Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Octobre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cet incroyable talent d'économiste qui permet à Thomas Piketty de conclure que l'Europe sombre dans l'islamophobie

L'enfer est pavé de bonnes intentions. Et l'auteur du "Capital au XXIème siècle" s'y connait en maniement de pavés.

Continent vieux et moississant

Publié le
Cet incroyable talent d'économiste qui permet à Thomas Piketty de conclure que l'Europe sombre dans l'islamophobie

L'économie, c'est intéressant. Mais s'y intéresser sans cesse peut tourner à une triste, et ruineuse pour le moral, monotonie. C'est pourquoi Thomas Piketty a, pendant quelques instants, délaissé les chemins austères qu'il parcourt depuis toujours pour arpenter les sentiers, sans doute plus frais et plus neufs, tracés par un prophète qu'il est interdit de caricaturer. "L'Europe devient-elle islamophobe ?" : tel est en effet le titre du texte qu'il vient de publier dans Le Monde. Le point d'interrogation est là pour la forme : Piketty juge que l'Europe est déjà farouchement hostile à l'islam et il s'en inquiète.

L'économiste s'appuie sur des chiffres et des statistiques apparemment irréfutables.

On ne les réfutera donc pas. Des enquêtes fouillées montrent, selon lui, qu'il est beaucoup plus facile de trouver un travail qualifié quand on s'appelle Michel plutôt que Mohamed. C'est l'évidence même. Il fait appel aussi à d'autres chiffres pour dénoncer l'islamophobie européenne : il y a, dit-il, sur notre continent environ 25 millions de musulmans et seul un pourcentage infinitésimal d'entre eux s'engage dans le djihad. Bien-sûr. Mais comme Piketty est un adepte de la méthode comparative, il ne nous en voudra pas de comparer.

Dans l'Allemagne d'Hitler, très peu d'Allemands avaient rejoint le rang des SS. Ils étaient encore moins nombreux à faire partie des Ensatzgruppen chargés de l'extermination des Juifs. Mais il se trouve que tous les SS et que tous les tueurs des Ensatzgruppen étaient allemands ! Il a sans doute échappé à l'auteur du "Capital au XXIème siècle" que tous les assassins djihadistes sont musulmans. Elémentaire mon cher Piketty ! Ce qui explique quand même un peu, sans en justifier les éventuels excès, l'islamophobie qui le navre.

Dans le même ordre d'idées, il devrait aussi s'intéresser, avec statistiques à l'appui, sur le nombre de Michel dans les rangs des assassins de Daesh. Sur le nombre de Michel parmi les milliers de jeunes Européens qui partent égorger en Irak et en Syrie…Il pourrait aussi relever les prénoms des membres de Boko Haram, des terroristes islamistes au Maghreb et en Afrique noire…Regarder également combien de Michel figuraient parmi les assassins de l'équipe de Charlie Hebdo, parmi les tueurs du Bataclan…

Les statistiques, quand on les utilise comme Piketty, n'ont pas d'âme et bien peu de rapport avec la vérité. C'est pas de chance pour les Mohamed (je reprends ce prénom car il est mis en avant par Piketty) qui n'ont fait aucun mal. Juste pas de chance…Pour autant ça ne fait pas de ceux qui leur préfèrent les Michel des monstres racistes, ni des islamophobes haineux. Quand on est aveugle et sourd, quand on ne cherche pas à comprendre, quand on a que de l'aigreur et du ressentiment, on écrit comme Piketty.

De toute façon, il est convaincu, ou fait semblant de l'être, que le salut de l'Europe passe par l'arrivée de nombreux Mohamed : 25 millions ce n'est pas assez ! C'est pourquoi il a salué avec émotion le "courage" d'Angela Merkel qui a ouvert les portes de l'Allemagne, et donc de l'Europe, à plus d'un million de migrants. Un million de migrants avec une sous-représentation flagrante des Michel.

Refuser cet apport, c'est pour lui courir le risque prochain d'une "Europe moisie et vieillissante". Rien de tel que des migrants pour administrer à notre continent fatigué une cure de jouvence. Car bien sûr Michel est vieux et impotent. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 18/03/2016 - 10:44 - Signaler un abus l'Economie

    n'est pas une science exacte . ses statistiques et tableaux bien que justes ne suffisent pas à élaborer des conclusions dignes d'un esprit scientifique. Ses pleurnicheries sur les Mohammed relèvent d'une sensiblerie ou d'une idéologie qui n'a rien à voir malgré les apparences de raisonnement avec une vraie démonstration . Si le patron pense tirer un bénéfice de l'embauche de Mohamed il prendra Mohamed, et si c'est Michel qu'il pense lui rapporter plus , il embauchera Michel .

  • Par Lafayette 68 - 18/03/2016 - 11:04 - Signaler un abus Economiste "postural"

    Comme le dit justement plus haut cloette, l'économie ( gestion du foyer) n'est pas une science exacte mais une science humaine qui aime utiliser les mathématiques pour se donner une respectabilité .Piketty comme d'autres, joue en fait avec les chiffres et son imagination est débordante : c'est exact puisqu'il l'a rêvé .Posture.Imposture.Sur l'islam, il nous montre son incompétence et sa prétention au grand jour.

  • Par Alain Briens - 18/03/2016 - 11:41 - Signaler un abus Il y a des solutions !

    Il fut un temps béni où les Français devaient choisir le prénom de leurs enfants dans le calendrier grégorien. Comme nous vivons dans une société dont l'horizon ultime est l'extension ad absurdum des droits individuels, notre bon Giscard, jamais en retard d'une modernitude, crut bon de donner aux parents la liberté totale de choix dans la nomination de leur progéniture. Et c'est cela qui nous vaut d'avoir aujourd'hui tous ces Mohamed, Karim, et autres Brahim (ainsi que des Kevin, Dylan, Jennifer et Térébenthine mais c'est un autre débat). Alain Mimoun aurait-il été aussi populaire s'il n'avait fait la démarche de changer son prénom de naissance (Ali) ? C'est toute la question...

  • Par de20 - 18/03/2016 - 11:53 - Signaler un abus Islamophobe et alors! c est

    Islamophobe et alors! c est une opinion jusqu á ce jour ce n est pas encore un delit.

  • Par Septentrionale - 18/03/2016 - 12:00 - Signaler un abus Contre la pensée intoxicante

    Islamophobe= une opinion sensée, hygiénique.

  • Par Alain Briens - 18/03/2016 - 12:04 - Signaler un abus Il y a des solutions ! (suite)

    Personne ne connait de Français d'ascendance polonaise qui nomment leur enfant Zbignew ou Tadeusz. Le message politique et culturel d'une famille d'origine arabe qui, après 2 ou 3 générations de présence dans l'hexagone baptise, si j'ose dire, son enfant Abdallah est donc clair : nous ne sommes pas comme vous, nous ne voulons pas nous intégrer ni épouser votre culture, nous ne sommes français que de papiers. S'ajoute à cela un réflexe certes injuste mais compréhensible : tous les terroristes assassins qui haïssent la France portent des prénoms maghrébins, qui en arrivent à être porteurs d'une image très négative. Désolé de le dire mais Mohamed, "ça ne fait pas envie". Le retour au calendrier aurait l'avantage de supprimer les marqueurs ethniques (et sociaux) et faciliterait donc l'intégration. Demandez à Alexandre Djouhri ce qu'il en pense !

  • Par cloette - 18/03/2016 - 12:22 - Signaler un abus un bon réflexe tout de même

    Quand les Mohamed sont surnommés Momo !

  • Par Alain Briens - 18/03/2016 - 12:25 - Signaler un abus Une dernière sur l'islamophobie

    D'abord, comme l'ont fait remarquer plusieurs lecteurs, ce n'est pas un délit. Si les musulmans ont droit au respect, l'islam a le devoir d'accepter critique et moqueries comme n'importe quelle religion. Et puis surtout, qu'est-ce qui pourrait bien nous pousser à éprouver de l'islamophilie ? Les décapitations au sabre ? La persécutions des chrétiens ? Les pendaisons d'homosexuels ? La lapidation des femmes adultères ? Les enlèvements de fillettes ? Les conversions forcées ? Les femmes déguisées en Belphégor ? Les crimes d'"honneur" ? Les évènements de Cologne ? L'excision ? L'islam voudrait être aimé, Marc Dutroux aussi, mais il n'y a pas encore de "droit à l'amour", l'amour, le respect, la considération ça se mérite. Tous les pays musulmans sont plus ou moins des dictatures, tous sont plus ou moins en échec économique et social, le paradoxe le plus risible étant que les gens qui fuient cet échec arrivent chez nous en prétendant reproduire le système qui a provoqué leur malheur et leur exil. Un peu comme si Soljenitsyne ou Noureev s'étaient inscrits au parti communiste.

  • Par Alain Briens - 18/03/2016 - 12:26 - Signaler un abus A cloette

    Et les Karim, vous les surnommez comment ?

  • Par vangog - 18/03/2016 - 12:36 - Signaler un abus Et combien de "John", parmi les jihadistes?

    Rayski et Piketty soulèvent un problème intéressant, sans y répondre! De plus en plus, s'engagent des non-musulmans, mais de vrais-aigris dans le jihad, et il serait intéressant d'en connaître la proportion croissante...ceci corroborerait le "choc de civilisations" qu'évoquait Huntington, qui est moins une guerre de religion, qu'un choc d'histoire entre deux protagonistes mondiaux...

  • Par Borgowrio - 18/03/2016 - 12:37 - Signaler un abus Karl Piketty

    Incorrigibles médias , qui préfèrent Piketty à Jean Tirole , prix Nobel d'économie , dont les analyses sont diamétralement opposées à celles du conseillé de Hollande . Ma charge ne vaut pas pour monsieur Rayski , bien sûr , toujours passionnant

  • Par adroitetoutemaintenant - 18/03/2016 - 15:11 - Signaler un abus Mohamed dit momo

    Ca me rappelle un personnage de Gotlib : momo le morbac, morpion qui avait son pendant avec coco le corbac. Il faut bien dire que les attributs des momo et des morpions sont très proches. Ah, parasite quand tu nous tiens! Même profil, même traitement.

  • Par Anguerrand - 18/03/2016 - 18:45 - Signaler un abus Piketti l'économiste qui se trompe la moitié du temps

    Il reste néanmoins une idole etant de gauche, pour le journalistes. Àlors quand on a une chance sur 2 de réussir ou de se tromper, ce n'est vraiment pas la peine de faire des prévisions ! A t il prévu à quelle date les français de souche seront minoritaire dans leur pays comme les immigrés aux USA, où les immigrés seront majoritaire dans les 4 prochaines années. Mais en France il est interdit de faire des Stats ethnique, donc on verra bien 20 ou 30 ans?

  • Par cloette - 18/03/2016 - 19:57 - Signaler un abus Anguerrand

    Le profil de la population a changé , on ne sait pas si ces femmes voilées sont françaises ou non , sans doute que oui, donc il y a cette nouvelle composante, mais si on ne veut pas se retrouver en minorité et donner raison à ce que dit l'ouvrage "le grand remplacement" ( que je n'ai d'ailleurs pas lu ) il faut renvoyer les sans -papiers car ils seront inéluctablement régularisés, il faut stopper l'immigration , et cela n'est pas fait ni par la droite ni la gauche, donc oui, nous serons en minorité un jour et notre civilisation disparaitra c'est écrit !

  • Par Joly Maurice - 19/03/2016 - 10:20 - Signaler un abus Toutes les cultures ne se valent pas

    Il ne s'agit pas de racisme mais du rejet d'une culture qui transporte avec elle des éléments qui nous révulsent! Le droit des femmes est bafoué, voir les voiles et autres masques complets, les mariages parfois forcés "au bled" et pas ici, les excisions au "bled" les enterrements au bled et pas ici, la nourriture de chez nous et avec elle notre culture rejetée, les paraboles TV branchées sur les stations du bled, nos prénoms jamais donnés à leurs mômes, des quartiers ghettos ou on recrée "le bled" , on se fringue comme "au bled" etc... Bref au total, un repli sur sa culture importée, une intégration difficile voire nulle qui donne ensuite cours à de la victimisation.

  • Par Marie-E - 20/03/2016 - 16:25 - Signaler un abus ben moi je connais

    des personnes qui ont un prénom français (pour l'état civil) et un prénom juif (pour la synagogue) Marie peut être Esther, Jean Marc Ruben, Paul Mosché, Fabien Maïmon... par contre Gabriel, Eva, Raphaël et Samuel ont un seul prénom.... Car s'appeler Yaël, Ilan, Jacob ou Chochana est un peu plus compliqué à porter dans une école surtout publique.... Par contre les noms restent les noms...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€