Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Cheveux" : Original, intelligent, subtil et drôle

Atlanti-culture

Publié le
"Cheveux" : Original, intelligent, subtil et drôle
THEATRE
CHEVEUX
de Laureline Collavizza et Julie Fonroget
Mise en scène: Laureline Collaviizza
Avec: Laureline Collavizza et Julie Fonroget
Une création de  la Compagnie Brouha Art
 
INFOS & RESERVATION 
Manufacture des Abesses
7 rue du Véron, 75018 Paris.
Jusqu’au 4 octobre 2017. 
Les dimanches à 20h et les lundis, mardis et mercredis à 21h. 
Réservation: 01 42 33 42 03 et www.manufacturedesabbesses.com
 
RECOMMANDATION :BON
 
THÈME
Perdre ses cheveux, perdre son identité et craindre pour sa virilité, revendiquer sa féminité ou son appartenance ethnique, montrer la maladie…Cette pièce en apparence légère aborde un sujet religieux, historique et sociologique.
Le rapport intime que chacun peut entretenir avec ses cheveux rencontre les injonctions d’une époque et la norme impérative du cheveu soigné et domestiqué.
 
 
POINTS FORTS
-        Original, drôle et intelligent, ce spectacle parvient, en un temps court (1h15), à évoquer le cheveu dans ses aspects esthétiques, politiques, religieux, sociaux ou idéologiques…En partant de cas individuels, les scènes se succèdent pour atteindre la dimension collective et culturelle du cheveu.
-        Femmes voilées, femmes chauves, discrimination de la chevelure crépue ou virilité fragile de la calvitie, le propos est servi par une mise en scène fluide et graphique. Sur un écran défilent des publicités, des extraits du Nouveau Testament, de films et d’émissions de France Culture. Les deux comédiennes passent d’un rôle et d’une chevelure à l’autre avec une aisance rare.
-        A travers ce fil rouge du cheveu, la pièce se termine sur une critique des dérives du monde occidental actuel. Discours sectaire, gourous du « cheveu 2.0 », intelligence artificielle, propagande faussement écologiste (la permaculture du cheveu !) et tyrannie de l’apparence : après ce spectacle, on se prend à observer les cheveux des autres avec un autre regard.
 
 
POINTS FAIBLES
-   Certaines scènes sont trop courtes et on regrette que le propos ne soit pas plus étayé.
-   L’enchaînement des thèmes est un peu trop destructuré.
 
EN DEUX MOTS
Une pièce moins légère qu’il n’y paraît. Elle aborde des questions parfois graves ( la maladie) avec une grande finesse. Subtils, les dialogues trouvent un ton juste et parfaitement cohérent avec le sujet.
 
UN EXTRAIT
« En perdant vos cheveux, qu’avez-vous perdu à l’intérieur de vous ? »
 
 
LES AUTEURS
- Laureline Collavizza
Depuis 2007, année de la création de la Compagnie Brouha Art, elle a mis en scène Les quatre jumelles de Copi, Les Présidentes de Werner Schwab, Pantagruel d’après François Rabelais, Les Pourquoi de Léo de Krystel Beauchêne et Débris de Dennis Kelly. 
 
A partir de 2013, elle a créé JUPE, COUP DE FOUDRE et LAICITE, trois pièces élaborées à partir de textes non théâtraux (sociologie, philosophie, littérature,…) et d’improvisations. Elle travaille pour d’autres compagnies (Azelig, Esprits Bariolés, Théâtre DLR2,…) en tant que metteure en scène et interprète
 
- Julie Fonroget
 
Julie Fonroget est formée au HB Studio à New York, à l’Académie des Arts de Minsk en Biélorussie et au Laboratoire de l’acteur à Paris. Elle se forme également avec Ariane Mnouchkine au Théâtre du Soleil, Philippe Calvario et Michel Fau, Patrice Douchet, Daniel Danis et Magali Léris. Au théâtre, elle  joue notamment dans Fritz Bauer, au 104, dans le cadre du Festival Impatiences; Calibre 38 dernière didascalie de Frédéric Mauvignier à La Générale Nord-Est où elle rencontre Laureline Collavizza; et dans Errance, une création collective dirigée par Jacky Katu à la Maison des Métallos.
 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Véronique Smée

Véronique Smée est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€