Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Carla Bruni et Brigitte Macron : même combat et mêmes amours !

Elles ont bien des choses en commun. Chacune admire le bonhomme de l'autre.

Entre femmes…

Publié le
Carla Bruni et Brigitte Macron : même combat et mêmes amours !

Carla Bruni n'est jamais avare de confidences. Elle les réserve en général au Corriere della Sera. C'est donc à ce journal qu'elle a confirmé les excellentes relations que son époux entretenait avec le mari de Brigitte. "Le nouveau gouvernement et le nouveau président sont proches de mon mari : ils lui demandent des conseils comme on le fait à des parrains" a-t-elle déclaré.

Le Parrain ? Sarkozy en Don Corleone ? Il en a la capacité et la dureté. Normal donc qu'hommage soit rendu au Capo Mafioso. Il s'agit de lui et de lui seul. Car Emmanuel Macron qui aspire à être Capo Mafioso à la place du Capo Mafioso est encore un peu trop jeune pour l'instant.

Sarkozy ne tarit pas d'éloges sur celui qu'il proclamera certainement un jour comme son héritier et son dauphin. Des confidences opportunément distillées dans la presse en témoignent. "Macron c'est moi en plus jeune"… "Son projet  peut ne pas marcher mais si ça marche c'est un génie"….

Galant homme il flatte aussi Brigitte Macron. "Elle est super. Elle m'a dit qu'elle avait voté pour moi toute sa vie". Pauvre Brigitte qui n'a pas pu le faire en 2017! C'est certainement le cœur serré qu'elle s'est résolue alors à apporter sa voix à l'apprenti Capo Mafioso.

 Macron voue un culte certain à Sarkozy. Mais il pratique cette religion en secret car l'ancien président est très marqué à droite. Et le nouveau président use, assez habilement, du ni droite ni gauche. Mais tout bon funambule peut un jour se casser la gueule.

Si cela arrive le Capo Mafioso ne sera pas tendre : "Piccolo ragazzo tu m'as déçu!". En attendant tout va très bien dans ces deux couples si proches. Carla aime bien Emmanuel et Brigitte. Brigitte aime bien Nicolas et Carla. Ce qui ne veut pas dire qu'ils sacrifient à l'échangisme…

Celui qui souffre, qui endure les pires tourments c'est un petit gars du nom de Laurent Wauquiez. Ce n'est pas lui que le Capo Mafioso a adoubé. Et Sarkozy le traite avec une condescendance un peu méprisante. C'est que Wauquiez n'est qu'un picciotto. Regardez bien la hiérarchie de la mafia. Ce genre d'individu se situe en bas, tout bas de l'échelle…

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 13/11/2017 - 10:26 - Signaler un abus Ah mon Bruno

    C'est tous les jours que tu es maintenant sous le balcon d'une Amere Michel qui persiste à te bouder et à laisser faner tes bouquets de fleur! Tu m'inspires des choses pour le "Rat qui rit" ( celui qui donne de l'acné à 2 Boue)!! Continue piccolo...jusqu'à ce que tu vois le clocher de Corleone! la maison de l'on Toto est sur la gauche!Ernst-August de Hanovre te fait la bise!

  • Par cloette - 13/11/2017 - 12:02 - Signaler un abus oui mais

    Il y a les vrais éloges, et les éloges à double face .Il y a aussi les connivences de l'entre-soi.

  • Par vauban - 13/11/2017 - 12:31 - Signaler un abus Propos Au corriere de la serra

    Infirmés hier soir par celle qui était sensée les avoir tenus(journal Delahousse) Actualisez votre papier Mr Rayski

  • Par tapio - 13/11/2017 - 13:20 - Signaler un abus "Même amours" ... ?

    Suggère-t-on que Brigitte ait eu elle aussi 255 amants ? (et encore, le compteur de Carla, limité à 8 bits, est resté malencontreusement bloqué sur ce nombre il y a quelques années...)

  • Par Vincennes - 13/11/2017 - 19:40 - Signaler un abus Jaloux.......tapio ?

    personne ne vous empêche de faire de même !!!!!! il est encore temps j'imagine

  • Par tapio - 14/11/2017 - 18:45 - Signaler un abus @zozo de Vincennes

    Trop tard.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€