Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"La cave" : thriller très prenant, frissons garantis

Atlanti-culture

Publié le
"La cave" : thriller très prenant, frissons garantis
ROMAN ADOS
 

LA CAVE

de Natasha Preston

Ed. Hachette

RECOMMANDATION : BON

THEME

Summer, une adolescente anglaise, est persuadée que sa ville est la plus ennuyeuse du monde. Il ne se passe jamais rien d’intéressant. Elle mène sa petite vie tranquille jusqu’au soir où une de ses amies disparaît lors d’une fête. Partant à sa recherche, Summer traverse le parc du centre-ville, mais ne reviendra jamais. Kidnappée par un inconnu, elle est enfermée dans une cave en compagnie de trois autres filles, toutes avec un prénom de fleur. Son kidnappeur tient d’ailleurs absolument à l’appeler Lilas et à ce qu’elle devienne aussi docile que les autres prisonnières.

Mais Summer est loin d’être conciliante et se jure de tout faire pour quitter ce piège. Elle doit retrouver sa famille, ses amis, son copain. Et ce n’est pas un fou dangereux qui l’en empêchera !

POINTS FORTS

Récit à plusieurs voix, on passe de la victime au criminel en passant par les proches de la disparue. Ce qui offre à la lecture plusieurs versions de la même histoire. Le lecteur sait ainsi ce que tous vivent et pensent en même temps et la douleur que ressent la jeune fille est accentuée par celle de sa famille. On la sent aimée et l’on partage cet amour.

Le récit va crescendo, le rythme s’accélère dans les derniers chapitres, la tension ne cesse de monter. C’est un thriller très prenant.

POINTS FAIBLES

A cause de son enfermement, la vie quotidienne de Summer est répétitive et cela ajoute quelques longueurs à l’histoire. D’autant que certains passages sont alourdis par le récit du criminel qui relate les mêmes épisodes.

La fin est un peu courte et paraît arriver trop vite. On a un sentiment de manque lorsque l’on referme le livre, un ou deux chapitres supplémentaires n’auraient pas été de trop.

EN DEUX MOTS

Thriller psychologique à plusieurs voix, La Cave fonctionne dès les premières pages. On frissonne et on est emporté par le compte à rebours macabre.

UN EXTRAIT

Ou plutôt deux:

- « Notre ville était sans doute – non, sûrement – l’endroit le plus ennuyeux de la terre. Il ne se passait jamais rien d’intéressant. »

- « L’angoisse me rongeait, il fallait que je mette un terme à ses soupçons. Il ne pouvait pas savoir. »

L’AUTEUR

Née le 5 janvier 1988, Natasha Preston est devenu écrivain par accident. Cherchant de nouvelles applications, elle est tombée par hasard sur le site d’écriture Wattpad, très apprécié par les écrivains amateurs, où elle a commencé à lire des histoires avant de se mettre elle-même à en écrire. Le succès est au rendez-vous puisque son roman Silence est repéré par un éditeur.The Cellar est publié en Angleterre en 2014 et traduit en 2017 en France par les éditions Hachette. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Olivia Tripault pour Culture-Tops

Olivia Tripault est chroniqueuse pour Culture-Tops. 

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€