Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ces facteurs explicatifs des inégalités salariales Hommes Femmes qu’il est absurde d’ignorer si on veut réellement traiter la question

Selon la fondation concorde, les inégalités hommes-femmes conduiraient à une "perte" de 62 milliards d'euros pour l'économie française. Au-delà de ce chiffre, il apparaîtrait, par exemple, que ces inégalités salariales entre hommes et femmes seraient de 26.3% chez les cadres.

Inégalités

Publié le

Toujours dans le domaine de la communication, le président de la République avait annoncé lors de la campagne présidentielle, sa volonté de procéder à des campagnes de testing pour inciter les entreprises à résorber d’elles-mêmes ces inégalités : l’idée est simple, on teste au hasard des entreprises pour voir si elles respectent ou non cette égalité salariale en comparant les fiches de poste et les fiches de paies. Si l’inégalité est avérée, l’entreprise est alors catégorisée comme telle. Un entrepreneur pourra alors être incité à faire le choix de l’égalité pour éviter d’être au cœur d’un bad buzz.

« Un bon arrangement vaut mieux qu’un mauvais procès » pourrait alors être le crédo d’une campagne d’égalisation des salaires.

L’autre levier, est celui de l’allongement et de la généralisation du congé paternité. Aujourd’hui ce dernier est considéré comme un frein à la progression de carrière et donc de salaire pour les femmes. Le fait de le généraliser et de le développer pour les hommes équilibrerait la tâche post natale et ainsi ne nuirait plus aux femmes, mais serait supportée par les deux parents.

La crise de 2008, avec son lot de chômage, de pression sur les salariés, a-t-elle eu des effets divergents sur les carrières des hommes et des femmes ? Quels ont été ces effets ?

Clélia Aucouturier et Erwann Tison : Avant la crise, l’écart entre de salaire était de 21%. Après la crise, entre 2008 et 2010, cet écart est tombé à 19% selon l’INSEE. La crise a principalement touché les métiers où le taux de féminisation était faible, elles ont donc été relativement épargnées. Néanmoins, depuis 2010, on assiste à une stagnation de cette diminution, voire à une augmentation de ces inégalités.

Contrairement à ce que l’on peut penser, on observe que les inégalités salariales entre les femmes et les hommes progressent. A titre d’exemple, le collectif « les glorieuses » appelle les femmes à cesser le travail ce mercredi 3 novembre à 11h44, à l’heure où elles ne sont plus payées par rapport à un homme (en glissement annuel). L’année dernière, cet appel avait lieux le 7 novembre. On assiste à un véritable recul. Selon le forum économique mondial, au rythme actuel, ces inégalités ne seront pas résorbées avant…2186. Une éternité. A moins que l’électrochoc collectif ait lieu.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Raymond75 - 02/11/2017 - 11:56 - Signaler un abus Moyennes trop globalisantes

    Quand on parle DES femmes en moyenne, on considère les femmes de 18 à 65 ans ; hors les femmes ne font des études réellement qualifiantes dans des métiers porteurs que depuis une trentaine d'années, il n'y a donc des femmes cadre que depuis une vingtaine d'années, et cadre de direction que depuis peu. Il faudrait faire de moyennes par tranches d'âge, plus représentatif du niveau de qualification. Pour les jeunes femmes de moins de trente ans, cet écart de salaire est plus faible, à condition qu'elles travaillent pendant la même durée que les hommes ; mais beaucoup de jeunes femmes choisissent le temps partiel pour être plus disponibles auprès de leurs enfants le mercredi.

  • Par Anouman - 02/11/2017 - 13:13 - Signaler un abus Compétence et travail égal

    Comment sait-on que la compétence et le travail sont égaux sans descendre dans le détail? Est-on certain que tous les hommes à compétence et travail égal ont le même salaire? Ces statistiques ne sont que du vent.

  • Par jurgio - 02/11/2017 - 18:20 - Signaler un abus On aime sonner le tocsin de l'inégalité.

    Mais où est le problème du moment que l'inégalité découle du caractère de la nature humaine ? Mais il y a une exploitation possible pour les envieux et les timorés.

  • Par vangog - 02/11/2017 - 22:05 - Signaler un abus Entre blancs et noirs aussi, il y a des différences de salaires

    Un bon égalitarisme à la soviétique résoudrait tout ça...

  • Par moneo - 06/11/2017 - 15:51 - Signaler un abus A part l'Administration...

    ou l'avancement se fait à l'ancienneté , si vous êtes patron et que vous avez 2 candidats potentiels (H/F) qui vous semble équivalents à priori allez vous mettre la question suivante sous le tapis ,elle a Trente ans et pas d 'enfant donc à priori dans les 5 ans qui viennent, elle va faire un enfant et mon entreprise que devient elle à ce moment là qui va l'a remplacer ? mauvaise question? ou question irrecevable pour cause égalitarisme forcené ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-François Amadieu

Jean-François Amadieu est sociologue, spécialiste des déterminants physiques de la sélection sociale. Directeur de l'Observatoire de la Discrimination, il est l'auteur de Le Poids des apparences. Beauté, amour et gloire (Odile Jacob, 2002), DRH le livre noir, (éditions du Seuil, janvier 2013) et Odile Jacob, La société du paraitre -les beaux, le jeunes et les autres (septembre 2016, Odile Jacob).

Voir la bio en entier

Erwann Tison

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€