Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chute libre dans les sondages : Sylvain Fort, l’homme qui tente de (re)vendre Emmanuel Macron aux Français

"Sylvain Fort est chargé à la fois de débarrasser Emmanuel Macron de l'image de Président "des Riches", "arrogant", et de mettre en perspective l'An 2 de l'ère Macron".

Miracle ?

Publié le
Chute libre dans les sondages : Sylvain Fort, l’homme qui tente de (re)vendre Emmanuel Macron aux Français

 Crédit Thomas SAMSON / AFP

Juste avant de s'envoler pour New York où il participe à l'Assemblée Générale de l'ONU, et au Sommet International pour la Terre ( One Planet Summit ) où il va être sacré Champion pour la Terre, Emmanuel Macron a présidé le Conseil des Ministres consacré au Budget 2019. Il a laissé le soin aux  Ministres de l'Economie Bruno Le Maire et des Comptes Publics, Gérald Darmanin, relayés par les porte paroles de la REM le soin d'en vanter les mérites - ce qu'ils ont fait avec exaltation, devant micros et caméras, laissant peu d'espace médiatique au président de la Commission des Finances LR qui dénonce "un budget illisible".

A l'Elysée c'est le nouveau patron de la Communication, Sylvain Fort, qui a pris le relais pour faire passer le message auprès de la presse. Avec beaucoup de prudence, et de nuances. Ce normalien de 46 ans, qui avait dirigé la communication du candidat Macron, avant de le suivre à l'Elysée pour écrire les discours du président, prend la main dans un contexte difficile, au moment où le Chef de l'Etat bat des records d'impopularité. Il est chargé à la fois de débarrasser Emmanuel Macron de l'image de Président "des Riches", "arrogant", et de mettre en perspective l'An 2 de l'ère Macron, ce qui revient en l'occurrence à changer radicalement de méthode dans la manière de communiquer et dans les rapports avec la presse. Un an après avoir voulu casser la baraque avec le " Nouveau Monde", l'Elysée re-découvre les vertus du Monde Ancien, celui du dialogue et de la pédagogie. Impossible cependant de convaincre que le président n'est pas " arrogant", sans analyser  "comment on en est arrivé là", et sans passer par  la case autocritique, en l'occurrence la critique des méthodes passées: celles qui ont par exemple consisté à diffuser des vidéos des activités présidentielles" sans commentaire". La plus illustre de ces vidéos est celle du "pognon de dingue" que coûtent les prestations sociales, dénoncé par Emmanuel Macron en pleine réunion de travail interne. Cet extrait était destiné à sensibiliser les Français avant un discours d'Emmanuel Macron consacré à la solidarité. Effet non seulement raté mais désastreux : on n'a parlé que du " pognon" et le discours de la Mutualité est passé totalement inaperçu. A cela sont venus s'ajouter les "séquences" qui ont produit des effets tout aussi catastrophiques pour l'image présidentielle, à  la vaisselle de l'Elysée commandée à la Manufacture de Sèvres , l'affaire Benalla, et plus récemment celle de l'horticulteur au chômage.
 
Pour Sylvain Fort  "le seul moyen de se défaire de ces images,  c'est l'action", accompagnée  de "pédagogie au long cours..."Il devient urgent de faire de la pédagogie, d'autant que les dirigeants de l'opposition font le pari du simplisme", précise ce fin lettré . De la pédagogie, au long cour, tout ce qui n'a pas été fait pendant l'An1 ? C'était "une première année sans opposition ", réfléchit-il..." On a laissé s'installer la parole de l'opposition, le  sobriquet... A défaut de combat politique, on a axé le débat  sur la personne du Président,... il est possible que le président se soit laissé enfermer dans un  certain nombre de reproches, le sentiment d'arrogance peut  découler de l'action sans justification", concède -t-il.... Alors de quoi sera fait l'an 2 du macronisme?  Son  marqueur sera le Travail : "Nous voulons que le travail paie...on fait du travail ( et de la formation), une véritable arme de réinsertion sociale. Quand la formation professionnelle ne concerne que 10% des chomeurs, il y a un  problème", plaide le porte parole d'Emmanuel Macron. La théorie du ruissellement a vécu ! Sylvain Fort se montre beaucoup plus prudent que les ministres et les députés LaRem de la Commission des Finances pour vanter les 6 milliards de réduction d'impots, annoncés à l'occasion de la présentation du Budget. Ce chiffre magique, cette "arme fatale" avait été  dégainée par Emmanuel Macron devant les membres de la Commission des Finances vendredi dernier; un argument choc pour frapper l'opinion .Mais une arme à double tranchant , car l'opinion attend des actes et non des annonces et elle est  plus sensible à l'augmentation du prix de l'essence qu'à celle du déficit  inférieur à 3% du PIB pour la 3e année consécutive. Les gains de pouvoir d'achat promis pour le mois d'octobre avec la baisse, voire la suppression de la taxe d'habitation, en attendant l'exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires, seront-ils suffisants pour redresser l'image du président et de l'exécutif, et surtout pour faire baisser le chômage dans un contexte de croissance molle et de menace de crise financière internationale ? Le gouvernement veut " clairement baisser les impôts, mais pas donner de coups de rabot"... plaide l'homme de l'Elysée qui s'interroge sur le moment propice pour Emmanuel Macron  de s'adresser à nouveau aux Français, et qui tente de concilier pédagogie au long cours avec impératif médiatique.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par hermet - 25/09/2018 - 09:58 - Signaler un abus encore du pognon pour rien

    Combien il coûte au contribuables ce personnage ??, il a pas compris que la com. ça commence à gonfler tout le monde, et à se voir un peu trop, on verra mais Macron est probablement cuit comme tous ces prédécesseurs d'ailleurs beaucoup de rats quittent le navire EM: Colomb, Griveaux,...Valls...

  • Par cloette - 25/09/2018 - 10:08 - Signaler un abus Il n'y a plus grand monde

    aujourd'hui susceptible d'avaler les mêmes couleuvres.

  • Par J'accuse - 25/09/2018 - 10:54 - Signaler un abus La communication n'est que de la propagande

    La seule communication admissible pour un Exécutif est le résultat de sa politique, et il est inutile d'en parler puisque ça se voit. Il est dérisoire de prétendre qu'il fait beau quand il pleut: les électeurs sont naïfs mais pas idiots, et les promesses ne sont acceptées que pour un candidat, pas pour un président. Pour connaître la vérité, il suffit de regarder son compte en banque, et ça, tout le monde sait faire.

  • Par MIMINE 95 - 25/09/2018 - 11:06 - Signaler un abus A CLOETTE

    Ca, c'est moins sûr. il suffit de voir les français se préparait à voter ! ... . Je ne sais plus quel homme politique a dit : " ce n'est pas important, les Français ne se souviennent que des six derniers mois ". La mémoire de poisson rouge, et l'addiction aux derniers 'potins" médiatiques, en lieu et place d'une recherche d'information et d'une réflexion personnelle prouvent qu'il n'avait sans doute pas tort d'être aussi cynique.

  • Par lili57 - 25/09/2018 - 11:12 - Signaler un abus Wanda60

    entièrement OK avec vos propos, souhaitons que beaucoup d'autres vous lisent et confirment.

  • Par cloette - 25/09/2018 - 11:50 - Signaler un abus @mimine95

    eh bien si vous avez raison c'est à désespérer de l'école qui ne forme plus les cervelles ....

  • Par thierry_st_malo - 25/09/2018 - 12:26 - Signaler un abus Vous avez vu la tête...

    ...du grand communicant ? Il ne serait même pas capable de me vendre une paire de chaussettes numérotées ( ça existe, si ! ).... Le pire, c'est ça : Macron ne réalise même pas de qui il s'entoure !

  • Par zen-gzr-28 - 25/09/2018 - 13:01 - Signaler un abus Plan Kalergi

    @ Wanda 60. Vous parlez sans doute du faux plan kalergi.Le plan de Coudenhove- Kelargi nommé" paneuropa" a été publié en 1923. C'est 6 ans après la mort de Coudenhove-Kalergi en 1978 que ce plan a été "modifié, tronqué". Sans cette supercherie, nous n'en serions pas là, me semble-t-il !

  • Par Citoyen-libre - 25/09/2018 - 13:07 - Signaler un abus Wanda60

    +2. Entièrement d'accord. Nous sommes les larbins de la finance. C'est pour ça que la communication-manipulation explose. Il n' y a plus aucun modèle de société, plus aucune idéologie à proposer. Seul subsiste le modèle de l'argent, et il n'y en aura pas d'autre.

  • Par Podoclaste - 25/09/2018 - 13:28 - Signaler un abus Ecran de fumée

    Dans un hôpital général pas loin du centre de la France la situation est préoccupante. Les internes ont fait fermer les terrains de stage jugés insécures car les médecins s'en vont. À tel point que régulièrement, quand vous faites le 15 on vous répond qu'il n'y a pas de "ligne de SMUR" - en d'autres termes, c'est chacun pour soi et D pour tous. Pour solutionner le problème, nos responsables régionaux ont offert au CHG le budget pour embaucher un spécialiste en communication. Pour la St Valentin, il a fait envoyer à tous les médecins de l'hôpital une carte de voeux avec des coeurs et des bisous sur laquelle il a écrit "votre hôpital vous aime". Authentique. Alors si vous recevez une carte avec écrit "votre président vous aime" vous saurez que Fort et lui ont été formés à la même école. Chez Chevalier et Laspalès, à en juger par la photo ci-dessus.

  • Par vangog - 25/09/2018 - 13:59 - Signaler un abus « La pédagogie au long cours »...

    comme l’écrivent les commentateurs précédents, la pédagogie, pour un socialaud, c’est de la propagande! Les socialauds n’ont jamais fait autrement que prendre leurs électeurs pour des cons, car ça « marchait » pour les naïfs....mais ça « marche » de moins en moins. Si Macrouille voulait regagner quelques points dans les sondages, il abandonerait la com et jouerait la incerite, s’il en est capable.... »je fais une politique socialiste un peu moderne, et j’espère que ça va marcher, au long cours...»

  • Par vauban - 25/09/2018 - 14:42 - Signaler un abus Il est où le post de Wanda60?

    Censuré?

  • Par Vincennes - 25/09/2018 - 15:34 - Signaler un abus "le petit marquis poudré" dixit SAPIN annoncé en "CHUTE LIBRE"

    à 29% alors que tout va à vaux l'eau et qu'en début de semaine dernière il était à 19% pou Elabe et 20% pour Kantar Sofrès !!!! cherchez l'erreur!!!!

  • Par Bobby Watson - 25/09/2018 - 16:40 - Signaler un abus De beaux discours

    Sylvain Fort a écrit le plus beau discours de Macron : l'hommage au colonel Beltrame. Mais Macron se sentait-il engagé par ce qu'il lisait ? C'est là le problème du petit comédien de la Providence devenu président..

  • Par Ganesha - 25/09/2018 - 16:41 - Signaler un abus Censure de Wanda 60

    Il s'agit d'un classique sur Atlantico : le premier commentaire disparaît ! Ce n'est pas de la censure, c'est juste un stagiaire maladroit, le même qui nous typographie des articles bourrés de fautes !

  • Par Citoyen-libre - 25/09/2018 - 18:06 - Signaler un abus Atlantico censure !

    Wanda60 a été censuré. Son post n'était diffamatoire, ni insultant envers personne. Il a simplement dit ce que tout le monde sait dans la finance. La vérité quand elle dérange, est toujours censurée. C'est d'ailleurs à ça qu'on reconnaît que c'est la vérité.

  • Par Bobby Watson - 25/09/2018 - 19:07 - Signaler un abus Fake news ?

    Quelqu'un peut-il répéter ce que disait Wanda60? Fake news ? Censure ? Il me semble que les lecteurs sont assez grands pour juger par eux-mêmes, non ?

  • Par Atlantica75000 - 25/09/2018 - 20:57 - Signaler un abus Vacuité

    J'ai toujours été étonnée de la vacuité des discours de Macron, et ce déjà durant sa campagne : il faut dire qu'il se faisait un art de ne rien dire : il avait d'ailleurs "théorisé qu'un programme, ça ne servait à rien. On avait pourtant bien compris où il allait avec son "il n'y a pas de culture française" et son référent dans le Val d'Oise (récupéré depuis comme celui qui a bastonné, pardon "casqué" un type du PS (cf. un sms récent : "recontacte" je ne sais plus qui)

  • Par Atlantica75000 - 25/09/2018 - 21:05 - Signaler un abus Soros et nous

    On ne comprend rien à la référence de Wanda : prière Atlantico de republier ledit post. Par ailleurs jamais entendu parler du "tronquage" du plan kalergi. Des précisions mesdames messieurs les internautes. Je ne compte pas sur Atlantico (peut-être "les décodeurs" du Monde : non, je rigole !) pour nous expliquer ce fameux plan, et le pourquoi du Prix Kalergi à Merkel, Juncker et consorts. Au fait Wanda citait-elle Soros ? Même Le Figaro laisse passer son nom dans les posts des internautes ! Y ai lu qu'il avait participé à hauteur de 2 millions d'euros à la campagne de notre Président. Soros à tu et à toi avec les zélites européennes et qui a recontré le Premier ministre socialiste espagnol lors de l'arrivée du premier bâteau d'une "ONG"

  • Par Liberte5 - 25/09/2018 - 22:05 - Signaler un abus Communication ou pas.....

    quand une politique est mauvaise cela se voit. Les tours de passe- passe budgétaires , ne changent rien à l'affaire: E. Macron mène une politique socialiste et cela ne marche pas. Les gogos qui y ont cru, sont les cocus du quinquennat.

  • Par vangog - 25/09/2018 - 22:38 - Signaler un abus @Bobby Watson Je vais essayer, sans écrire les mots interdits...

    Wanda60 a simplement écrit qu’une caste consanguine dirigeait la grande finance internationale, et que Macron était au service de cette caste, non au service de la France...ce que nous, les patriotes RN répétons depuis des années...Sarko-le-tricheur déjà, Flamby-le-menteur aussi, mais c’est encore plus visible pour Macron-Rothschild...

  • Par Loupdessteppes - 26/09/2018 - 08:22 - Signaler un abus La communication et la propagande

    Tout cela ne sert qu'à berner le bon peuple... A long terme, cela ne vaut rien.

  • Par cloette - 26/09/2018 - 08:26 - Signaler un abus Il chute déjà

    après 16 mois . Très mauvais signe ! La haute finance va trouver un remplaçant , et les Français ( qui comme chacun sait sont des veaux) marcheront comme un seul homme ;

  • Par Ajar - 26/09/2018 - 09:01 - Signaler un abus Il y a plus rien à vendre chez Macron

    Un conseil Mr Fort cherchez ailleurs un autre client

  • Par Beredan - 26/09/2018 - 19:40 - Signaler un abus Travaux d’Hercule ....

    Faudrait qu’il soit fort , le Sylvain .... le godelureau est sous la ligne de flottaison ...

  • Par Atlantica75000 - 26/09/2018 - 20:44 - Signaler un abus A vangog

    les références que vous faites à un peuple sans le nommer sont quand particulièrement nauséeuses. Il me semble que nombre de financiers sont protestants : qu'en conclure ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€