Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment Donald Trump est parvenu à convaincre ses plus fidèles ennemis de le défendre

En seulement quelques mois, Donald Trump s’est retrouvé bien seul face à un monde politique qu’il connaissait mal. Le 45ème président des Etats-Unis n’a pu que constater que son pays était brisé, notamment à cause de la campagne extrêmement brutale qu’il lui avait imposé : les stigmates seront longues à cicatriser car il y a bien deux camps que tout oppose dans l’Amérique de Trump. Extrait de "Trumpland, portrait d'une Amérique divisée" de Jean-Eric Branaa, aux éditions Privat (1/2).

Bonnes feuilles

Publié le
Comment Donald Trump est parvenu à convaincre ses plus fidèles ennemis de le défendre

Extrait de "Trumpland, portrait d'une Amérique divisée" de Jean-Eric Branaa, aux éditions Privat

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par eva - 22/10/2017 - 13:56 - Signaler un abus amsallem

    Monsieur BRANAA vous préferiez sans doute l'ère Obama avec son cortège de catastrophes annoncées ( obamacare , clivage entre les communautés assassinats de policiers , politique étrangère dramatique ) le recul des états unis a été sans précédent et vous voyez l'Amerique est le bouclier du monde libre si il s'écroule et bien nous aussi , je vous salue .

  • Par eva - 22/10/2017 - 14:00 - Signaler un abus amsallem

    A j'oubliais je n'aime pas le terme "TRUMPISME" et je ne suis pas non plus une adoratrice de Trump , mais on va dire qu'il reste le moins pire dans ce monde de fous .Salutations .

  • Par JEBRANAA - 22/10/2017 - 14:32 - Signaler un abus Pas plus qu'hier

    Merci de me lire et de partager votre avis. Mais c'est amusant comme vous tentez de me ranger absolument dans une catégorie. Comme vous ne me connaissez pas, et que l'extrait reste limité, je vous invite à prendre le temps de poursuivre votre lecture pour vous faire une idée : "Trumpland" (qui compte 465 pages) commence justement par un chapitre sur Obama. Lisez-le et reparlons-en après. :-) Quand au terme Trumpisme, il est utilisé par Trump lui-même et il n'a aucun caractère insultant, dépréciatif, ou son contraire d'ailleurs. Bien à vous.

  • Par Liberte5 - 22/10/2017 - 22:49 - Signaler un abus Au parti républicains, les rinos ne savent plus où aller.

    Tous ces élus qui n'ont aucune consistance ni ligne politique bien ancrée, sont dans une situation intenable, car ils savent bien que les électeurs leur feront payer cher, toute opposition frontale à D. Trump et de ne pas le soutenir. S. Bannon est bien décidé à leur opposer d'autres candidats Trump compatibles aux prochaines élections.

  • Par Deudeuche - 23/10/2017 - 10:34 - Signaler un abus Trump est un démocrate à l’ancIenne

    Avant le virage Bill Clinton. Une espèce d’hybrIde National populiste qui veut en finir avec l’héritage des années 60 70 tout en gérant les survivants de cette époque. Le signal faible de cette attitude de démocrate a l’ancienne est la gestion de la crise des monuments confédérés.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Eric Branaa

Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis (Eyrolles, 2015), Qui veut la peau du Parti républicain ? L’incroyable Donald Trump (Passy, 2016), et d'American Touch (Parlez-moi de vous), aux éditions de Passy (2016). Il vient de sortir "Trumpland, portrait d'une Amérique divisée" aux éditions Privat (2017).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€