Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

La comète C/2014 Q2 est proche de la Terre (et c'est très facile de l'observer)

Les scientifiques ne s'attendaient pas à ce qu'elle soit si lumineuse, ce qui donne de bonnes chances de l'apercevoir.

Plein les yeux

Publié le - Mis à jour le 14 Janvier 2015
La comète C/2014 Q2 est proche de la Terre (et c'est très facile de l'observer)

La comète sera visible à partir du 7 janvier Crédit Paul Stewart

Si au cours du mois de janvier, vous avez la chance d'avoir un ciel clair en pleine nuit, profitez-en pour un jeter un coup d'œil au-dessus de votre tête. Vous aurez peut-être l'occasion d'apercevoir C/2014 Q2, un joli nom pour une comète qui va frôler la Terre au cours des prochaines semaines. Evidemment, ce "frôlement" se fera à l'échelle de l'univers puisque le caillou sera, au mieux, à 70 millions de kilomètres de note planète, le 7 janvier. C'est toujours mieux que Mars, qui oscille entre  50 et 400 millions de kilomètres de distance, selon l'époque de l'année.

C/2014 Q2 a été découverte en août dernier par un astronome amateur, Terry Lovejoy, qui a déjà 5 comètes découvertes à son actif depuis son petit observatoire du Queensland en Australie. "La plus célèbre d’entre elles est sans aucun doute C/2011 W3," comme le rappelle le site Futura Science. En décembre 2011, cette dernière a échappé de peu à une mort certaine en s'approchant à moins de 140 000 km du soleil. A la surprise des scientifiques, la comète avait survécu mais la fonte de cette boule de neige sale l'avait rendu particulièrement brillante dans le ciel.


En 2011, une comète découverte par Lovejoy frôle soleil.

C/2014 Q2 a été découverte tardivement mais les spécialistes ont retrouvé sa trace dans des observations antérieures, ce qui permet de déterminer à court terme sa trajectoire. A l'origine, elle ne devait pas être visible mais sa luminosité apparaît bien plus importante que prévue.

Résultat, C/2014 Q2 devrait être visible pour l'observateur averti et équipé de bonne jumelles voire d'un petit télescope. D'ailleurs, le journaliste Phil Palit a déjà pu l'observer avec un outil plus performant. Mais dans les jours qui viennent, vous aurez peut-être la chance de l'observer à l'œil nu, surtout dans les zones rurales où la pollution lumineuse est rare et si la lune ne gêne pas trop la visibilité par son éclat.

La meilleure période débute ce mercredi 7 janvier lorsque la comète sera au plus près de la Terre. A partir de là, elle se rapprochera du soleil et la chaleur commencera à faire fondre la glace qui la compose, créant une trainée lumineuse derrière elle de plus en plus intense.

Pour l'observer, le mieux est d'inspecter le ciel une ou deux heures après le crépuscule, avant que la lune ne soit trop lumineuse. L'avantage, c'est que C/2014 Q2 va passer tout près de la constellation d'Orion, très facilement repérable dans notre ciel d'hiver. Elle se distingue par ses trois étoiles proches et alignées. En regardant sur la droite d'Orion, la comète suivra la même direction que l'alignement. Il est possible de repérer le trajet exact sur cette carte très bien réalisée du site skyandtelescope.com.

Et si véritablement, le ciel est trop chargé ou le courage de sortir dehors trop peu présent, la comète peut être observée sur internet via le site AstrowebTv. Attention, la diffusion s'arrête le 11 janvier. Quant à la comète, elle ne devrait pas revenir dans les parages avant… 8000 ans.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€