Lundi 21 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

De "pov' con" à "couillon" : comment les Français sont devenus plus indulgents à l'égard de Sarkozy

Le candidat UMP aurait traité de "couillon" un journaliste, ce jeudi. L'incident a pourtant suscité peu de réactions outragées dans les médias. A croire que le candidat UMP a réussi à changer d'image à l'occasion de cette campagne présidentielle...

Ravalement d'image

Publié le 16 mars 2012
 

L’affaire est connue. Quelques mois après le début de son mandat, Nicolas Sarkozy, président de la République, visitait le salon de l’agriculture quand un escogriffe lui dit et lui répéta de ne pas lui serrer la main par peur d’être sali.

Ce citoyen irrespectueux se fit affubler à voix basse d’un « pauvre con » bien mérité.

Dans la bouche d’un président de la République, l’injure était inacceptable pour la quasi-totalité des commentateurs. Elle aurait en quelque sorte avili et dégradé le président, sorte de surmoi de l’homme Sarkozy qui, de par ses fonctions, se devait de contrôler entièrement ses véhémences et son vocabulaire.

Soit. La sacralité du Président est décidément une valeur forte, notamment pour une gauche qui passe pourtant son temps à décrier le caractère monarchique de la Cinquième République. Comprenne qui pourra …

En tout cas, hier, le même Nicolas Sarkozy, toujours président de la République nonobstant sa qualité de candidat à sa réélection, croise un jeune journaliste et que lui dit-il ? En substance : « Je n’en ai rien à foutre de ta question » et « couillon » ! Il ne s’agit plus d’un pékin impoli comme en 2008 mais d’un membre de la corporation puissante et protégée des gens de médias. L’insulte est caractérisée, répétée, assumée.



Et que se passe-t-il ? Observe-t-on un déchaînement dans les médias ? Non. Une ou deux protestations de Manuel Valls et d’un blogueur hébergé sur le Nouvel Obs. Autant dire rien.

Serait-ce que le candidat peut s’affranchir du « parler » présidentiel ? Non, car il y a une semaine encore le même Sarkozy était harcelé sur les plateaux de télévision par le rappel de son écart de langage du salon de l’agriculture.

Alors ? Tout simplement, le vent a tourné. S’il fallait une preuve du regain de faveur dont bénéficie le président sortant, ce serait celle là.

Elle est naturellement difficile à expliquer. Nous fournirons une hypothèse qui en vaut une autre. Au moins autant que les bonnes prestations télévisuelles de Nicolas Sarkozy, son aveu qu’il cesserait la politique en cas d’échec semble avoir eu un effet profond sur l’inconscient collectif de l’ « opinion ». Car ce que voulait une majorité de Français, en décriant Sarkozy et en s’apprêtant à la crucifier électoralement, c’était, symboliquement, voir la tête du roi rouler. Le mécanisme de la victime expiatoire, du bouc émissaire en temps de crise et d’angoisse collective jouait à plein.

Depuis que le roi a mis genou à terre en disant au peuple que : « Oui, il avait parfois fauté » et que : « Oui, s’il n’avait plus sa confiance, il disparaîtrait pour de bon », le meurtre rituel a, en quelque sorte été accompli.

Ce monarque républicain a fait acte de contrition, il est redevenu un peu humain, il a accepté son exécution symbolique. Il peut prétendre à être réélu. Le roi est mort, vive le roi !

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 20/03/2012 - 02:50 - Signaler un abus Je propose quatre Imodiums d'emblée pour NYOR

    et sa diarrhée verbale, car on est obligé d'enjamber ses posts puants sur ce site !...

  • Par Nico Attal - 19/03/2012 - 23:25 - Signaler un abus Martine Aubry :"Hollande est une couille molle"

    Pourquoi personne n'a-t-il tiqué au "couille molle" laché par Martine Aubry pour qualifier Hollande? Certes, on lui pardonne. Car la Mère "Tape Dur" est une femme à poigne qui semblait savoir de quoi elle parlait en qualifiant les flasques attributs de son insuffisant rival.

  • Par Harmaggedon - 19/03/2012 - 07:06 - Signaler un abus comment se fait-il

    comment se fait-il que les médias n'aient pas "buzzé" , sur la claque assennée par Cahuzac, député...PS de Vileneuve sur Lot, à un jeune dans sa ville ? Pourquoi, dans ce cas, n'y a-t-il eu aucune conséquence juridique, non plus ?

  • Par Benvoyons - 18/03/2012 - 11:46 - Signaler un abus Nyor: Je préfere un Sarkozy qui a eu le courage d'entrée

    dans l'école pendant une prise d'otage pour aller chercher des enfants alors que votre grand Homme à la même période Caton Hollande lui montait l'affaire CATON où il se prétendait député de droite.
    Il trompait déjà les Français. c'est viscérale chez lui TROMPER.

  • Par Benvoyons - 18/03/2012 - 11:38 - Signaler un abus NYOR: tu as raison la chappe de plomb a décidé que les

    présidents des commissions de la chambre et du sénat ainsi que la cours des comptes doivent être pour l'opposition.
    C'est pas un mec baveux de gauche tout dans la parole ( nous sommes des démocrates pas les autres)mais rien dans le calbare qui ont fait cela.
    C'est donc monsieur Sarkosy.
    J'ai une préférence pour les femmes où hommes qui ont du caractère.
    Je préfère un général Paton à vos sbires couilles moles

  • Par Indigène Indigné - 18/03/2012 - 10:29 - Signaler un abus @Nyor

    Mais cessez donc vos commentaires et allez vous coucher !
    Vous en devenez illisible tant vous sursaturez les comm de votre idéologie bien pensante, bien proprette, bien lissée et bien lèchée si chère aux GBS, les gauchos bobos socialos. D'autant que ce type de discours, qui apparaît plus comme de la boullie idéologique tant de fois resservie par ces BGS, est indigeste. C'est une caractéristique négationniste de la gauche bien pensante que d'intervenir et saturer les débats afin d'éviter que soient dites les vérités qui les fâchent aux français.
    Nyor, les veilles techniques de vieux socialiste aigri vous vont si bien !

  • Par NYOR - 18/03/2012 - 02:28 - Signaler un abus Et le dernier

    Refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.
    Ayant dit cela.... On a le droit de rajouter des noms sur votre liste ou il n'y aura jamais assez de place ?

  • Par NYOR - 18/03/2012 - 02:27 - Signaler un abus Charte de Munich pour Chablaisien

    &Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité
    Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique
    Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents
    Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents
    S’obliger à respecter la vie privée des personnes
    Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte
    Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement
    S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information
    Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs

  • Par NYOR - 18/03/2012 - 02:24 - Signaler un abus respect et pas reste bien sûr

    Trop vite encore.

  • Par NYOR - 18/03/2012 - 02:23 - Signaler un abus Hicos

    Le problème est plus profond que vous ne le pensez. Notre pays souffre d'un manque général de respect, des jeunes aux plus vieux, des hommes envers les femmes, de certains patrons à l'égard de leurs employés, de certains employés envers leur patron, envers nos militaires dont certains risquent leur vie, de nos policiers qui brassent la m... tous les jours. Or le reste est quelque chose qui s'inculte autant qu'il ne s'inspire. Si le premier d'entre nous ne respecte pas plus les autres qu'il ne respecte sa propre fonction en s'abandonnant à être ce qu'il n'est plus, c'est à dire un quidam normal, c'est tout l'édifice qui chavire en partant du haut. Quand, de plus, de l'autre coté, règne le principe de l'enfant roi, que des professeurs commence à s'insurger contre le travail à la maison, il s'effondre du bas en même temps. Il en résulte ce que nous sommes devenus en France : un peuple nombriliste, apeuré de ses différences et à cent lieux des challenges de notre monde moderne. Autour, des brésiliens bazanés, des indiens bazanés eux-aussi, des chinois, ricanent et bossent. Eux. Sans crainte du monde autour d'eux. Parce que c'est leur gâteau.

  • Par NYOR - 18/03/2012 - 01:43 - Signaler un abus Néfertiti

    Je partage entièrement votre dernière analyse et nous arrivons aux mêmes conclusions.

  • Par Néfertiti - 18/03/2012 - 01:09 - Signaler un abus @ Durand

    Votre analyse me semble un peu sommaire et fantaisiste !
    Mais bon, vous semblez si convaincu qu'il est inutile de polémiquer sur vos propos.

  • Par Chablaisien - 18/03/2012 - 01:04 - Signaler un abus Audrey Pulvar n'est pas aussi indulgente...signé la pétition

    L'attitude de Mlle Pulvar face à Jean François Copé a été déplorable et elle n'a fait preuve durant l'émission du 10 mars de militantisme mais en aucun cas de journalisme. Si vous partager cet avis je vous invite a cliquer sur le lien et signer la pétition car Mlle Pulvar ne respecte pas la Charte de Munich sur les droits et devoirs des journalistes.
    http://www.petitionduweb.com/Petition_petition_contre_l_attitude_de_mlle_pulvar-11199.html

  • Par Durand - 17/03/2012 - 23:53 - Signaler un abus Pour Néfertiti, reine dEgypte

    Bien sûr que c'est de la haine. Les gauchos et les bobos détestent Sarko parce que c'est un rejeton d'immigré qui aurait dû aller dans leur camp mais qui a fait le contraire. Et qui les combat efficacement. Tous ces petits profs et intellos à la mords-moi- le-noeud sans le sou cumulent la frustration sociale et le désarroi mental.

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 22:55 - Signaler un abus @ Durand

    Non, dans l'ensemble, je ne pense pas que les commentateurs le haïssent, ils le voudraient juste plus respectueux de sa fonction de chef de l'Etat, donc plus soucieux de sa façon de s'exprimer et de se comporter.
    A mon avis, je pense qu'ils sont plus déçus que haineux.
    S'il y avait eu des primaires à droite, Alain Juppé (par exemple) avait toutes les chances de l'emporter.
    Par contre, je n'ai pas bien compris ce que vous voulez dire par :
    "Car la droite a souvent du fric et la gauche n'a que des mots et des phrases" ???

  • Par Durand - 17/03/2012 - 22:34 - Signaler un abus Invasion d'intellos de gauche sur Atlantico.

    Incroyable ce baratin. Dites que vous haïssez Sarko, ça ira plus vite. C'est une haine sectaire et religieuse. Pire que celle de droite pour la gauche car la droit a souvent du fric et la gauche n'a que des mots et des phrases.

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 22:18 - Signaler un abus Rectif

    "qu'il se devrait de mettre en avant"... Il m'arrive de penser plus vite que je ne frappe... Ce qui en dit long sur ma vitesse de frappe !!

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 22:17 - Signaler un abus Néfertiti

    Merci de votre réponse. Je vais donc modifier l'expression de ma pensée. Je ne crois pas que le langage de Sarkozy ne soit pas "nature". Je pense que c'est un outil de propagande dont il use afin d'une part de faire que certaines personnes se sentent plus proches de lui, d'autre part pour donner l'illusion d'une spontanéité et d'une énergie affectée.
    Ce qui me chagrine, c'est que la résultante de tout cela est un affaiblissement de l'image du chef d'Etat, la généralisation, l'image venant d'en haut, du manque de respect en général et donc à terme de l'autorité, autant de choses dont, représentant de la droite, il se devrait bien au contraire de mettre en avant. Pour moi, il incarne hélas l'évolution des plus nantis, autrefois ces gens disposaient de l'argent mais en acceptaient les devoirs en contrepartie. Aujourd'hui, ils ont l'argent et le pouvoir et "qu'est ce que j'en ai à foutre de toi..".

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 20:37 - Signaler un abus @ NYOR

    "Franchement !! Ne pensez vous pas que Barre, Giscard, Deniaud, Veil avait une autre tenue et une autre conception de la France ?"
    Sur le fond, on ne peut pas dire que vous ayez tort ....
    D'un autre côté, comme je le soulignais plus bas, cette attitude irrespectueuse de certains politiques se constate aussi bien à droite qu'à gauche, les magouilles, pareil, il suffit de naviguer sur le site pour en être convaincu !
    Oui, Juppé, Bayrou, Lagarde, et j'en oublie, sont beaucoup plus "classe" ....
    Par contre, je ne suis pas d'accord lorsque vous dîtes que
    même le langage cru de Sarko est une composition. Je pense très sincèrement qu'il est parfaitement naturel !
    Et cela peut être évidemment fâcheux lorsque l'on est président de la République .....
    Autre chose : le concept "France" a disparu, au profit du concept "Europe" ou "Mondialisation"
    Beaucoup de nos "grands anciens" doivent se retourner dans leur tombe ....

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 19:54 - Signaler un abus Nico Attal

    Si par mes réponses, je suis parvenu à élever le niveau de votre discours, mon but est atteint. Merci. Et ce n'est pas le langage qui est politiquement correct, ce sont les idées. On peut formuler des idées politiquement incorrectes dans le plus pur des langages. L'inverse étant l'apanage de notre président. Des idées récupératrices dans un langage récupérateur... Comme d'approuver la construction de mosquées et le droit de vote aux étrangers qui, désolé de vous l'apprendre et politiquement fortement incorrect puisque froissant l'idée de la majorité des français...
    Ce qui devrait vous mettre quelque part la puce à l'oreille et forcer, un peu, votre réflexion serait de vous demander comment quelqu'un qui a réussi en se levant tôt et en travaillant plus, peut être contre Sarkozy. Et... Je ne suis hélas pas le seul dans ce cas.
    Enfin, la simple idée que Sarkozy puisse être décrit comme quelqu'un de spontané alors qu'il commande des sondages par millions et s'entourent de plusieurs collaborateurs en plus de son gouvernement, est d'une naïveté sans nom. Même son langage cru est une composition. Et visiblement, à voir comme on s'en rengorge ici, parfaitement bien ciblée.

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 19:44 - Signaler un abus Benvoyons

    Ce qui me désole, c'est que vous semblez tout à fait digne de soutenir une discussion argumentée mais que votre propos est sans cesse haché de scories argumentaires issues de gens types Morano et Lefevre qui n'ont très certainement pas votre niveau. Et puisque vous semblez prompt à tracer le parcours des gens, je vais vous épargner cette peine : lycée communiste de banlieue rouge, lycée militaire, grand lycée parisien, sup, spé, ingénieur dans l'industrie dans une multinationale, expatrié... Un peu de tout, ce qui vous force, du moins, à devoir écouter des gens qui n'ont pas d'autres avis.
    Franchement, Benvoyons, que vos idées soient de droite est infiniment respectable, mais n'êtes vous pas déçu qu'elles soient soutenu par des gens si médiocres ? Franchement !! Ne pensez vous pas que Barre, Giscard, Deniaud, Veil avait une autre tenue et une autre conception de la France ?

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 19:38 - Signaler un abus Benvoyons / Decheval

    La condescendance vous sied mal. Je dors très bien et gagne très très bien ma vie (une horreur de type qui a réussi par lui-même en travaillant plus pour gagner plus et qui a le culot d'être de gauche). La dernière fois que j'ai voté cependant, c'était pour Bayrou, tant les deux autres candidats, centrés sur eux-même n'étaient que dans la récupération la plus vulgaire, véritable insulte à l'intelligence. Mais ça c'est mon point de vue et je ne vous force pas à le partager (à l'impossible nul n'est tenu). Coté magouilles, désolé, mais il est impossible, en soutenant Sarkozy qui a succédé à Pasqua dans les hauts de seine sans ne rien voir, trempé dans l'affaire Karachi, soupçonné d'avoir été financé par Kadhafi et Bettencourt, de s'ériger en donneur de leçons sur le sujet. J'ai dix fois plus de respect pour Alain Juppé, forcé par son mentor de tremper là-dedans mais d'une intelligence et d'un respect pour la France 100 000 fois supérieur à notre président.
    Decheval : Oui, oui et oui.... La droite arriviste a massacré la droite de talent, et les thuriféraires de Sarkozy sont à ce point aveugles qu'ils ne s'en rendent compte et surtout, ne veulent l'entendre.

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 19:28 - Signaler un abus Le gône

    Je sais bien que par fatigue, il m'arrive parfois de faire des erreurs d'orthographe mais par pitié, relisez vous un peu. Cela vous permettra d'avoir un peu plus d'altitude vis-à-vis de ceux que vous nommez "petites mains" sans les connaitre et qui me paraissent largement dominer le débat ici, faute de combattants. A quand une argumentation solide ? Quand à la fermeté des mes testicules, elle vous demeurera, malgré vos appels du pieds évidents, à jamais ignorée.

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 19:24 - Signaler un abus fifi

    Je ne suis pas d'accord avec vous. Le quidam commun a le droit d'insulter. Pas le président. Il doit prendre du recul et de la hauteur. Le souci étant que lui-même ne s'associant pas à la France, personne ne l'y associe non plus. Dès lors, n'étant plus notre président mais un quidam comme un autre se comportant comme un quidam comme un autre, il insulte et se fait insulter comme un autre. Comment voulez vous éduquer nos enfants au respect si le président lui-même ne donne pas l'exemple. Après vous aurez bon ton de gémir que les valeurs foutent le camp avec la gauche...

  • Par Nico Attal - 17/03/2012 - 16:58 - Signaler un abus Au club des coincés hypocrites de la gauche !

    Qu'il est amusant de voir les chaisières effarouchées de la gauche se rassembler sur ce site en ligue de vertus langagières, en pourfendeurs impitoyables du parler familier, en observateurs sourcilleux du moindre écart de langage politiquement incorrect! Pour éviter de choquer leurs chastes oreilles et d'aggraver leurs puérils émois, on ne leur adressera pas, verbatim, les répliques cinglantes du président mais qu'ils soient bien assurés qu'ils n'ont pas tort de se sentir visés.

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 16:41 - Signaler un abus Eric de tor: votre paticule doit vous venir de votre dur

    travail dans votre "Cabinet "de la fédération PS du Nord.

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 16:15 - Signaler un abus @ Eric de Thor

    " les grossièretés de Sarkozy sont la marque de fabrique d'un individu inculte, suffisant et haineux qui ne mérite que le mépris...
    ... et l'écrivaillon qui a commis ce texte avec lui!"
    Je me demande qui vous êtes pour traiter l'auteur de cet article de façon si condescendante ?

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 15:56 - Signaler un abus Eric de Tor : vous écrivez avec le doigt d'Emmanieli PS

    dans le cul pour parler de vulgarité c'est sûr c'est plus culture.

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 15:52 - Signaler un abus @ decheval

    Et pourquoi ne penseriez-vous pas à la gauche ?
    Je répondais simplement à votre commentaire invoquant une
    "droite inculte et grossière"
    et je me disais juste que M. Mélenchon, représentant de la gauche de la gauche ne valait guère mieux que cette droite que vous fustigez méchamment !
    Il ne faut tout de même pas oublier que Jean-Luc Mélenchon fut, en d'autres temps, professeur de français titulaire d'une licence de philosophie : A ce titre, il devrait donner l'exemple du bien-parler et de la politesse; il est donc, à mon humble avis, encore plus impardonnable !

  • Par decheval - 17/03/2012 - 15:34 - Signaler un abus @ Benvoyons

    Bref, vous ne comprenez pas grand-chose. Allez bon week-end.

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 15:26 - Signaler un abus De cheval: Votre niveau

    Niveau d’instruction élevé/Niveau de Culture bas => Scolaires (Perroquet/Kerraka) : Globalement ils ont réussi dans leurs études grâce à la mémorisation des connaissances. Même bien installés dans leur domaine de compétence ou de spécialités, ils sont souvent incapables de jouer un rôle social développé. Ils se méfient de tous ceux qui les dépassent scolairement. Ils sont capables de puiser dans leur pré-requis scolaires pour défendre des positions plates et superflues, sans expérience réellement vécue, ils ont tendance à sous-estimer les argumentaires intelligents. Souvent «technocrates» hors-pair au sommet de la technostructure (Administration, Entreprise…), ils estiment qu’ils n’ont de compte à rendre à personne aussi bien socialement que politiquement. Parfois hautain, les rations (illimités par ailleurs) leurs servent comme arguments, et non comme instruments. Ils ramènent donc tous les problèmes et leurs solutions à la technique avec comme corollaire de pensée le «comment faire» au lieu du «pourquoi-faire»…
    Leur principale force : Technocratie, Leur principale faiblesse : Opportunisme.

  • Par decheval - 17/03/2012 - 15:02 - Signaler un abus @ Benvoyons

    Ressaisissez-vous... J'ai parlé d'instruction, pas de culture. Vos propos, qui tournent de manière obsessionnelle autour d'une personne, ne me concernent donc pas.

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 13:37 - Signaler un abus De cheval: je préfère l'inculture de mes droitiers à votre

    culture suffisante ( de plume dans le cul ). Finalement vous pensez hongre pas entier.
    Vous préférez la forfaiture des hommes quant ils ont de la culture pourquoi pas votre morale est la votre mais pas la mienne.
    Hors Caton a une culture mais elle cache un personnage absolument abject et donc j'utilise les bons mots pour cette culture là.
    Pour vous les personnes "sans culture" ( reste a connaître la culture pour vous qu'elle devrait avoir?)ne sont pas digne de parler d'écrire même avec des fautes et que leurs raisonnements sont viciés.
    Je connais pas mal de personne sans culture avec des meilleurs raisonnements qu'un professeur avec sa culture. IL a seulement moins de mot pour l'exprimer.
    Napoléon a utilisé des gens inculte mais de putain stratège.

  • Par decheval - 17/03/2012 - 13:15 - Signaler un abus @ Benvoyons

    « Concernant de cheval il préfère la qualité de gauche dont acte il préfère le troupeau PS »
    Voyez, c'est là ce manque d'instruction, ou ce cynisme dont je parle, et qui réduit la politique à une logique binaire. Si on critique l'ump, on est forcement de gauche... Peut-il venir à l'esprit de gens comme vous que l'on puisse critiquer l'ump justement parce que l'on est de droite ?

  • Par decheval - 17/03/2012 - 13:08 - Signaler un abus @ Néfertiti

    Pourquoi voulez-vous que je pense quoi que ce soit de la gauche ? Mon souci c'est cette droite inculte et grossière, et vous me parlez de la gauche... Quand les choses ne vont pas bien de mon côté politique, je n'ai pas tendance à penser à des adversaires pour me consoler. Trop facile, et trop stérile.

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 12:40 - Signaler un abus Néfertiti je t'embrasse

    Concernant de cheval il préfère la qualité de gauche dont acte il préfère le troupeau PS.
    Le N° 2 du PS par exemple. Celui qui a soufflé a Caton qu'il fallait lancer le bénévolat sur la finance des assos payer par les entreprises.
    Harlem : spécialité détournement de fond d'asso.
    Le doigt d'Emmanuelli pour aider a rêver. Nyar devrait l'essayer pour s'endormir.
    Caton après 10 ans de direction du PS n'est jamais au courant de rien.
    Caton Est il au courant qu'il a 4 enfants???????
    Caton Hollande est un homme honnête comme le démontre l'Affaire Caton. L' affaire Banon? Les Affaires financières du PS putain pendant sa direction l'argent rentrait a flot a Solférino.
    Putain le remplissage des urnes mais pas au courant?
    Comme il dit Caton personne ne m'a rien dit pendant 10 ans donc je suis au courant de rien.
    Donc en disant cela Caton prouve que le PS est une partouserie et et complètement mafieux.
    Il est impossible que pendant 10 ans personne ne se soit alarmé des conséquences des détournements de fond pour le PS ou alors cela confirme que l'ensemble du PS est viscéralement malhonnete.

  • Par Indigène Indigné - 17/03/2012 - 11:56 - Signaler un abus "Pov" de moi même !

    Apparemment les gauchos bobos socialos (les GBS) se sont fait passer le mot.
    Il y aurait un vecteur média au discours différent et gênant pour la bien pensance GBS désireuse d'occuper les fonctions de ceux qu'elle critique.
    Alors ils ont organisé un rdv sur Atlantico. Des ogo, decheval, nyor qui croient en la méthode Coué comme ils croient en leur poulain fromager.
    Ils nous servent du rue89, du médiapart, du think tank terranova en n'ayant pas bien compris que si on vient sur Atlantico c'est qu'on n'en veut pas de leur bouillie idéologique.
    Dans les meilleurs commentaires, outre les réponses bienvenues des habituels benvoyons, legône et autres karamba (pardon les autres) notez le com Hicos-16/03/2012-21:52.
    Salutation à Néfertiti, c'est très bien ce que vous faites, continuez !

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 11:44 - Signaler un abus Mille pardons à "Benvoyons" : je répondais à "decheval" !

    Enfin, je m'adresse à tout le monde et aimerais avoir des retours sur mon commentaire.
    Bon week-end à tous !

  • Par Néfertiti - 17/03/2012 - 11:39 - Signaler un abus Quelle barbe ! Sarko, Sarko, et encore Sarko !

    Bon, Sarko reste ce qu'il est, d'accord, et Mélanchon ?
    Pourquoi n'y fait-on pas référence ?
    Il injurie tout le monde à longueur de temps, son visage reflète la haine et le mépris de l'autre : qui s'en chagrine ?
    A Marine Le Pen par exemple : vous êtes semi-démente .....
    A David Pujadas : vous êtes un salaud et un larbin ...
    Je ne peux faire ici le répertoire exhaustif de tous ses débordements, j'y passerai la journée ....
    @ Benvoyons : Que pensez-vous de cette gauche-là ?
    Croyez-vous qu'elle élève le niveau ?

  • Par decheval - 17/03/2012 - 11:12 - Signaler un abus @ Benvoyons

    Voyez-vous, ce qui me manque à moi, c'est cette droite instruite, intelligente et réellement libérale, qui a été chassée par un troupeau d'arrivistes incultes, cyniques et malhonnêtes. Vos propos dénués de toute pensée reflètent bien cette nouvelle droite décérébrée, de Morano à Lefrevbre...

  • Par Benvoyons - 17/03/2012 - 11:06 - Signaler un abus Nyor a eu du mal a s'endormir le pauvre. Caton n'a pas réussi

    encore a te faire rêver mon pauvre ?
    Il faut dire il change tout le temps heure par heure son discours et une fois que tu as du commencer de rêver , réveil en sursaut pour changement de rêve. Il faut voir un psy en urgence pour qu'il te donne la potion magique PS . Une pincée de DSK, une pincée d'argent de la féderation du Nord, une pincée de la fédération de Marseille, une pincée de l'Hérault, il faut une grande bravitude pour avaler toutes les couleuvres à Caton.

  • Par Ludo1963 - 17/03/2012 - 10:02 - Signaler un abus Poli à côté de Mélenchon

    Je ris .... C est bien des bobos a gauche pour s offusquer de si peu
    Et ces petits journalistes aussi cons, que seule la France peut produire à la botte de la gauche... Ils sont tous en extase devant Mélenchon tribun surdoué qui leur crache à la gueule... Il les traite de merde et Sarko pourrait pas dire "couillon" ? Le peuple jugera... Moi j aime bien

  • Par fifi90 - 17/03/2012 - 09:55 - Signaler un abus Il a le droit d'insulter

    Les journalistes et tous ceux qui ne l'aiment pas l'insulte depuis 5 ans, il est un humain comme vous et moi, a un coeur rouge qui bat comme vous et moi, je suis désolée ce n'est pas parce qu'il est président de la républqiue qu'il faut laisser les gens l'insulter, cracher sur lui, le prendre par la cravate pour essayer de l'etrangler, ce monsieur qu'il a traité de pauvre con, personne le condamne, qu'à-t-il dit au président élu au suffrage universl ? Personne ne condamne ce citoyen qui a manque du respect au président, c'est d'ailleurs lui ce citoyen qui a provoqué le président, c'étaitpréméditer son geste. Aujourd'hui on dit qu'il traité un journaliste couillons, il n'est pas fou, qu'est ce que le journaliste a pu lui dire, on nous ressort juste couillons. Mais arrêtez la manipulation, Sarkozy a le droit de se defendre désormais car trop c'est trop.

  • Par le Gône - 17/03/2012 - 09:28 - Signaler un abus Tiens donc...les "petites mains"'

    les "petites mains " du PS sont venues commenter les commentateurs d'Atlentico..comme c'est drole , pathétique et tellement innutile tant votre "couille molle holandaise" est maintenant larguée..bouffer par Sarko qui est de loin le meilleurs...allez "petites mains" .régalez vous..vous n'êtes que comiques.

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 03:48 - Signaler un abus Karamba

    Bien entendu c'est mérité. On attend de Sarkozy la même attitude lors du débat télévisé. Je vous propose " t'en as d'autres des questions à la con Duhamel ?' et "Ferme la gros connard" à Hollande. Mais juste en cas de question dérangeante, cela va de soit. Ah et j'oubliai : un bon coup de pied dans les couilles aussi. Cela va s'en dire.
    Que la politique serait merveilleuse si vous étiez élu !!

  • Par Karamba - 17/03/2012 - 03:13 - Signaler un abus Mérité

    ce jeune journalisme incarne un journalisme orienté et partisan plus préoccupé par faire de la propagande à but électoral que par sa mission d'information. Une petite claque pour accompagner le commentaire aurait été de bon aloi.

  • Par NYOR - 17/03/2012 - 02:23 - Signaler un abus Vangog

    Le bien nommé. Il préfère la sincérité. Est ce être sincère que d'insulter ? Il y a mille et une manière de s'élever dans pareille situation ainsi qu'Ogo l'a parfaitement démontré. Un président ne s'appartient pas. Il n'a donc pas à se comporter comme vous et moi ou alors... Suivez mon regard, les français se comportent vis à vis de lui comme d'un quidam moyen. Et ce n'est pas la peine d'aller pleurer. Le respect ce n'est pas quelque chose que l'on reçoit, c'est quelque chose que l'on inspire. Méditez la dessus ARES. Ainsi que sur le fait que lorsqu'on est président on ne répond pas "Qu'est ce que j'en ai à foutre.." lorsqu'un journaliste lui pose une question. C'est bien là le problème. Qu'est ce que Nicolas Sarkozy en a à foutre de nous. Vous le premier ARES.
    Benvoyons, visiblement vous êtes bien informés. Participant peut-être ? Comme quoi, on peut finalement avoir des électeurs au niveau de leur candidat en matière d'argumentation... Si Sarkozy avait vraiment des couilles, pour parler un langage que vous comprenez, il n'irait pas dire cela à un journaliste, mais irait jusqu'au bout de ses idées et le dirait au président chinois... Sauf que ce jour là... Il s'est fait dessus.

  • Par Benvoyons - 16/03/2012 - 23:50 - Signaler un abus LED ta lumière est encore allumée

    C'est même sûr ?

  • Par DEL - 16/03/2012 - 23:44 - Signaler un abus Une explication possible

    est que mes compatriotes se sentant certain de le voir partir s'en moquent désormais complètement...

  • Par Benvoyons - 16/03/2012 - 23:41 - Signaler un abus Ce soir il y a une équipe de partouze de DSK dans les

    commentaires.
    Comme le dieu n'est pas de sorti ils doivent palucher sérieux .

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.

Il est l'auteur du livre L'Enfumeur, (Ixelles Editions), 2013.

Voir la bio en entier

Fermer