Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment apprendre des erreurs de nos parents en matière de santé cardiaque

Une étude publiée aux Etats-Unis montre que le choix de style de vie de nos parents a eu des conséquences sur notre santé cardiaque. Un Indien âgé de 80 ans, de la tribu bolivienne Tsimane en Amazonie, possède un système cardiovasculaire en aussi bon état qu'un Américain de 50 ans.

Un coeur sain dans un corps sain

Publié le

Existe-t-il encore dans le monde des tribus vivant comme au paléolithique ?

Les populations indigènes qui vivent à l’écart de la civilisation agro-industrielle suivant un mode de vie proche de celui du paléolithique (-2,3 millions à -10000 ans avant notre ère) sont très peu nombreuses aujourd’hui. Elles présentent un intérêt considérable du point de vue anthropologique mais aussi médical car nombre de maladies chroniques ne peuvent être comprises sans la perspective de l’évolution. Les anthropologues ont étudié plusieurs tribus pour analyser ce que le mode de vie pouvait être au paléolithique.

De telles tribus se trouvent en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans les îles Andaman et Nicobar (Inde), aux Philippines, en Afrique et en Amérique du Sud (Amazonie). 

Dans les années 90 un chercheur suédois, Staffan Lindeberg, étudie les habitants de Kitava, l'une des îles Trobriand de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il observe que la mort subite d’origine coronarienne, les accidents vasculaires cérébraux et les douleurs thoraciques liées à l'effort (angine de poitrine) ne se produisent jamais chez les Kitava; en approfondissant ses recherches il conclue  que l’élément essentiel est leur régime alimentaire paléolithique.

L’étude de la population bolivienne des Chimane qui vivent  sur le piémont andin, en particulier le long de la rivière Maniquí est un projet qui a débuté en 2001. Il s’agit d’un fantastique projet de recherche anthropologique dont on retrouvera les étapes et les nombreuses publications avec ce lien. Les 6000 Chimane constituent de petites communautés de 20 à 30 familles. Ils pratiquent la chasse, la pêche, la cueillette et une agriculture de subsistance.

En mars 2017 les résultats d’une étude originale du risque cardiaque chez les Chimane est publiée dans le Lancet. Elle s’intéresse au risque cardiaque mesuré par ce que l’on appelle le score calcique. Il s’agit de la mesure par scanner thoracique de la quantité de calcium déposée dans les parois des artères du cœur. En fonction de la quantité présente on calcule un score qui prédit de manière très fiable le risque d’une atteinte athéromateuse des artères coronaires (constitution d’une plaque dans la paroi de l’artère dont la progression obstrue la circulation du sang et la rupture conduit à l’infarctus du myocarde).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 25/04/2017 - 15:38 - Signaler un abus Lisez d'abord la deuxième page !

    On comprend mieux en commençant pas la fin...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guy-André Pelouze

Guy-André Pelouze est chirurgien à Perpignan.

Passionné par les avancées extraordinaires de sa spécialité depuis un demi siècle, il est resté très attentif aux conditions d'exercice et à l'évolution du système qui conditionnent la qualité des soins.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€