Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Christiane Taubira, un garde
des Sceaux sous influence

L'avocat Philippe Bilger dénonce "la ritournelle des poncifs humanistes" que constitue le discours de la ministre de la Justice Christiane Taubira.

Bisounours

Publié le

Deux pages sont consacrées à Christiane Taubira dans Le Parisien. A l'évidence femme de caractère, personnalité forte, aux antipodes de ce que la Chancellerie a parfois accueilli comme ministres.

En même temps, étrange sentiment d'être confronté à un discours appris tant il est prévisible. Malheureusement la suppression des peines planchers est confirmée en dépit des crimes terrifiants dont deux femmes gendarmes ont été victimes et qui ont révélé, par leur existence même et le parcours du mis en examen, leur nécessité. Ce n'est pas parce que les syndicats les récusent au nom de la sacro-sainte liberté absolue du juge qu'elles doivent être abolies, pas davantage parce qu'elles n'auraient jamais convaincu alors qu'appliquées même pour moitié dans leur rigueur obligatoire, elles ont probablement évité délits et crimes répétés de la part des personnes concernées.

Le garde des Sceaux affirme ne pas être "dans l'opposition de principe" et cite en exemple la réforme de la carte judiciaire. Les peines planchers ne mériteraient-elles pas une tolérance semblable ?

Pour garantir une justice plus indépendante, Christiane Taubira est infiniment prudente et je sens même dans sa réponse comme une réserve qui n'annonce pas forcément des lendemains qui chanteront pour les partisans d'une autonomie totale. En tout cas, rien ne laisse penser que le pouvoir se privera de mettre aux endroits stratégiques sur le plan judiciaire des magistrats qui le rassureront et donc, éventuellement, feront ce qu'on leur demande.

Dans les propos généraux et forcément généreux du garde des Sceaux, je suis agacé par la ritournelle des poncifs humanistes qui embellissent le fond d'un entretien mais ne constituent pas à proprement parler une politique.

Puisque la réalité est là et qu'au grand dam des socialistes, elle n'a pas encore appris et n'apprendra jamais à se métamorphoser pour complaire à ceux qui la désireraient idéale alors qu'elle est obstinément dure, violente et rétive à toute philosophie qui ne saurait pas allier efficacité, sévérité et humanité.

Les banalités sur le "tout carcéral", sur "la prison facteur de récidive", sur la justice des mineurs, d'une part, me semblent relever d'un corpus inlassablement repris plus que d'une approche lucide et, d'autre part, focalisent l'attention sur des problèmes qui ne sont certes pas dérisoires mais ne représentent pas l'essentiel pour une démocratie prête à se battre, sans se renier, à l'encontre de la délinquance et de la criminalité.

A lire cette interview dont les questions, il est vrai, ne sont guère percutantes, j'ai l'impression, en dépit de l'intelligence nette et tranchée de Christiane Taubira, de voir évoquer un monde irénique, avec des enfants, des malheureux condamnés, des prisons malfaisantes, des innocents à foison, une sorte d'univers de "bisounours judiciaire" qui n'a rien à voir avec les tragédies et les transgressions au quotidien que la magistrature est appelée à affronter.

Sur un plateau de la balance, il y a certes l'heureux gel de la loi sur les citoyens assesseurs dans les tribunaux correctionnels - on attend la restauration du jury plein et entier dans les cours d'assises - mais sur l'autre, tant d'interrogations, d'abolitions systématiques, d'idéologie soft qu'on ne peut qu'être inquiet pour la suite.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 23/06/2012 - 10:22 - Signaler un abus "la ritournelle des poncifs humanistes"

    « Tout penseur qui voudra devenir orateur, tout homme d'esprit et de coeur qui voudra se faire éloquent et être éloquent, remuer les masses, dominer les assemblées, avec sa parole, n'aura qu'à passer de la région des idées dans le domaine des lieux communs. » de: Victor Hugo

  • Par choubidou - 23/06/2012 - 10:31 - Signaler un abus Intervention dans les dossiers individuels

    Christiane Taubira a dit aussi : "Ce qui est sûr, c’est que je refuserai toute intervention du ministère dans les dossiers individuels." On aimerait que Christiane Taubira purge de manière définitive ceux qui ont été entravés des années par un certain nombre de ses prédécesseurs . Par exemple ce dossier qui remonte à l'époque de Elisabeth Guigou, Garde des Sceaux entre 1997 et 2000. Cette escroquerie nécessairement signalée à la Chancellerie, où le directeur de campagne de F. Mitterrand passait avec 30 MF à travers le parquet de Paris, grâce à un juge d'instruction se présentant pour le PS, afin de préserver le rapprochement de 2 canards que vous lisez tous les jours et en contrepartie de 15 ans d'impunité. Non lieu d'anthologie 8 lignes 3 erreurs grossières (voir Sm Usm commission des lois assemblée et sénat, et déontologue)

  • Par femmedusud007 - 23/06/2012 - 10:57 - Signaler un abus l'élection de FH, une bonne chance pour la France

    J'aimerais que l'article soit écrit de manière plus impartiale

  • Par slavkov - 23/06/2012 - 11:09 - Signaler un abus diktat

    ... manifestement cette dame n'est pas intégré et en plus elle privilégie l’idéologie extrémiste avant la justice ...

  • Par ZOEDUBATO - 23/06/2012 - 11:12 - Signaler un abus Le clan au pouvoir est incohérent sur la Justice

    Le Chef de clan veut faire annuler la loi sur les peines planchers des délinquants récidivistes car elle ne permettrait pas une personnalisation des peines L'animatrice du dimanche qui défend les délinquantscontre les honnêtes gens , elle, veut mettre en place les "class actions " qui ,par essence, interdisent toutes personnalisation du dossier et des peines (ce type d'action est, par ailleurs , en cours de suppression dans tous les pays où il existe compte tenu de son manque d'equité et de son utilisation politique et financière) Est-ce que les membres du clan se parlent de temps en temps ?

  • Par léonard simon - 23/06/2012 - 11:15 - Signaler un abus à femmedusud

    Ne préjugez pas de l'avenir. Une bonne chose ne fait pas une politique cohérente car il faut allier pour cela de la volonté, de la clarté, de la lucidité. Quant à la justice proposée par Toubira, la lucidité nécessaire lui fait défaut devant l'ampleur de la criminalité, en hausse, des récidivistes. Pensez que les peines plancher sont inutiles c'est faire injure et montrer son mépris à l'encontre des victimes et des familles de celles-ci. On ne résout pas(ou atténue) les problèmes de criminalité ni par le laxisme idéologique ni par un angélisme puéril.

  • Par Gilles - 23/06/2012 - 13:32 - Signaler un abus Loges

    Les ministères sont dirigés depuis les loges maçonniques. Encore plus que dans le passé. Avec les dérives que l'on peut craindre. les Frères savent ce qui est bon pour le peuple et surtout pou eux.

  • Par Ravidelacreche - 23/06/2012 - 15:58 - Signaler un abus un garde des Sceaux

    Et pourquoi ne dit on pas la gardienne des sceaux ?:o)

  • Par TUPULAGAUCHE - 23/06/2012 - 16:53 - Signaler un abus PERSONNE NE DONNE LES PRENOMS

    Le prénom de la victime de ce fou sanguinaire a 13 ans, c'est KILLIAN. Son ASSASIN c'est SOULYMANE 17 ans, parachuté dans le collège car ingérable ailleurs. Elle va faire quoi TAUBIRA, maintenant, c'est au quotidien qu'on entend des étrangers tuer, violer... Encore une gamine de 13 ans violée hier par une bande d'arabes 5 ou 6 à plusieurs reprises ... ON VA LES RELACHER ON VA LES PLAINDRE ILS VONT ENCORE RIRE ET RECOMMENCER ENCORE PLUS FORT... Faut-il faire justice soi-même ??? Même les policier ont les consignes de relacher les sans-papier, de relacher ces criminels... Il sont dégoutés et nous aussi. QUAND VA-TON REAGIR ????????? Et l'es amant de ségolène, le pauvre 1er ministre qui fait une annonce anticipée sur la mort du pauvre petit KILLIAN.. Florence SHALL, journaliste avait été virée pour les mêmes raisons en son temps. Guignole viré quand ?????????? ON NE PEUT PLUS SUPPORTER CE LAXISME DU GOUVERNEMENT DE GUIGNOLS ....

  • Par maty - 23/06/2012 - 17:26 - Signaler un abus que de mensonges

    une garde de Sceaux sous influence? oui? la magistrature ellet loin d'être indépendante? le pouvoir est au main de la gauche, cela veut dire des institutions, l'éducation, la justice.. Des syndicats pétitionnaires auront gain de cause de Taubira? un atout de plus dans leur manche, nous ne vous entendons pas sur ce sujet, c'est la première fois qu'un ministre de la justice en fonction est condamné? la démocratie comme dit votre ami Plenel n'est t-elle pas en danger? des journalistes disent que 2 juges ont un compte personnel à régler avec Sarkozy sur Karachi et Bettencourt? vous devez savoir de qui je parle? la juge Prevost hystérique rien qu'à entendre le nom de Sarkozy, propos de vos deux confrères avocats.. Il n'y a pas de preuve contre lui, mais ne peut désavouer sa consoeur d'après eux le juge Gentil n'ira contre cette dernière... un juge ne désavoue jamais un autre parait-il du jamais vu.. On se demande combien d'innocents en prison, sur décision personnelle ou mauvaise foi...Taubira est aux ordres

  • Par le Gône - 24/06/2012 - 07:50 - Signaler un abus A l'evidence..Taubira l'indépendantiste

    sera le plus médiocre garde des sceaux que la France n'est jamais eu!! et pourtant les socialistes sont de ce coté là dans la médiocrité absolue..mais avec cette "bonne femme " nous avons touché le fond...

  • Par le Gône - 24/06/2012 - 07:54 - Signaler un abus et j'ajoute...

    Que l’élection d'un Président socialiste est pour la France une garantie certaine de la politique du néant..du rien...des clans et des castes de cette bourgeoisie socialiste hypocrite et repus...a vômir

  • Par lavande - 24/06/2012 - 08:40 - Signaler un abus Nostalgique ?

    Mr Bilger, Je sens poindre quelques regrets comme un début de retournement de veste. Ne vous précipitez pas trop, il vous reste quatre ans et onze mois.

  • Par AuSecours - 24/06/2012 - 09:05 - Signaler un abus Des peaux de saucisson devant les yeux et deux mains gauches

    Killian, 13 ans, n’avait aucune chance contre Souleymane, jeune musulman de 17 ans dont la culture de violence est omniprésente d’Afghanistan au 93 en passant par Gaza (1). Un professeur lui fait un massage cardiaque, les pompiers le transportent à l’hôpital en évitant les « quartiers sensibles » ou les camions de pompiers se font caillasser. A l’hôpital Anne-de-Bretagne, au sud de Rennes, le jeune Killian est mort.

  • Par AuSecours - 24/06/2012 - 09:06 - Signaler un abus no comment

    A Lyon (2), il y a quelques jours, un autre garçon de 14 ans a été aspergé d’essence au pied de l’immeuble du quartier des Marronniers, une autre cité « classée sensible ». Sensible à quoi ? Un jeune musulman a vidé une bouteille d’essence sur un autre du même âge, puis a mis le feu à ses vêtements. La victime a été brûlée au troisième degré, et a été transportée aux urgences par un voisin.

  • Par AuSecours - 24/06/2012 - 09:07 - Signaler un abus Sport d'équipe

    A Dignes-les-bains (5), avant hier soir 21 juin, la fête de la musique a dégénéré en affrontements communautaire. 200 musulmans ont attaqué le commissariat après que trois « jeunes » – trois musulmans donc, qui avaient agressé des policiers, se soient fait interpeller. Les policiers ont dû user de grenades lacrymogènes pour se dégager. Deux policiers ont été blessés et brièvement hospitalisés. Des enquêtes judiciaires, aussi coûteuses qu’inutile puisque ces barbares ne seront pas inquiétés, est en cours.

  • Par AuSecours - 24/06/2012 - 09:10 - Signaler un abus Nouveaux contrats d'apprentissage validés par......la justice !

    En septembre de l’année dernière déjà, à Carpentras (4), une trentaine de « jeunes » de 16 à 22 ans avaient été jugés pour avoir violé pendant un mois, dans des caves ou dans des hôtels, une jeune fugueuse de 14 ans, qui avait fini par s’enfuir. Le procès, qui laisse la justice transformer les violeurs en « enfants terribles » fut à vomir, il mérite qu’on y revienne.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Bilger

Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il est l'auteur de La France en miettes (éditions Fayard), Ordre et Désordre (éditions Le Passeur, 2015). En 2017, il a publié La parole, rien qu'elle et Moi, Emmanuel Macron, je me dis que..., tous les deux aux Editions Le Cerf.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€