Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ces 13 nouveaux cardinaux choisis par François pour peser sur l’élection du prochain Pape

Le pontife va nommer 13 nouveaux cardinaux électeurs en novembre qui pourraient éviter que l'Eglise ne retombe dans le conservatisme.

THE DAILY BEAST

Publié le - Mis à jour le 14 Octobre 2016
Ces 13 nouveaux cardinaux choisis par François pour peser sur l’élection du prochain Pape

Parmi les nouvelles éminences, cinq viennent incontestablement de pays en marge géographiquement, là où François croit que l'Eglise peut changer les choses en bien.

Copyright The Daily Beast - Barbie Latza Nadeau

ROME - François n'a jamais été du genre à mâcher ses mots, même quand il ne dit rien. Et il n'est certainement pas difficile de lire entre les lignes de son choix de nouveaux cardinaux, qui recevront leurs chapeaux rouges le mois prochain, pour voir qu'il agit pour s’assurer que son successeur pense comme lui.

Parmi les 17 nouveaux cardinaux qu'il a nommé dimanche, 13 ont moins de 80 ans, et donc le droit de voter dans tout conclave futur qui élira le successeur de François, ce qui ne sera pas facile.

Parmi les nouvelles éminences, cinq viennent incontestablement de pays en marge géographiquement, là où François croit que l'Eglise peut changer les choses en bien.

Ils sont originaires du Bangladesh, de la République centrafricaine, du Lesotho, de la Malaisie et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Tous sont des pays qui ont jamais eu un représentant élevé au rang de cardinal et dont l’expérience du catholicisme est très différente de la plupart des autres pays, ce qui va changer radicalement la démographie du prochain conclave. François a également choisi des hommes originaires de l'île Maurice, du Brésil et du Venezuela.

A 49 ans, le nouveau cardinal Dieudonné Nzapalainga de la République centrafricaine, sera le plus jeune votant du Collège des Cardinaux et, peut-être plus important encore, il est susceptible d'être à ce poste pendant très longtemps pour défendre un regard, qui jusque-là a souvent été mis en sourdine, sur les défis de l’Afrique.

Seuls trois des nouveaux cardinaux sont européens. L'un d’entre eux est Mario Zenari, un Italien qui a été nonce apostolique en Syrie depuis 1980. En apprenant la nouvelle, Zenari a déclaré que choisir le nonce de Syrie pour le nommer cardinal est un signal aux parties belligérantes : "C’est presque un avertissement".

Un autre européen important sur la liste est l'Espagnol Carlos Osoro Sierra, l'archevêque de Madrid, que beaucoup appellent "le François espagnol" parce son style pastoral est semblable à celui de François, et  parce qu’il est sûr d’être sur les listes des "papabili" qui peuvent prétendre remplacer François s’il devait démissionner ou mourir.

Le troisième européen, c'est Josef De Kesel, l'archevêque de Bruxelles, qui a participé à la dissimulation des scandales sexuels provoqués par des prêtres mais qui, néanmoins, a l'oreille du pape actuel sur les grands problèmes qui agitent l'Eglise catholique européenne.

Il y a aussi trois cardinaux américains remarquables, les premiers américains nommés par François. Mais plus important, peut-être, que de regarder ceux qui ont été choisis, c’est de noter ceux qui ne l’ont pas été. François n’a pas nommé l’archevêque Charles Chaput de Philadelphie, qui a fait de gros titres récemment dans les médias avec ses conseils aux catholiques divorcés et remariés leur disant de ne pas avoir des relations sexuelles. Chaput a également été sur le devant de la scène lorsque l'année dernière il a présenté à François, le clerc d’un comté du Kentucky, Kim Davis, qui avait refusé de délivrer des licences de mariage aux couples de même sexe.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par patrice Binet-Decamps - 13/10/2016 - 11:31 - Signaler un abus Merci

    ... d'avoir mentionne notre Cardinal Mauricien dont nous sommes fiers : Monseigneur Maurice PIAT

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Barbie Latza Nadeau

Barbie Latza Nadeau, est chef du bureau de Rome pour The Daily Beast.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€