Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 25 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chiffres de l’insécurité : le désastre dont personne n’osait vraiment parler

Le ministre de l'Intérieur vient de dévoiler un outil statistique qui devrait permettre selon lui de rendre les chiffres de la délinquance incontestables. L'occasion de faire le point sur les chiffres dont nous disposons déjà et qui témoignent d'une augmentation de l'insécurité en France.

La France a peur

Publié le - Mis à jour le 6 Octobre 2014
Chiffres de l’insécurité : le désastre dont personne n’osait vraiment parler

L'insécurité augmente en France.  Crédit Pixabay

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a présenté mercredi 1er octobre devant une Commission des lois de l'Assemblée nationale, un nouvel outil statistique qui devrait permettre selon lui davantage de transparence en matière de mesure de la délinquance. Un nouveau service statistique, sous la direction de l'Insee, est en effet installé Place beauveau depuis le 1er septembre. 

 

Cette nouvelle méthode enregistrera les faits automatiquement, ce qui ne laissera plus autant de place à l'interprétation selon le ministère de l'Intérieur. Il n'en demeure que si l'outil a été simplifié les policiers restent à l'origine de l'opération, laissant malgré tout place à l'intrepretation et surtout aux directives de la hiérarchie.
Hiérarchie soumise à des objectrifs chiffrés. Par ailleurs, comme auparavant seules les plaintes seront recensées dans les chiffres de la délinquance, même si le ministère de l'Intérieur estime que ces chiffres pourront être complétés grâce aux études de victimation de l'Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale. 

 

 
Car les chiffres de la délinquances en France font l'objet de nombreuses polémiques. Récemment, Libération et Le Figaro sont sur la même ligne, au moins dans le domaine de la sécurité. Le 13 mai dernier, Libé brocarde ainsi, comme d'usage, "la prétendue montée de l'insécurité" ; plus étangement Le Figaro multiplie ces temps-ci les titres-Bisounours genre : "Les cambriolages en résidence principale amorcent une baisse"... "Les braquages de banques en chute libre" ; or c'est faux, les soi-disantes "baisses" tenant à un classique déplacement opportuniste de bandits délaissant les domiciles pour piller les résidences secondaires ; et les banques, pour braquer des commerces de tout type. 

 

Bien sûr, les cambriolages augmentent fort dans les maisons de campagne et les braquages explosent, d'abord dans les grandes surfaces (Près de 40% en plus en 2013 !).

 

Plus largement, l'insécurité gagne le pays, comme le démontrent les indéniables chiffres ci-après, tous d'origine officielle. Mais pourquoi cette inflation criminelle, alors que nos efficaces police et gendarmerie sont admirées partout ailleurs en Europe ? 

 

Le désastre tient à l'effondrement d'une justice que ravage l'idéologie et désormais méprisée par des bandits enivrés d'impunité. Un sentiment que d'ailleurs, la population générale commence aussi à éprouver : les "délits de fuite après accident de la route" augmentent ainsi de 7% en 2013. 
 

Plus généralement :

Violences contre les personnes : (vols avec violence ou à main armée, viols, coups et blessures, règlements de comptes entre malfaiteurs, etc.). Ces chiffres reflètent les seules affaires connues des services officiels, ce que vit la population étant bien pire encore. De juin 2013 à mai 2014, ces violences augmentent dans 87 des 96 départements métropolitains : + 3,8 à l'échelle nationale. A la fin du 1er semestre 2014, la barre des 500 000 cas connus de violences aux personnes est franchie.
 
Départements vivant une croissance à deux chiffres de ces violences (1e trimestre 2014 sur les mêmes mois en 2013) : Côte-d'Or, + 34% ; Ille-et-Vilaine, + 28% ; Gironde, Sarthe, +22% ; Eure-et-Loir, + 20% ; Haut-Rhin, + 18% ; Pyrénées orientales, Marne, + 17% ; Charente maritime, Oise, + 16% ; Indre-et-Loire, + 15% ; Yvelines, Isère, + 14% ; Var, + 13% ; Rhône, Bas-Rhin, Haute-Garonne, + 12%. 
 
A Marseille, les règlements de compte entre malfaiteurs augmentent de 20% en 2013.
 

Les braquages

Effet de déplacement, on l'a vu, mais le gouvernement et d'aimables journalistes font silence sur les attaques à l'explosif visant les distributeurs automatiques de billets (DAB), qui explosent ces dernières années.
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 03/10/2014 - 11:01 - Signaler un abus Ce n'est pas avec Mme

    Taubira que ça risque de diminuer, au contraire. Hier, on a encore eu une démonstration du laxisme à la sauce hollandaise, avec les nouvelles mesures. Les délinquants ont un billard devant eux et le droit de ne pas faire de prisons pour les crimes ne dépassant pas cinq années.

  • Par Anguerrand - 03/10/2014 - 11:30 - Signaler un abus Présentation mensongère de la part de Valls

    J'ai vu un reportage ou les vols à domicile, ou d'identité ( problème pourtant grave) par exemple ne sont plus comptabilisés, en refusant aux plaignants de porter plainte, les policiers ont ordres de faire une simple main courante afin de sortir des milliers d'actes des statistiques. Il est impossible de connaître les vrais chiffres de la délinquance en France. Maintenant il faudra tout faire pour prouver que la politique Taubira est la bonne.

  • Par vangog - 03/10/2014 - 11:41 - Signaler un abus Le peuple de France réclame des informations non tronquées!

    "l'effondrement d'une justice que ravage l'idéologie (mais personne ne commente!)", " le silence du gouvernement et d'aimables journalistes ( qu'ont-ils de commun?) sur les attaques à l'explosif", " le désastre sécuritaire que vit la population"...si les gauchistes ne parlent pas, alors ils seront jugés pour leurs incompétences coupables!

  • Par vangog - 03/10/2014 - 12:12 - Signaler un abus Le peuple de France réclame des informations non tronquées!

    "l'effondrement d'une justice que ravage l'idéologie (mais personne ne commente!)", " le silence du gouvernement et d'aimables journalistes ( qu'ont-ils de commun?) sur les attaques à l'explosif", " le désastre sécuritaire que vit la population"...si les gauchistes ne parlent pas, alors ils seront jugés pour leurs incompétences coupables!

  • Par Leucate - 03/10/2014 - 12:24 - Signaler un abus bricolage statistique

    l'inconvénient (ou l'avantage) de modifier l'outil statistique est de fausser ou de rendre impossible toute comparaison avec les années antérieures; mieux vaut un tableau de bord mal conçu mais qui dure dans le temps qu'un tableau constamment modifié.

  • Par jmpbea - 03/10/2014 - 13:43 - Signaler un abus La police et la gendarmerie

    vont faire sauter Taubira dans les 6 mois....en effet, ils sont menacés dans leur intégrité par le laxisme qui donne aux délinquants un sentiment d'impunité incroyable....des flics et des gendarmes vont mourir....ça ne pourra pas durer...

  • Par Leucate - 03/10/2014 - 15:58 - Signaler un abus l'arme au pied

    Ils ne feront pas sauter le gouvernement, ils sont trop disciplinés pour cela. Par contre, si des mouvements prennent de l'ampleur, ils risquent de rester l'arme au pied sans défendre le gouvernement. C'est comme cela que la IV° république avait sauté en 1958, quand le préfet de police et le directeur des CRS informèrent le gouvernement que leurs hommes ne bougeraient pas en cas d'insurrection gaulliste.

  • Par sandhom - 03/10/2014 - 18:53 - Signaler un abus Pour les chiffres

    Rien d’étonnant venant de ce gvt. C'est ainsi pour TOUS les chiffres. Par contre, pour le Figaro, en effet, on se demande ce qui motive son positionnement pro-Hollande depuis début 2013, voire Juppé, au mieux. Forcement une raison.

  • Par pale rider - 03/10/2014 - 20:31 - Signaler un abus @sandhom

    Positionnement du figaro : toute la presse écrite est subventionnée par l'état ,le figaro se donne des postures de "droite" pour donner le change, ça marche assez bien d'ailleurs , mais il est à la botte , bref , tout juste bon pour allumer un bon feu , comme le reste !

  • Par myc11 - 03/10/2014 - 21:13 - Signaler un abus On refuse certaines plaintes au commissariats,

    Et quand elles sont acceptées, elles sont reformulées selon des catégories prévues sur leur liste. Comme quoi on peut manipuler la situation des victimes de délits divers.

  • Par JG - 03/10/2014 - 22:38 - Signaler un abus Un jour, il y aura des morts

    Quand le peuple prendra les armes, il y aura des morts...chez les cambrioleurs et voyous de tout acabit, voire chez les hommes politiques.... Et plus la justice sera laxiste, plus ce jour sera proche...

  • Par winnie - 04/10/2014 - 07:47 - Signaler un abus On est pas si couillon !

    on a pas besoin de leur chiffres bidonnés pour connaitre la situation. laxisme judiciaire ,repentance ,déni , refus d'emprisonner ,refus de punir etc,etc ...On a juste a ouvrir les yeux dans nos villes et campagnes aussi !

  • Par Ganesha - 04/10/2014 - 09:18 - Signaler un abus Manifestement, il y a un

    Manifestement, il y a un certain nombre de commentateurs à qui cela fait du bien d'écrire un petit texte du genre : ''A bas Taubira, Vive la Prison'' ! Mais pour ceux qui continuent à s'intéresser à l'évolution du monde, il semble bien que depuis quelques années, d'autres pays sur notre planète essaient d'autres systèmes punitifs et obtiennent de meilleurs résultats : baisse du nombre de délinquants primaires, diminution des récidives, au moins pour certains types de délits... En Belgique, un délinquant sexuel, persuadé que rien ne l’empêchera jamais de récidiver, vient de demander l'euthanasie. Mais sur d'autres délits, le bracelet électronique cela marche. L'article ci-dessus nous montre des augmentations pour certains crimes, sur une courte période, dans un pays où le chômage est en augmentation, et où la Police et la Justice recoivent peu de moyens... Les prisons existent depuis des millénaires... L'homme est devenu homme il y a 350.000 ans en inventant le feu de bois, mais ensuite, il y a eu la bougie, la lampe à pétrole, le gaz et l'électricité ! Messieurs les ''Anti-Taubira'', cela s'appelle ''l'Evolution'' !

  • Par assougoudrel - 04/10/2014 - 11:13 - Signaler un abus Le jour où Mme Taubira fera

    un virage à 180 degrés et reconnaîtra qu'elle s'est lourdement trompée, on ne sera plus anti-Taubira et ce jour-là, il pleuvra de la merde et des pierres plates (pour éclabousser). Le bracelet électronique n'est pas fiable du tout. Quand aux autres méthodes angéliques, comme le propose Ganesha, de Mitterrand à Hollande, ça n'a fait qu'empirer l'insécurité. On explique à un enfant qui fait le con que ce n'est pas bien et comme il ne veut pas comprendre, ça se termine pas une tape sur le "tchu" quand il est petit et une privation de sortie quand il est plus grand, sinon, la pension quand il devient un mauvais exemple pour son petit frère ou sa petite soeur. Donc, la prison pour celui qui refuse d'appliquer la loi de la République et non des méthodes à la mords-moi le "sboub" d'idéologie de gauche qui a coûté très cher au contribuable et pour quel résultat?!

  • Par Anguerrand - 04/10/2014 - 13:28 - Signaler un abus À Ganesha le candide

    Taubira essaie une politique qui n'a réussi QUE dans certains pays comme les pays nordiques, mais l'origine de la délinquance n'est pas forcément la même, en France elle provient à 80% de l'immigration. Je connais un gardien de prison qui confirme absolument ce chiffre et pense même qu'il est minimisé. Par ailleurs quand on veut tenter une expérience, il faut en avoir les moyens ( matériel ou en personnel) ce qui est loin d'être le cas en France. Votre bel optimisme serait certainement mis en pièce si vous aviez été victime d'un vol, d'un viol, ou de l'assassinat d'un proche. Pensez vous vraiment que dans nos cités criminogènes à l'extrême les méthodes " douces" seront suffisantes? Je suis pour le travail forcé pour les multirécidivistes au lieu de les relâcher systématiquement non sans avoir fait un bras d'honneur aux policiers qui les ont arrêtés. Je dis chapeau à la police de prendre tant de risques pour pas grand chose.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de Recherches sur les Menaces Criminelles Contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€