Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

De "pov' con" à "couillon" : comment les Français sont devenus plus indulgents à l'égard de Sarkozy

Le candidat UMP aurait traité de "couillon" un journaliste, ce jeudi. L'incident a pourtant suscité peu de réactions outragées dans les médias. A croire que le candidat UMP a réussi à changer d'image à l'occasion de cette campagne présidentielle...

Ravalement d'image

Publié le

L’affaire est connue. Quelques mois après le début de son mandat, Nicolas Sarkozy, président de la République, visitait le salon de l’agriculture quand un escogriffe lui dit et lui répéta de ne pas lui serrer la main par peur d’être sali.

Ce citoyen irrespectueux se fit affubler à voix basse d’un « pauvre con » bien mérité.

Dans la bouche d’un président de la République, l’injure était inacceptable pour la quasi-totalité des commentateurs. Elle aurait en quelque sorte avili et dégradé le président, sorte de surmoi de l’homme Sarkozy qui, de par ses fonctions, se devait de contrôler entièrement ses véhémences et son vocabulaire.

Soit. La sacralité du Président est décidément une valeur forte, notamment pour une gauche qui passe pourtant son temps à décrier le caractère monarchique de la Cinquième République. Comprenne qui pourra …

En tout cas, hier, le même Nicolas Sarkozy, toujours président de la République nonobstant sa qualité de candidat à sa réélection, croise un jeune journaliste et que lui dit-il ? En substance : « Je n’en ai rien à foutre de ta question » et « couillon » ! Il ne s’agit plus d’un pékin impoli comme en 2008 mais d’un membre de la corporation puissante et protégée des gens de médias. L’insulte est caractérisée, répétée, assumée.


Et que se passe-t-il ? Observe-t-on un déchaînement dans les médias ? Non. Une ou deux protestations de Manuel Valls et d’un blogueur hébergé sur le Nouvel Obs. Autant dire rien.

Serait-ce que le candidat peut s’affranchir du « parler » présidentiel ? Non, car il y a une semaine encore le même Sarkozy était harcelé sur les plateaux de télévision par le rappel de son écart de langage du salon de l’agriculture.

Alors ? Tout simplement, le vent a tourné. S’il fallait une preuve du regain de faveur dont bénéficie le président sortant, ce serait celle là.

Elle est naturellement difficile à expliquer. Nous fournirons une hypothèse qui en vaut une autre. Au moins autant que les bonnes prestations télévisuelles de Nicolas Sarkozy, son aveu qu’il cesserait la politique en cas d’échec semble avoir eu un effet profond sur l’inconscient collectif de l’ « opinion ». Car ce que voulait une majorité de Français, en décriant Sarkozy et en s’apprêtant à la crucifier électoralement, c’était, symboliquement, voir la tête du roi rouler. Le mécanisme de la victime expiatoire, du bouc émissaire en temps de crise et d’angoisse collective jouait à plein.

Depuis que le roi a mis genou à terre en disant au peuple que : « Oui, il avait parfois fauté » et que : « Oui, s’il n’avait plus sa confiance, il disparaîtrait pour de bon », le meurtre rituel a, en quelque sorte été accompli.

Ce monarque républicain a fait acte de contrition, il est redevenu un peu humain, il a accepté son exécution symbolique. Il peut prétendre à être réélu. Le roi est mort, vive le roi !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pecqror - 16/03/2012 - 16:42 - Signaler un abus Grosse différence

    Sur cette vidéo, c'est plutôt bonne enfant, contrairement à l'épisode du casse toi...

  • Par toulonrct - 16/03/2012 - 17:00 - Signaler un abus toi meme

    bravo sarko tu es toi meme,tu n'imites personne,pas comme l'homme aux cheveux teints en noir qui imite miterrand

  • Par asty - 16/03/2012 - 17:08 - Signaler un abus sûr que cela en dit long

    sur la désacralisation de la fonction politique et sur le niveau culturel de nos dirigeant actuels. Pas vraiment à être fier de cette banalisation de cette vulgarité, de cette médiocrité et de ce manque de respect vis à vis de la langue française. D'ailleurs pauvreté de la langue va de pair avec pauvreté de la pensée intellectuelle. Quand au reste de l'article on peut en déduire que la méthode Coué a encore de beaux jours devant elle!

  • Par Equilibre - 16/03/2012 - 17:15 - Signaler un abus Autre(s) explication(s) en sus?

    Le malentendu pays-bas se révèle être ce qu'il est. Son programme à la sauce terra nova(race, diversité,...) commence à déplaire ou n'accroche pas tant que cela, ses 60 points sont inconsistants (au vu de ce qui nous attend) et puis il n'y en a plus 60 depuis que vous en avez taillé un ou deux (je ne sais plus) en pièce. Son charisme naturel rend palpitant regarder la peinture sécher, même si je reconnais qu'il est plutôt bon en meeting et au-dessus de ce que je pensai au vu de la primaire. Les différences PS/UMP, en matière économique, n'apparaissent pas si flagrantes que ça aux yeux du plus grand nombre. Rajouter quelques sorties (75%, laïcité, race) peu crédibles et inutiles, d'innombrables retournements de position, un melencho bien affûté dans son rôle de pique voix à gauche, et le jeu pourrait être rebattu. Bref, pour quelqu'un qui voulait ré-enchanter, il lui manque la magie, le fluide. C'est balot. . Dans l'ensemble, on s'emmerde sec et cela sonne faux, entre promesses intenables dues à l'europe, dues à la crise et changements sociétaux dont une bonne partie ne veut pas. A titre personnel, j'aurai préféré savoir à quelle véritable sauce j'allais me faire manger. Bah, 3 mois

  • Par cesar 13 - 16/03/2012 - 17:22 - Signaler un abus insulte ?

    A Marseille , traiter quelqu un de couillon , c est plutot affectueux . Messieurs les nordistes , apprenez a utiliser nos "insultes' . Ceci dit "pov con" , c etait pas très classe ....

  • Par letroll - 16/03/2012 - 17:26 - Signaler un abus autres explications !!

    - on s'est habitué aux écarts de langage et de conduite de ce gars, et on ne relève plus .. - sarko est considéré comme out de la vie politique et on s'en fout un peu de ce qu'il dit

  • Par le Gône - 16/03/2012 - 17:33 - Signaler un abus Un journaliste..ca !! quelle rigolade

    ce petit gars propre sur lui..surement délégué par quelques "couilles molles "du PS (oui je sais c'est un pléonasme ) afin de faire déraper mon "Niko".par une provocation imbécile, .en plein campagne..et bien n'endéplaise au socialo..Sarko parle "peuple" et ca plais au "peuple"..

  • Par NYOR - 16/03/2012 - 17:53 - Signaler un abus Cesar / Le gône.

    Oui c'est l'excuse qui circule en ce moment "couillon" c'est affectueux. Ca a dû être diligenté par la cellule de com'... Mais "qu'est ce que j'en ai à foutre de ta question.." c'est affectueux aussi ? Ne prenez pas des gens pour des abrutis, Nicolas s'en occupe très bien. Quand au Gône, il a tout compris, il parle peuple et ça plait au peuple. Oui...C'est pour ça qu'il est très bien, je suppose, qu'on se permette de traiter le président de la république de con aussi. Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, la fonction de Président est une fonction de représentation. J'imagine qu'il va bientôt traiter Merkel de connasse et Cameron d'abruti. Ca plaira au peuple. A moins que, selon vos principes, on n'est que le droit d'insulter... Le peuple. Il sera ravi d'apprendre ça. Réjouissons-nous donc, nous avons un président au ras des paquerettes.

  • Par NYOR - 16/03/2012 - 17:54 - Signaler un abus Rectif

    On n'ait... Si je commence à fatiguer de suite..

  • Par NYOR - 16/03/2012 - 17:56 - Signaler un abus Toulonrct

    On ne demande à un président de représenter la France. Il n'a donc, de fait, pas le droit d'être lui-même, puisqu'il est sensé être nous tous. Maintenant, pourquoi pas ? A quand les voeux en slip ?

  • Par NYOR - 16/03/2012 - 17:58 - Signaler un abus pecqror

    Il s'est juste rattrapé plus vite car il a réalisé qu'il avait lâché une connerie de plus. Et là encore : qu'est ce que j'en ai à foutre de ta question..." c'est sûrement bon enfant. Aussi ne prendrez vous pas mal que je n'en ai rien à foutre de votre avis.

  • Par Eric de Tor - 16/03/2012 - 18:32 - Signaler un abus La vulgarité au pouvoir...

    Ce pitoyable article nous montre comment gloser pour camoufler l'évidence! Si il n'y a eu aucune réaction c'est avant tout pour les raisons suivantes: - les médias français sont plus inféodés aux réseaux financiers qui sponsorisent Sarkozy que la Pravda ne l'était au Kremlin; - la vulgarité est devenue la norme, des télé-réalités de TF1 au mode de vie présidentiel; - les grossièretés de Sarkozy sont la marque de fabrique d'un individu inculte, suffisant et haineux qui ne mérite que le mépris... ... et l'écrivaillon qui a commis ce texte avec lui!

  • Par Ravidelacreche - 16/03/2012 - 18:32 - Signaler un abus Au choix

    Enc...ou nique ta mère c'est des formules de politesse ? :o)

  • Par jonatt - 16/03/2012 - 18:58 - Signaler un abus DUCON

    Casse toi pov con a un type qui tend la main, se l'essuie et dit ne me touche pas tu me salis ! Moi, je lui aurais mis mon point dans la G...Sarkozy s'est retenu et vous qu'auriez vous fait, tendu la joue comme des laches ? Quant aux journalistes, même les plus jeunes ils copient leurs ainés : questions cons ! insinuations, insultes Sont-ce des hommes comme les autres ?

  • Par Nico Attal - 16/03/2012 - 19:09 - Signaler un abus L'heure de vérité

    Le fait est que, à la faveur de cette campagne, de plus en plus de Français pensent que les journalistes sont des "couillons". Lorsqu'on écoute la question de ce prétendu journaliste, on doit reconnaître une certaine pertinence au propos du président.. pardon, du candidat.

  • Par Ogo - 16/03/2012 - 19:14 - Signaler un abus C'est toute la morgue

    C'est toute la morgue sarkozienne résumée en quelques secondes.Sa petitesse n'a d'égale que son insondable connerie à ce pauvre homme!Va vraiment falloir songer a kärcheriser l'Elysée...

  • Par Ogo - 16/03/2012 - 19:23 - Signaler un abus Le jeu du couillon en Belgique c'est un ...

    Jeu de cartes où chacune des manches gagnées entraîne l’effacement d’un trait, où certaines pertes entraînent une pénalité, soit l’ajout d’un trait, et où le vainqueur est celui qui arrive le premier à effacer tous les traits. C'est ce que la gauche va réussir a faire, effacer tous les stigmates de cette politique malsaine menée par le vermisseau de l'UMP alias, Sarkozy!

  • Par diana - 16/03/2012 - 19:24 - Signaler un abus chassez le naturel il revient

    chassez le naturel il revient au galop!

  • Par Durand - 16/03/2012 - 19:25 - Signaler un abus Il faut que les journalistes soient soumis aux même règles

    Que tous les Français. L'arrogance des média est également l'explication du retournement progressif de l'opinion, les gens ont en marre. Reste le deuxième tour, et c'est toujours pas gagné.

  • Par vangog - 16/03/2012 - 20:07 - Signaler un abus Il parle comme le peuple et c'est pour cela que le peuple l'aime

    je préfère la sincérité et le franc-parler de Sarko au discours haché, à la grosse voix forcée et aux attitudes ridicules de Flamby, et je ne suis pas le seul si on en croit les sondages qui montent, qui montent...

  • Par ARES - 16/03/2012 - 21:03 - Signaler un abus Dans le sud ...

    Il y fait bon vivre de noms "d'oiseaux" ... Ici sur cette vidéo on voit bien que le mot employé n'a rien de scandaleux ... Quand à ce fameux "pov con" le Président s'est mis à la hauteur de ce Français qui l'a insulté ... il a eu entièrement raison ... Qui aime se faire insulter ? Personne !! que l on aime ou pas !! le Président de la République élu démocratiquement PERSONNE n'a à l insulter ... de plus c'était un homme plus agé que lui comme quoi cela donne de voir certain ancien ne pas montrer l'exemple de la respectabilité que l on se doit d avoir envers le Chef de l'état !! Dans un autre pays qui sait cet homme qui a insulté le chef de l'état se serait retrouvé on ne sait ou aussi qu il remercie que notre pays ait quelques tolerances !! Pas besoin d etre Chef de l Etat pour ne pas avoir à accepter l insulte !!

  • Par Ogo - 16/03/2012 - 21:49 - Signaler un abus ARES

    Le problème ce n'est pas tant l'insulte qui compte, mais la réponse du chef de l'état qui est absolument déplorable ! Qu'un plouc de mon acabit réagisse épidermiquement à une provocation, tout le monde s'en fout... À juste raison ! Mais le président de la RPF doit survoler ces invectives, prendre de la hauteur ou répondre avec intelligence ! De Gaulle avait été reçu aux cris de « mort aux cons », réponse cinglante et bourrée d'humour du Général : « vaste programme ».... Un manifestant criant « Mitterrand fous le camp ! » réponse du tac au tac de l'intéressé « Ça rime, mais c'est une rime pauvre »... Un furieux s'avance vers Chirac, lui balance un "connard", Chichi lui tend la main avec un large sourire et lui répond " enchanté, moi c'est Jaques Chirac"... Il n’y a pas à dire ces trois lascars par leur intelligence, leur flegme étaient beaucoup plus impressionnant que le vermisseau qui occupe actuellement l'Élysée ! Plus pour très longtemps...

  • Par decheval - 16/03/2012 - 21:49 - Signaler un abus lol

    « Il parle comme le peuple et c'est pour cela que le peuple l'aime » Belle conception de la politique... M. Lepeuple pourrait l'aimer parce qu'il a fait baisser le chômage, diminuer la dette, le nombre de pauvres, etc., mais non, M. Lepeuple l'aime pour sa façon de parler.

  • Par Hicos - 16/03/2012 - 21:52 - Signaler un abus Avant que Sarkosy n'arrive au pouvoir

    il me semble qu'il y avait un très large consensus dans l'opinion publique (de tous bords) pour regretter le ton monocorde et le manque de punch de la vie politique. Depuis qu'il est élu on lui reproche d’être l'hyper président et ses écarts de langages. Misère de voir des gens qui se réclame de la rock and roll attitude et de mai 68 pousser des cris d’orfraie pour quelques mots qui sont finalement bien loin de nos préoccupations quotidiennes.

  • Par Néfertiti - 16/03/2012 - 21:53 - Signaler un abus "Couillon" n'est pas vraiment considéré comme une insulte !

    De manière générale, le vocable de couillon traduit un côté familier et affectueux (employé très couramment dans le sud) ! "C'est en venant vieux que vous êtes venu couillon ou c'est de naissance ?" Paul Valéry

  • Par Ogo - 16/03/2012 - 22:25 - Signaler un abus Ne faites pas semblant de ne

    Ne faites pas semblant de ne pas comprendre.Ce n'est pas le "couillon " qui est ici déplorable, mais la façon dont il répond au journaliste avec ce même ton rogue : "« Qu'est-ce que ce que vous voulez que j'ai à foutre de ce que vous me dites ? ». Voilà...Il se fout de la précarité que vivent certains Français.Précarité qui les poussent à manifester leur mécontentement.

  • Par Benvoyons - 16/03/2012 - 22:25 - Signaler un abus de cheval : DSK doit te manquer et devait avoir ta préférence

    LOL

  • Par Benvoyons - 16/03/2012 - 22:41 - Signaler un abus Ce soir il y a une équipe de partouze de DSK dans les

    commentaires. Comme le dieu n'est pas de sorti ils doivent palucher sérieux .

  • Par DEL - 16/03/2012 - 22:44 - Signaler un abus Une explication possible

    est que mes compatriotes se sentant certain de le voir partir s'en moquent désormais complètement...

  • Par Benvoyons - 16/03/2012 - 22:50 - Signaler un abus LED ta lumière est encore allumée

    C'est même sûr ?

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 01:23 - Signaler un abus Vangog

    Le bien nommé. Il préfère la sincérité. Est ce être sincère que d'insulter ? Il y a mille et une manière de s'élever dans pareille situation ainsi qu'Ogo l'a parfaitement démontré. Un président ne s'appartient pas. Il n'a donc pas à se comporter comme vous et moi ou alors... Suivez mon regard, les français se comportent vis à vis de lui comme d'un quidam moyen. Et ce n'est pas la peine d'aller pleurer. Le respect ce n'est pas quelque chose que l'on reçoit, c'est quelque chose que l'on inspire. Méditez la dessus ARES. Ainsi que sur le fait que lorsqu'on est président on ne répond pas "Qu'est ce que j'en ai à foutre.." lorsqu'un journaliste lui pose une question. C'est bien là le problème. Qu'est ce que Nicolas Sarkozy en a à foutre de nous. Vous le premier ARES. Benvoyons, visiblement vous êtes bien informés. Participant peut-être ? Comme quoi, on peut finalement avoir des électeurs au niveau de leur candidat en matière d'argumentation... Si Sarkozy avait vraiment des couilles, pour parler un langage que vous comprenez, il n'irait pas dire cela à un journaliste, mais irait jusqu'au bout de ses idées et le dirait au président chinois... Sauf que ce jour là... Il s'est fait dessus.

  • Par Karamba - 17/03/2012 - 02:13 - Signaler un abus Mérité

    ce jeune journalisme incarne un journalisme orienté et partisan plus préoccupé par faire de la propagande à but électoral que par sa mission d'information. Une petite claque pour accompagner le commentaire aurait été de bon aloi.

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 02:48 - Signaler un abus Karamba

    Bien entendu c'est mérité. On attend de Sarkozy la même attitude lors du débat télévisé. Je vous propose " t'en as d'autres des questions à la con Duhamel ?' et "Ferme la gros connard" à Hollande. Mais juste en cas de question dérangeante, cela va de soit. Ah et j'oubliai : un bon coup de pied dans les couilles aussi. Cela va s'en dire. Que la politique serait merveilleuse si vous étiez élu !!

  • Par le Gône - 17/03/2012 - 08:28 - Signaler un abus Tiens donc...les "petites mains"'

    les "petites mains " du PS sont venues commenter les commentateurs d'Atlentico..comme c'est drole , pathétique et tellement innutile tant votre "couille molle holandaise" est maintenant larguée..bouffer par Sarko qui est de loin le meilleurs...allez "petites mains" .régalez vous..vous n'êtes que comiques.

  • Par fifi90 - 17/03/2012 - 08:55 - Signaler un abus Il a le droit d'insulter

    Les journalistes et tous ceux qui ne l'aiment pas l'insulte depuis 5 ans, il est un humain comme vous et moi, a un coeur rouge qui bat comme vous et moi, je suis désolée ce n'est pas parce qu'il est président de la républqiue qu'il faut laisser les gens l'insulter, cracher sur lui, le prendre par la cravate pour essayer de l'etrangler, ce monsieur qu'il a traité de pauvre con, personne le condamne, qu'à-t-il dit au président élu au suffrage universl ? Personne ne condamne ce citoyen qui a manque du respect au président, c'est d'ailleurs lui ce citoyen qui a provoqué le président, c'étaitpréméditer son geste. Aujourd'hui on dit qu'il traité un journaliste couillons, il n'est pas fou, qu'est ce que le journaliste a pu lui dire, on nous ressort juste couillons. Mais arrêtez la manipulation, Sarkozy a le droit de se defendre désormais car trop c'est trop.

  • Par Ludo1963 - 17/03/2012 - 09:02 - Signaler un abus Poli à côté de Mélenchon

    Je ris .... C est bien des bobos a gauche pour s offusquer de si peu Et ces petits journalistes aussi cons, que seule la France peut produire à la botte de la gauche... Ils sont tous en extase devant Mélenchon tribun surdoué qui leur crache à la gueule... Il les traite de merde et Sarko pourrait pas dire "couillon" ? Le peuple jugera... Moi j aime bien

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 10:06 - Signaler un abus Nyor a eu du mal a s'endormir le pauvre. Caton n'a pas réussi

    encore a te faire rêver mon pauvre ? Il faut dire il change tout le temps heure par heure son discours et une fois que tu as du commencer de rêver , réveil en sursaut pour changement de rêve. Il faut voir un psy en urgence pour qu'il te donne la potion magique PS . Une pincée de DSK, une pincée d'argent de la féderation du Nord, une pincée de la fédération de Marseille, une pincée de l'Hérault, il faut une grande bravitude pour avaler toutes les couleuvres à Caton.

  • Par decheval - 17/03/2012 - 10:12 - Signaler un abus @ Benvoyons

    Voyez-vous, ce qui me manque à moi, c'est cette droite instruite, intelligente et réellement libérale, qui a été chassée par un troupeau d'arrivistes incultes, cyniques et malhonnêtes. Vos propos dénués de toute pensée reflètent bien cette nouvelle droite décérébrée, de Morano à Lefrevbre...

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 10:39 - Signaler un abus Quelle barbe ! Sarko, Sarko, et encore Sarko !

    Bon, Sarko reste ce qu'il est, d'accord, et Mélanchon ? Pourquoi n'y fait-on pas référence ? Il injurie tout le monde à longueur de temps, son visage reflète la haine et le mépris de l'autre : qui s'en chagrine ? A Marine Le Pen par exemple : vous êtes semi-démente ..... A David Pujadas : vous êtes un salaud et un larbin ... Je ne peux faire ici le répertoire exhaustif de tous ses débordements, j'y passerai la journée .... @ Benvoyons : Que pensez-vous de cette gauche-là ? Croyez-vous qu'elle élève le niveau ?

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 10:44 - Signaler un abus Mille pardons à "Benvoyons" : je répondais à "decheval" !

    Enfin, je m'adresse à tout le monde et aimerais avoir des retours sur mon commentaire. Bon week-end à tous !

  • Par Indigène Indigné - 17/03/2012 - 10:56 - Signaler un abus "Pov" de moi même !

    Apparemment les gauchos bobos socialos (les GBS) se sont fait passer le mot. Il y aurait un vecteur média au discours différent et gênant pour la bien pensance GBS désireuse d'occuper les fonctions de ceux qu'elle critique. Alors ils ont organisé un rdv sur Atlantico. Des ogo, decheval, nyor qui croient en la méthode Coué comme ils croient en leur poulain fromager. Ils nous servent du rue89, du médiapart, du think tank terranova en n'ayant pas bien compris que si on vient sur Atlantico c'est qu'on n'en veut pas de leur bouillie idéologique. Dans les meilleurs commentaires, outre les réponses bienvenues des habituels benvoyons, legône et autres karamba (pardon les autres) notez le com Hicos-16/03/2012-21:52. Salutation à Néfertiti, c'est très bien ce que vous faites, continuez !

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 11:40 - Signaler un abus Néfertiti je t'embrasse

    Concernant de cheval il préfère la qualité de gauche dont acte il préfère le troupeau PS. Le N° 2 du PS par exemple. Celui qui a soufflé a Caton qu'il fallait lancer le bénévolat sur la finance des assos payer par les entreprises. Harlem : spécialité détournement de fond d'asso. Le doigt d'Emmanuelli pour aider a rêver. Nyar devrait l'essayer pour s'endormir. Caton après 10 ans de direction du PS n'est jamais au courant de rien. Caton Est il au courant qu'il a 4 enfants??????? Caton Hollande est un homme honnête comme le démontre l'Affaire Caton. L' affaire Banon? Les Affaires financières du PS putain pendant sa direction l'argent rentrait a flot a Solférino. Putain le remplissage des urnes mais pas au courant? Comme il dit Caton personne ne m'a rien dit pendant 10 ans donc je suis au courant de rien. Donc en disant cela Caton prouve que le PS est une partouserie et et complètement mafieux. Il est impossible que pendant 10 ans personne ne se soit alarmé des conséquences des détournements de fond pour le PS ou alors cela confirme que l'ensemble du PS est viscéralement malhonnete.

  • Par decheval - 17/03/2012 - 12:08 - Signaler un abus @ Néfertiti

    Pourquoi voulez-vous que je pense quoi que ce soit de la gauche ? Mon souci c'est cette droite inculte et grossière, et vous me parlez de la gauche... Quand les choses ne vont pas bien de mon côté politique, je n'ai pas tendance à penser à des adversaires pour me consoler. Trop facile, et trop stérile.

  • Par decheval - 17/03/2012 - 12:15 - Signaler un abus @ Benvoyons

    « Concernant de cheval il préfère la qualité de gauche dont acte il préfère le troupeau PS » Voyez, c'est là ce manque d'instruction, ou ce cynisme dont je parle, et qui réduit la politique à une logique binaire. Si on critique l'ump, on est forcement de gauche... Peut-il venir à l'esprit de gens comme vous que l'on puisse critiquer l'ump justement parce que l'on est de droite ?

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 12:37 - Signaler un abus De cheval: je préfère l'inculture de mes droitiers à votre

    culture suffisante ( de plume dans le cul ). Finalement vous pensez hongre pas entier. Vous préférez la forfaiture des hommes quant ils ont de la culture pourquoi pas votre morale est la votre mais pas la mienne. Hors Caton a une culture mais elle cache un personnage absolument abject et donc j'utilise les bons mots pour cette culture là. Pour vous les personnes "sans culture" ( reste a connaître la culture pour vous qu'elle devrait avoir?)ne sont pas digne de parler d'écrire même avec des fautes et que leurs raisonnements sont viciés. Je connais pas mal de personne sans culture avec des meilleurs raisonnements qu'un professeur avec sa culture. IL a seulement moins de mot pour l'exprimer. Napoléon a utilisé des gens inculte mais de putain stratège.

  • Par decheval - 17/03/2012 - 14:02 - Signaler un abus @ Benvoyons

    Ressaisissez-vous... J'ai parlé d'instruction, pas de culture. Vos propos, qui tournent de manière obsessionnelle autour d'une personne, ne me concernent donc pas.

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 14:26 - Signaler un abus De cheval: Votre niveau

    Niveau d’instruction élevé/Niveau de Culture bas => Scolaires (Perroquet/Kerraka) : Globalement ils ont réussi dans leurs études grâce à la mémorisation des connaissances. Même bien installés dans leur domaine de compétence ou de spécialités, ils sont souvent incapables de jouer un rôle social développé. Ils se méfient de tous ceux qui les dépassent scolairement. Ils sont capables de puiser dans leur pré-requis scolaires pour défendre des positions plates et superflues, sans expérience réellement vécue, ils ont tendance à sous-estimer les argumentaires intelligents. Souvent «technocrates» hors-pair au sommet de la technostructure (Administration, Entreprise…), ils estiment qu’ils n’ont de compte à rendre à personne aussi bien socialement que politiquement. Parfois hautain, les rations (illimités par ailleurs) leurs servent comme arguments, et non comme instruments. Ils ramènent donc tous les problèmes et leurs solutions à la technique avec comme corollaire de pensée le «comment faire» au lieu du «pourquoi-faire»… Leur principale force : Technocratie, Leur principale faiblesse : Opportunisme.

  • Par decheval - 17/03/2012 - 14:34 - Signaler un abus @ Benvoyons

    Bref, vous ne comprenez pas grand-chose. Allez bon week-end.

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 14:52 - Signaler un abus @ decheval

    Et pourquoi ne penseriez-vous pas à la gauche ? Je répondais simplement à votre commentaire invoquant une "droite inculte et grossière" et je me disais juste que M. Mélenchon, représentant de la gauche de la gauche ne valait guère mieux que cette droite que vous fustigez méchamment ! Il ne faut tout de même pas oublier que Jean-Luc Mélenchon fut, en d'autres temps, professeur de français titulaire d'une licence de philosophie : A ce titre, il devrait donner l'exemple du bien-parler et de la politesse; il est donc, à mon humble avis, encore plus impardonnable !

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 14:56 - Signaler un abus Eric de Tor : vous écrivez avec le doigt d'Emmanieli PS

    dans le cul pour parler de vulgarité c'est sûr c'est plus culture.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.

Il est l'auteur du livre L'Enfumeur, (Ixelles Editions, 2013) et de Français, prêts pour votre prochaine révolution ?, (Ixelles Editions, 2014).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€