600 000 juifs vivent en France. Les actes antisémites concerneraient donc 0,06 % des Juifs. Sous Sarkozy, le ministre de l’Intérieur Hortefeux a qualifié ces actes de « poison de la République ». Le Président Hollande et son ministre Valls n’ont pas de mots assez forts pour fustiger cette « menace de la République ». François Hollande fait même de la sécurité des Juifs « une cause nationale » (Libération, 1/11/12). Lorsque deux Juifs sont agressés à Villeurbanne en juin 2012, Valls déclare qu’il s’agit d’une « attaque contre la République ». Les milliers d’autres français agressés chaque jour seront heureux d’apprendre qu’ils n’ont rien à voir avec la République. Pour Valls, un « antisémitisme est né dans nos banlieues » (Le Point, 8/07/12). Le ministre reconnait ce que plus personne ne nie depuis des décennies : les exemples significatifs d’antisémitisme sont souvent le fait d’agresseurs musulmans. On en parle évidemment le moins possible dans les médias. Faut pas stigmatiser. À Marseille, une dame de 83 ans, cambriolée, a vu son voleur revenir après son forfait. Il a dû comprendre qu’elle était juive, alors il l’a violée. « Ne me fais pas ça, je suis tunisienne comme toi », a supplié la dame. « Tu n’es pas tunisienne, tu es juive », lui a répondu le stigmatisant violeur. Confondu par son adn, il a été arrêté (Nouvel Obs, 3/07/12). Vous en aviez entendu parler ?

« Je mets au défi les responsables musulmans de dénoncer cet antisémitisme », a lancé un rabbin. « Il ne faut pas se tromper d’ennemi », a répondu un religieux musulman. « Il y a de temps en temps des bagarres entre jeunes, mais ce n’est pas de l’antisémitisme […] en faire un tintamarre risque d’attiser l’islamophobie » (Le Monde, 5/09/12). Mais ne pas en parler passerait pour de l’antisémitisme. Quelqu’un a une aspirine ?

Intéressons-nous à cette pathologie nouvelle qu’est l’islamophobie. Si l’on se base sur des chiffres là encore très neutres, établis en 2011 par un responsable des affaires religieuses de la mosquée de Paris, on estime à 45 par trimestre les actes « islamophobes », c’est-à-dire à 180 par an. Cela concerne donc 0,003 % des musulmans.

La Commission nationale consultative des droits de l’Homme, encore un organisme parfaitement objectif, comptabilisait en 2010 la bagatelle de 886 faits racistes, dont 165 actes violents. Un « net recul », qui n’empêche pas le rapport d’estimer que « la tolérance recule et les sentiments xénophobes se diffusent ». Un lecteur attentif se demandera comment diable peut-on mesurer un recul de la tolérance ou une diffusion de sentiment xénophobe ? Nous aimerions le savoir autant que lui…

La proportion d’actes racistes ramenée à la population concernée (0,001 %) montre à quel point le problème est brûlant. De son côté, l’association très impartiale SOS homophobie a enregistré 88 témoignages d’agressions homophobes en 2009, puis 142 en 2010. Ce qui permet au Figaro de parler de « l’explosion de l’homophobie », sans préciser ces chiffres, en ne donnant que le pourcentage de leur hausse. Comme on estime qu’il y a en France environ 2 millions d’homosexuels (Ifop, 2011), ces agressions concernent 0,0071 % d’entre eux. À la mesure de ces chiffres qui font froid dans le dos et rappellent les heures les plus sombres de notre préhistoire, nous découvrons avec stupeur qu’une grande communauté, pourtant particulièrement touchée par les violences, a échappé à la vigilance des associations.

Rendez-vous compte, chaque année en France, selon les chiffres officiels très sous-estimés, 450 000 personnes sont victimes de violences physiques (0,7 % des Français). Si les chiffres donnés par les associations sont corrects, ce dont nous ne doutons pas, peut-on en déduire que les gens n’appartenant à aucune communauté sont 200 fois plus agressés que les musulmans, 100 fois plus que les homosexuels et 20 fois plus que les Juifs ? Faut-il en conclure que les homosexuels sont beaucoup moins visés que les hétérosexuels ? Que les athées sont persécutés ? Faut-il en conclure que les non-racistes sont beaucoup plus dangereux que les racistes ? Doit-on d’urgence créer un observatoire de l’hétérophobie ? Une association SOS antiracisme ?

___________________________________________________ La France orange mécanique (janvier 2013), Ed. Ring 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Equilibre - 19/01/2013 - 10:26 - Signaler un abus Réalité?

    Vous allez vous attirer des ennuis à parler de la réalité en France. Cela m'étonnerait que vous soyez beaucoup invités, surtout vu le ton de cet article, mais bon, peut-être serez-vous beaucoup lu?

  • Par KiriNan - 19/01/2013 - 11:05 - Signaler un abus Merci

    Je pensais qu'il n'y avait pas (plus ?) de journalistes d'investigation en France. Et encore moins de journaliste qui s'attache à nous reporter des faits concrets, au lieu de nous expliquer avec suffisance ce que 'on doit penser. Merci à vous, bonne route ! Je ne doute pas de votre succès, nous étions nombreux à vous attendre.

  • Par troiscentsalheure - 19/01/2013 - 12:28 - Signaler un abus La discrimination positive met fin au principe d'égalité

    et conduit à une politique d'apartheid financée par ceux qui en sont les victimes.

  • Par Jp Lejeune - 19/01/2013 - 12:29 - Signaler un abus Historique

    TOUT le livre est comme ça. Implacable, renversant, inattaquable et malgré tout très drôle. Je ne sais pas si les gens s'en rendent compte, mais autant pour la force de son écriture et pour les tabous qu'il brise (sur l'immigration en particulier), la France Orange Mécanique a tout pour rester dans l'histoire de la littérature. Je pèse mes mots !

  • Par 1999 - 19/01/2013 - 12:56 - Signaler un abus 30 ans de propagande "sociologique" , chantage au racisme...

    De soumission médiatique aux "associations".. Je me souviens de Laurent Mucchielli expliquer à arrêt-sur-image que le phénomène dit des "tournantes" était en réalité une invention médiatique destinée à stigmatiser les jeunes arabo/afo musulmans, maintenant les associations qui aident les femmes /adolescentes victimes ( le plus souvent des françaises "sous chiennes" comme dirait Houria Bouteldja) dans les quartiers disent à quel point il y'a une chape de plomb, que les victimes sont peu nombreuses à oser porter plainte.

  • Par einstein42 - 19/01/2013 - 13:31 - Signaler un abus la perfection ce serait

    toute les mosques profanes toute les eglises profanes toute les synagige profanes et les gens qui comprenent que la religion est un instrument de manipulation

  • Par vangog - 19/01/2013 - 13:53 - Signaler un abus Mr Obertone, bravo à votre éthique journalistique!

    et à votre journalisme d'investigation. Cela change du journalisme d'opinion qui a submergé les médias Français depuis que la Gauche a jugé important de manipuler notre opinion ...

  • Par Bara - 19/01/2013 - 14:08 - Signaler un abus Allons plus loin...

    ... comptabilisons le nombre de non-musulmans agressés par des musulmans, et voyons où est la violence et l'oppression.

  • Par laurentso - 19/01/2013 - 16:47 - Signaler un abus Comprends mal que l'on qualifie Laurent Obertone

    de "journaliste d'investigation", tandis que son livre ne comporte pas une seule information nouvelle ! (Il le dit lui-même). Son bouquin mal écrit mêle tripatouillage de chiffres, conclusions indignes d'un chercheur, et considérations digne des piapiatages de chez Morandini. Ses pleurnicheries sur les "médias" et sur les politiques ou les sociologues sont carrément stupides.

  • Par sam75 - 19/01/2013 - 17:15 - Signaler un abus Pas etonnant des responsables mulsulmans

    Je ne suis pas étonne de la réponse du responsable musulman au Rabbin, cela fait parti du mode de fonctionnement intellectuel de certains dignitaires de cette religion. Nier l’évidence ,il n'y a pas d'anti semitisme,et se victimiser L'anti sémitisme en France est le fait le plus souvent de musulmans (tous les musulmans ne sont pas anti sémites) Designer le mal serait la moindre des choses , mais sous prétexte de ne pas stigmatiser on ne fait rien.Ces responsables au lieu de se plaindre devraient faire leur travail

  • Par Jp Lejeune - 19/01/2013 - 17:15 - Signaler un abus Pourquoi est-il si méchant ?

    Laurentso, Vous avez manifestement un problème à régler. Pourquoi vous acharnez-vous gratuitement sur ce bouquin ? Vous n'avez pas lu le livre, c'est absolument évident. Alors pourquoi ? Son succès vous dérange ? Vous êtes comme tous ces petits misérables qui se désolent devant leur clavier de la réussite d'autrui, même quand pour une fois il est talentueux et VRAIMENT menaçant pour ces salauds qui nous gouvernent ? Non, ce n'est pas du piapiatage, c'est de la littérature. Je lis tous les auteurs de droite depuis 25 ans, eh bien je crois que ce livre est de loin le meilleur qu'il m'ait été donné de lire. De loin. Autant pour la qualité de l'écriture que pour la qualité des arguments. Ça n'a rien à voir avec Zemmour, ni avec qui que ce soit. Il est très loin devant les autres. Vous avez décidé de le dénigrer sans prendre la peine de le lire... Soyez honnête et lisez-le. C'est en lisant partout des gens comme vous, aigris et malhonnêtes, qu'on comprend pourquoi la vraie droite ne s'en sort pas.

  • Par prochain - 19/01/2013 - 17:21 - Signaler un abus La société qui interdit les statistiques quelles qu'elles soient

    Elle ne veut pas connaître le vérité, elle est gravement malade.

  • Par laurentso - 19/01/2013 - 17:43 - Signaler un abus @jp lejeune

    Je ne vois pas pourquoi vous me reprenez ainsi, je ne dis rien d'extraordinaire. Simplement que ce livre n'apporte aucune information nouvelle par rapport au travail de chercheurs. Ce qui est normal, puisque l'auteur ne dispose pas des outils nécessaires. Et oui, je trouve les présentations statistiques malhonnêtes. Et contre productives d'ailleurs. Je pourrais aussi m'amuser à calculer que le nombre de femmes victime de viols est proche d'epsilon, si l'on compare 200 viols supposés au maximum à 34 millions de femmes en France (environ), par exemple... Et me gausser des associations féministes qui dénoncent le viol alors qu'il ne s'agit que d'un phénomène marginal, et c'est une vérité vous êtes un sale gauchiste qui fait la politique de l'autruche si vous prétendez le contraire, et bla bla bla. Résultat des courses, des informations importantes (connues de tous) noyées dans des commentaires faciles. Je note que vous me reprenez, mais que le commentaire mensonger de "1999" concernant Laurent Mucchielli ne vous offusque pas. D'autre part, je ne critique pas le livre "depuis trois jours" mais depuis aujourd'hui. Et j'en ai lu une soixantaine de pages chez un ami il y a qques jours.

  • Par Ravidelacreche - 19/01/2013 - 17:53 - Signaler un abus Comment la justice est devenue un terrain de luttes

    Tant que l'on confondra rendre Justice et rendre Service....

  • Par carredas - 19/01/2013 - 18:39 - Signaler un abus @Jp lejeune

    Vous êtes nouveau... Vous ne connaissez pas encore laurentso qui vient régulièrement sur ce site réveiller les consciences moisies de la droite assoupie et dénigrer certains contributeurs avec la parfaite bonne conscience socialiste que l'on retrouve dans l'équipe gouvernementale. Mais il nous aime bien quand même puisqu'il revient... :-)

  • Par safedreams - 19/01/2013 - 19:53 - Signaler un abus Attendrissant...

    Un article bourré de chiffres completement cons (pour résumer les brillants propos de lorentso) de façon a légitimer de manière statistique une thèse islamophobe. Après ces chiffres absurdes, la conclusion étant "exemples significatifs d’antisémitisme sont souvent le fait d’agresseurs musulmans" !!!! Mais c'est marrant le mot "souvent". Sur quoi repose ce mot "souvent" et cette conclusion sur les musulmans? Des faits statistiques? Ahhhh non biensûr... Que dalle. Alors pour légitimer cette sentence non fondée, il nous sort 4 faits divers pour illustrer le "souvent" et en plus de journaux gauchistes pour faire plus neutre... (Alors qu'il peut lire tous les jours dans Minute). Quelle farce! Quelle escroquerie intellectuelle ! Et en plus, dans les commentaires, il y a des gens pour dire, oui, il a raison... Mais ces gens là n'avaient pas besoin de cette absurdité statistique et cet article fallacieux pour être d'accord. Leur opinion est toute faite, elle n'a juste besoin que d'être légitimer par les chiffres pour enlever l'odeur nauséabonde des idées énoncées. Car même un raciste n'aime pas être traité de facho. C'est ce que j'ai SOUVENT remarqué. On les comprend, les pauvres...

  • Par troiscentsalheure - 19/01/2013 - 21:26 - Signaler un abus A laurentso

    Comment est-ce que vous pouvez avoir un avis alors que vous ne l'avez pas lu ?

  • Par Martinc14 - 19/01/2013 - 21:59 - Signaler un abus La Justice c'est autre chose !

    martinc14 à ATLANTICO La justice c'est l'interdépendance entre magistrats et politiciens qui couvrent les crimes dénoncés par AMIDLISA. Il est temps d'ouvrir les yeux et de soumettre les magistrats et politiciens pourris à une justice populaire ayant capacité de les envoyer aux assises, ce qui n'est pas le cas actuellement puisque la Justice s'est vue donner un pouvoir régalien par les députés - Donnant- donnant ! Tant que nous ne créons pas un premier pouvoir de justice du peuple ayant capacité de contrôle et d'action sur le législatif, l'exécutif et le Judiciaire, nous ne pourrons pas rétablir la démocratie qui fait si peur aux agents du fric qui ont organisé la crise !

  • Par golvan - 20/01/2013 - 01:32 - Signaler un abus @safedreams

    C'est tout à votre honneur de vous poser en défenseur des musulmans en France en réclamant des statistiques démontrant leur implication massive dans la délinquance, pas des statistiques manipulées par un infâme auteur dont vous ne lirez pas le livre rance. La statistique la plus fiable dans ce domaine est le pourcentage de nourriture hallal servie dans les prisons françaises: 70%. Je ne suis pas statisticien mais ça me semble assez clair, même si bien sûr les prisons sont remplies d'innocents.

  • Par Gégé Foufou - 20/01/2013 - 07:08 - Signaler un abus BRAVO

    Je cours acheter le bouquin. Diffusons au maximum ces vérités.

  • Par Le gorille - 20/01/2013 - 08:01 - Signaler un abus Orthographe

    Dites, einstein42, il serait urgent que vous ouvriez un livre de grammaire, et que vous appreniez l'orthographe. A 13:31, peut-être aviez-vous bu un joli muscadet, mais le résultat est là : vous êtes strictement incompréhensible ! Le sens de votre commentaire évolue au fur et à mesure que l'on cherche à vous corriger ! Ceci dit, un tel résultat peut aussi relever du tour de force !

  • Par Le gorille - 20/01/2013 - 08:08 - Signaler un abus Statistiques

    Merci Laurent Obertone. Votre ton donne envie de lire votre livre, ou plutôt votre trilogie. Je me méfie des statistiques. Conversation (authentique) : - Madame le chef du personnel, je viens d'apprendre qu'un service dans une unité sous mes ordres n'a que 50% de son personnel ? - Normal, monsieur mon supérieur hiérarchique direct, vous n'avez prévu que deux personnes dans ce service, et il en manque un !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Laurent Obertone

Laurent Obertone est journaliste diplômé de l’ESJ de Lille. Après avoir travaillé pour un hebdomadaire français, il s'est consacré à l'écriture de "La France orange mécanique" (2013, Editions Ring).

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€