Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Combien d'handicapés mentaux ont voté pour Macron en 2017 ?

C'est un secret d'Etat. Et il est jalousement gardé.

Plus on est de fous…

Publié le
Combien d'handicapés mentaux ont voté pour Macron en 2017 ?

Sophie Cluzel, la Secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées, connaît la réponse à cette question de première importance. Mais elle se refuse à nous la communiquer. Atlantico, qui doit la vérité à ses lecteurs le fait à sa place : 20 743 128 !

Et en 2022, ils seront encore plus nombreux. Sophie Cluzel vient d'annoncer que le droit de vote sera étendu aux handicapés mentaux et psychiques. Jusqu'à maintenant, et en bonne logique, ils étaient sous tutelle. 

Pour elle, participer au suffrage universel ne doit pas être dépendant du "niveau économique, social et culturel" des citoyens. Donc, le vote pour tous ! 

Sophie Cluzel est une grande comique qui s'ignore.

Mais son humour (si tant est qu'elle en ait) est celui de Bienvenue chez les Ch'tis de Dany Boon comparé à To be or not to be de Lubitsch. La grosse caisse et le clavecin. 

Reste que son projet n'est pas complètement abouti. Et nous nous empressons de dénoncer auprès d'elle, un scandale auquel il convient de mettre fin. Si les pensionnaires d'un hôpital psychiatrique deviennent éligibles à une citoyenneté à part entière, de quel droit oublierait-on ceux des établissements scolaires ? 

Un enfant de CM2 qui sait lire, écrire et compter a au moins autant –plus à mon avis- de discernement qu'un handicapé mental. Oui, les petits doivent aussi pouvoir voter ! Prudemment, nous nous abstenons encore d'évoquer les enfants de maternelle. 

Pour convenir aux tout-petits, il faudra installer des isoloirs à leur taille. Peu importe la dépense. Quelle joie ce sera d'entendre dans les bureaux de votes leurs charmants babillages. Et pour qu'ils ne soient pas manipulés par des adultes, on interdira à leurs papas et mamans de les accompagner. 

En 2022 donc, les handicapés mentaux et psychiques voteront. Quelques réactionnaires grincheux diront qu'ils sont incapables de déchiffrer et de comprendre une profession de foi. Cet argument n'est pas recevable. En effet, les handicapés se décideront en regardant les photos des candidats. 

Regardez celles d'Emmanuel Macron, de Laurent Wauquiez et de Marine le Pen. Ils choisiront le plus mignon. Et, à l'évidence, tous leurs suffrages se porteront sur l'actuel président de la République. Reste un dramatique problème non résolu : comment feront les handicapés mentaux et psychiques aveugles ?

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par aristide41 - 17/07/2018 - 09:22 - Signaler un abus N'importe quoi

    cet égalitarisme féroce. Mon fils a un handicap mental. Il n'est pas en mesure de voter et il ne le fera pas en fonction des photos. Même en ayant toutes nos facultés mentales, nous sommes aisément manipulables.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 17/07/2018 - 09:31 - Signaler un abus cher Monsieur Rayski, vous

    cher Monsieur Rayski, vous oubliez le problème essentiel....s'ils votent, ils seront aussi éligibles.....Oui mais alors,..... à quoi pourra-t-on reconnaître l'élu débile ?Ćest facile, ce sera le seul qui aura du bon sens.

  • Par assougoudrel - 17/07/2018 - 10:46 - Signaler un abus Les enfants pourront utiliser

    l'isoloir de Caseneuve, Hollande et Sarkozy. Quand à Macron, à force de pousser, il finira par chier dans son froc. Qu'en pensent nos "sages" du conseil constitutionnel? Les barbus aux yeux qui se rejoignent, les terroristes "déséquilibrés" qui sont dehors et le très peu en prison seront les bienvenus avec ceux qui votent Poutou et avec leurs pieds, qui ont mis Hollande en place, puis Macron, le jeune et beau.

  • Par vangog - 17/07/2018 - 11:12 - Signaler un abus Le nouveau socialisme macroniste!

    L’ancien socialisme faisait des opposants des irresponsables...le nouveau socialisme rendra irresponsables même les votants...amen!

  • Par atlantique07 - 17/07/2018 - 11:58 - Signaler un abus Ridicule

    Si tout doit être fait pour que ces personnes soient traitées avec la plus grande dignité il faut comprendre que tout n'est pas possible..C'est du simple bon sens mais le bon sens pour les politiques ....

  • Par Yves3531 - 17/07/2018 - 14:10 - Signaler un abus Et éligibles aussi ...?

    les mêmes raisons évoquées pour le droit de vote, peuvent / doivent l’être pour l’éligibilité ...!!!

  • Par Yves3531 - 17/07/2018 - 14:11 - Signaler un abus Maintenant....

    on a bien eu Hollande et d’autres ...

  • Par A M A - 17/07/2018 - 17:41 - Signaler un abus Entre handicapés ment

    Entre handicapés ment

  • Par A M A - 17/07/2018 - 17:53 - Signaler un abus Le bon côté, c'est quand même

    Le bon côté, c'est quand même de pouvoir rigoler entre handicapés mentaux d'une mesure suffocante. Avoir l'outrecuidance de l'électeur, de se croire normal et de se comparer aux gens normaux, les intellos, les politiciens, les journalistes et autres Sophie Cluzel, mais quelle inconvenance! Pour qui vous prend t'on, bande d'électeurs tarés, juste bons à prendre du "Tranxène".

  • Par J'accuse - 17/07/2018 - 18:09 - Signaler un abus Le fardeau de l'élu

    C'est bien l'aveu que les politiciens prennent tous les citoyens soit pour des débiles mentaux, soit pour des enfants qui ont besoin de pédagogie. Eux, bien sûr, sont les élites qui savent tout, et ils doivent guider les pauvres handicapés du bulbe que nous sommes et resterons à jamais.

  • Par G.L. - 17/07/2018 - 19:44 - Signaler un abus Débile vous-même...

    Oui je vous renvoie l'injure. Vous êtes sérieux et vous devez savoir ce qu'est vraiment un handicapé mental. Pour autant il y a ce qui relève de la médecine et ce qui relève du législateur Je suis content que ce dernier lève le maximum de discrimination concernant le droit de vote. Voter est un droit qui vous est acquis d'office à la majorité et suspendu que pour raisons graves. Si on commence à préjuger de qui peut voter ou non alors on ouvre ne serait ce qu'un peu la porte à toutes les autres discriminations. Pourquoi ne pas l'interdire à d'autres... moins intelligents que vous ? Pourquoi ne pas faire passer un test d'aptitude à tout le monde? C'est vrai que ca se débat de savoir si le droit de vote se donne à tous ou se mérite. Mais aujourd'hui encore on a préféré la voie de l'égalité.

  • Par Yves3531 - 17/07/2018 - 21:34 - Signaler un abus @Gl...

    d’accord pour l’egalité. Cependant dans un pays où 53% des gens sont exemptés d’impot sur le revenu, l’egalité devant l’incitation et la pureté de la motivation de l’orientation du vote n’est pas respectée. À moins de rétablir le paiement de l’impot pour tout le monde, même symbolique, le suffrage censitaire rétablirait l’equilibre...

  • Par vangog - 17/07/2018 - 22:38 - Signaler un abus La perversion de l’égalité, c’est l'égalitarisme!

    les hommes sont inégaux par nature, et cette inégalité alimente le mouvement de l’existence. Par ambition d’ego imbécile, un peu rétrograde, les socialauds-macronistes veulent pervertir la nature et imposer le règne de l’égalitarisme. « L’égalité pour tous » est, non seulement, impossible (un siècle d’errements gauchistes auraient dû leur mettre la puce à l’oreille...), mais contre-productive...si votre vote vaut autant que celui d’un fou, irez-vous voter avec le même enthousiasme que 30% à peine de courageux l’ont fait, aux dernières élections?...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 17/07/2018 - 22:58 - Signaler un abus @y3531

    imposer un permis de voter !

  • Par aristide41 - 18/07/2018 - 09:05 - Signaler un abus @Paulquiroulemaisboittropdemousse

    Le mot débile, gardez le pour vous, je vous prie.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 18/07/2018 - 09:41 - Signaler un abus @pastis51

    le mot débile existe dans la langue française, je vous encourrage à en lire la définition exacte dans un dictionnaire......

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€