Vendredi 25 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cantonales : la supervision du redécoupage des cartes confiée au tout nouveau préfet jospiniste Yves Colmou

Yves Colmou sera chargé de vérifier que la nouvelle partition du territoire des départements ne portera pas préjudice aux élus locaux de gauche...

Confidentiel

Publié le 30 janvier 2013
 

 Crédit Reuters

Le scrutin paritaire aux élections cantonales, principale mesure du projet de loi électoral du ministre de l’Intérieur, a été retoqué au Sénat il y a dix jours. C’est un sale coup pour le gouvernement dont c’est le sixième texte que les Sénateurs rejettent (après ceux notamment sur l'énergie, sur le budget de la Sécu ou sur le budget rectificatif…) et un véritable camouflet pour le Sénat lui-même, puisque le Palais du Luxembourg est tout de même la chambre des collectivités territoriales !

Ce texte stipule un changement radical pour le mode d'élection des conseillers généraux en prévoyant l’élection d’un binôme homme-femme dans chaque canton et  le report d’une année du prochain scrutin cantonal, en 2015 plutôt qu’en 2014. Mais le projet de loi prévoit également le délicat et hautement stratégique redécoupage des cantons.

C’est donc à son proche conseiller Yves Colmou, ancien chef de cabinet de Michel Rocard à Matignon et ancien conseiller de Lionel Jospin, que le patron de la Place Beauvau vient de confier la tâche de vérifier que cette nouvelle partition du territoire des départements ne portera pas préjudice aux élus locaux de gauche.

Cette mission sera pour Yves Colmou la première qu’il réalisera en tant que Préfet de la République, poste auquel il vient d’être nommé dans des circonstances pour le moins originales.

Pour donner, le 16 janvier dernier, le rang de préfets à deux membres de cabinet ministériel - Yves Colmou donc, et Pierre Besnard, chef de cabinet de François Hollande à l’Élysée - le Conseil des Ministres a en effet d’abord retiré ces titres à deux personnalités choisies par la droite juste avant mai 2012. La procédure est rarissime. Il n’est pas dans les usages de revenir sur les largesses consenties par le gouvernement précédent.

Chargé d’une « mission de service public relevant du gouvernement » et sans affectation territoriale, le tout nouveau préfet Yves Colmou, va donc rencontrer dans les mois qui viennent chacun des soixante présidents de départements tenus par la gauche pour s’assurer que le découpage de Manuel Valls suivra les bons pointillés et ne provoquera aucun basculement à droite. Ni l’ire, après le coup de sabot des sénateurs, des conseillers généraux.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par la vie claire - 31/01/2013 - 17:13 - Signaler un abus Anémone et tous les autres,

    Vous avez raison Anémone; cependant parler de révolution est illusoire.
    Le bon peuple est tellement désabusé qu'il laisse faire, à quoi bon se battre ? Pieds et mains liés il est le bon peuple. Mais, après tout, ne l'a t'il pas cherché et provoqué ? Il se tient bien au chaud dans sa m....
    craigant toutefois un changement climatique redoutable !

  • Par scamaroni - 30/01/2013 - 21:33 - Signaler un abus Dépeçage électoral quand tu nous tiens

    Il est très bien votre journal. votre article aussi sur le dépeçage aussi.
    Zizeguigui (Mon fils) vous soutient voir
    http://fdt.chez.com
    FdT veut dire Fin du travail ! A suivre

  • Par Ravidelacreche - 30/01/2013 - 19:39 - Signaler un abus Cantonales : la supervision du redécoupage des cartes

    C'est comme la censure sur Atlantico ! les ciseaux sont de plus en plus larges ! Dommage, :o (

  • Par pidmerd - 30/01/2013 - 18:37 - Signaler un abus ILS ME DEGOUTENT

    "Yves Colmou sera chargé de vérifier si la nouvelle répartition du territoire des départements ne portera pas préjudice aux élus locaux de gauche"
    Tout est dans le sous-titre ! En fait, la préoccupation majeure des socialos est de veiller à la sauvegarde de leur intérêts et privilèges et en aucun cas au bien-vivre et services à rendre aux administrés.
    Quelle clique de ripoux !

  • Par l'enclume - 30/01/2013 - 17:42 - Signaler un abus Cantonales :

    Hollande alis "le dentiste" vient de voter. Quand j'étais petit j'entendais souvent l'expression suivante :
    "Menteur comme un arracheur de dents"

  • Par Anemone - 30/01/2013 - 16:52 - Signaler un abus La procédure est rarissime

    " le Conseil des Ministres a en effet d’abord retiré ces titres à deux personnalités choisies par la droite juste avant mai 2012"
    "Yves Colmou, va donc rencontrer dans les mois qui viennent chacun des soixante présidents de départements tenus par la gauche pour s’assurer que le découpage de Manuel Valls suivra les bons pointillés et ne provoquera aucun basculement à droite"
    Bon, là, si on veut s'en sortir, il va falloir re-sortir les baïonnettes et rattraper François XVI avant qu'il se tire à Varennes avec sa dulcinée.
    Il faudra ressortir la Veuve et se débarrasser le plus vite possible de cette dictature digne des plus belles démocraties du siècle dernier (Chine, URSS, pour ce qui est des plus connues).
    la révolte gronde...doucement..jusqu'à quand?

  • Par mich2pains - 30/01/2013 - 13:20 - Signaler un abus Les " BOUCHERS " de la RIPOUX-blique Française !

    Ces Magouilleurs , ces Tripatouilleurs RIPOUX-blicains de l' UMPS-PC-EELV n'ont pas leur pareil dans le monde ( Coréé du Nord comprise) pour vous "redécouper" les cartes électorales à chaque changement de camps ! Dans l'art subtil de la découpe , même nos authentiques bouchers ne font pas mieux . Autre différence : si les bouchers tuent la bête pour NOUS nourrir , les Tripatouilleurs électoraux tuent la Démocratie pour SE nourrir . Attention : Jeux dangereux .......

  • Par Karamba - 30/01/2013 - 13:07 - Signaler un abus Plus de HLM

    et de population qui vote à 95% socialo et l'affaire est dans le sac...

  • Par pier21 - 30/01/2013 - 12:14 - Signaler un abus Fais ce que j'ai dit, mais pas ce que je fais!

    Pour s'accrocher au pouvoir et bénéficier des largesses de la République, ces gens là sont prêts à tout!

  • Par sbgf43 - 30/01/2013 - 11:49 - Signaler un abus Magouilles.. encore plus ...toujours plus

    Et si l'on supprimait les départements ?

  • Par FIGAROCB - 30/01/2013 - 11:34 - Signaler un abus VOILA CE QU'EST LA DÉMOCRATIE INDIRECTE !

    Ce n'est que magouilles de l'un ou de l'autre ! Solution : remplacer la démocratie actuelle par la démocratie directe à la "Suisse" par exemple. Là le peuple peut vraiment s'exprimer !

  • Par Moune - 30/01/2013 - 11:20 - Signaler un abus Ah ! si c'était..

    Si c'était sous Sarkozy, que n'aurait-on pas entendu ? mais les socialistes, eux, ont tous les droits !!!

Pierre Guyot

Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.

 

Voir la bio en entier

Fermer