Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Catastrophisme climatique : petites vérités scientifiques rassérénantes si vous ne dormez plus depuis le rapport du GIEC

En ce début de mois d’octobre 2018, cela fait maintenant plus de 30 ans que les rapports du GIEC (ce fameux Groupe d’Experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, fondé en 1988) se succèdent et se ressemblent

Hystérie

Publié le
Catastrophisme climatique : petites vérités scientifiques rassérénantes si vous ne dormez plus depuis le rapport du GIEC

 Crédit Reuters

Si les premières parutions n’ont eu qu’une médiatisation feutrée, la récupération politique que ces rapports autorisaient a ensuite largement permis d’en catastrophiser progressivement le discours pour aboutir à l’actuelle tempête médiatique que chaque nouvelle édition entraîne immanquablement.

Cette année ne déroge pas à la règle : dans un véritable ouragan d’articles, de notules et de petites vidéos acidulées, ce dernier rapport a été amplement repris par une presse toute acquise aux thèses du GIEC, avec cette impartialité, cette pondération et la nécessaire distance qui caractérisent son extraordinaire qualité de travail jusqu’à présent (sur ce sujet et tant d’autres).

Que voulez-vous : l’heure est gravissime, bien plus qu’hier et bien sûr bien moins que demain.

Tout le monde sait que la Terre, dont la température idéale est évidemment celle qu’on lui connaît actuellement ou à peu près, a une fâcheuse tendance à se réchauffer, que ce n’est absolument pas désirable en aucune façon, et tout le monde sait aussi que c’est la faute de l’Homme (de préférence occidental, blanc et mâle). Dès lors, dans une vague de concrétisation pragmatique terriblement palpable, il est impératif et obligatoire de manœuvrer pour redresser la barre, changer de direction, faire des efforts et agir pour le climat grâce à une prise de conscience forte, des taxations musclées, des interdictions nombreuses et de spectre large, des mouvements de bras et des bougies parfumées.

On y adjoindra des éoliennes de faible impact écologique et de rendement dodu, des panneaux photovoltaïques bons pour l’environnement qui produisent une électricité abondante au moment où on en a le plus besoin et des milliers (milliards ?) de vélos aux couleurs chatoyantes qui pousseront naturellement les uns et les autres à pédaler plutôt que cramer bêtement du pétrole pour se déplacer.

Malheureusement, malgré ces évidences, malgré l’incessant rappel de la réalité pure, dure, palpable, malgré tous les notules, les articulets, les pamphlets et autres déclarations enflammées des journalistes, des politiciens, des philosophes-sociologues-artistes et autres célébrités, des oppositions existent : des gens, méchants sceptiques, continuent malgré tout de nier.

Ces individus honteux, ces « connards » comme disait jadis Nathalie Kosciusko-Morizet, n’hésitent pas à nier tout, n’importe quoi, avec méchanceté et obstination et vont jusqu’à récolter des faits pour alimenter leurs dénégations.

Pourtant, tout le monde sait que les ours polaires sont en danger extrême, eux qui sont passés d’une grosse population de 5.000 individus en 1950 à une petite poignée de 20.000 ours en 2012 (et le comptage en cours actuellement pourrait aboutir à une dégringolade catastrophiqueautour de 27.000 à 32.000 ours polaires).

Pourtant, tout le monde sait que la Terre perd chaque jour des milliards d’hectares de forêts et que non, non, elle ne verdit pas voyons enfin.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Podoclaste - 11/10/2018 - 13:29 - Signaler un abus Tendance

    Par un genre de symétrie, si nos élites lisent les rapports du GIEC alors qu'ils sont remplis d'approximations, elles persistent à mettre à la corbeille ceux de la Cour des comptes, qui nous permettraient pourtant de gaspiller moins d'argent public. Une tendance semble se dessiner sur Atlantico : la lecture critique des chiffres : environnement, criminalité, accidents de la route (va-t-on évaluer le passage à 80 km/h ?). Bravo.

  • Par adroitetoutemaintenant - 11/10/2018 - 13:31 - Signaler un abus Comparaison évaporation - CO2

    La vapeur d'eau produite par évaporation a un effet de serre 25 milliards de fois celui de toute la production industrielle de CO2. Alors moi, le CO2 je m'en fous. Et vous ?

  • Par vangog - 11/10/2018 - 13:40 - Signaler un abus Autre fake-News de l’Agence-Fake-Presse: les glaciers!

    Contrairement aux prévisions du GIEC, et lorsqu’on analyse scientifiquement les évolutions des glaciers sur la durée, et bien on s’apercoit que ...ça va ça vient au fil du temps! Il est donc très facile pour des manipulateurs impénitents (malgré les faits) de se polariser sur des périodes courtes et d’occulter les constatations inverses- pour en conclure que les Alpes vont perdre leurs glaciers et la fin des marmottes, subconsequemment...

  • Par Nin@ - 11/10/2018 - 16:11 - Signaler un abus Chouette !

    Moi qui ne dormait plus. Voyant le lac près duquel je vis se vider et les montagnes s’effondrer, bécasse que je suis... je m'inquiétais ! Merci à tous. Ce soir pour fêter ça, je brûle des pneus dans le jardin et j'invite les voisins. A 1000 mètre d'altitude, le 11 octobre, il fait encore 22° à 18h pour les apéros c'est génial.

  • Par Anouman - 11/10/2018 - 17:35 - Signaler un abus Banquise

    Je ne savais pas que les ours blancs étaient devenus si nombreux. Voilà donc ce qui explique la fonte de la banquise, la chaleur corporelle des ours. J'avais entendu dire qu'ils avaient moins à manger, mais ça ne semble pas être le cas.

  • Par vangog - 11/10/2018 - 22:19 - Signaler un abus @Nin@ Les montagnes auprès desquelles vous vivez s’effondrent?

    Vous vivez auprès d’un volcan?...

  • Par 2bout - 11/10/2018 - 22:34 - Signaler un abus C'est juste H16, …

    un bateau humanitaire ça consomme d'autant plus que le chemin le plus court est loin d'être celui qu'il emprunte, faisant mourir dans son sillage tout plein de gentils ours sur la banquise. Mais côté empreinte niveau carbone, un Costa Croisières fait mieux qu'un Aquarius. De Saint Nazaire à Blagnac, même s'il faut en arriver à laver son linge à l'eau sale, le réchauffisme reste un fléau.

  • Par moneo - 12/10/2018 - 18:00 - Signaler un abus ET SI LE RECHAUFFEMENT ETAIT DU AU NOYAU TERRESTRE

    https://www.matierevolution.fr/spip.php?rubrique38 une théorie qui en vaut une autre, par des savants diplômes pas payés par l'ONU et si c'est vrai pourquoi nous enquiquiner avec le co2 et l'activité humaine. ennuyeux de sévir contre des milliards d'hommes alors que tout reste à établir? A transmettre le lien le cas échéant

  • Par COUKOUCéMOI - 12/10/2018 - 20:50 - Signaler un abus LE RECHAUFFEMENT ? UNE CHANCE POUR L'HUMANITÉ !

    C'est quand même bien suite à la fonte des glaces que la vie et l'activité humaine ont pu se développer. Exemple: il y a 25-30000 ans, hier donc, il y avait 1000 mètres d'épaisseur de glace à l'aplomb de la ville de Grenoble et toute la vallée du Grésivaudan (glacier jusques aux portes de Lyon !!!). Le plateau Matheysin, le Trièves tout ça c'était sous la glace. Bin maintenant kin'apud'glace, y a des gens qui vivent... super bien !!! Merki ki ? Merki... le réchauffement !

  • Par alam - 12/10/2018 - 22:33 - Signaler un abus un peu d ' oxygène

    Enfin un article qui contre les ayatollahs du réchauffement climatique.

  • Par Borgowrio - 13/10/2018 - 08:22 - Signaler un abus Macron , champion de la terre

    Macron fait du jet-ski , son staf et gardes du corps suivent en bateau à moteur ... Il voyage beaucoup en Airbus présidentiel et a à disposition deux Falcoms de secours . Il ne se sent donc pas concerné par un changement quelconque de comportement ? Pendant ce temps , François Goullet de Rugy , va voir ses ours en hélicoptère .... Vous n'en avez pas marre de vous faire chier dessus ?

  • Par Nin@ - 13/10/2018 - 08:41 - Signaler un abus oui, elles s'effondrent

    @vangog. Oui, petit à petit, la glace des glaciers fondant, les roches glissent. Pour le moment, quelques morts seulement en Italie. Ce n'est pas chez nous, me direz vous ! Et puis elles sont vouées à s'effondrer, rajouterez vous peut-être. Oui, c'est vrai. Mais allez faire une petit tour discuter avec les guides ou les bergers alpins, choisissez les plus vieux et demandez leur ce qu'ils voient chaque jour. Parlez leur de théorie du complot selon laquelle tout cela serait l'oeuvre de catastrophistes abrutis et puis, un conseil, courrez vite parce que je les connais, : ce ne sont pas des gens commodes. Un dernier conseil si vous permettez : faites attention en descendant, il y a beaucoup vraiment beaucoup de chutes de pierre.

  • Par Xavier bossut - 13/10/2018 - 09:25 - Signaler un abus Ben si ça fond c’est à cause des méchants humains

    La planète a toujours vécue des changements climatiques . Il y a 50 ans lorsque les anciens commentaient la météo et la fonte des glaciers (a Chamonix vous pourrez vérifier que les premières « balises » indiquants la position du glacier datent de 1880 ) ils disaient que c’etait à cause de la fusée dans la lune .Maintenant on a le GIEC et ses fadaises.

  • Par Nin@ - 13/10/2018 - 10:31 - Signaler un abus ok

    Xavier bossut. Au fond que nous en parlions ou pas, cela ne changera absolument rien. Oui vous avez raison, il y a toujours eu des changements climatiques, des vieux pour dire qu'avant c'était mieux, "experts du GIEC" avant l'heure. Homo Sapiens en a vu plus d'un de changement, des civilisations entières ont même disparu. Oui, oui vous avez raison. A quoi bon parler... regardons les lacs assécher, les montagnes s’effondrer en buvant un petit verre de gliphosate en respirant l'air venu de Chine, d'Inde et de France, c'est gratuit, c'est cadeau. Entre nous : un sacré spectacle.

  • Par moneo - 13/10/2018 - 11:53 - Signaler un abus question a NIN@

    Le lien que j'ai posté sur une hypothèse scientifique nouvelle pas plus farfelue que celle du GIEC est il de nature à ébranler vos certitudes ,savoir que l'homme peut faire quelque chose sur le changement climatique ? si c e n'est pas le cas dites nous pourquoi.. au fait pas besoin de remonter aux vieux de 1880 , les vieux, d'aujourd'hui , qui qui ont vécu les années 70 se rappellent que les mêmes écolos annonçaient la catastrophe :en l" 'an 2000 la France aurait le climat du canada et que la glaciation irréversible de notre planète était en marche.. si vous étiez adulte à cette époque auriez vous perdu la mémoire? ou alors vous êtes jeune et l'éducation nationale vous a t elle formatée?

  • Par jurgio - 13/10/2018 - 15:20 - Signaler un abus Qu'ois-je ?

    Le char de l'espèce humaine naviguerait sur un volcan ?

  • Par Nin@ - 13/10/2018 - 16:14 - Signaler un abus réponse à moneo

    Vous pouvez répéter la question ? De quelles certitudes ébranlées parlez vous ? Je relate des trucs que je vois de ma fenêtre. Ai-je parlé de vieux de 1880 ? (D'ailleurs intéressant, pourquoi citez vous 1880 ? Mais merci de me supposer très jeune et formatée par l'éducation nationale. Cela fait longtemps qu'on m'a pas traitée de jeune !!! J'adore. Rajoutez gauchiste et écolo et ce sera la première fois de ma vie. En résumé pour revenir à la question : j'ai dit que les lacs s'asséchaient et que les montagnes s'écroulaient. Giec ou pas Giec, nouvelle théorie ou ancienne, vieux, jeunes formatés, méchants gens ou gentils gens : On s'en fout. C'est pollué et ça part en cacahuete par chez moi. C'est tout.

  • Par moneo - 13/10/2018 - 17:48 - Signaler un abus réponse a NIN

    vous pouvez répondre à ma question, l'homme est il responsable du réchauffement climatique?

  • Par Nap4 - 13/10/2018 - 17:53 - Signaler un abus La vraie question

    La vraie question n'est plus de savoir si la terre se réchauffe et/ou si l'espèce humaine en est bien responsable. Notre bonne vieille terre en a vu d'autres. Non, la vraie question est de se demander à quoi sert tout ce remue ménage. Pourquoi le GIEC gesticule, pourquoi les dirigeants du monde entier, ou presque, s'en émeuvent ? Et pourtant sans résultat. A quoi cela sert t-il donc ? Le GIEC se bat-il contre un phénomène qui nous dépasse complètement ? Ou ne joue t-il pas en fait une autre partition ? Celle des malthusianistes, de la décroissance, de la culpabilité originelle de l'homme blanc mâle et occidental ? En voilà un beau boulevard pour tous les contempteurs de notre culture, les ayatollahs du nouveau monde, les terroristes de la pensée... Armons nous pour demain au lieu de s'abandonner au tri sélectif et au véganisme. Si Vis Pacem Para Bellum.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

H16

H16 tient le blog Hashtable.

Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€