Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 22 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chez vous ou en vacances, voilà les "techniques" préférées des cambrioleurs et autres voleurs à la tire pour vous dépouiller cet été

Les vacances sont un moment idéal pour les cambrioleurs. En effet, que ce soit votre maison sans surveillance ou vos objets de valeur à la plage, toutes les techniques sont bonnes pour vous voler vos effets personnels.

A l'italienne

Publié le
Chez vous ou en vacances, voilà les "techniques" préférées des cambrioleurs et autres voleurs à la tire pour vous dépouiller cet été

Atlantico : Quel est le mode opératoire des braqueurs ? Ou se déroulent-ils le plus souvent ? 

Jean-Paul Mégret : Le mode opératoire est assez classique. Les cambriolages se déroulent pendant les heures de travail des victimes, soit dans la journée et les pendant les vacances quand les gens partent. Mais ces cambriolages peuvent également se produire pendant les week-ends, des week-ends prolongés. Les cambrioleurs agissent dans un premier temps en effectuant des repérages autour des maisons, dans les immeubles. Des gens vont être à l’affut des maisons fermées depuis longtemps. Ils vont repérer les boîtes aux lettres ou le courrier s’accumule.

Il n’est pas rare que des gens rentrent dans les immeubles en journée et collent leurs oreilles aux portes pour écouter s’il y a du bruit dans l’appartement et donc essayer de savoir s’il y a un moment propice. Certaines rues et certains lotissements sont déserts. Le repérage est plus facile à effectuer. Des signes existent et permettent de mettre les cambrioleurs sur la voie comme le silence, le vide, le courrier. Les allers et venues peuvent interpeller également. 

Quelles sont les méthodes de braquage et les dernières techniques les plus innovantes ?

Les méthodes sont de plus en plus frustres. Ces gens là ne font pas dans la dentelle et vont attaquer les portes de manière de plus en plus violente bien qu’elles soient de plus en plus blindées. Ils n’ont pas besoin d’un matériel très élaboré. Tout dépend du temps dont ils disposent pour mener leur attaque. S’ils sont dérangés ou bien, s’ils mettent trop de temps à ouvrir les portes et fenêtres, ils vont passer à une autre cible. Les alarmes de protection à base de caméras va réduire leur temps pour rentrer dans la maison ou l’appartement et ressortir avec des biens. La présence de maisons habitées autour de leur cibles vont nuire à leur fonctionnement. Mais si la cible se trouve dans un endroit isolé, si cette dernière présente un intérêt, les cambrioleurs pourront y passer plus de temps, voire quelques heures pour rentrer par une fenêtre parce qu’elle présente une faiblesse ou par la porte directement. 

Les gens ne viennent plus pour prendre du gros électroménager, des meubles ou des télévisions. Les cambrioleurs recherchent des objets qui sont très faciles à emporter comme les bijoux, objets de valeur, argent en espèce. Ils vont prendre des téléphones portables, des tablettes et à la limite des consoles de jeu mais pas de gros objets qui nécessitent une grosse logistique. Les conditions de revente ne sont pas toujours optimales. Ils ne veulent avoir a faire qu’à des objets vites revendables. Se promener avec une télévision sous le bras attirera l’attention des forces de police. c’est pour cela qu’ils choisissent des objets facilement transportables. Il ne faut pas laisser ces objets chez soit ou alors, les ranger dans des coffres forts scellés. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tananarive - 16/07/2017 - 11:00 - Signaler un abus On se trompe de délinquants.

    Si les forces de police et de gendarmerie s'occupaient de la chasse aux voleurs au lieu de faire des rentrées d'argent avec les infractions routières il y aurait plus d'arrestations et on pourrait mettre en cause la justice qui préfère un délinquant à un propriétaire, surtout s'il s'est défendu.

  • Par kelenborn - 16/07/2017 - 17:32 - Signaler un abus ah oui

    On préférait vraiment Jules Mégret. Lui, au moins, ne nous aurait pas livré ce scoop: les voleurs mettent des gants!!! Sous les pavés la plage!!! Non la plage est pavée de charlots!

  • Par kilian - 16/07/2017 - 22:55 - Signaler un abus Je les attend, mais ils ne viennent pas.

    Lotissement. Tous mes voisins ont été cambriolés. Certes il y a longtemps déjà. Ils ont quand même intérêt à venir en mon absence.

  • Par Paul Emiste - 17/07/2017 - 15:37 - Signaler un abus Legitime defense.

    Comme aux USA, à partir du moment ou il y a effraction et que le gars est dans la maison, on se trouve en légitime défense...

  • Par Olivier62 - 18/07/2017 - 11:25 - Signaler un abus Cela fait longtemps que le cambriolage n'est plus un délit !

    "Il y a vrai problème sur la rigueur de la réponse pénale en matière de cambriolage." C'est ce qui s'appelle de l'euphémisme ! En réalité le cambriolage, comme les agressions ou les vols de voiture ne sont plus dans les faits pénalisés, ou de façon ridicule. Non seulement parce que faire des enquêtes et mettre les gens en prison coûte de l'argent, mais aussi parce que ce sont généralement des "de souche" qui en sont les victimes, ceux-là même promis au grand remplacement. Il y a une véritable complicité larvée entre la classe politique et la délinquance, puisque au fond les deux ciblent les mêmes victimes.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Paul Mégret

Jean-Paul Megret est secrétaire national du Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€