Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Casseroles en série chez les candidats LREM : quand la moralisation fait pschittt

Entre un candidat de la majorité présidentielle qui détient un compte en banque à Hong Kong, une marchande de sommeil et des falsifications de diplômes, il paraît bien difficile à Emmanuel Macron de paraître crédible lorsqu'on parle de moralisation de la vie politique.

Pétard mouillé

Publié le
 Casseroles en série chez les candidats LREM : quand la moralisation fait pschittt

Atlantico : L'hebdomadaire Le Point révélait ce jeudi 15 juin que Laurent Zameczkowski, candidat En Marche de Neuilly sur Seine détenait un compte à Hong Kong, ce qui vient alimenter une nouvelle fois la polémique des personnes composants la future majorité présidentielle, après les précédents révélés par Libération, entre une marchande de sommeil, falsification de diplômes etc..En quoi l'absence de sanctions, pouvant reposer sur l'idée que la formation d'une majorité ne sera pas une difficulté, peut être mettre à mal la crédibilité du nouveau Président ? 

Eric Verhaeghe : Pour l'instant, il existe bien un état de grâce, au moins dans les medias, pour le président.

Celui-ci le dilapide rapidement en multipliant les gestes hautains ou arrogants. Le fait de maintenir des candidatures contestées pourrait d'ailleurs dès dimanche lui jouer un vilain tour, car il commence à dévoiler une tendance à faire un usage incontrôlé ou disproportionné du pouvoir dont il disposera. Les Français qui ne s'informent que par la voix des grands médias subventionnés sont mal informés sur ces dérives. Pour l'instant, elles percutent donc peu l'espèce d'hypnose dans laquelle ils vivent. Mais le nombre de Français qui s'inquiètent de la surdité du Président et de la caricature qu'il constitue autour de lui ne cesse de grandir. Il suffit désormais de s'informer raisonnablement pour ne plus pouvoir ignorer la dérive qui guette et pour ne plus pouvoir ne pas s'en inquiéter. Entre les candidats véreux qui restent en place et les candidats incompétents qui ont pour consigne de refuser le débat démocratique avant les élections, En Marche apparaît pour ce qu'il est: une écurie présidentielle, un levier, un instrument hors sol. Mais, à ce stade, Macron crée le doute. Il place les législatives sous le signe d'un scepticisme discret mais profond.  

Comment comparer cette situation aux exercices précédents, notamment avec le quinquennat Hollande, qui entaché de plusieurs scandales, avait tout de même eu le mérite d'en passer par la sanction ? Que peut révéler cette attitude ? En quoi la sociologie du mouvement "En Marche !" peut elle accentuer la question du sentiment d'impunité ?

Je ne sais pas si ce sentiment durera. Mais le mythe d'En Marche repose sur des éléments hallucinogènes. On dit à des gens issus de la "société civile" qu'ils sont les sauveurs d'un monde politique en voie de décomposition, que leur connaissance des intérêts privés est le principal levier de survie pour la République. Cette conviction militante est puissante. Allez leur faire comprendre maintenant que le vers est dans le fruit et que c'est en réalité le contraire qui se prépare. Et c'est bien le problème du macronisme. Ce qu'on présente comme la solution est le début d'un nouveau problème, ce qui est aux antipodes d'un phénomène à la Cahuzac. Cahuzac était suffisamment ancien et blanchi sous le harnais pour savoir qu'un compte en Suisse était éliminatoire. Les candidats d'En Marche s'entendent dire qu'ils viennent de la vraie vie et que c'est cela qui va sauver la France. D'où l'idée que tout est bon et tout se justifie, puisqu'ils sont les "élus", ceux qui ont été choisis par Jupiter pour relever le pays de ses ruines. 

Quelles sont les difficultés que pourraient rencontrer Emmanuel Macron en poursuivant cette stratégie ? La forte majorité attendue à l'Assemblée peut elle être suffisante pour résister ?

Je pense que le principal risque auquel Macron s'expose est de devenir la caricature de ce qu'il est: un bien-né appartenant à l'élite, écoutant l'élite et régnant pour l'élite. Comme il a rapidement mis les médias au pas, il est entouré d'une illusion de MAcromania qui lui laisse croire que tout va bien. Le système d'alarme de la macronie est désactivé et c'est probablement le principal risque de son quinquennat. MAcron est entouré de gens qui lui disent ce qu'il a envie d'entendre. Pendant ce temps, les fondamentaux sont plus que mauvais, ils sont inquiétants. Il a fait 20 millions de voix au second tour malgré un tapage médiatique insupportable autour du Front Républicain. Ses candidats ont péniblement recueilli 6 millions de voix au premier tour, ce qui est un score minable, moins bon que celui de l'UMP en 2012. Le système dysfonctionne, les signaux d'alerte se multiplient, mais le train continue sa course folle. Plus rien ne semble pouvoir l'arrêter. La semaine prochaine, un remaniement gouvernemental risque de macroniser encore un peu plus le système, avec une éviction plausible de Bayrou. Le choc final pourrait surprendre... 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 16/06/2017 - 10:15 - Signaler un abus Démoralisation de la vie politique francaise...

    et des Français! Inversion du sens des mots et des valeurs typiquement gauchiste...

  • Par Michèle Plahiers - 16/06/2017 - 10:30 - Signaler un abus Pris à leur propre piège.

    Il ne faut pas s'étonner de voir le piège tendu à fillon se refermer sur les macroniste. On a fermé les yeux sur certaines pratiques (comme les emplois familiaux, avec l'assentiment ou la complicité passive des citoyens) et maintant on crie au loup ou jouons les vierges effarouchées avec l'entourage d'En Marche! qui (et c'était prévisible) ne sont guère mieux,... tel est pris. Cela fait cinq que dans notre immeuble nous pensons changer de gérant. Ce qui nous arrête? Une certaine désillusion qui nous fait penser que les autres ne sont pas mieux. Un tiens,...

  • Par 2bout - 16/06/2017 - 10:31 - Signaler un abus Casseroles et nouvelle cuisine électorale

    Quand la carotte râpée labellisée En Marche! sera élue députée et que son cousin le pois chiche l'aura rejoint à l'assemblée, le risque est de voir œuvrer sans contraintes le technocrate, car faute de compétences, qui aura pour mission d'initier et de rédiger les lois ? De la cuisine au lit, une chambre d'enregistrement !

  • Par lasenorita - 16/06/2017 - 11:20 - Signaler un abus Il en sort tous les jours!

    des casseroles des candidats et ministres du parti En Marche! Ainsi une voyante de Toulouse, candidate de LREM est soupçonnée d'avoir menti ,etc..etc...voir http://elections2017.actu.orange.fr/news/toulouse-enquete-preliminaire-contre-une-candidate-en-marche-CNT000000JHlcg.html..Macron est, lui aussi, un grand menteur quand il déclarait à Marine Le Pen qu'il n'était pas responsable... puisqu'il n'était pas ministre à l'époque des faits...

  • Par Marie-E - 16/06/2017 - 11:53 - Signaler un abus Très bon article.

    Bon il nous reste à attendre le choc final. Sera t il suffisant pour que la France reparte enfin ? Car ce qui arrive là n' est pas un sursaut salutaire comme le croient les adeptes de la macromania mais seulement un sursis.

  • Par Vincennes - 16/06/2017 - 16:05 - Signaler un abus DEPUIS LE TEMPS QU'ILS CHERCHENT....pourquoi ne pas nous

    tenir informés quant aux recherches de la CNCCP sur l’absence des 450 pièces manquantes pour l’authentification des comptes de campagne d'Hollande!!! (lorsque cela concerne SARKO ça va nettement plus vite !!! et tout tournait en boucle sur les chaines complices) sans oublier l'acharnement de DEBRE qui, par contre, a laissé faire pour Hollande sans aucune retombée médiatique.......à vomir

  • Par Joly Maurice - 17/06/2017 - 00:10 - Signaler un abus Comme quoi...

    On voudrais laver plus blanc, mais soyons certains que les problèmes ne vont pas tarder à s'accumuler... On va dans le mur, son équipe est bancale, c'est de l'improvisation à tout les niveaux!

  • Par Monique GOBEL - 17/06/2017 - 08:11 - Signaler un abus Plus dur sera la chute

    Macron fait encore illusion, mais lorsque tous les godillots nouvellement élus voudront existes!!!!!! Heureusement il a sa maman pour lui dire qu'il est le meilleur le plus beau,le plus intelligent Pauvre France

  • Par assougoudrel - 17/06/2017 - 08:34 - Signaler un abus J'ai une blague à faire

    pour un mariage. Je pourrai prendre 0,5% de ces casseroles pour les accrocher derrière la voiture des mariés. Lady Centry doit avoir des batteries pour cuisiner pour son p'tit.

  • Par Anguerrand - 17/06/2017 - 10:32 - Signaler un abus Jamais un gouvernement n'aura eu un gouvernent n'aura

    aussi perverti,

  • Par Anguerrand - 17/06/2017 - 10:32 - Signaler un abus Jamais un gouvernement n'aura eu un gouvernent n'aura

    aussi perverti,

  • Par Anguerrand - 17/06/2017 - 10:32 - Signaler un abus Jamais un gouvernement n'aura eu un gouvernent n'aura

    aussi perverti,

  • Par Anguerrand - 17/06/2017 - 10:32 - Signaler un abus Jamais un gouvernement n'aura eu un gouvernent n'aura

    aussi perverti,

  • Par lafronde - 17/06/2017 - 11:15 - Signaler un abus L'arnaque Macron aura fonctionné

    Au plan national, Macron aura sa majorité. Mais au plan local, si vous et vos amis politiques ont voté au 1er tour, alors vous avez encore un choix utile à faire au second ! Dans ma circo, j'irai voter pour un candidat LR sérieux, adjoint au Maire, du Député-Maire concerné par le cumul des mandats. Le candidat En Marche est en tête dans une ville résidentielle, de Droite et réfractaire à l'urbanisme SRU, alors que LREM est pour ! L'argument repris par le candidat LR, et il fait bien ! Défendez vos libertés municipales contre le Grand-Paris, contre les projets urbanistiques toujours progressistes et néfastes. Un député c'est d'abord le représentant de votre terroir (canton, ville) AVANT d'être un supplétif du pouvoir présidentiel. Ne vous trompez pas, votez ! Et si vous êtes salarié, ne validez pas la suppression de la hiérarchie des normes du Code du Travail. Cette suppression ne créera pas plus d'emploi, mais donnera l'effet d'aubaine à votre employeur pour vous remplacer par un plus jeune et moins payé !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€