Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

C’est plus ce que c'était… saurez-vous deviner quel dictateur sanglant était le grand-père de cette (vieille) punkette tatouée ?

Svetlana, la fille du Petit père des peuples, avait émigré aux Etats-Unis pendant la Guerre froide. Et aujourd'hui, la petite-fille de Staline, Chrese, vit dans l'Oregon et cultive un style bien particulier.

Faucille sans marteau

Publié le
C’est plus ce que c'était… saurez-vous deviner quel dictateur sanglant était le grand-père de cette (vieille) punkette tatouée ?

Chrese Evans Crédit Chrese Evans / Facebook

On connaît bien la vie publique de Staline : les famines en Ukraine, la poursuite impitoyable de la Seconde Guerre mondiale, les crimes contre l'humanité, le goulag, la naissance du Rideau de fer, l'état policier, le culte de personnalité... Mais on connaît moins bien l'histoire de sa fille unique, Svetlana, adorée de son père. Et encore moins l'histoire de la fille de Svetlana, qui a aujourd'hui une identité...bien à elle.

Chrese Evans est la fille unique de Svetlana et de son troisième époux américain.

Svetlana s'est évadée de l'Union soviétique pour demander l'asile aux Etats-Unis en 1967, défrayant la chronique internationale à l'époque. Chrese est née Olga, mais a changé son prénom, et sa mère l'a décrite comme américaine à 100%. Aujourd'hui elle vit dans l'Oregon. Et on n'ose imaginer ce que son grand-père penserait de l'apparence de sa petite-fille. 

Pour Evans, la tragédie de la vie de sa mère fut son association avec Staline. "Evidemment, elle détestait tout ce qu'a fait Staline. Mais tellement de gens ont essayé de l'en rendre responsable qu'au bout d'un moment elle y a un peu cru." Les deux femmes étaient très proches, surtout à partir de l'adolescence de Chrese (Svetlana est décédée en 2011 d'un cancer). 

Aujourd'hui, en tant que citoyenne américaine, Chrese peut jouir de tout ce que son grand-père a refusé à son peuple : la liberté. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Pourquoi-pas31 - 21/03/2016 - 12:40 - Signaler un abus Revient Staline !

    ta petite fille veut de parler du pays !

  • Par vangog - 21/03/2016 - 13:03 - Signaler un abus Elle a eu raison de partir pour un pays libre

    car elle aurait fini dans un goulag socialiste, sinon...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€