Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Des centaines de chrétiens enlevés par l’Etat islamique : les ressorts d’une curieuse indifférence

Face au silence médiatique et politique, Jean d'Ormesson a pris la parole pour avertir des atrocités commises par l'Etat islamique contre les populations chrétiennes. Pourtant rien n'y fait, c'est comme crier dans le désert.

Relents antichrétiens

Publié le

Comment le christianisme est-il considéré aujourd’hui au sein de la société ?

Bertrand Vergely : Il faut comprendre le climat mental dans lequel nous évoluons depuis des dizaines d’années. Quand j’interroge mes élèves au sujet de la religion, tous me répondent que celle-ci est le mal sur la terre, toutes les guerres étant de leur faute. Quand j’écoute le monde autour de moi, quand il est question du christianisme, la réaction est immédiate. Le christianisme et en général le judéo-christianisme = culpabilité. Résultat, dans l’esprit des gens comme de la majorité des journalistes, christianisme = mal = culpabilité.

Et par extension, christianisme = fascisme. D’où, cette conclusion inconsciente : le christianisme étant fasciste on ne parle pas de ce qui arrive aux chrétiens, parler d’eux revenant à défendre le fascisme. Des musulmans se feraient massacrer par des chrétiens ?  Croyez-moi on en parlerait. Des chrétiens se font massacrer par des musulmans ? On n’en parle pas. Et, quand on en parle, c’est comme lors des attentas contre Charlie hebdo, pour expliquer que le terrorisme n’a rien à voir avec l’Islam.  Nous vivons une propagande antichrétienne, le but de notre société étant d’éradiquer son passé chrétien. Quand on veut mentalement liquider le christianisme il est fatal que pratiquement on ait du mal à parler des chrétiens que l’on liquide, le désir de liquider mentalement le christianisme étant plus fort que les chrétiens qu’on liquide pratiquement..

Nos réticences à en parler peuvent-elles s’expliquer par une volonté de ne pas alimenter l’idée d’une guerre de religions ?

Bertrand Vergely : Je ne vois pas en quoi dire que des chrétiens se font massacrer fait le jeu de la guerre des religions. Mais, vous avez raison, dans le climat antichrétien actuel, dire que des chrétiens se font massacrer en Syrie et en Lybie apparaît à toute une partie de l’opinion très antichrétienne comme de la propagande chrétienne. C’est dire ce que l’antichristianisme a réussi à faire. Il est parvenu à nous rendre méchant voire monstrueux. La haine du christianisme est telle que parler d’un chrétien que l’on tue est perçu comme une atteinte à la laïcité. Non seulement être chrétien en France consiste à se taire, mais en plus à devoir se taire quand on tue des chrétiens. Michel Onfray dans son Traité  d’athéologie appelait de ses vœux un nettoyage urgent de nos inconscients trop imprégnés, selon lui,  par les miasmes du christianisme.  Constatons-le : c’est fait. Notre inconscient n’est plus chrétien mais antichrétien.

Quelle serait la réponse la plus efficace pour venir en aide aux chrétiens d’Orient ? À quoi une indignation sérieuse et générale pourrait-elle aboutir ?

Bertrand Vergely : Les chrétiens que l’on massacre en Orient sont le reflet du christianisme que nous avons massacré en nous et chez nous. Si l’on veut les  aider, il faut arrêter de tuer le christianisme comme nous sommes en train de le faire. Comme nous ne respectons plus celui-ci, il est normal qu’ailleurs on ne le respecte pas. Il n’y a pas que Daech qui égorge des chrétiens. Nous qui jouons aux démocrates branchés en crachant  sur toutes les religions à commencer par la nôtre au nom de la liberté de l’esprit, nous sommes aussi des égorgeurs. Les chrétiens d’Orient qui se font massacrer aujourd’hui dans l’indifférence générale n’ont pas besoin de notre pitié. Ils ont besoin de notre foi, cette foi que nous n’avons plus et qui pourtant sauve tout. Le jour où on arrêtera de tuer le christianisme en Occident, il y aura moins de chrétiens que l’on égorge en Orient.

Propos recueillis par Gilles Boutin*

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 27/02/2015 - 08:41 - Signaler un abus Le parti musulman vient d'être créé, l'avancée...

    de moins en moins masquée de l'islam en Europe se confirme chaque jour un peu plus. Personne ne nous a dit qui a donné l'autorisation de ce parti qui va rebattre les cartes du jeux politique, peur être trop dur à assumer. Les médias ont également " oublié" de nous informer de sa creation. Quand on voit ce qui se passe avec l'avancée de Daech, mieux vaut se convertir à l'islam de suite et apprendre par cœur les versets du Coran ( seul façon de s'en sortir devant ces malades). Vous pensez que j'exagère? Et bien ce parti peut faire 10/15% des voix et donc être maître du jeu pour constituer une majorité aucun des partis actuels ne peut avoir une majorité à l'Assemblee seul. Ce jour la il faudra bien que les 3 partis s'unissent contre ce cancer.

  • Par pale rider - 27/02/2015 - 09:05 - Signaler un abus "Les Chrétiens ... . Ils ont besoin de notre foi"

    Oui tout à fait , et nous aussi , nous en avons besoin. "Si vous ne tenez pas à moi, vous ne tiendrez pas", Isai, encore et toujours . Donc tenons bon , et la vague Daesh passera , comme toutes les autres . Je ne dis pas que l'exercice sera facile ... alors il faut tenir bon

  • Par Benvoyons - 27/02/2015 - 09:39 - Signaler un abus Enfin un bon article sur le sujet: Mais pour les Français

    par exemple et bien c'est Coluche et les enfoirés qui ont créé l'aide aux pauvres. Si Si, c'est Coluche et les enfoirés! Bien évidemment c'est bien ce qu'il a fait mais dans l'histoire de France et même au Moyen Age et bien cela existait dans toutes les villes et villages de France par l’Église Catholique. Les Hospices, les Hotels- Dieu organisaient pour tout le monde l'aide nécessaire.( http://www.universalis.fr/encyclopedie/hospice/)C'est le monde et la philosophie Chrétienne qui ont façonné cette esprit d'entraide en France pas la République. Dans les corporations de métier ils y avaient de l'entraide ( la famille de celui qui était malade, accidenté, était pris en charge. Bien évidemment l’École de la République et les Historiens de l'après Révolution ont raconté l'inverse et même déversé des tombereaux de connerie. La République de nos jour le raconte encore pour mieux démontrer que la République fait tout pour le peuple! Ben voyons! Les Catholiques de France et du Monde n'ont pas attendu la République pour faire ce qu'ils devaient faire pour les autres. C'est clair qu'ils ne font pas du médiatique sur le sujet et non pas des artistes pour faire valoir.

  • Par ISABLEUE - 27/02/2015 - 09:47 - Signaler un abus Bien sur que nous y pensons !!

    Il n'y que les Kurdes pour l'instant qui se battent pour ces minorités du Moyen Orient... Toute cette culture, que ces musulmans veulent anéantir... En plus, les chrétiens, les yadidis, sont des boucliers humains.. QUe faire ?? Bombarder ?

  • Par assougoudrel - 27/02/2015 - 10:15 - Signaler un abus Avertissement d'un chef religieux en 2012

    https://www.youtube.com/embed/Mda4h1YGMM0. Attendre quelques secondes, car son discours est en français.

  • Par winnie - 27/02/2015 - 11:38 - Signaler un abus nos "elites"

    Sont tellement marxisees et dépendantes des infuences juives et maintenant musulmanes qu' ils ne feront rien pour aider les chretiens. Ils ont tellement cracher et moquer sur le christianisme qu'ils sont empetrer dans leur dogme.

  • Par Henrik Jah - 27/02/2015 - 13:04 - Signaler un abus Hypothèse

    La quasi-totalité de nos immigrés n'étant pas chrétiens, nos dirigeants n'ont jamais eu le courage de défendre la chrétienté car cela pourrait froisser ces immigrés qui n'oublions pas sont des futurs électeurs vu qu'ils finissent tous naturalisés. Les politiciens sont des commerciaux du marché électoral, ils veulent capter un maximum de parts de marché. Or le marché des électeurs, il est de moins en moins représenté par les français (de souche ou pas d'ailleurs) de tradition judeo-chrétienne car ils sont remplacés par une immigration massive de musulmans. Les élites bien-pensantes des beaux quartiers se croient à l'abri car nos immigrés ont les placent loin des yeux dans des banlieues pourries mais quand vu leur masse on les installera dans l'immeuble d'à côté, là ils changeront peut-être d'avis.

  • Par Olivier62 - 27/02/2015 - 13:47 - Signaler un abus Complicité de l'oligarchie

    "Quand on veut mentalement liquider le christianisme il est fatal que pratiquement on ait du mal à parler des chrétiens que l’on liquide" Tout cela est logique. La complaisance absolue envers l'Islam et les musulmans est en réalité une complicité larvée de la part de l'oligarchie au pouvoir. L'objectif de celle-ci est la destruction à terme des nations européennes et chrétiennes, objectif que l'immigration de masse d'africains et de musulmans est chargée de réaliser. Pourquoi nos politiciens et nos journalistes s'indigneraient-ils de ce qu'il organisent -de façon plus lente et insidieuse- en occident ?

  • Par cloette - 27/02/2015 - 14:07 - Signaler un abus C'est prémédité

    L'oligarchie est bien contente que l'EI fasse le boulot pour elle , elle ne risque pas de condamner ni compatir, il est évident que son but est l'éradication du Christianisme , il ne faut pas se faire d'illusion, il y a différentes méthodes, le sale boulot est fait actuellement par qui on sait, mais ça ne suffira pas . Pourquoi? Parce que les Chrétiens sont gênants bien sûr !

  • Par Gré - 27/02/2015 - 15:34 - Signaler un abus La faute à l'Eglise elle-même

    Pour des centaines de chrétiens massacrés par ces mêmes fanatiques islamistes, il n’y aura jamais personne dans la rue. ----------------------------- S'il n'y a personne dans les rues, c'est parce qu'à chaque fois que des Chrétiens se font tuer, assassiner, égorger, il y a des prêtres qui vont dans les mosquées pour assurer les musulmans de leur sympathie face à l'amalgame. Et qui dévoient la parole du Christ : quand on te frappe sur la joue droite, tends la gauche. ----------------- oui, quand on TE frappe. Mais quand on frappe mon frère, dois-je lui demander de tendre la gauche ? Et pourtant, l'Eglise en est là. Alors, vous vous étonnez que rien ne bouge ?

  • Par assougoudrel - 27/02/2015 - 15:37 - Signaler un abus Je me demande si

    nos dirigeants n'ont pas honte de mettre les pieds dans une église, lors d'enterrement, de mariage ou de baptême, en chantant "Seigneur prend pitié". Je crois qu'il seraient plus à leur aise dans les lieux de culte avec leurs chouchous, les fesses en l'air, diffusant des gaz nocifs "merguezés". Ces politiciens n'aiment pas la France, ni les français (de souche, ainsi que les intégrés), ni la religion chrétienne et ont complètement oublié ceux qui ont donné leur vie pour qu'on ait la liberté. Je les mets dans le même sac que les indésirables qui détestent le pays, mais qui ont besoin de s'engraisser. Le chinois dit que dans un plat, chaque grain de riz a demandé un effort. Ceux qui travaillent sont déconsidérés, alors que d'autres qui ne savent même pas ce que signifie ce verbe. Ce sont des tiques accrochées au cul de la vache France.

  • Par Anguerrand - 27/02/2015 - 16:16 - Signaler un abus Et si la France n'accueillait QUE les chrétiens d'orient

    au lieu de défendre et accueillir systématiquement les islamiques? Ces chrétiens j'en suis certain ne poseraient aucun problème avec notre civilisation et nos Valeurs. Ils seraient reconnaissants contrairement à d'autres! De plus la France ferait preuve d'humanité au lieu de laisser ces familles se faire assassiner. Au lieu de ça on fait tout pour l'accueil des musulmans dont certains sont des terroristes en herbes ou des terroristes qui se confondent dans la masse de sans papiers.

  • Par toupoilu - 27/02/2015 - 18:19 - Signaler un abus Ouvrons leur grandes les portes.

    Ils feront de très bons français. Il y a deux moyens de réduire l'influence démographique d'une population problématique. En réduisant son nombre, et il faut le faire, mais aussi en augmentant le nombre de ceux qui ne se solidariseront pas avec elle.

  • Par assougoudrel - 27/02/2015 - 18:57 - Signaler un abus @ Anguerrand et toupoilu

    C'est une excellente idée, à condition que nos dirigeants actuels se désolidarisent avec leur électorat. Qu'attend le Vatican pour rassembler ses fidèles et faire pression sur nos dirigeants européens? Ce silence est assourdissant.

  • Par jurgio - 27/02/2015 - 19:04 - Signaler un abus Rien ne se fera

    La traditionnelle logique de gauche est d'évacuer peu à peu le christianisme du pays (commencé en 1790) puis de l'Europe (c'est déjà commencé avec la CE). les escobars sont près de gagner. Je ne crois pas que des manifestations ou des processions soient efficaces. D'ailleurs ne seraient-elles pas tout de suite interdites ? bien entendu sous le prétexte d'ordre public ! Pourquoi l'Islam a-t-il autant de faveurs ? Nos politiques sont des lâches, car ils pensent que leur sureté est sans doute en jeu. On a même comptabilisé, après les récents assassinats, une augmentation de conversion au mahométisme ! Une raison est fortement soupçonnée : certains ont peur d'être pris au hasard en otage puis égorgés ! Mais cette remarque était inutile : si l'Islam s'est imposé à un aussi grand nombre, chacun le sait : c'est par la terreur. Amour et paix à tous ceux qui se sont invités sur notre sol.

  • Par tchoupette - 27/02/2015 - 22:20 - Signaler un abus Être chrétien, c'est être ringard...

    Aujourd'hui, malheureusement, l'Église est considérée comme une institution totalement ringarde à cause, notamment, de ces prises de position contre la contraception, contre l'avortement, contre le mariage gai etc... Les musulmans ont les mêmes réticences face aux évolutions de la sexualité mais ne le disent pas , en dehors de leurs mosquées. C'est plus hypocrite et donc, plus politiquement correct. Être chrétien, c'est être considéré comme réac, vieux-jeu, arriéré. Entre musulman, c'est être moderne ! Ce qui est un comble !!!! Les français confondent allègrement nouveauté et modernité, histoire et arriération .... Comment a-t-on pu tomber si bas ?

  • Par Anouman - 27/02/2015 - 22:50 - Signaler un abus Chrétien d'Orient

    En fait les membres de l'état islamique détestent tout ce qui n'est pas l'état islamique et sa doctrine. Qu'ils massacrent des chrétiens , des chiites, des juifs ou des athées cela revient strictement au même. La seule question est de savoir si les réactions à ce phénomène seront adaptées ou pas. Et je crains qu'elles ne le soient pas à entendre les discours lénifiant qu'on entend en France.

  • Par Deudeuche - 28/02/2015 - 09:01 - Signaler un abus @Anouman

    La première communauté persécutée au monde est celle des chrétiens, très loin devant les athées, chiites, boudhistes, juifs etc...C'est Amnesty qui le dit et ils ne sont pas vraiment un repère de "born again" ou de groupies de curés ou de pasteurs. Les réactions de nos dirigeants sont adaptées car pour la classe dirigeante, le christianisme, c'est mal, très mal, pas progressiste sociétalement parlant, (le message du Christ, pas l'éternelle rengaine sur les si décevants chrétiens qui justifie qu'on les massacre), alors si les fanatiques d'allah peuvent faire le sale travail, pourquoi pas, C'est pourquoi il ne reste plus aux chrétiens qu'à témoigner (martyrios en grec), comme dans les arènes romaines du 3ème siècle. Pour info ils prient même pour leurs bourreaux pour que leur conscience soit touchée.

  • Par jurgio - 28/02/2015 - 13:27 - Signaler un abus La forte question sur le christianisme

    Pour l'Islam, le christianisme est « l'autre » religion à vocation universelle donc la plus dangereuse contre l'accomplissement de sa « soumission » complète de la planète. Le christianisme, a fortiori le catholicisme, est une religion très exigeante et, par conséquent, considérée comme trop contraignante dans une « société de loisirs ». Le but de sa morale est de s'élever au-dessus de la condition humaine, et on comprend que l'Église tienne absolument sa ligne et ne veut pas se donner la vocation, pour le seul but de faire plaisir, d'accompagner les évolutions contingentes de la société.

  • Par Anguerrand - 28/02/2015 - 16:53 - Signaler un abus A jurgio

    Islam en arabe signifie soumission, soumission à Dieu et au Coran, c.-à-d. la Charia. L'église catholique contrairement aux 2 autres évolue meme doucement, ne menace personne en cas de non soumission et va meme jusqu'à demander la tolérance avec l'islam ou le judaïsme. Le contraire est il vrai? De plus est il envisageable un pape qui prônerait la liberté de sexe, le vol , le viol? Le dogme est bien présent et il est tout de même difficile de faire évoluer ce dogme par définition intangible. Seul le pape François et avant lui JP II et Benoit XIII pnt fait avancer l'Eglise. Qui fait évoluer les autres religions qui soit dit en passant se haïssent car très proches ( cacher ou hallal qu'elle difference? ) ?

  • Par ELLENEUQ - 01/03/2015 - 08:55 - Signaler un abus Bien sûr !

    Les occidentaux sont déjà dhimmisés avec un Hollande qui par lâcheté n'ose pas nommer les ennemis de la France à savoir les musulmans de l'extérieur et surtout de l'intérieur, un Obama qui a fait allégeance immédiatement à l'islam dès le début avec son honteux discours en Egypte, les autres européens tétanisés par les assassins musulmans qu'ils importent et hébergent en masse et prélèvent les impôts d'une autre façon en rackettant les services sociaux sans aucune vergogne. C'est exactement le déroulement de la fin de l'empire romain qui a crevé de l'intérieur et cédé la souveraineté aux barbares !

  • Par ELLENEUQ - 01/03/2015 - 08:59 - Signaler un abus Et si on s'y mettait aussi !

    La secte dangereuse des allahiques français devraient être aussi persécutés. Profs, gauchistes, francs macs et autres tenants du laïcisme, doctrine mortelle et liberticide s'il en est ! Ce sont eux les premiers persécuteurs des chrétiens et les meilleurs alliés des persécuteurs musulmans, leurs "frères" !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Sébastien de Courtois

Sébastien de Courtois est journaliste spécialisé dans les minorités chrétiennes d'Orient. Il est également producteur et animateur de l'émission dominicale Chrétiens d'Orient chez France Culture. Il est l'auteur de "Le nouveau défi des chrétiens d'Orient : d'Istanbul à Bagdad" aux Editions JC Lattes. Son prochain livre s'intitule Sur les fleuves de Babylone, nous pleurions. Le crépuscule des chrétiens d'Orient, Stock (7 avril 2015).

Voir la bio en entier

Bertrand Vergely

Bertrand Vergely est philosophe et théologien.

Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€