Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment les Etats-Unis sont devenus en quelques années un des plus gros paradis fiscaux de la planète

Depuis quelques années, les personnes les plus riches de la planète se laissent convaincre d'installer leurs avoirs sur le territoire américain.

Business is business

Publié le
Comment les Etats-Unis sont devenus en quelques années un des plus gros paradis fiscaux de la planète

Avant-hier, la Suisse ; hier, les îles Caïmans ; aujourd’hui… les Etats-Unis. En termes de paradis fiscaux, les endroits changent mais l’argent coule toujours à flots. Les montants restent astronomiques. En France, si le gouvernement estime que cette fraude représente un manque à gagner de 30 à 36 milliards d’euros, un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques de 2013 chiffrerait plutôt à 60 à 80 milliards d'euros. Et alors que le FMI évoque 5100 milliards d’euros à travers le monde, certains experts parlent de… 26 000 milliards d’euros.

Des sommes démentielles qui aiguisent les appétits.

Après les ravages d’une crise économique toujours présente, les dirigeants de la planète ont bel et bien déclaré la guerre à la fraude fiscale. Chaque année, les dispositifs de lutte se renforcent et se perfectionnent.  Sous la pression de la communauté internationale, et notamment des Américains, de nombreux pays, considérés jusqu’alors comme des paradis fiscaux, ont conclu des accords d’échange avec l’OCDE. Parmi eux, le Liechtenstein, Jersey, les Bahamas, les Bermudes, les Îles Caïmans ou encore les Îles Vierges britanniques.

(Georgetown, la capitale des îles Caïmans - Crédit : REUTERS / Ho New)

Mais l’histoire peut être pleine d’ironie. Selon Bloomberg, qui cite différents experts, les Etats-Unis seraient devenus le principal paradis fiscal de la planète. Depuis quelques années, certains conseillers tentent de convaincre les personnes les plus riches de la planète d'installer leurs avoirs sur le territoire américain. Cité par Bloomberg, Peter Cotorceanu, un avocat du cabinet juridique suisse Anaford AG, fustige : "Quelle ironie – non, quelle perversité –, les Etats-Unis, qui ont été si moralisateurs à l'égard des banques suisses, sont devenus une juridiction appliquant le secret bancaire". Les conseillers justifient leurs politiques de discrétion par le fait que les personnes très riches ont besoin de confidentialité, afin d’éviter de se retrouver face à des tentatives d’extorsion de fonds.

En décembre dernier, Trident Trust Co, l'un des plus grands fournisseurs de services offshore du monde, a transféré des dizaines de comptes de Suisse, des Caïmans et d'autres sites à Sioux Falls, dans l'est du Dakota du Sud. Cet état fait partie de ceux qui promeuvent clairement des taux très bas et surtout une confidentialité. Une véritable migration dont l’ampleur a même surpris les dirigeants de Trident. Même Rothschild&Co, vénérable institution financière de la vieille Europe, a décidé de transférer des fonds vers le Nevada, à Reno plus exactement, une sorte de mini Las Vegas.

(Reno, dans le Nevada - Crédit : REUTERS/Max Whittaker)

Pourquoi ce boom aux Etats-Unis ? Le pays bénéfice d’une image de sécurité, comme la Suisse avant lui. Placer ses avoirs dans le pays le plus riche du monde semble ainsi plus sécurisant que dans des localités plus troubles comme les Iles Caïmans ou les Bahamas. 

Pour Maître Thomas Carbonnier, avocat fiscaliste, "les dirigeants américains réfléchissent à comment attirer les capitaux et développer l’activité économique en mettant en œuvre des mesures très attractives pour les capitaux : création très simple d’une société, taux d’impôt sur les sociétés proche de zéro, une justice rapide en cas de litige, etc. A cet effet, on pense naturellement au Delaware, un tout petit Etat américain. Il est particulièrement connu puisqu’y sont installés les sièges sociaux de grandes sociétés telles que Coca-Cola, Ford, Apple, Google, General Electric. L’identité des bénéficiaires des revenus de ces sociétés est, au moins en théorie, maintenu dans le secret. Il s’agit donc là d’un terrain fertile pour le développement de la fraude fiscale et du blanchiment d’argent."

Le Trésor américain craint en effet que les entrées massives de capitaux dans des comptes secrets puissent devenir un nouveau canal pour le blanchiment d'argent criminel. Mais les autorités ne semblent pas pressées de développer un arsenal de mesures très restrictives. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 09/02/2016 - 12:29 - Signaler un abus Macron, le rejeton Rotschild...

    partira peut-être cacher ses soux avec ceux de son papa, sous la menace de l'arrivée des patriotes?

  • Par Marco137 - 09/02/2016 - 18:46 - Signaler un abus @vangog

    si les patriotes arrivent au pouvoir, ce ne sont pas seulement Macron et son père qui cacheront leurs sous, mais toute la classe politique (droit comme gauche)

  • Par vangog - 09/02/2016 - 23:02 - Signaler un abus @Marco137 quand les patriotes arriveront, on va libérer 200 E

    de pouvoir-d'achat immédiat pour chaque SMIG, en échange d'une réduction de 200 Euros des charges sociales en faveur des étrangers...je ne connais aucun financier, chef d'entreprise, directeur de Carrefour, Auchan, Leboncoin qui crachera sur ces deux cent euros supplémentaires de pouvoir d'achat. De vrais chefs d'entreprises, dignes de ce nom, ne sont pas excités par l'argent, mais par la façon de faire de l'argent! ceux qui partiront seront les pervertis, ceux qui sont excités par l'argent pour l'argent"..pas une grande perte pour le système, car ceux-là ne sont pas des créateurs de richesses nationale...et ils sont rares!

  • Par de20 - 10/02/2016 - 09:51 - Signaler un abus C est beau la foi qui deplace

    C est beau la foi qui deplace les Montagnes....de dolards aussi, tant pis pour ceux qui croient au pouvoir salvateur des revolutions . Le bon sens parfois prevaudrait , mais la tentation du veau d or tout autant que l attente du Messie font des ouailles et leurs clercs un produit marketing d avenir a forte valeur ajoutée. ,

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€