Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 18 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cédric Herrou, héros ou idiot utile des mafias migratoires?

Cédric Herrou est la vedette médiatique du moment. Cet agriculteur de la frontière franco-italienne accorde une aide active aux migrants qui entrent illégalement sur le territoire. Si la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence a maintenu sa condamnation à de la prison avec sursis, il bénéficie d'une popularité... tout à fait éclairante sur la capacité des mafias migratoires à utiliser la mauvaise conscience occidentale à leur profit.

Mafia

Publié le - Mis à jour le 10 Août 2017
Cédric Herrou, héros ou idiot utile des mafias migratoires?

L'impressionnant silence des médias français sur les relations malsaines entre les ONG qui "secourent" les migrants au large de la Libye empêche évidemment de comprendre le fin mot de l'histoire.

Officiellement, le récit qui est servi de ce côté-ci de la frontière est tout empreint d'émotions: de gentils migrants victimes du réchauffement climatique, du capitalisme, de la méchanceté de l'homme blanc, fuient leur pays et cherchent refuge chez d'horribles riches (devenus riches par l'exploitation de l'homme par l'homme, et spécialement du noir par le blanc) qui les maltraitent. Heureusement, quelques héros des temps modernes s'insurgent contre ce mauvais traitement. Après avoir combattu la démagogie du Front National, ces résistants éclairés sauvent l'honneur de l'Occident en aidant ces victimes d'un néo-colonialisme moderne qui ne dit pas son nom.

Cédric Herrou, ou le triomphe du bon sentiment

Cédric Herrou fait partie, bien entendu, de cette espèce-là. Son geste rachète les péchés, la culpabilité de l'Occident, et procède de ce bon sentiment qui devrait être notre guide en matière politique. Car c'est bien le projet qui nous est proposé par les médias bobos, dont les radios de service public, où Cédric Herrou bénéficie d'une exposition et d'une audience complaisante et, bien entendu, sans jamais de rappel sur l'activité mafieuse qui s'engraisse sur le dos des migrants. L'invitation est simple: abandonnez la rationalité et laissez-vous guider par vos émotions.

Tous ceux qui ont bavé, depuis de nombreuses années, sur ces horribles manipulateurs des esprits appelés populistes s'en donnent aujourd'hui à coeur joie pour nous sommer de ne plus penser mais de nous laisser submerger par des effusions philanthropiques. Il faudrait ne plus construire de politique collective et simplement accueillir ces pauvres hères qui déambulent sur le continent à la recherche d'on ne sait quoi.

Comme c'est beau! et que n'a-t-on envie nous aussi de prendre cette posture généreuse: aimons l'humanité, accueillons-les, et tout ira bien.

Les bons sentiments et leur incohérence raciste

Bien entendu, ces bons sentiments, impérieux, péremptoires, qui ne laissent aucune place ou presque à la divergence d'opinion (comme on va le voir), ne s'embarrassent ni d'honnêteté intellectuelle ni de cohérence. Par exemple, on trouve au mois de mars, ces phrases sur la page Facebook de Cédric Herrou:

Réveillé par un gosse de 6 ans et sa mere, tous deux arrivants à pieds, de nuit sous la pluie depuis l’Italie. Une part de peine de les voir une part de réconfort de les savoir à l’abri et une par d’ironie ; ces deux ont réussis a ridiculiser l'armée, la Paf, la gendarmerie et cet état d'urgence, ils ont passé la frontière à la barbe de ses hommes emplis de testostérone armés de Famas, lunette à visée nocturne, une seule pensée me vient « Pauvre cons»

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pasdesp - 09/08/2017 - 11:14 - Signaler un abus Idiot et meprisant comme tous les bobos

    Bravo M Veraghe

  • Par Stargate53 - 09/08/2017 - 11:20 - Signaler un abus Bel article

    Merci de cet éclairage

  • Par vangog - 09/08/2017 - 12:49 - Signaler un abus Cedric Herrou et ses copains représentent 2 à 3% des Français...

    c'est à dire, grosso modo, la représentation des communistes-écolos extrémistes dans les Alpes-maritimes, soit quasiment rien! mais les journaux locaux sont dominés par Nice-matin (Nicole Cota et Claude Weil) qui diffuse la pensée unique mondialisante et boboisante du système Soros-Golmann-Sachs (Rayski, ne lisez-pas car ça va faire trop pour vous...). Cette complicité entre pense unique mondilisante et les fascistes rouges, type Cédric Herrou, fait la force de cette toute petite minorité activiste, qui viole la loi allègrement, sous l'oeil "bienveillant" des bobos type Claude Weil...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 09/08/2017 - 13:01 - Signaler un abus Le problème, c'est surtout

    Le problème, c'est surtout que tous les médias leur donnent la parole alors que ces gens ne sont rien et ne représentent rien. Mais ils font vendre du papier, comme Mélanchouille, et ses incontinents que l'on retrouve en permanence sur les médias.... Pourtant ils ne servent à rien !

  • Par adroitetoutemaintenant - 09/08/2017 - 13:29 - Signaler un abus L'homme est un miracle permanent !

    Il arrive à faire parler les étrons !

  • Par Yves3531 - 09/08/2017 - 15:23 - Signaler un abus Les associations ou ligues ...

    de défense de ceci ou cela, ou de lutte contre cela ou ceci, derrière des buts et des statuts très respectables ont besoin de la misère contre laquelle ils luttent ou prétendent lutter pour continuer à justifier leurs subventions, appels à dons couvrant leurs "frais de fonctionnement" et la pérennité dans le temps de leur activité. Le vice du systeme réside dans ce besoin de pérennité jusqu'à la perversion et au besoin inavouable d'expansion de la misère qu'ils ont censé contribuer à soigner et éradiquer. Au final beaucoup deviennent nuisibles et mafieux en devenant complices des mafias de passeurs...

  • Par pb15 - 09/08/2017 - 16:30 - Signaler un abus vrai !

    tout à fait d'accord avec yves3531 ! cela s'applique surtout aux Restos, et aussi à un degré moindre au secours catho, au secours populaire...

  • Par Idea - 09/08/2017 - 17:55 - Signaler un abus Merci...

    pour cet article lumineux !

  • Par Yves3531 - 10/08/2017 - 11:47 - Signaler un abus Ce type à une vrai tête à claques...

    et mérite en sus bien plus que des coups de pieds au cul.

  • Par jc0206 - 10/08/2017 - 11:58 - Signaler un abus Idiot inutile

    Ce soi-disant agriculteur (qui ne cultive plus rien depuis longtemps) de la vallée de la Roya nourri aux subventions européennes et qui ouvre sa porte à des migrants qui comptent bénéficier de la même générosité des allocations.

  • Par tananarive - 10/08/2017 - 12:05 - Signaler un abus Est il Français.

    Non il est mondialiste, et je suppose qu'il ne paye aucun impôts et touche le RSA. Ces gens devraient aller dans les pays pauvres pour aider les habitants à vivre au lieu de rester dans leur confort aux frais des autres. Il se prend pour le che guevara mais on oublie qu'il a fondé les premiers camps de concentration à Cuba, un bon marxiste.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 10/08/2017 - 23:00 - Signaler un abus En tous cas il n'a pas l'étoffe d'un héros.!

    C'est plutôt le genre de lâche comme malheureusement il en existe beaucoup, toujours prêt à se soumettre à l'envahisseur.. Ces gens là sont même incapables de protéger leur famille ils choisiront toujours la soumission

  • Par Michèle Plahiers - 11/08/2017 - 14:48 - Signaler un abus Cédric

    erre où,....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€