Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment la corruption et l’emprise des oligarques pénalisent l’Ukraine au moins autant que les ingérences russes

En Ukraine, la révolution de la place Maidan, qui appelait notamment à la fin de la corruption, a été confisquée : les réformes politiques n'ont pas eu lieu, le système n'a pas évolué et la réalité oligarchique demeure inchangée.

Regarder la poutre dans son œil

Publié le
Comment la corruption et l’emprise des oligarques pénalisent l’Ukraine au moins autant que les ingérences russes

Atlantico : L'ancien ministre ukrainien de l'Economie, Abromavicus, a récemment démissionné accusant les politiques ukrainiens d'être toujours à la solde des oligarques, de bloquer les réformes et de perpétuer le système de corruption endémique contre lequel était dirigée la révolution de la place Maidan. La révolution ukrainienne a-t-elle été confisquée ? Est-on dans la continuité de l'avant-révolution ou est-ce que des changements ont eu lieu ? 

Florent Parmentier : La démission d’Avaira Abromavicius sonne comme un avertissement aux élites politiques ukrainiennes : plus que d’autres, ce Ministre incarnait la volonté réformatrice populaire pour laquelle des citoyens ukrainiens ont affronté le pouvoir il y a deux ans.Force est de constater que l’Ukraine reste en 2015 autour de la 130e place mondiale pour la corruption dans le classement de Transparency International.

Cette affaire ne se cantonne pas à la politique intérieure puisque suite à cette démission, le FMI, par le biais de Christine Lagarde, a également averti les autorités du fait que les bailleurs de fonds internationaux seraient très regardants à l’avenir sur l’évolution des réformes.

Quelques éléments de contexte sont nécessaires pour comprendre le rôle des oligarques en Ukraine, qui ne forment pas un groupe cohérent ou homogène. Ils contrôlent diverses parts de l’industrie ainsi que les principaux médias mais, au fond, ce qui les distingue n’est pas ce qu’ils ont (leurs capitaux), mais ce qu’ils font – investir leurs richesses dans le domaine politique afin d’en retirer de nouveaux avantages ainsi qu’une immunité. Si l’on considère les récentes élections locales ou les votes de la Rada, il semble que la force des clans oligarchiques n’a en rien faibli depuis l’Euromaïdan. Certes, la « famille » - le clan autour de Viktor Ianoukovitch – a disparu de la circulation, mais les cartes ont été redistribuées. La place prise par Igor Kolomoyskiy, oligarque un temps gouverneur de Dnipropetrovsk (grande ville de l’Est du pays) et disposant de son propre parti (l’Union ukrainienne des patriotes), est révélatrice à cet égard, et ses différents avec le Président ne font que nourrir l’instabilité politique actuelle du pays.

Dans ces conditions, le moment Euromaïdan n’a certainement pas rempli ses promesses, restant bien en deçà des attentes des manifestants d’alors, et beaucoup à Kiev se demandent en effet s’il n’y a pas eu confiscation de la révolution. C’est donc aux citoyens et aux bailleurs de fonds internationaux qu’incombent la charge de s’assurer des avancées acquises sur les barricades. 

Quel est le rapport des politiques aux oligarques et quel rôle jouent ces derniers dans la vie politique ukrainienne ?

Le rapport de dépendance entre politiques et oligarques est établi, ces derniers étant soit directement élus – à commencer par le Président Porochenko ! –, soit représentés au Parlement par des intermédiaires.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Alua - 23/02/2016 - 10:44 - Signaler un abus Révolution?

    Qui a nourri, logé et payé pendant des mois ces milliers de manifestants sur la place Maidan, sinon les "oligarques" à qui l'OTAN a donné le pouvoir pour encercler la Russie? On ne peut s'étonner de la situation actuelle qui en découle.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Florent Parmentier

Florent Parmentier est maître de conférences à Sciences Po et chercheur associé au Centre de géopolitique de HEC. Il a récemment publié, aux Presses de Sciences Po, Les chemins de l’Etat de droit, la voie étroite des pays entre Europe et Russie. Il est le créateur avec Cyrille Bret du blog Eurasia Prospective.

Pour le suivre sur Twitter : @FlorentParmenti

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€