Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

La carte interactive de la Nasa qui illustre le désastre de la pollution en mer

D'après les scientifiques, entre 4,7 et 12,7 millions de tonnes de plastique se trouvaient dans les océans de la planète en 2010.

Alarmant

Publié le
La carte interactive de la Nasa qui illustre le désastre de la pollution en mer

Entre 2010 et 2025, près de 155 millions de tonnes de plastique pourraient se retrouver dans les océans. Crédit NASA

Au fil des décennies, les détritus du monde entier ont formé 5 "îles de déchets" aussi appelées "continents de plastique" qui ne cessent de tourbillonner à travers les eaux du globe. Ces déchets sont surtout présents dans l'Océan indien, dans le pacifique (Nord et Sud), ainsi que de part et d'autre de l'Océan Atlantique. Afin de représenter l'ampleur et les mouvements de ces "océans de plastique", la Nasa a réalisé une carte interactive sur la base des données recueillies par des bouées, disposées en mer par des scientifiques. 

Pour mettre au point cette animation, l'agence spatiale américaine a analysé les données recueillies par ces bouées depuis maintenant 35 ans.

"Si nous lâchons toutes les bouées en même temps, nous pouvons observer leur processus de migration (…) le nombre de bouées diminue car certaines ne durent pas aussi longtemps que les autres" explique Greg Shirah, responsable du studio de visualisation scientifique de la Nasa.

Les nouvelles estimations réalisées grâce à ces données sont bien plus alarmantes que les études menées au cours des précédentes décennies, qui tenaient seulement compte des déchets flottant à la surface de l'eau, et non de ceux qui se trouvent désormais au fond des océans ou encore coincés dans des blocs de glace. Grâce à cette animation visuelle, la Nasa veut illustrer à quel point les comportements humains détruisent les océans avec ces déchets, jusqu'à un seuil de pollution aujourd'hui très critique. D'après les scientifiques, entre 4,7 et 12,7 millions de tonnes de plastique se trouvaient dans les océans de la planète en 2010. 

Selon les estimations les plus optimistes, 8 millions de tonnes de bouteilles en plastiques, sac, jouets, et autres déchets finissent chaque année leur parcours dans les océans de notre planète. Malgré la difficulté qu'éprouvent les scientifiques à chiffrer très précisément le nombre de tonnes de déchets, car beaucoup ont certainement coulé au fond de l'eau, les chercheurs affirment que leur proportion réelle pourrait s'élever à 12,7 millions chaque année. 

"Même si les bouées et les particules n'ont pas réagi en simultanément aux courants, le fait que les données soient recueillies surtout dans certaines régions attestent de la crédibilité du résultat" estime la Nasa. 

Selon de docteur Jenna Jambeck, de l'université de Géorgie (Etats-Unis), nous sommes aujourd'hui "submergés par nos déchets". Les chercheurs rappellent également que cet "océan de plastique" est très dangereux pour la faune et la flore marine. 

Par exemple, les tortues prennent souvent des sacs plastiques pour des méduses. Ces sacs obstruent l'estomac de l'animal, ce qui engendre une malnutrition puis la mort. De la même manière, les oiseaux marins confondent souvent le plastique flottant à la surface de l'eau avec leur nourriture. Chez certaines espèces comme le Fulmar boréal, qui peuple les falaises rocheuses, près de 90% des animaux retrouvés morts en Mer du Nord avaient de la matière plastique dans l'estomac. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€