Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Casseurs du Trocadéro : Hollande veut aller "aux racines du mal" mais sommes-nous prêts à les regarder en face ?

François Hollande est revenu jeudi, lors de sa grande conférence de presse, sur les affrontements qui ont eu lieu entre des casseurs et les forces de l'ordre au Trocadéro. Selon lui, de tels faits appellent "des politiques qui aillent à la racine du mal".

Climat d'émeute

Publié le - Mis à jour le 20 Mai 2013
Casseurs du Trocadéro : Hollande veut aller "aux racines du mal" mais sommes-nous prêts à les regarder en face ?

Des casseurs sont venus perturber la remise du trophée de Champion de France au PSG. Crédit Reuters

Atlantico : Quelles sont ces fameuses "racines du mal" dont parle le président de la République ? De quels renoncements profonds ce mal est-il le produit ?

Malika Sorel : Au vu de ses premières mesures, je pense que le Président se trompe de diagnostic. Ses mesures ont quasiment toutes déjà été testées par ses prédécesseurs, avec les extraordinaires résultats que les Français ont sous les yeux. Il continue de miser sur la politique de la ville avec le programme de rénovation urbaine qui avait été mis sur pied par Jean-Louis Borloo et qui est un échec cuisant sur le plan de l’intégration. Récemment, en Seine-et-Marne, la présidente du Front national les a rejoint dans la croyance en les miracles de la rénovation urbaine, prônant "la destruction des cités construites dans les années 55 à 70 et leur remplacement par un habitat de taille et d'esthétique traditionnelles", poursuivant avec un "on peut déjà éviter (...) de donner à la Seine-Saint-Denis une architecture traditionnelle de bétonnage, parce qu'en fait, c'est ça le problème".

Rappelons que le programme Borloo a coûté la bagatelle de 43 milliards d’euros sur 10 ans. À l’heure où l’on en vient à vouloir priver une partie des familles d’allocations familiales, cela compte. Le Président a aussi ressorti les emplois jeunes de Lionel Jospin, qui n’ont rien donné sur le moyen et le long terme en matière d’employabilité, et dont tout le monde s’accorde aujourd’hui à dire qu’ils comportent de nombreux effets pervers. De toute façon, nous sommes là sur des chiffres minuscules au regard des chiffres actuels du chômage des jeunes, sans compter que chaque année 150 000 élèves sortent du système éducatif sans rien en poche.

Évoquons à présent les racines du mal. Il y a une racine principale et des racines secondaires. La plus importante, la racine principale, c’est l’ignorance et l’incompétence de très nombreux acteurs politiques sur le sujet de l’immigration-insertion-intégration, et ce depuis maintenant plus de trente ans. J’ai pu le mesurer, toutes ces dernières années, au travers des nombreuses réunions auxquelles j’ai participé. Cela a constitué un véritable choc. Comme tout citoyen, je pensais en effet que l’accession à de hautes responsabilités, que ce soit dans la haute administration ou dans le monde politique, avait rapport avec les compétences détenues sur les dossiers à traiter. Aujourd’hui, j’ai compris que cela n’était pas nécessairement corrélé. Cela continue de me choquer, et même de m’indigner.

La déferlante de lundi dernier au Trocadéro est en rapport direct avec la question de l’intégration, que les hommes et femmes politiques de tous bords ont instrumentalisé chacun à leur tour. Cette instrumentalisation n’est pas étrangère au fait qu’il a été impossible de traiter les problèmes considérables que cela posait, pose et posera de plus en plus à la France. L’instrumentalisation fait donc aussi partie du mal.

Comme j’ai maintes fois eu l’occasion de le dire et de l’écrire, l’importance des flux migratoires qui a conduit à la reconstitution des terres culturelles d’origine sur le sol d’accueil a fini par rendre impossible l’intégration des entrants suivants. C’est ce que le Premier ministre Michel Rocard avait déjà pronostiqué en 1990. Que se passe-t-il aujourd’hui ? Nous constatons que l’intégration dans la communauté nationale a échoué pour un nombre conséquent d’enfants de l’immigration, et même que l’insertion au sein de la société – le simple respect des règles du vivre-ensemble – pose problème pour un nombre inquiétant d’entre eux. Or qu’ont fait les gouvernements successifs ? Aucun n’a résolu ce problème des flux. L’immigration familiale est considérable. Elle s’accroît sans cesse par le biais des mariages contractés entre les deux rives de la Méditerranée. Sous le précédent gouvernement, on avait créé de nouvelles portes d’entrée avec le travail en signant des accords avec les pays sources de l’immigration. Aujourd’hui on en rajoute une couche avec le ministre de l’Intérieur qui ouvre de nouvelles portes pour les étudiants et instaure des titres de séjour pluriannuels. Autre racine du mal : dans ce sujet de l’immigration, la dimension culturelle est capitale et on la voit régulièrement ressortir par exemple dans les questions de laïcité. Or elle a été systématiquement négligée alors que Georges Marchais avait insisté sur cette dimension dès 1981.

Bien sûr, il y a d’autres racines que j’ai déjà eu l’occasion d’évoquer. Je vais en citer quelques unes de nouveau, comme la responsabilité des parents de l’immigration qu’il faudrait engager dans bien des situations et ce, pour le bien de leurs enfants ; l’impunité qui entraîne les incivilités et la violence qui gangrènent le vivre-ensemble ; l’école qui ne parvient plus à jouer son rôle intégrateur – et ce ne sont pas les réformes rachitiques de Vincent Peillon qui risquent de l’y aider, je le regrette vivement car il avait l’intelligence pour agir ; le poison de la repentance qui déprécie la France aux yeux des enfants de l’immigration et les amène à la mépriser puis à la violenter ; l’idéologie de la victimisation qui a fini par convaincre bien des jeunes qu’ils ne réussiraient jamais puisque les Français entraveraient leur réussite – cette victimisation attise leur rage ; la géopolitique avec le retour des crispations religieuses et identitaires…

Guylain Chevrier : S’il y a à distinguer les racines du mal faudrait-il encore vouloir vraiment les rechercher. Il y a une sorte de folie destructrice chez ces jeunes qui se sont livrés aux déprédations que l’on sait au Trocadéro, où se mêlent la volonté d’en découvre avec les forces de police qui représentent l’État, la volonté de pourrir tout ce qui donne de la société une image de bonheur collectif, l’occasion pour certains de manifester leur rejet de la France et de la République (on aura remarqué, sur les images passant en boucle des échafaudages pris d’assaut par ces casseurs, des drapeaux algériens). Il y a un mélange de haine de la société française et de volonté de créer par la violence une confusion qui favorise le pillage pour se servir, comme l’argent facile de la drogue peut montrer le même genre de raccourcis en ne respectant plus rien.

Plusieurs ministres n’ont pas hésité, d’ailleurs, à exprimer leur avis favorable à la dépénalisation du cannabis, en ne se rendant peut-être pas tout à fait compte du mal commis envers ces mêmes jeunes. Un message délivré en pensant peut-être exprimer une forme de compréhension de la jeunesse pour laquelle cela passerait pour une nouvelle liberté octroyée, alors qu’en fait, cela est entendu comme un mépris de plus. Car, les jeunes en difficulté ne sont pas dupes de l’usage qu’ils font de la drogue, qui n’est jamais qu’un pis-aller par rapport à une société en crise de repères qui leur offre de moins en moins d’avenir tangible, avec parallèlement un Qatar qui finance à côté de leur misère dans la démesure un club de foot à coups de millions et de millions d’euros et une République dont l’idéal se meurt sous le règne d’un pouvoir politique qui prend ses ordres de Bruxelles et du marché au lieu d’être porteur de transformations sociales, comme pourtant l’identité de gauche historiquement s’y enracine.

Le sentiment de désenchantement s’allie à l’image d’une France au nom de laquelle on ne cesse de demander pardon pour tout, entre autres, au regard du passé colonial ou de l’esclavage, pendant que le 8 mai, jour férié anniversaire de la victoire sur le nazisme, est tourné en dérision par les grands médias et fêté du bout des lèvres. On fait voler en éclat chaque jour un peu plus l’idée de faire société autour du moindre bien commun, pour la partie la plus marginalisée des jeunes des quartiers sensibles pour lesquels, depuis longtemps, déjà tout se trouble.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par fengel11 - 19/05/2013 - 09:52 - Signaler un abus Le gros Problème l'IMMIGRATION

    Que ça plaise ou non aux internautes de gauche et du système..il y a un danger énorme qui se profile a l'horizon l'explosion des banlieues ou zone de non droit..ce n'est pas un fantasme c'est ce qui va se passer dans les mois ou les années a venir..!!! les politiques de l'UMP PS UDI MODEM EELV FDG...sont responsable de cette tragédie et ils ont peur de dire la vérité ils ne contrôlent plus cette immigration...et tout ça va se retourner contre le peuple Français prochainement les événements du Trocadéro ne sont que les prémices d'une guerre civile....la France est en guerre mais personne ne veut le dire..voilà la vérité...un conseil aux premiers bruits de révolter Parisiens Parisiennes quitter rapidement cette ville !!!!

  • Par musaraigne - 19/05/2013 - 10:00 - Signaler un abus Bravo pour cet article !

    Les vrais racine du mal qui gangrène la France y sont très bien décrites, sans langue de bois et sans excès non plus. J'approuve en particulier toutes les interventions de Malika Sorel qui me semble n'en avoir oublié aucune. Le problème, c'est que toute l'intelligentsia au pouvoir refuse de regarder les choses en face et de parler d'immigration là où on sait pourtant TOUS qu'elle est à l'origine du problème. Et quand je dis intelligentsia, j'entends les politiciens UMPS tout comme les journalistes ''de pouvoir'' comme ceux du monde. Pour s'en convaincre, il suffit de visionner cette interview de Marine Le Pen tournée mercredi, dans laquelle, dès lors qu'elle évoque le rôle des enfants d'immigrés, tout le monde lui fait les gros yeux: http://www.dailymotion.com/fr/relevance/search/lcp+marine+le+pen/1#video=xzw89t

  • Par attila - 19/05/2013 - 10:21 - Signaler un abus ne pas se voiler la face

    bon article-néanmoins nous pouvons avoir toutes les réflexions politiques, philosophiques, sociales, sociologiques nous allons dans l'avenir, inévitablement, vers des affrontements d'une dureté dont les politiques d'hier et d'aujourd'hui seront responsables !! à force de fermer les yeux, de nier certaines évidences, en fait de se voiler la face l'avenir s'assombrit dangereusement!! en fait, on se libanise, on s'albanise, on se balkanise!! quel avenir !!!!

  • Par sbgf43 - 19/05/2013 - 10:24 - Signaler un abus Et après ???

    Un excellent article...mais hélas ce n'est pas avec le pouvoir actuel que les mesures seront appliquées.....la démocratie baisse sa culotte devant les décisions a prendre....Hollande Taubira Valls et les autres même combat..la lacheté

  • Par Maria85 - 19/05/2013 - 10:24 - Signaler un abus On ose nous dire .....

    .... que l'immigration est nécessaire pour faire le travail que les Français ne veulent pas faire !!!! C'est absurde, si tous ceux qui touchent des allocations à ne rien faire se retrouvaient avec des allocations en berne, ils retrouveraient vite le chemin du travail et tous les emplois non pourvus trouveraient preneurs !!! L'immigration est voulue pour l'électoralisme et non pour le travail. L'immigration choisie peut être nécessaire, mais l'immigration de masse pour obtenir des allocations sociales et mépriser les autochtones d'un pays, c'est organiser le suicide de notre France !!!

  • Par saturne - 19/05/2013 - 10:27 - Signaler un abus fengel11

    Vous dites un conseil aux premiers bruits de révolter Parisiens Parisiennes quitter rapidement cette ville !!!! Le courage chez vous n'est pas votre première qualité le feu prend dans votre maison vos enfants sont à l'intérieur votre première idée c'est de vous barrer de sauver votre peau la France est bien lotie avec des soldats comme vous

  • Par Jackturf - 19/05/2013 - 10:29 - Signaler un abus Réponse à Fengel11

    Vous avez raison, une réplique des émeutes de Londres puissance 10 en France est à craindre, tous le savent au pouvoir, mais ne ferons rien et quand on voit l'amateurisme de Valls en matière de sécurité le pire est à craindre...

  • Par EOLE - 19/05/2013 - 10:33 - Signaler un abus Diafoirus premier ne recherchera pas

    "les racines du mal" mais le discours pour justifier son enracinement idéologique: c'est ce que lui et sa bande de branquignols font depuis des décennies...

  • Par protagoras - 19/05/2013 - 10:41 - Signaler un abus La racine du mal ?

    La racine du mal, c'est le socialisme et pour ce qui nous concerne, c'est la présence d'un Hollande, doctrinaire sectaire d'une idéologie qui a sécrété, partout où elle a sévi, confusion, désordres, ruine de l'Etat et des particuliers, ruine à terme de la Société. Ce qui à la base du vrai socialisme, celui que nous connaissons, c'est cette volonté affirmée depuis les Lumières de faire "table rase" du passé et de créer un homme nouveau conçu selon un modèle universel, applicable à tout peuple, à tout moment et en tout lieu. C'est cette conception d'un homme théorique, de projection universelle, qui fait que les socialistes doctrinaires sont incapables de comprendre pourquoi l'immigration qu'hélas, nous subissons, est un poison qui détruit un peuple dont l'existence a été consacrée par l'histoire. De même cette conception absurde de l'égalité (Pascal l'avait dénoncée en son temps) qui fait qu'on promulgue une loi, celle du "mariage" des invertis, allant à l'encontre de toutes les lois de la Nature. L'homme est le seul animal qui grâce à cette doctrina perverse s'imagine qu'il peut se soustraire aux lois de la Nature. Il paiera fort cher cette trahison de sa propre nature !!

  • Par tiopere 1 - 19/05/2013 - 10:42 - Signaler un abus false flag

    contrairement a ce qui a été dit , les casseurs ne provenaient pas des banlieues , mais étaient des "fachos" qui s'étaient grimé ou revenaient de vacances dans des pays tropicaux ou ils avaient bronze au soleil .D'ailleurs , dans Rue89 , dont on connait l'objectivité , un journaliste a souligné que deux jeunes interpellés jugés en comparaison immédiate étaient un espagnol et un brésilien ! les "jeunes " des banlieues sont des citoyens modèles

  • Par PIF31 - 19/05/2013 - 10:43 - Signaler un abus François la Racine

    Le Président de la République essais de "noyer le poisson" ; les racines du mal sont les lois imbéciles qui engendrent de multiples frustrations . Les groupes violents , les casseurs ont toujours existé ; ils sont utilisé par les idéologues d’extrême droite pour dénaturer les manifestations . Il est vrai qu'avec la pauvreté (économique et intellectuelle) que les derniers gouvernements successifs ont renforcés , il est facile de puiser dans le vivier de délinquants pour aller "casser du démocrate" . Il ne faut pas oublier que le "collectif contre le mariage homo" manifestait pour que cette lois ne soit pas voté . Il est évident qu'il n'est pas dans l’intérêt de l’extrême droite qu'un gouvernement (Socialiste) recule et abroge cette lois . Le but recherché en envoyant des casseurs c'est que ces manifs soient des échecs et qu'elles ne permettent pas de faire reculer le gouvernement . De cette manière , les électeurs pourraient être amenés à voter à l’extrême droite si c'est le seul moyen d'obtenir l'abrogation . Qu'il y ait des complicités dans la Police pour que ces manifs dégénèrent est évident ; il y en a toujours eu en raison des tendances politique constatées .

  • Par wolfi - 19/05/2013 - 10:51 - Signaler un abus mêmes origines même moeurs

    La bagarre de samedi entre supporters marseillais et lyonnais au péage de Bollène, dans le Vaucluse, a provoqué la colère du maire de la ville. Celui-ci ne se montre pas tendre avec les fans de l'OM et de l'OL concernés par ces affrontements. "De faux supporters de foot, mais, en revanche, de vraies racailles de cités ont cru bon de considérer le péage de Bollène comme leur terrain de jeux, ou plutôt comme terrain de bagarre .Les racailles, dont certaines étaient armées de battes de base-ball, barres de fer et autres pavés, s'en sont alors pris violemment aux policiers bollénois", indique un communiqué intitulé "Bollène n'est pas le Trocadéro", en référence aux violents incidents de lundi dans Paris. Le dernier bilan fait état de 16 blessés, dont deux sérieusement touchés.

  • Par mich2pains - 19/05/2013 - 10:59 - Signaler un abus Enfin , un éclair de lucidité !

    Oui , cette dame SOREL est d'une LUCIDITE remarquable , tout en étant , elle-même , issue de l'immigration maghrébine ! Comme quoi , l'INSERTION est possible . Rachida DATI aussi , issue de l'immigration aurait pû servir de modèle d'insertion si la g000che sectaire ne l'avait pas descendu médiatiquement , parce que de dr000ate .... Pour ce qui est des prévisions funestes à venir , je garde espoir en me rappelant ce que les Algériens eux-mêmes ont fait dans leur propre pays de 1954 à 1962 : Ils se sont débarrassés de tous les ENVAHISSEURS de leur sol , et sans le moindre état d'âme ....pour les collaborateurs ! Rien , mais absolument rien , ne pourra empêcher les FRANCAIS d'en faire autant !

  • Par Glop Glop - 19/05/2013 - 10:59 - Signaler un abus La racine porte un nom...

    ... elle est identifiable et identifiée. Il n'y aura plus qu'à régler sa mire dessus quand le bal commencera. Le reste n'est que théorie. Rien de la situation actuelle ne se réglera avec des bouqins de droit d'un côté et des armes de 'lautre.

  • Par SkipJ - 19/05/2013 - 11:04 - Signaler un abus Goulbi goulbla creux

    Les mêmes émeutes ou pillages urbain, ciblant des commerces rappelons le, ont lieu aux USA. Bizarrement les populations en cause sont là bas chrétiennes, non-arabes et présentent sur le territoire depuis aussi longtemps que les descendant européens Là bas comme ici, ces gens sont très bien intégrés : c'est bien aux symboles de la consommation qu'ils s'en prennent. Les mêmes dieux que vous.

  • Par charlemarteau - 19/05/2013 - 11:07 - Signaler un abus M E N T E U R !!!!

    Quand il aura viré la TAUBIRA on verra ! Mais qui peut croire un tel MENTEUR ! Quand le PS se sera lavé des souillures de Harlem La Haine ....... O N verra. Le PS est fournisseur de poudre de perlinpinpinpin

  • Par SkipJ - 19/05/2013 - 11:07 - Signaler un abus Et Glop Glop

    Qui continue à essayer de pallier sa demi-molle en jouant à John Wayne sur internet. L'effet des images de cowboys ? Avoues le, n'ais pas honte. Ton western préféré c'est Brokeback Mountain.

  • Par vangog - 19/05/2013 - 11:11 - Signaler un abus Les drapeaux Algériens du Trocadéro sont les

    mêmes que ceux de la Bastille, lors de l'élection de Flamby! Rien à voir avec les Ultras sur lesquels la Presse aux ordres a tenté benoitement ( ou de façon complice) de faire peser la faute... Tout à voir, à l'inverse, avec une minorité de pression électorale qui choisit toute occasion pour se rappeler au bon souvenir de celui qu'elle a élu! Malika Sorel a raison sur le diagnostic, mais n'apporte aucune solution. Comment revenir sur cette immigration massive des trente dernières années, censée abonder le cheptel électoral de la Gauche, cheptel qui se rebelle maintenant pour obtenir autant que les autres minorités de pression électorale gauchistes, homosexuels, féministes...?

  • Par moerl16 - 19/05/2013 - 11:12 - Signaler un abus cette chienlit importée

    que cela plaise ou non un chat s'appelle un chat ,et les français de souche savent reconnaître l'enfumage que les gouvernements successifs leur a imposé ,l'immigration est une chance pour la France l'immigration est une richesse pour le pays,le métissage est l'avenir de notre pays et j'en passe des biens meilleurs ,nous sommes aujourd'hui au pied du mur ,il va falloir se réveiller et réagir ,si nous comptons sur l'UMPS nous sommes foutus et contrairement a "fengel11"je dis prenons le taureau par les cornes et résistons nous ne devons pas fuir ,nos enfants petits enfants méritent autre chose que cet avenir bien sombre qui se dessine la chienlit qui a envahie notre pays n'est pas venue pour s'intégrer ,ni pour travailler ,elle est venue pour s'incruster pour profiter des largesses sociales ,pour abuser du laxisme de nos politiques ,de notre justice ,la criminalité n'a jamais atteint dans un pays civilisé le niveau que nous constatons chaque jour ,les trafics prolifèrent les incivilités explosent et ces guignols de dirigeants voudraient nous faire croire que tout va bien ,Français réveillez vous et très vite

  • Par pgf - 19/05/2013 - 11:13 - Signaler un abus parler pour ne rien dire

    les racines du mal , sont précisemment les élus qui depuis des décennies de dogmatisme socialiste , de lâcheté , et aussi d'ignorance , laisse ce pays envahir par des populations qui ne s'intègreront pas et qui à terme prendront le pouvoir. La france est à vendre et nos pseudo élites ont trahi le peuple français , il est vrai apathique et ignorant.

  • Par Frd - 19/05/2013 - 11:20 - Signaler un abus Nos élites

    Nos élites sont l'incarnation d'un courant de pensée importé de l'Est. Pourquoi voudriez-vous qu'elles défendent la France ?

  • Par gliocyte - 19/05/2013 - 11:21 - Signaler un abus Et oui

    Cet article, beaucoup de français anonymes auraient pu l'écrire, et ce, depuis fort longtemps. C'est le bon sens qui parle. La dictature du minoritaire( en utilisant tous les moyens, dont la terreur) a imposé sa loi à tous les échelons, dans tous les domaines (éducatif, artistique, juridique etc..) avec l'assentiment voire l'encouragement de tous les politiques depuis des décennies. "Il n'y pas de pire sot que celui qui ne veut pas voir." "Liberté, Egalité, fraternité" Que de crimes et délits a t-on commis en ton nom!

  • Par fengel11 - 19/05/2013 - 11:25 - Signaler un abus @ saturne

    parce que vous êtes de ce type de personne sur le net a montrer un courage énorme mais devant les faits vous allez prendre vos clic et vos clac et quittez Paris..!! des guerres civile en avez vous connu ? moi oui.. et je peux vous dire une chose vous n'êtes pas prêt pas former pour vous défendre..!! Eux seront armés jusqu'au dent VOUS non..alors allez jouer aux Héros ailleurs des comme vous il y en a pleins les cimetières..!!!

  • Par chrisbord - 19/05/2013 - 11:25 - Signaler un abus @ fengel 11

    Rien a ajouter Tout est dit Et cela ne va qu empirer

  • Par zebulon54 - 19/05/2013 - 11:25 - Signaler un abus François

    veut s'attaquer à la racine du mal. Il va lui falloir affronter sa "géographie électorale". Dur dur.

  • Par fengel11 - 19/05/2013 - 11:30 - Signaler un abus A tous les grands Héros du Net

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/12/15/01016-20101215ARTFIG00731-30000-armes-illegales-circulent-dans-les-banlieues.php cet article date...!!!! des armes de guerres circulent dans les zones de non droit...tranquillement prêt a se retourner contre NOUS.. Ma question est simple êtes vous armer, faites vous confiance aux forces de l'ordre en sous effectifs...faites vous confiances a vos dirigeants de l'UMPS pour assurer la protection des citoyens Français...????

  • Par Ravidelacreche - 19/05/2013 - 11:37 - Signaler un abus "aux racines du mal"

    La racine de 9 c'est 3.

  • Par fentreti - 19/05/2013 - 11:44 - Signaler un abus Excellent article , comme rarement on peut en lire

    Une fois de plus un excellent article de Malika Sorel . Une femme lucide, intelligente ,et honnête , qui voit la même chose que ce que les Français voient , et que les politiciens feignent de voir car ils en sont les responsables .

  • Par laurentso - 19/05/2013 - 11:44 - Signaler un abus D'où il sort, ce Guylain Chevrier ?

    Il a fait un pari avec un copain ou quoi, pour sortir autant de poncifs ridicules ? Tout les éléments de langage du petit piapiateur sans intérêt sont là. Il marque dix points à chaque fois qu'il dit "bienpensant", 50 points à chaque fois qu'il pond des phrases où il mélange douze concepts sans aucun rapport ? Quel talent ! Sinon, encore un article raciste anti-français. Oui oui, raciste anti-français, car tel est le but de l'extrême-droite eugéniste représentée par Malika Sorel : donner honte aux Français d'être eux-même et maintenir un climat de guerre civile.

  • Par Vinas Veritas - 19/05/2013 - 11:49 - Signaler un abus immigration massive

    L’immigration, s’il elle peut apporter quelque chose de nouveau lorsqu’elle est constituée de gens intelligents, travailleurs et décidés à venir dans un pays pour s’y intégrer mais pas pour déloger les autochtones sont les bienvenus. Pour appuyer l’exemple fourni par l’histoire récente des siècles passés, les Amériques, envahies par des flots ininterrompus d’européens en ont quasiment éliminé les indiens en terme de peuple et surtout ont remplacé les règles de la civilisation précolombienne pour y placer la leur. Ils ont pratiqué (britanniques) pareil pour venir occuper les terres australiennes et néo-zélandaises où subsistent quelques aborigènes ou maoris dans ces pays.

  • Par gliocyte - 19/05/2013 - 11:52 - Signaler un abus @laurentso. Etes-vous un

    @laurentso. Etes-vous un troll? Ou un émissaire du parti socialiste? Devant un tel déni, de telles absurdités, êtes-vous conscient que nous nous faisons beaucoup de souci, en tant que camarades-commentateurs, pour votre santé mentale?

  • Par sam75 - 19/05/2013 - 11:58 - Signaler un abus Aveuglement

    Tres bon article. On a du mal a comprendre L'aveuglement des elites et des gouvernants sur cette question.Est ce l'incapacite de penser autrement ou bien une volonte deliberee de ne pas voir les racines du mal pour différentes raisons( idéologie, peur de stigmatiser, clientélisme etc.). L'immigration de masse qui est toujours aussi importante apporte une population qui se regroupe et qui importe ses codes de comportement ,mais qui n'est plus astreinte aux règles souvent plus strictes qui sont appliquées dans leur pays d'origine (j'ai vecu en Afrique du nord et je peux dire que les autorites n'accepteraient jamais ce que nous supportons ici.) Par ailleurs les discours repentants , le dénigrement systématique de la France, et sur le racisme suppose des Français ne fait que renforcer la haine de ces populations envers nous et pourtant ils profitent du système. Les principaux responsables sont les gouvernants de notre pays, les politiques, les sois disant elites qui volontairement ou non ne voient les problemes ni les solutions adaptées.

  • Par SkipJ - 19/05/2013 - 12:04 - Signaler un abus Qui peut m'expliquer

    Pourquoi les mêmes choses ont lieu aux USA, avec des populations chrétiennes et non-immigrés ?

  • Par Rolstone54 - 19/05/2013 - 12:05 - Signaler un abus Et la priorité alors !

    Avec beaucoup de chômage, il y aurait beaucoup moins de problèmes.

  • Par mado83@free.fr - 19/05/2013 - 12:12 - Signaler un abus la force

    seule la force compte pour ces "jeunes", or la "punition"n'est pas au RDV.. pourquoi ne pas instituer un service civique de réparation ...ENCADRE soit par des militaires où des policiers pour nettoyer les dégats,ainsi que des travaux pr la collectivité..en circuit fermé.. la prison conforte, au contraire l'esprit de rebellion..et ceci, selon la gravité des faits pendant plusieurs semaines où plusieurs mois..il faut couper cet esprit communautaire nocif qui amplifie et favorise tous les débordements.. Malika Sorel a très bien défini ces problèmes... mais QUI aura le COURAGE d'appliquer les remèdes décrits...la "banlieue, les politiques en ont peur car, on a laissé pourrir ces situations avec une compréhension innapropriée!!! Ces populations ne sont pas prêtes pour le vivre ensemble, c'est un fait..

  • Par Léa - 19/05/2013 - 12:15 - Signaler un abus Ailleurs aussi. Mêmes causes, mêmes effets

    En Suède, la criminalité due à l'immigration explose littéralement, dans un climat de politiquement correct qui oblige tout le monde à regarder ailleurs. Là-bas, ils mettent carrément le feu à des écoles, et des quartiers entiers sont sous la loi des bandes organisées. Quand ils font un tour en prison, les parlementaires parlent "d'abus" et demandent qu'on les "intègre" en douceur. Conclusion, la situation empire de jour en jour. D'autres pays scandinaves comme le Danemark, qui appliquent des politiques plus volontaristes de limitation de l'immigration et de sanctions pénales dures, ont vu leur criminalité baisser. C'est mathématique.

  • Par krapfen - 19/05/2013 - 12:17 - Signaler un abus Quan est-ce qu'on s'y met?

    bel article, qui fait un tour complet du sujet. Mais notre véritable enjeu n'est pas dans le POURQUOI on en est là, il est dans le COMMENT en sortir: la sociologie de la France est aujourd'hui ce qu'elle est, avec ses forces et ses énormes points d'achoppement. Nous avons besoin pour cela d'une VISION PARTAGEE à la fois idéaliste et réaliste, reposant sur les valeurs fondatrices de la République laïque, reconnues par tous et seulement sur celles-là: les préceptes religieux n'en font pas partie, pas plus que les prises de position politiques.Egalité oui, au même rang que Liberté et que FraternitéL'impulsion doit venir des pouvoirs publics et sa mise en oeuvre par tpus doit pouvoir être EXIGEE de tous leurs représentants, à commencer par l'Ecole . Elle doit être relayée par tous les acteurs responsables, du simple père ou mère de famille jusquau chef d'entreprise, elle doit doner lieu à des actions de terrain dans les banlieues comme ailleurs. La France ne peut pas faire l'économie d'un redressage de bretelles de quelques années, quitte à ce que les héritiers de Mai 68 ne s'en irritent et ne paarlent de bourrage de crâne. Pour ma part je suis prêt à m'impliquer

  • Par oasef - 19/05/2013 - 12:23 - Signaler un abus Manifestation du Trocadero

    Le probleme est simple, pour toute rebellion de la part de groupes ethniques qui ne veulent pas s'integrer, mais tout casser : La legion etrangere avec lance flammes. C'est le seul moyen de circonscrire une epidemie.

  • Par ZOEDUBATO - 19/05/2013 - 12:26 - Signaler un abus Insuffisance ou camouflage ou contradiction ou mensonges ?

    Il donne de plus en plus l'impression de se servir des événements, de l'emploi et du redressement économique comme rideau de fumée pour cacher sa priorité absolue : Mettre en place, à tous les niveaux et dans toutes les structures de gouvernement l'idéologie socialiste en lieu et place de la France historique démocratique et citoyenne C'est à dire : mposer - une idéologie socialiste prépondérante par rapport à la Constitution et à la législation (le mur des cons) - des structures de quadrillage assurant l'assujettissement des citoyens dans tous les domaines y compris privés - d'utiliser des logiques de pensée ultra-minoritaires contre la majorité (théorie des genres, histoire sans chronologie, éducation civique orientée), - mettre en place un langage biaisée modifiant le sens des mots et des valeurs, - faire taire par la violence "légale ou pas " les citoyens, - créer de nouveaux électeurs au vote "guidé" par l'd'assistanat clientéliste etc. S'il veut du temps, ce n'est pour satisfaire les besoins des citoyens, mais pour mettre en place son étouffoir et gouverner sans contre pouvoir ni opposition Ses discours sont trop sulfureux pour être honnêtes

  • Par Hilarion - 19/05/2013 - 12:27 - Signaler un abus Décadence

    Les peuples meurent lorsque les dirigeants qu'ils se sont donnés ont plus peur des solutions que des maux qu'elles feraient disparaître.

  • Par SkipJ - 19/05/2013 - 12:28 - Signaler un abus @oasef

    Et tu comtes commencer le 26 mai avec les bigots blanc refusant les lois de la république ?

  • Par gliocyte - 19/05/2013 - 12:28 - Signaler un abus De quoi?

    @skip: De quoi parlez-vous en citant les mêmes problèmes rencontrés aux USA et engendrés par les chrétiens?

  • Par BOAZ - 19/05/2013 - 12:37 - Signaler un abus Et la natalité alors !

    je suis avide d'informations et lis beaucoup, surtout quand il est question de la France et de ces problèmes sociétaux récurrents. Et je n'ai jamais entendu quiconque aborder le problème de la natalité à tous prix. A croire que nos intellectuels essayistes ne sont pas pour la plus part d'entre eux avant tout des parents. Comment peuvent ils ignorer qu'un casseur a d'abord été un enfant ? Comment peuvent ils ignorer à ce point que cet enfant a besoin, d'amour, d'exclusivité parentale, de se savoir désiré, avec un "projet sens" du père et de la mère. Or dans une famille disloquée, parfois polygame, avec 10 frères et sœurs comment cet enfant peut trouver sa place et sa vrai raison de vivre. Pas de repère paternel, une mère dépassée par les évènements, Après le reste coule de source. N'est ce pas à la société de freiner la natalité des citoyens qui ne sont pas en mesure d' élever leurs enfants ? surtout si cette natalité forcée prends sa source dans le culte, la culture et dans la rétribution financière facile. Élever un enfant n'est pas une chose aisée, cela demande beaucoup d' énergie et parfois sacrifice. comment ne savent ils pas cela ?

  • Par gliocyte - 19/05/2013 - 12:43 - Signaler un abus Ineptie

    Hollande veut aller à la racine du mal?? Connaissez-vous beaucoup de dentistes qui, voyant une racine dentaire infectée, se contentent de la signaler à leur patient, sans la traiter, tout en lui présentant la note? Dans l'ordre surviendront ensuite abcès dentaire, puis au choix,sinusite, thrombose septique, septicémie et mort..... Demandons-nous si ce petit froncement de Hollande n'est pas à mettre au compte du Qatar, qui extrêmement courroucé de voir son image indirectement ternie ne lui pas fait la leçon? Qatar qui achète les beaux immeubles parisiens, le Printemps et arment, en sous main, avec l'Arabie Saoudite, les islamistes et avancent leurs pions doucement mais surement dans notre pays... Qui ne vendrait pas son âme pour de l'argent frais? Alors? Nos politiques complices? Avis d'un géopolitique sur cette hypothèse?

  • Par Leucate - 19/05/2013 - 12:51 - Signaler un abus Paris 12 novembre 1990

    La vérité qui apparaît aux yeux de tous, c'est que nous avons affaire aux habituels casseurs des cités qui cherchent n'importe quelle occasion de rassemblement de foule, festif ou revendicatif, afin de piller, tabasser du blanc ou de la blanche, dépouiller pour exhiber le butin une fois rentrés dans leurs repaires. Je peux même donner la date où Paris, pour la première fois, reçut la visite de bandes de casseurs des cités, avec un quartier pillé, celui de Montparnasse, et de violents affrontements Pont d'Iena où 200 CRS furent blessés. C'était le 12 novembre 1990 et les bandes avaient profité d'une manifestation de lycéens protestant contre les violences à l'école (défense de rire !) Pour la petite histoire, cette "Premlère" incita le ministre de l'intérieur de l'époque, Pierre Joxe qui voulait comprendre, à créer une nouvelle section à la DCRG, celle des Violences Urbaines ou VU, qu'il confia à la commissaire Lucienne Bui-Trong (faire google). Celle-ci imagina alors une échelle pour classer les cités, selon le degré de défi contre l'Etat et ses représentants (facteurs, enseignants policiers..) Cette section fut dissoute en 2002 pour cause d'élection présidentielle.

  • Par SkipJ - 19/05/2013 - 12:52 - Signaler un abus Gliocyte

    - pas par "les" , par "des" chrétiens. Les mots on un sens, soyons précis SVP. Émeutes de quartiers, cassages et pillages de rues commerçante, quartiers/cités laissées à l'abandon et plus ou moins sous le contrôle de gangs, criminalité élevé mais cantonnée à quelques zone, etc. Les mêmes symptômes socio, éco et urbains.

  • Par ZATIZ ZEUKESTION - 19/05/2013 - 12:54 - Signaler un abus S'attaquer aux racines. C'est ça, s'attaquer aux racines du mal.

    Mais qu'est-ce qu'il en connaît lui des racines

  • Par Grwfsywash - 19/05/2013 - 12:57 - Signaler un abus Hollande fait parti du problème, pas de la solution.

    Les banlieues désespèrent? Admettons un instant que comme le stipule la bien-pensance au pouvoir que le problème est uniquement dû à la pauvreté et d’éducation. L’ascenseur social est en panne; de qui est-ce la faute? Eh bien de tous ces bien-pensants de droite et de gauche! Qui, grâce à ses relations, assure à ses enfants l’accès aux emplois dans les banques, les grandes entreprises, l'administration et les médias, si ce n'est cette élite autoproclamée qui se sert sans servir. Un regard circulaire les fait apparaître partout. Reconnaissons que tous ces "fils de" ou "filles de" ne sont pas obligatoirement tous des incompétents, mais cela reste LA sclérose principale du régime dans lequel la France vit. Hollande, et tous ceux à droite comme à gauche qui gardent pour leur descendance les places confortables dans le système, est une part du problème. Il faut rétablir une vraie méritocratie, le futur de la société française en dépend.

  • Par gliocyte - 19/05/2013 - 12:57 - Signaler un abus Natalité

    @BOAZ. Ce que vous signalez est fort pertinent. Mais cela revient à dire que des parents ont peu d'enfants car ils sont CONSCIENTS que, pour leur donner toutes les chances dans la vie, ils doivent en limiter le nombre. Dans ce cas, vous allez déchaîner l'opprobre des gaucho bien pensants et la haine des populations concernées à qui en quelque sorte vous recommandez l'usage de la pilule ou autre, ce qui est contraire à leur religion. Le nombre d'enfants est la plus grande richesse et la plus valorisante, la quantité est plus considérée et respectée que tout le reste.

  • Par ciceron - 19/05/2013 - 12:58 - Signaler un abus Bravo Sorel et Chevrier !

    Bon, on connait tout ce que vous dites et vous avez entièrement raison. Maintenant quel est l'intérêt de Naboland dans cette émeute ? Faire peur aux veaux car ils sont en train de tourner leurs regards vers le s fronts de gauche et de droite ? Leur expliquer que attention il n'y a que nous, les Nabolands pour contrôler cette engeance et que si on les prive du vote étranger ils lâcheront dans la nature toutes les chances pour la France ? Cette émeute et le laissez faire quotidien de la taubirat sont des moyens de pressions intolérables ! Mais bon, continuez à ruminer dans les prés..... L'abattoir hallal n'est pas loin....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guylain Chevrier - Malika Sorel

Malika Sorel est essayiste et membre du Haut conseil à l'intégration. Parmi ses ouvrages figurent notamment Le puzzle de l'intégration et Immigration, intégration – Le langage de vérité (Fayard / Avril 2011). Elle tient par ailleurs un blog.

Guylain Chevrier est docteur en histoire, enseignant , formateur et consultant. Il est membre du groupe de réflexion sur la laïcité auprès du Haut conseil à l’intégration. Ses domaines de prédilection sont l'antiquité grecque et l’anthropologie historique. La laïcité constitue un enjeu de société qui le passionne ce qui l'a amené à participer à de nombreuses interventions publiques.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€