Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Christine Lagarde avait décidé
de quitter le gouvernement en 2012

Quoi qu'il en fût de la direction générale du FMI, l'ancienne ministre de l'Economie envisageait de changer d'activité avant l'année prochaine. Elle aurait pu devenir présidente du World Economic Forum.

Confidentiel

Publié le

Avant même d’être élue à la direction du FMI, succédant ainsi à Dominique Strauss-Kahn, Christine Lagarde comptait mettre un terme à sa carrière ministérielle en 2012. Rappelons que l’ex-ministre des Finances n’a pas réussi à s’implanter politiquement à Paris. Par ailleurs, ses proches confient qu’elle n’était pas intéressée par la circonscription américaine que lui avait réservé l’UMP en vue des prochaines élections de députés représentant les Français de l’Etranger. Depuis quelques mois, Christine Lagarde avait donc noué des contacts avec plusieurs structures privées et associatives afin de proposer sa compétence et son carnet d’adresses. Les négociations étaient, semble-t-il, très avancées avec le World Economic Forum dont elles aurait pu devenir la présidente.

A 73 ans, Klaus Schwab, l’actuel patron de cette Fondation connue essentiellement pour organiser le fameux Forum de Davos, cherche en effet un successeur.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€