Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chômage : le bilan Hollande en 5 graphiques

Inversion de la courbe ou non inversion de la courbe ? Au-delà des querelles de chiffres sur l’évolution d’un pourcentage ou sur le dessin d’une courbe qui permettent de sortir la réalité de son contexte, il reste possible de se faire une idée de l’évolution de la situation en se basant simplement sur l’évolution du nombre de personnes au chômage.

Analyse

Publié le - Mis à jour le 28 Mars 2014
Chômage : le bilan Hollande en 5 graphiques

Le mois de février et ses 31 500 chômeurs supplémentaires vient anéantir toute parole d’inversion de la courbe du chômage. Photo d'illustration / un chômeur devant des offres d'emploi.  Crédit Reuters

Les chiffres publiés ce 26 mars par la DARES permettent d’apporter une vision précise de cette évolution, et ce depuis l’entrée en fonction de François Hollande. L’approche du second tour des élections municipales est l’occasion de dresser un premier bilan de l’action du Président, et de son gouvernement. Malgré les démentis et les contorsions les plus variées, la hausse du chômage est un fait, et ce, dans des proportions très importantes.

Nombre de chômeurs supplémentaires depuis l’entrée en fonction de François Hollande (Cat A). En milliers.

454 000 chômeurs de plus en moins de deux ans.

Voici le bilan du Président et du Gouvernement de Jean Marc Ayrault. Soit une hausse de 15.68%.

 

Progression en % du nombre de chômeurs en France depuis l’entrée en fonction de François Hollande.

Malgré la légère accalmie enregistrée à l’automne dernier, le mois de février (et ses 31 500 chômeurs supplémentaires) vient anéantir toute parole d’inversion de quoi que ce soit. La tendance est à la hausse, fortement à la hausse. Le nombre de chômeurs atteint un record historique dans le pays.

Le chômage des jeunes, régulièrement présenté comme un succès pour le gouvernement, progresse quant à lui de plus de 8% depuis mai 2012.  

Progression du nombre de chômeurs de moins de 25ans. Cat A. En %

Pour rappel, si François Hollande souhaite faire baisser le chômage des jeunes pendant son mandat, la courbe ci-dessus doit passer sous le niveau 0. Mais cette situation masque une autre réalité, car si les jeunes sont soutenus grâce aux « emplois aidés », ce sont les plus de 50 ans qui sont frappés de plein fouet par la baisse du niveau d’activité. La progression du nombre de chômeurs de plus de 50 ans atteint 28.70%, et ce en moins deux ans :

Progression du nombre de chômeurs de plus de 50 ans en catégorie A depuis mai 2012.

Aucune inflexion n’est ici perceptible, aucun mouvement, et le taux de progression est le double de la progression du chômage total (+15.68%). Le phénomène est nouveau pour le pays, dans ces proportions.

Malgré la progression de ces chiffres, il à noter que la part des personnes indemnisées est en recul constant, signe supplémentaire de la précarisation de la société.

Au-delà d’un remaniement ministériel, présenté comme une solution à la défiance qui a saisi le pays vis-à-vis de l’exécutif, le Président se doit de changer de politique. Les inflexions probables de la situation, au regard du contexte global, ne suffiront pas à apporter une réponse réelle aux problèmes du pays.

Ce sont déjà 23 mois qui ont été perdus par le Président dans un mandat qui en compte 60. Si ce dernier aime les courbes et les pourcentages, il n’est pas inutile de rappeler que 40% du temps qui lui est imparti par ses fonctions est déjà derrière lui.

Le chef de file des députés du Parti Socialiste, Bruno Le Roux, indiquait le 25 mars que François Hollande ressentait une certaine injustice dans le résultat des élections municipales. L’injustice de faire payer l’échec national aux élus locaux du Parti socialiste. La déconnexion vis-à-vis du réel, elle aussi, vient de franchir un nouveau record.

Pour lire le Hors-Série Atlantico, c'est ici : "France, encéphalogramme plat : Chronique d'une débâcle économique et politique"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par GOGGOS - 27/03/2014 - 06:39 - Signaler un abus Parlons du FN avec la complicité

    Plus les 200 000 emplois aidés début 2014 pour un coût de 3 milliards d’euros, cela fait beaucoup pour celui qui devait baisser le chômage Pas de problème, parlons du FN avec tous les BOBOS, les Français n’y verront que du feu aux autres informations, déficit commercial du pays, dette….. Cela porte le nombre total de chômeurs à un nouveau plus haut niveau historique avec 4,93 millions de personnes (5,23 millions en comptant l'outre-mer).

  • Par nok - 27/03/2014 - 07:04 - Signaler un abus ET ON CONTINUE DANS L'INCAPACITE POLITIQUE !

    Vive l'incompétence de tous nos politiciens (droite et gauche) qui depuis des décennies ont fait de très mauvais choix dans tout domaine et mènent les français dans la misère sociale, intellectuelle, financière et avec cela, de moins en moins de liberté ! En plus de ces résultats lamentables, ils n'en sont jamais responsables, repoussant toujours la faute à l'autre ! LAMENTABLE CLASSE POLITIQUE FRANCAISE ! TOUT A CHANGER !

  • Par un_lecteur - 27/03/2014 - 07:23 - Signaler un abus Ce n'est pas le bilan de hollande.

    Le mal est bien plus profond. Hollande - mauvais bien sur - n'est que le bouc émissaire d'une lente décomposition. Voir par exemple http://books.google.fr/books?id=utrp0GLwOH0C&pg=PA248&lpg=PA248&dq=katalavox+cresson&source=bl&ots=rB71Ae7Kq1&sig=u-nm4O85FPeEBXiNF-fBIezK7Uc&hl=fr&sa=X&ei=xbYzU5uUH-Ol0AX1x4CoCA&ved=0CC4Q6AEwAg#v=onepage&q=Violence&f=false

  • Par Jean-Pierre - 27/03/2014 - 07:28 - Signaler un abus Encore bravo à "l'inverseur" !

    . Avant c'était très difficile ais au moins il y avait un espoir de nous réformer et de sortir de cette spirale de m......? Maintenant on sait que "l'inversion" c'était en réalité l'inversion de l'espoir en désespoir ! (pas pour toutes catégories, il est vrai qu'en donnant un salaire à 50 ou 100 000 d'jeun's de banlieue analphabètes ou illettrés, le chômage des jeunes... s'améliore). . Conclusion : "Il faut remanier le Président" (François Hollande, discours historique après une sévère correction électorale du pouvoir en place). . ON Y VA MON PEPERE ???????????????? .

  • Par troiscentsalheure - 27/03/2014 - 07:30 - Signaler un abus Le bilan de Sarkozy (sans graphique):

    + 1 million de chômeurs (et + 1 million d'immigrés).

  • Par pandore - 27/03/2014 - 08:05 - Signaler un abus 2 ans de perdus

    2 années à déconstruire ce qui marchait sous Sarko ( heures sup, universités, droit de mutations, politique familiale....) 2 années à ne faire que de l'anti sarkosisme ( pourquoi ??? pour se prendre un scud de la part de celui ci à la veille des élections - ce qui a remobiliser l'électorat de droite !!!! retour de bâton en pleine tronche...) 2 années à spéculer ; à ratiociner ; à tergiverser..... 2 années de perdues pour la FRANCE les français et leur économie. Bravo l'artiste. "Le socialisme ne dure que le temps que dure l'argent des autres" Wiston Churchill

  • Par lexxis - 27/03/2014 - 08:07 - Signaler un abus ET LES RADIATIONS

    Il manque une chose à cet intéressant article: une courbe des radiations: le seul domaine où la France ne chôme pas. Même les écologistes devraient s'en émouvoir!

  • Par legaulois55 - 27/03/2014 - 08:08 - Signaler un abus le problème ne vient pas que de HOLLANDE

    c'est l'ensemble de la France et surtout les élites ( mais pour eux leurs revenus n'ont pas trop baissés ) qui doit se remettre en cause et les exemples ne manquent pas ( durée du travail congés rtt compris une des plus faible du monde ; fonction publique une des plus importante par rapport au nombre d'habitants ; le mille feuille la pléthore pire que dans un régime communiste ; la masse de retraités vu toutes les retraites anticipés des années 80 90 qui ont bien arrangés le grand capital idem pour les régimes spéciaux et pour financer tout cela et je ne parle pas du manque d'investissement une valeur ajouté très faible idem pour les exportations. l'équation est simple ou la France retrousse les manches à tous les niveaux avec des réformes qui ne feront pas plaisir à tout le monde ou elle disparaît du club des pays qui comptent ; ce chômage de masse n'est pas tenable avec le risque d'une 'explosion sociale surtout vu le désespoir des jeunes

  • Par Harmaggedon - 27/03/2014 - 08:16 - Signaler un abus à force..

    de recruter des milliers de fonctionnaires supplémentaires, pour des tâches et des emplois qui devraient être "externalisés", l'Etat et les collectivités locales, par l'augmentation continue des taxes et des impôts induits, crée lui-même, directement et indirectement du chômage. Directement, en enlevant du travail au privé, indirectement en pesant toujours plus en termes financiers sur les entreprises ! Ils abondent ainsi, aussi, le déficit des caisses sociales ! Peut-être qu'enfin, un jour, un "économiste sensé" se penchera là-dessus ! Il en va de même avec le statut si particulier des associations (soi-disant) de type 1901, qui exercent en fait une activité typiquement commerciale, avec même parfois des "soi-disants" bénévoles ! Mais il est vrai que les syndicats en profitent pleinement pour assurer une grande partie de leur financement via de telles officines comme pour la formation, les audits, les sondages...

  • Par Ludo1963 - 27/03/2014 - 09:03 - Signaler un abus Il fait bien pire que Sarko

    Sarko 1 million de chômeurs en 5 ans mais avec une crise beaucoup plus violente ( où tous les autres pays ex Angleterre ont fait bien pire) Le pingouin arrivera à 1.5 millions si on enlevé les emplois aidés bidons qui créent du chômage car ils augmentent les dépenses publiques. Alors qu en Grande Bretagne ou autres pays le chômage baisse Vivement la mise sous tutelle par Bruxelles et une cohabitation. Que ces faux socialistes menteurs et cyniques disparaissent à jamais

  • Par kiki08 - 27/03/2014 - 09:04 - Signaler un abus les carottes sont cuites

    les vrais travailleurs les fonceurs ,ne vous acharnez pas ,vous allez y laisser des plumes et peut être la santé. quant on veut faire quelque chose dans ce pays ,il y a trop de profiteurs,parasites (organismes d'état) qui sont la pour vous piller et vivre sur votre dos sans rien faire. il faut attendre encore un peu que ce système s'écroule. après, il sera temps de voir .

  • Par Nap4 - 27/03/2014 - 09:23 - Signaler un abus Soyons cruels

    Il serait intéressant de comparer ces courbes sur le chômage en France aux courbes du chômage en Europe sur la même période. Ça permettrait d'anticiper sur les résultats à attendre des prochaines élections au parlement européen...

  • Par lothaire - 27/03/2014 - 09:33 - Signaler un abus Double hausse

    Hausse massive du chômage, mais pas seulement, la facture EDF pour ceux qui se chauffent avec le nucléaire a doublé en ce mois de mars après un hiver peu froid.

  • Par naouak - 27/03/2014 - 09:36 - Signaler un abus Utilisons des concepts censés

    Mesurer la hausse du chomage en pourcentage du stock n'a pas de sens ... Sinon, on risque de conclure que plus il y a de chomeurs, moins ça augmente vite ... Et c'est ainsi qu'on a pu dissimuler la désastreuse politique économique du début des années Mitterand (qui ont connu les plus forts niveaux d'augmentation du chomage des années 70-80)

  • Par pave777 - 27/03/2014 - 09:54 - Signaler un abus Le Sapin

    de ce matin, chez Bourdin avait perdu ses lampions ! terminé " nous sommes sur la bonne voie " ; beaucoup de retenu, et un vocabulaire adapté, avec un peu moins d'enfumage et de langue de bois ! presque un début de vérité ! on est vraiment dans la merde ? le mot juste a été recommandé pour chaque communiquant, avant le second tour ; ça nous évitera d'avoir à supporter certaines pintades et fiers à bras habituels. Enfin une pause, merci François.

  • Par Pihoui - 27/03/2014 - 10:05 - Signaler un abus "...c'est un engagement personnel...."

    "...Si tu voyais la gueule de l'engagement personnel..." pourrait dire Coluche ! Monsieur Hollande a tout misé sur la fin d'un cycle de forte tempête économique et financière. C'est pour cela qu'il n'a rien fait ou que le peu qu'il ait fait soit contre-productif. Monsieur Hollande s'est totalement trompé et a augmenté sévèrement nos difficultés. Monsieur Hollande a pratiqué le mensonge permanent. Monsieur Hollande nous indigne. Monsieur Hollande devrait s'en aller.

  • Par crosneries - 27/03/2014 - 10:09 - Signaler un abus @le gaulois hollande est complice

    @le gaulois vous dites le probleme ne vient pas que d"hollande Il vient des socialistes , de leur idéologie , de leur méthode ,de leur façon de penser , il vient donc de hollande et ses copains qui entretiennent ce système afin de faire plaisir aux français et ainsi d'entretenir une clientèle

  • Par Aguirre31 - 27/03/2014 - 10:12 - Signaler un abus A Pandorre

    Tout a fait exact votre commentaire Si on continue ainsi (+31500 chômeurs de plus hier) on va droit dans le mur, le privé ne pourra pas continuer ainsi a financer le public Je pense que le coup de sifflet final viendra le jour ou les taux d'emprunt grimperont Sarkozy maîtrisait infiniment mieux l'ensemble des sujets que ne peut le faire hollande

  • Par Tonioo - 27/03/2014 - 10:17 - Signaler un abus Et pourtant tous étaient avertis!

    Hollande n'a jamais rien fait de brillant Corrèze, ni à ses divers postes grassement rémunérés à ne rien faire, vraies sinécures socialistes; sinon on l'aurait su, on en aurait parlé, le journaux à la botte n'auraient pas manqué d'étaler les performances du Hollande en terre corrézienne: rien de tout cela, motus, il ne fallait surtout pas qu'on dévoile l'étendue de son incompétence, son ignorance encyclopédique de la politique, lui, simple apparatchik n'a jamais levé les yeux sur le monde qu'il n'a aperçu qu'à travers les meetings socialistes et les rendez-vous de fonctionnaires. Si on avait su, pourtant... Il ne reste à Hollande qu'un choix douloureux et cornélien: démissionner ou démissionner.

  • Par JBSERBIST - 27/03/2014 - 10:18 - Signaler un abus Problème mineur

    Le chômage n'a jamais été la priorité de ce simulacre de gouvernement. Depuis 2 ans presque, les priorité ont été de vider les prisons pour faire plaisir à la Taubira, d'imposer le mariage pour tous pour faire plaisir à une minorité d'homos, d'imposer la théorie du genre pour satisfaire les fantasmes d'une poignée de pédophiles, d'aboyer après Poutine pour faire plaisir au maître Obanania, j'en passe et des meilleures. Tout ceci n'empêchera pas des millions de français d'élire des maires socialistes dimanche prochain. On a les politiques qu'on mérite.

  • Par Gringo Nedromi - 27/03/2014 - 10:28 - Signaler un abus Inversator

    a encore frappé! Plus difficile dinverser les courbes du chomages que de mentir sur les chiffres de manifestations anti marriage pour tous. François le fossoyeur... Bon courage à tous, des années bien sombres nous attendent.

  • Par xavier kemlin - 27/03/2014 - 10:31 - Signaler un abus et combien de mensonges ?

    http://www.lesobservateurs.ch/2014/03/26/xavier-kemlin-anne-hidlago-candidate-mere/

  • Par fantine - 27/03/2014 - 10:34 - Signaler un abus incompétence notoire

    Menteur et incompétent! Nous allons à la catastrophe! Le donneur de leçons qui non seulement fait fuir les capitaux des investisseurs (pardon des riches comme il dit) mais divise la société française, oragnise (du jamais vu) à part dans les régimes totalitaires des écoutes pour découvrir de pseudos délits! Il ne peut pas tout faire; on comprend mieux pourquoi ce personnage, loin d'être normal, dangereux, n'a jamais eu de responsabilités sous les gouvernements antérieurement de gauche (Mitterrand, Jospin). D'ailleurs, nous assistons à un silence assourdissant de ce dernier!

  • Par RabatJoie - 27/03/2014 - 10:47 - Signaler un abus La réalité est encore pire...

    toute la "stratégie " de hollande a été d'utilisé des leurres statistiques pour camoufler la réalité derrière des chiffres manipulés. 3 techniques ont été utilisées à grande échelle : - de faux emplois financés à coup d'argent publique (emploi d'avenir + fonctionnaire). La différence avec des chômeurs est qu'ils sortent des statistiques. Sinon, ils coutent encore plus cher pour un service insignifiant. - des radiations la veille des arrêtés de compte pour sortir temporairement un maximum de monde des comptages. - un exode massif, surtout des jeunes et des plus diplômés, vers l'étranger. Aucun chiffre n'est publié, mais l'impression (certe subjective) est celle d'une hémorragie. C'est le plus grave : si la France a un avenir, il ne passera que par eux. Les chiffres doivent donner une image de la réalité, ils ne sont pas la réalité elle-même. A confondre les deux, Hollande détruit le pays.

  • Par yavekapa - 27/03/2014 - 10:48 - Signaler un abus je ne comprends pas :-)

    avec la multitude de chômeurs d'avenir embauchés (pardon emplois d'avenir), le chômage augmente encore ? c'est la faute à Sarko :-) pourtant on fait venir 200 000 chances pour la France par an (8 000 000 en 40 ans) :-( ils sont vraiment givrés à l'hémisphère gauche !!!!

  • Par yavekapa - 27/03/2014 - 10:55 - Signaler un abus les emplois d'avenir hi hi hi

    ils font pitié ces chômeurs d'avenir : on les voit déambuler, sans but, sans savoir quoi faire, l'œil dans le vague. certains sont employés à faire traverser les piétons aux alentours des écoles pendant quelques instants (c'est du même niveau que le poinçonneur des lilas), comme si les gens étaient irresponsables au point de ne pouvoir prendre les passages cloutés seuls !!!

  • Par 2bout - 27/03/2014 - 11:06 - Signaler un abus Chapeau Mr Kemlin !!!

    Respect.

  • Par rman - 27/03/2014 - 11:42 - Signaler un abus Un peu propagandiste quand même

    De mettre un graph juste depuis l'arrivée de Hollande, sans mettre le graph de la tendance avant Hollande, c quand même de la bonne propagande pour les fanatiques. A contrario on pourrait y voir le fait que la courbe a arrêté de progresser et présente un plat. Ce qui est sûr c'est que ni l'UMP ni le PS, par leur mesure libérale et la rigueur qui va avec, n'ont réussi à inverser cette courbe. Par contre les plus riches et les spéculateurs, eux, continuent de s'enrichir. Il faudrait peut être revoir le modèle économique de l'Europe, sans parti pris, de manière pragmatique, à anglo-saxonne, et en finir avec l'ideologie ultra libérale Européenne qui nous empêche, nous les simples, de travailler.

  • Par Tan - 27/03/2014 - 11:47 - Signaler un abus Bis repetita

    Même avant l'arrivée d'hollande, tous les économistes sensés avaient démontré l'imbécilité de sa politique économique. Qu'apporte cette article de nouveau, un simple constat de ce qui avait été annoncé. Bon et maintenant? quoi de neuf ? Rien, rien!!!! Ce n'est pas avec sa majorité actuelle qu'il va changer, ce n'est pas avec le risque de mouvements sociaux importants, du fait de nos syndicats abrutis, qu'il va changer. S'il veut sauver pays de la faillite, du chaos, il lui reste une seule solution , de nouvelles élections le plus rapidement possible avant que la rue ou Bruxelles ou les agences de notation l'obligent à le faire en catastrophe. Mais je ne crois pas mou du cerveau apte à prendre des décisions radicales style Italien, il va laisser couler, sans réagir comme d'habitude et je ne sais comment il va pouvoir faire semblant de surmonter cela, ses boucs émissaires favoris, Sarkozy, Le Pen ne faisant plus recette.

  • Par ELLENEUQ - 27/03/2014 - 11:48 - Signaler un abus @ man

    En matière de propagande, vous semblez oublier que ledit hollande a toujours déclaré qu'avant sa prise de pouvoir, la crise n’existait pas ! A force de ^prendre les français pour de jobards ledit hollande n'a ce qu'il mérite, y compris les graphiques qui sont très parlants !!!

  • Par Tan - 27/03/2014 - 12:28 - Signaler un abus @ rman

    Vous vivez sur quelle planéte. Les gouvernements anglo saxons sont libéraux, bruxelles n'est surement pas ultra libérale, au contraire, très dirigiste au travers normes, dictat, politique monétaire. Avant de parler d'ultra libéralisme, renseigner sous sur ce qu'est le libéralisme

  • Par pave777 - 27/03/2014 - 12:41 - Signaler un abus @ rman, félicitations,

    Vous avez parfaitement raison, l'ultra libéralisme, ou la sociale démocratie libérale version hollande, sont des cancers identiques de nos sociétés décadentes ; ils sacrifient la civilisation et nos travailleurs, au profit de quelques hurluberlus cupides et apatrides. Alliance nauséabonde en France, du MEDEF des politicards vendus aux marchés, et de certains syndicats marrons. Les vieux anglais qui remplissent les caddys des supermarchés, pour compléter leurs revenus de merde, pour ne pas crever de faim, pas de ça chez nous ! NO PASARAN.

  • Par zouk - 27/03/2014 - 12:59 - Signaler un abus Fr. Hollande et chômage

    Terrifiant! Combien de temps faudra-t-il à un gouvernement digne de ce nom, quel que soient le parti au pouvoir et le Président, pour revenir à une situation tolérable? 6 à 7% de chômage et à une situation satisfaisante???

  • Par pemmore - 27/03/2014 - 13:04 - Signaler un abus 600000 habitants en plus en 2 ans,

    tout en oubliant pas mal d'immigrés, l'emploi n'étant pas actuellement extensible c'est tout à fait normal. l'intelligence serait de redescendre à 30h par semaine voire 25, mais calculer sur une année soit 1420h. Quand à créer des entreprises, aux gouvernements de réfléchir à ce qui les tue ou les empèche de se développer.

  • Par pave777 - 27/03/2014 - 13:06 - Signaler un abus @ ELLENEUQ & @ Tan

    ATTALI pour Hollande, et MINC pour Sarkozy, même combat ; mais vous avez raison de dire, que Hollande, pendant sa campagne a nié la crise, ça ne change toutefois rien au problème, puisque ce sont les mêmes, en matière de fiscalité, de soumission aux marchés, aux technocrates de Bruxelles et à l'OTAN, pour dépenser dans des guerres qui ne nous concernent pas, l'argent que nous n'avons pas ! Seule mesure valable de Sarkozy pour aider ceux qui bossent, l'exonération de charges des heurs sup, et leur défiscalisation. Pour le reste c'est la cata : + 1 millions de chômeurs, + 600 milliards de dette publique, insécurité à bloc ! les magouilles idem ! clientélisme idem ! comme ils se ressemblent ! pour les heures sup un bémol, quand même, ne pas trop en faire pour dépasser le plafond de la sécu, environ 32000 euros par an, le +, ça ne compte pas pour la retraite de la Carsat ! merci Balladurian, père spirituel de Nicolas ! ça s'appelle une escroquerie, ou un vol ! au choix.

  • Par Ilmryn - 27/03/2014 - 13:11 - Signaler un abus pave777 - La liberté avec 50kg de chaines

    Par pave777 "Vous avez parfaitement raison, l'ultra libéralisme, ou la sociale démocratie libérale version hollande, sont des cancers" . Avec un état à 57% du PIB, 100'000 lois et un code du travail de 3kg il faut avoir les bolloques pour parler de "liberalisme". Une PME paye 65% d’impôts et doit obéir à 3500 articles de lois, le chômage n'est pas un hasard, pas plus que de perdre un marathon quand vous avez 50kg de chaines sur le dos. . Par contre vous avez raison sur la capitalisme de copinage et le corporatisme qui mine le pays. L'état interventionniste et sur-régulateur créé des niches, des monopoles (CAC40, grand groupes publiques, taxis, pharmaciens etc. etc.) qu'il favorise au détriment de tous les autres. . C'est ce qui arrive inévitablement quand vous contrôlez l'économie, ça n'a jamais marché nul part. Le France est classée 70eme pour la liberté économique (lien) vous pouvez noter que les pays du haut du classement (donc les pays libéraux) n'ont de loin pas autant de problème: http://www.heritage.org/index/ranking

  • Par prochain - 27/03/2014 - 13:22 - Signaler un abus Malgré tout une bonne nouvelle pour les Uns

    Si on ne trouve pas un seul chômeur fonctionnaire au pays des droits de l'homme, c'est grâce à Thorez le fondateur du système et inventeur des Statuts en 1945 ... merci kamarade Maurice! Et tant pis pour la justice sociale très applaudie mais très approximative.

  • Par Claudec - 27/03/2014 - 13:25 - Signaler un abus Arrêtons de tourner autour du pot.

    En cinq graphique comme en un seul chiffre, y a pas photo !

  • Par prochain - 27/03/2014 - 13:30 - Signaler un abus Ilmryn 3500 pages du code à l'usage exclusif du secteur privé

    ...écrit par des fonctionnaires pour les pigeons du privé normal le contraire m'aurait étonné. Nous vivons sur deux planètes différentes séparées par la Bérézina.

  • Par rman - 27/03/2014 - 13:59 - Signaler un abus @ RabatJoie

    Toujours la même propagande, avec les mêmes arguments falacieux. La France n'est pas (complètement) libéral, soit. Parlez d'un contrôle de l'état sur les entreprises montre simplement que vous n'en avez jamais dirigé une. Il n'y a aucun problème pour créer son activité, pour embaucher, ni même pour licencier en fait. D'autres pays sont plus souples, soit, mais on ne peut pas dire que l'on vit dans un pays communiste, ce que tous les clowns Libéraux voudraient nous faire croire. D'autre part penchez vous un peu sur la situation d'autres pays qui ont appliqué le libéralisme à outrance, comme en Amérique centrale, ou actuellement en Russie (sur le plan économique, car hélas le libéralisme fonctionne très bien avec les dictatures). Pour finir prenons un pays,les USA. J'y ai travaillé dans des succursales et les lois ne sont pas beaucoup moins contraignantes qu'en France, contrairement à ce que votre fausse propagande essaye de faire croire: allez simplement y travailler et vous verrez. Par ailleurs si aujourd'hui les USA s'en sortent mieux, c'est uniquement parce qu'ils font l'inverse du libéralisme monétaire, à savoir faire fonctionner la planche à billet.

  • Par jurgio - 27/03/2014 - 14:17 - Signaler un abus Tout va bien en France !

    Eh ! oui ! le deuxième tour c'est dimanche ! mais y a-t-il encore beaucoup de gogos électeurs pour le croire ? Le plus ahurissant est de comparer des pays qui ont peu avec la France qui avait tous les atouts ou qui devrait les avoir. Une fois la poule dépecée, plus d'œufs ! Comment est-ce possible ?

  • Par pave777 - 27/03/2014 - 14:44 - Signaler un abus Ilmryn un grand ménage s'impose

    remettons le monstre étatique à sa place, ils sont 10 fois trop à gameler sur le dos du pays ! renvoyons celles et ceux qui sont venus profiter de nos largesses, n'élisons plus jamais de corrompus, interdiction à vie d'exercer un mandat électif en cas de condamnation ! pour les banksters, planqués dans les paradis fiscaux, saisie de toutes les sommes à porté de main, nationalisation des banques, limitons les salaires de 1 à 20, arrêtons les guerres inutiles, empêchons les licenciements boursiers, limitions les importations des pays low cost, et de leurs usines d'esclaves, supprimons nos 36 000 communes et départements pléthoriques, créons à la place une vingtaine de grande régions, et mutualisons les moyens par la qualité des services et une meilleure gestion. Après ces quelques mesures insignifiantes nous pourrons demander un effort au populo, mais à mon avis ça ne sera plus nécessaire. Arrêtons de tirer sur le lampiste, le problème c'est le haut de la pyramide, de ses choix débiles et de ses privilèges. Cdlt

  • Par vangog - 27/03/2014 - 14:56 - Signaler un abus Le bilan du socialo-communisme, c'est cinq millions

    de chômeurs, une dette de 20000 milliards, une industrie déliquescente, un exécutif honteux et impuissant, une société assistée et divisée, un noyautage des corps d'état et des corps intermédiaires par l'ultra-gauche archaïque, une création muselée et subventionnée et un espoir en exil... D'ici la fin du mandat de Flamby-qui risque d'arriver plus vite qu'on ne croit- les gauchistes archaïques tenteront de faire porter les responsabilités de leur échec, successivement, sur les précédents, puis sur les entrepreneurs, puis sur les sociaux-traîtres, puis sur les Libéraux fantasmés qui n'ont jamais existé en France qu'à l'état larvaire, puis sur l'extrême-droite fantasmée, puis sur le FN, puis, puis.... Mais jamais ces imbéciles se diront: Et si nous avions collectivement tort, à gauche?...

  • Par vangog - 27/03/2014 - 14:59 - Signaler un abus Le bilan du socialo-communisme, c'est cinq millions

    de chômeurs, une dette de 2000 milliards, une industrie déliquescente, un exécutif honteux et impuissant, une société assistée et divisée, un noyautage des corps d'état et des corps intermédiaires par l'ultra-gauche archaïque, une création muselée et subventionnée et un espoir en exil... D'ici la fin du mandat de Flamby-qui risque d'arriver plus vite qu'on ne croit- les gauchistes archaïques tenteront de faire porter les responsabilités de leur échec, successivement, sur les précédents, puis sur les entrepreneurs, puis sur les sociaux-traîtres, puis sur les Libéraux fantasmés qui n'ont jamais existé en France qu'à l'état larvaire, puis sur l'extrême-droite fantasmée, puis sur le FN, puis, puis.... Mais jamais ces imbéciles se diront: Et si nous avions collectivement tort, à gauche?...

  • Par g16 - 27/03/2014 - 15:34 - Signaler un abus François Hollande est le

    François Hollande est le principal fautif de la situation du chômage et aussi le responsable de le grande claque des élections, dimanche il va recevoir une paire de gifles. Il y a eu une faute de communication: "je n'aime pas les riches", "mon principal ennemi, c'est le capital et les banques", "je taxerai les riches à 75%", comment peut on attirer les entreprises étrangères, à venir s'installer dans notre pays avec de tels propos ? Puis il a agi comme une entreprise de démolition pour sabrer les quelques mesures que Sarkosy avait prises afin de limiter la casse en fin de mandat, les heures supplémentaires défiscalisées, la TVA sociale, certaines niches... Pour terminer, il n'a pas de chance avec sa ministre Taubira qui n'en fait qu'a sa tête au sujet du mariage pour tous, sans écouter le bruit de la rue, ce qui incommode un grand nombre d'électeurs socialistes dont certains iront rejoindre l'autre camp. Puis il croit qu'en rouvrant les dossiers contre Sarkosy pour mettre le FN dans les pattes de l'UMP, ça va changer la donne, malheureusement c'était sans compter avec la réaction de Sarkosy qui a empoisonné toute la campagne. Cela aurait été plus sage pour lui de faire venir le Pré

  • Par RabatJoie - 27/03/2014 - 16:14 - Signaler un abus @rman

    je me disais qu'un petit couplet libéral allait électrisé les gauchistes qui répondraient par une bordée d'injures. Trop facile, trop prévisible. Est ce qu'une fois dans votre vie vous vous êtes interrogé sur le bien fondé de vos théories qui ont toujours échouées ? Ou sur le libéralisme qui lui, a souvent fonctionné ? De fait, hollande a démontré par l'absurde l'inanité des théories socio-truc. Ce n'est pourtant pas compliqué à comprendre : entraver l'activité par les tracasseries administratives ne l'a jamais favorisée. Créer des emplois aidés non marchands est par définition sans effet sur la richesse créée. Vivre à crédit fini toujours par la banqueroute, car une dette, il faut toujours la rembourser, même lorsqu'on décrète de ne pas le faire.

  • Par jmpbea - 27/03/2014 - 16:41 - Signaler un abus Sa clientèle :

    Les vieux socialistes revanchards, les jeunes socialistes idéologues , les émigrés friands d'aides de toute sorte, les verts friands de postes dans l'administration, la fonction publique friande de hausse des salaires et d'augmentations de personnel.....alors, comment voulez-vous qu'il change, même s'il le voulait...et de plus ,il ne le veut pas....

  • Par nok - 27/03/2014 - 17:29 - Signaler un abus AUSSI, FAUT - IL RAJOUTER QUE NOS JEUNES BIEN FORMES,

    Qui sont allés à l'école, fuient la France pour s'installer à l'étranger qui leur offrira un avenir professionnel ; Et, en même temps nous accueillons des étrangers ne sachant pas lire ni écrire le français, qui n'ont pas du tout notre culture, qui ne veulent en aucun cas s'adapter à notre pays et que nous devons nourrir, loger, soigner et vêtir, enfin les entretenir de la tête aux pieds, avec le groupement familial, depuis 40 ans que cela dure. Avec la plus grande générosité et humanité dont nous avons fait preuve depuis toutes ces décennies, les français ne peuvent plus supporter ce poids financier abyssal. Mais nos chères élites vivant dans des palais dorés, tellement éloignées des vraies réalités des français, ne se rendent pas compte des privations qu'elle nous imposent. Par le second tour des Municipales et les Européennes, les citoyens doivent récupérer le Pouvoir et dégager toute cette bande de bons à rien !

  • Par rman - 27/03/2014 - 17:56 - Signaler un abus @RabatJoie

    Vous avez un double problème: d'abord un manque de culture économique flagrant, j'y reviendrai, et d'autre part un manichéisme vraiment simpliste. Ce n'est pas parce que l'on n'est pas un idéologue libéral pure souche que l'on est Socio-communo-trostkiste. C'est d'ailleurs ce problème du tout l'un ou tout l'autre qui empêche nos politiques et autres soit disant économiste de penser qu'il y a un entre deux. Concernant le libéralisme, cela faite juste 80 ans que l'on sait que cela ne fonctionne pas, car, entre autres, les bases de la théorie sur les marchés parfaits n'existent pas. - Crise de 29: Les USA appliquent une politique d'austérité libérale et monétaire. Au bout d'un an, étant donné la catastrophe des résultats, changement de politique pour une implication plus forte de l'état (le célèbre welfare state que les autistes libéraux oublient facilement). Résultat pas extraordinaire mais bien mieux qu'avant. Notons au passage que les USA ont cette qualité de reconnaitre un échec, ce qui n'est pas le cas en Europe. - Après guerre jusqu'en 1970: le SEULE période de plein emploi en France. Hélas on fait de l’interventionnisme d'état à tour de bras, et justement pas du libéralisme.

  • Par rman - 27/03/2014 - 18:03 - Signaler un abus @RabatJoie

    con't -1970 à nos jours: retour en force des idéologues ortholibéraux emmenés par Hayek. Libéralisme à tout va. Résultat: monté du chômage, première dette Française. - 200x: on a donné tout pouvoir au banque pour créer de la monnaie scripturale, seul moyen de maintenir hors de l'eau un système qui n'a JAMAIS fonctionné nul part. Résultat: l'anarchie des marchés, leur non contrôle plus quelques crapules amènent à la non solvabilité de certaines banques, entrainant la chute des autres banques reposant sur cette dette scripturale in-remboursable. Pas besoin d'avoir fait polytechnique, juste d'un bon livre d'histoire économique et d'un peu de bonne foi, pour se rendre compte que le libéralisme pur et dur n'a jamais marché nul part, et qu'il est la principal cause (au moins au début) du bordel dans lequel on se trouve.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nicolas Goetzmann

Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€