Jeudi 24 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

La classe moyenne face à la crise : "voir petit" une réalité déprimante mais bien installée

Pour beaucoup de Français appartenant à la classe moyenne, la crise a été synonyme de "petit". "Petits calculs" et "petites économies" font désormais partie de leur quotidien. Première partie de notre série consacrée à la classe moyenne (1/4).

La classe moyenne à la loupe

Publié le 8 octobre 2012 - Mis à jour le 12 octobre 2012
 

Premier enseignement de cette plongée au cœur des classes moyennes : la baisse du pouvoir d’achat comme élément structurel de la vie de ces Français est une réalité, une réalité lourde, pesante, permanente, de longue durée. Une réalité à la fois mesurable, quantitative. Et sensible, qualitative, ce qui est peut-être pire.

Une réalité mesurable : quand les Français font de la micro-économie

C’est le premier constat : le pouvoir d’achat n’est plus le même qu’avant. Il s’est dégradé. Tous les débats qui pouvaient encore avoir lieu il y a 2 ou 3 ans sur la réalité statistique de la baisse du pouvoir d’achat des Français semblent aujourd’hui dérisoires, au regard de la réalité de vie qu’ils décrivent avec beaucoup de précisions. Parler du pouvoir d’achat, pour eux, c’est d’abord parler de faits vérifiés tous les jours. Et pour les plus âgés d’un changement dramatique.

"Je me souviens quand nous avons pris notre premier appartement avec mon futur mari, on allait faire les courses à Leclerc (les hard discounts n’existaient pas, je sais, ça fait un peu préhistoire) on remplissait le caddie pour 1 500 francs une fois par mois, il débordait, c’était le bon temps (je n’ai que 43 ans) j’ai l’impression que maintenant au lieu d’aller mieux, c’est de plus en plus la galère."

"Moi je mets 50 euros d’essence depuis des années rien n’a changé. Ah si, j’en ai deux fois moins qu’avant."

Au-delà du constat général, la baisse du pouvoir d’achat impacte leur façon de vivre de trois façons :

D’abord en envahissant tous les domaines de leur vie quotidienne. Rien n’échappe à cette paille de fer. Tous les aspects de la vie sont concernés : consommation courante, façon de s’alimenter, loisirs, vacances, temps libre, confort domestique…

"Je n’ai plus de budget loisir. Je suis allée une fois au ciné en 2 ans, nous ne partons plus aux sports d’hiver (une semaine par an auparavant) ni en week-end. Nous partons une seule fois en vacances, dans mon village familial où je peux profiter du prêt d’une maison (avant, nous louions toujours)."

Ensuite en faisant entrer le calcul dans la vie de tous les jours plus qu’il n’y est jamais entré. Ce qui envahit la vie, ce n’est pas seulement la pénurie c’est aussi la discipline qu’elle induit. Vivre, c’est calculer. La société de consommation devient une « société de calculation ». Le ticket de caisse devient un document précieux, que l’on conserve – plusieurs mois. Le calcul, la vérification en temps réel sont pratiqués de manière systématique.

"J’ai comparé mes tickets de caisse de l’année dernière et ceux de cette année (grande conservatrice lol) tout a augmenté. Comment ferons-nous dans 2 ans ou 5 ans. Cela me fait franchement peur."

"Nous avons économisé sur les courses : hard discount, promotion et calculette à la main pendant les courses."

"- Un truc qui est pratique pour être sûr en temps réel de ce qu’on met dans le caddie, c’est le système de self-scan mis en place par certains supermarchés !!! Tu connais ?
- Oui ça permet de savoir exactement combien y a dans le caddie… et surtout de vérifier les megasuper promos que fait le magasin en comparant les produits directement … Mais cela ne fait pas baisser le prix !!!"

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kettle - 08/10/2012 - 22:15 - Signaler un abus Fire

    "Moi j'ai 38 ans au chomage, j'habite dans un ZUS de Paris 19 je n'appartient pas a la classe moyenne mais a la classe populaire.
    Pourquoi les medias ne se parlent jamais de moi.
    Moi quand je demande a un elu de gauche ps ou vert par exemple de quitter mon HLM pour e^tre dans un quartier ou on respecte ma culture, mes valeurs, mon histoire, mes codes de socialisation....."
    ---
    Brule une voiture ! Les politiciens te mangeront dans la main.

  • Par kettle - 08/10/2012 - 22:13 - Signaler un abus Parti de Gauche

    "Alexis Corbiere (Parti de Gauche) a un logement social à Paris alors qu'il gagne 4000 euros par mois et que sa femme est avocate internationale."
    --
    Oui mais ca gagne peu un avocat intenationale. A peine 15 milles euro mensuel.

  • Par kettle - 08/10/2012 - 22:11 - Signaler un abus Avec un billet de 100 Francs (15 euros)

    Vous pouviez en acheter des choses !

  • Par troiscentsalheure - 08/10/2012 - 20:16 - Signaler un abus A Mimi Defrance

    Le budget est basé sur des prévisions de croissance fausses. Le gouvernement ne pourra pas augmenter le déficit l'année prochaine car le traité budgétaire aura été signé. Le gouvernement ne va pas non plus diminuer les dépenses (ce serait s'attaquer à son électorat). Il va donc y avoir une nouvelle augmentation d'impôts courant 2013. La France accueille 17000 personnes chaque mois et comme vous ne l'ignorez sans doute pas il faut aider financièrement ces personnes pour qu'elles s'intègrent. Il va falloir que vous gagnez plus ou que vous économisiez plus l'année prochaine si vous voulez conserver votre pouvoir d'achat actuel.

  • Par troiscentsalheure - 08/10/2012 - 20:03 - Signaler un abus A General3Gaulle

    Alexis Corbiere (Parti de Gauche) a un logement social à Paris alors qu'il gagne 4000 euros par mois et que sa femme est avocate internationale. Vous pouvez toujours demander à la RVIP pourquoi cet appartement ne vous est pas attribué:http://ripostelaique.com/est-il-normal-que-corbiere-avec-ses-revenus-beneficie-dun-logement-social-de-la-ville-de-paris.html
    Bonne chance et bon courage.

  • Par Mimi Defrance - 08/10/2012 - 19:22 - Signaler un abus de la marge

    Le problème c'est qu'arrivé à un certain stade de privations, on a plus de marge d'économies...c'est pourquoi à force d'écraser les français petits moyens, l'Etat fait grandir les millions de françias pauvres.
    Il veut taxer plus les retraités alors qu'ils dépensent et surtout aident enfants et petits enfants après avoir travaillé souvent dur.
    C'est lamentable.

  • Par General3Gaulle - 08/10/2012 - 17:44 - Signaler un abus Habitat populaire..et classe populaire blanche oh secours !

    @ habitat populaire
    Il existe dans Paris comme dans le 2em ard des petits immeubles HLM isoles qui ne sont pas dans des grands ensemble. Il est impossible pour un citoyen lambda d'en avoir ils sont reserves au VIP.
    J'aimerais que les anonymous publient la liste des locataires et les montnat des loyers des vip qui sont dans des HLM de Paris Habitat ou de la RIVP. Il reste dans les quartiers HLM une population blanche européene qui est minoritaire qui n'en peut plus et qui demande a en sortir car vu la crise de civilisation qui est la nous n'en pouvons plus. Et notre integrite physique sera a l'evidence menace dans le conflit inevitable; Nous sommes devenus les condamnés du vivre ensemble... les elites nous imposent de subir ce que elles refusent de faire. La classe moyenne elle fuit dans les zones peri urbaine mais le payent a la pompe. La classe populaire elle reste et creve a petit feu.

  • Par Vinas Veritas - 08/10/2012 - 16:45 - Signaler un abus habitat populaire

    "Moi quand je demande a un élu de gauche ps ou vert par exemple de quitter mon HLM pour être dans un quartier ou on respecte ma culture, mes valeurs, mon histoire, mes codes de socialisation..... je n'ai aucune réponse."
    Normal il n'y a plus un seul quartier où tu trouveras un HLM dont les habitants respectent ta culture puisqu'ils y remplacent depuis longtemps les Français de souche par de l'importation africaine.

  • Par papounet1er - 08/10/2012 - 16:11 - Signaler un abus Constats de petits calculs...

    Bien sûr que c'est la réalité, cette liste de constats variés, mais cela n'apporte rien.
    J'espère que la suite de cet article sera plus fructueuse.
    Qu'elle donnera enfin à penser à nos dirigeants pour qu'ils pensent en GRAND pour proposer de vrais projets, crédibles et porteurs d'espoir pour tout le pays. Assez de petites mesures désordonnées SVP.

  • Par General3Gaulle - 08/10/2012 - 14:38 - Signaler un abus La classe populaire pourquoi personne n'en parle...

    Et quel est le moral de la classe populaire ?
    Moi j'ai 38 ans au chomage, j'habite dans un ZUS de Paris 19 je n'appartient pas a la classe moyenne mais a la classe populaire.
    Pourquoi les medias ne se parlent jamais de moi.
    Moi quand je demande a un elu de gauche ps ou vert par exemple de quitter mon HLM pour e^tre dans un quartier ou on respecte ma culture, mes valeurs, mon histoire, mes codes de socialisation..... je n'ai aucune reponse. Sous entendu je suis un blanc pauvre raciste. La crise de civilisation que on impose a la classe populaire elle nexiste pas.

  • Par Loupdessteppes - 08/10/2012 - 12:59 - Signaler un abus Petit, petit - Dutronc - Lanzman 1970...

    Petit français, petite voiture (française bien sûr) - petite maison - petite femme - petit sexe - petit boulot - petit portable - petit héritage - petit voyage à Marakech - petite chaine en plaqué or - petite "poubelle la vie" - petit espoir - petite boite en sapin pour la fine bouche... Le rêve français koa !

  • Par texarkana - 08/10/2012 - 12:46 - Signaler un abus Pourquoi la France prête à fonds perdu à son ex Empire?

    ...mauvaise conscience d'ancienne puissance coloniale, défense de son "pré carré", arrogance culturelle ("c'est grand, c'est beau, c'est généreux la France" De Gaulle), etc.
    Le contribuable est appellé à financer les "danseuses de la France" (n'oublions pas les collectivités d'outre mer), que çà lui plaise ou non.On n'a pas le droit de ne pas être d'accord, et encore moins de le dire : la "démocratie " française (que même les Martiens et au delà nous envient...) en 2012....

  • Par sandhom - 08/10/2012 - 12:10 - Signaler un abus de plus@troiscentsalheure

    Il va s'en dire que ces prêts ont été financés à crédit.
    Question; est-ce que l'on continue à emprunter encore pour d'autres pays dont nous ne verront jamais le moindre rbst?. Et pourquoi ?

  • Par sandhom - 08/10/2012 - 12:03 - Signaler un abus De plus @

    www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl0235.asp#P4844_448026
    Projet de loi des finances 2013 :
    - Article 62 :
    " Le montant total des annulations additionnelles de dettes accordées par la France s’élèvera à 2 352 M€ à fin 2012.
    En 2013, au total, ces annulations de dettes additionnelles s’élèveraient à 450 M€, en particulier dans le cadre du contrat de désendettement et de développement avec la Côte d’Ivoire (350 M€).
    Ainsi, les annulations de dettes additionnelles devraient atteindre, fin 2013, 2 802 M€ pour un plafond maximal aujourd’hui fixé à 2 650 M€.
    C’est pourquoi le législateur propose d’augmenter ce plafond de 200 M€ pour le porter à 2 850 M€." ???§
    Donc, il va falloir payer 1,10 Md€ de plus entre 2012 et 2013 soit plus de 1/10 des prélèvements prévus sur les ménages. Intéressant.

  • Par texarkana - 08/10/2012 - 09:41 - Signaler un abus Les Français veulent le beurre et l'argent du beurre!

    cette cure d'austérité (trés relative quand je vois les bolides et autres 4X4 à 20 OOO € piéce partout) les fera peut être réfléchir et comprendre que la décroissance est nécessaire pour l'avenir de la Planète, donc celui de leurs propres enfants, mais j'en doute, les habitudes de gaspillage tous azimuts ("je gaspille, donc je suis") sont en France trop ancréee dans les moeurs!

  • Par troiscentsalheure - 08/10/2012 - 09:41 - Signaler un abus La population française a augmenté de 50 %

    depuis 1945. La France accueille 200000 nouveaux émigrés chaque année. Peut-être serait on plus riche si on n'avait pas à financer toutes les nouvelles infrastructures liées à cet accroissement de population ?

  • Par telenn - 08/10/2012 - 09:40 - Signaler un abus plus de centre

    Donc il est interdit d'aimer un certain équilibre du centre?
    J'aime les chiffres, les commentaires n'en ont pas souvent. Quelqu'un peut'il/elle situer la fourchette des revenus dits de classe moyenne? pour un couple de retraités, et pour une famille avec 2 enfants?
    Evidemment en tant que retraités âgés nous regardons les prix de plus en plus, et hésitons devant certains, en nous demandant "faut il économiser encore un peu pour de plus mauvais jours? inutile d'ailleurs, désormais ce que nous ne dépensons pas sera pris par le fisc si j'ai bien compris. T

  • Par zaz - 08/10/2012 - 09:33 - Signaler un abus Et l'immobilier...?

    Curieux qu'il n'y ait pas un mot sur le logement, qui a littéralement laminé les ressources des classes moyennes, et qui pèsera pendant des dizaines d'années sur la consommation, opérant un transfert de richesse sans précédent des plus jeunes et des actifs vers les plus âgés.

  • Par JSPHGE - 08/10/2012 - 09:09 - Signaler un abus La mort programmée des classes moyennes

    Simple constat vous ne prenez pas beaucoup de risque. La réalité c’est que sur un axe de temps relativement court – environ 100 ans – nous avons vu l’émergence de la classe moyenne. Dans une perspective optimiste des théoriciens ont parlé de progrès social. En réalité il s’agissait de fabriquer une classe intermédiaire capable d’absorber l’excédent de marchandise produit par le système capitaliste, l’apogée étant ce que l’on nomme encore aujourd’hui en France les « Trente Glorieuses ». Or si l’on regarde l’histoire de l’humanité depuis ses débuts, notre Monde n’a toujours connu que DEUX classes, les classes moyennes étaient au mieux une variable d’ajustement et au pire une anomalie. Il n’y a plus d’excédent, c’est la crise, la classe moyenne ne sert plus à rien. Dans le combat entre finance mondiale et nationale, nos élites ne pouvant plus agir sur une monnaie nationale du fait de l’euro et des lois, ils agissent sur le dernier curseur à leur disposition les salaires, en réduisant les salaires d’une classe voué à disparaitre. Notre Monde amorce un retour à la situation antérieure – un retour à la « normale » - un Monde à deux classe riches/pauvres.

  • Par campaillou - 08/10/2012 - 06:30 - Signaler un abus bien récapitulé....

    c'est effectivement se que l'on vit chez moi au quotidien. système D a tous les étages.

  • Par campaillou - 08/10/2012 - 06:30 - Signaler un abus bien récapitulé....

    c'est effectivement se que l'on vit chez moi au quotidien. système D a tous les étages.

Véronique Langlois Xavier Charpentier

Véronique Langlois et Xavier Charpentier ont créé en mars 2007 FreeThinking, laboratoire de recherche consommateur 2.0 de Publicis Groupe.

Voir la bio en entier

Fermer