Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 29 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

C’est Noël : tout ce que vous devez absolument savoir pour éviter les catastrophes de réveillon (avant, pendant et après)

Voici des conseils de dernière minute pour réussir un bon réveillon, profiter au maximum de ce moment privilégié et en toute tranquillité. Les achats de dernière minute, l'assurance pour les conducteurs et les techniques d'emballage de cadeaux permettront de s'assurer un formidable moment.

Mieux vaut prévenir...

Publié le - Mis à jour le 25 Décembre 2015
C’est Noël : tout ce que vous devez absolument savoir pour éviter les catastrophes de réveillon (avant, pendant et après)

I. Fête et alcool : quelle assurance pour les conducteurs ?

Atlantico : Lors des fêtes de fin d'années, plus de conducteurs prennent leur véhicule en ayant trop bu. Sont-ils au courant des risques assuranciels qu'ils encourent s’ils ont un accident en état d’ivresse ?

Jérôme Chasques : Non, absolument pas, et c'est bien pour cela que nous avons voulu faire et communiquer sur ces sondages, qui montrent que la dangerosité de prendre la voiture en état d'ivresse est encore plus importante que les gens ne le pensent. Le sujet n'est pas de savoir si une assurance vous couvrirait mieux qu'une autre si vous avez un accident en état d'ivresse. Le but de ce sondage est simplement de souligner le fait qu'il y a une méconnaissance totale du grand public du système assuranciel dans ce cas précis.

La majorité des gens pense qu'à partir du moment où ils ont une assurance, ils sont toujours couverts. Or si, à un moment donné, vous avez une conduite vraiment fautive et donc responsable, comme c'est le cas pour la conduite en état d'ivresse, cela annihile la partie "garantie conducteur", et donc tous les dommages que vous subirez vous-mêmes à titre corporel ou matériel ne seront pas pris en charge par votre assurance.

Ce n'est en effet pas la voiture qui est assurée mais le conducteur et ce qu'il fait avec. C'est important de le savoir, parce que le conducteur ne sera pas du tout dédommagé en cas d'accident en état d'ébriété sur le plan matériel, donc il n'aura plus de voiture, et sur le plan de la santé, le conducteur sera dédommagé pour tout ce qui est couvert par l'assurance maladie ou éventuellement sa mutuelle, mais pas sur des frais annexes qui peuvent être importants, comme les frais d'hospitalisation ou des soins complémentaires.

Ce sont des conséquences dramatiques dont les gens ont peu conscience. On pense parfois bien sûr au fait qu'on n'a pas envie d'avoir un accident et qu'on pourrait en avoir un, surtout les lendemains de réveillon où les médias donnent toujours le nombre de morts qu'il y a eu sur les routes dans la nuit. Mais on n'imagine pas qu'en plus, on n'est pas couvert si on conduit en état d'ivresse. Et comme l'indique notre deuxième sondage, certains conducteurs pensent même qu'ils le sont, ce qui est quand même un comble !

Qu'en est-il pour les passagers et les tiers à l'accident ?

Les passagers ou les tiers à l'accident seront, eux, toujours couverts, car ce ne sont pas eux qui sont responsables de vos propres fautes. Ce sera leurs compagnies d'assurance qui prendront le relais.

Que faire pour s'assurer au mieux en tant que conducteur ?

Il n'y a évidemment aucune compagnie d'assurance qui vous proposera l'option "couverture des risques en cas d'état d'ivresse", étant donné que c'est illégal. Mais il y a des compagnies d'assurance qui proposent des offres spécifiques pour le jeune public, qui est une des catégories de la population les plus touchées par ce phénomène. Elles proposent une police d'assurance avantageuse pour ceux qui ne conduiraient pas leur voiture du samedi soir au dimanche matin. Il y a alors un boitier dans la voiture qui vérifie que le véhicule ne bouge pas à ces horaires-là. Cela responsabilise le jeune conducteur, qui accepte d'emblée de ne pas prendre sa voiture le samedi soir.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Chasques

Jérôme Chasques est le Directeur général d’Hyperassur.com.

Voir la bio en entier

Nicolas Godfroy

Nicolas Godfroy est responsable du département juridique à l'UFC-Que Choisir.

 

Voir la bio en entier

Richard Etienne

Richard Etienne est professeur en sciences de l'éducation. Il travaille notamment sur le changement en éducation, sur l'éducation du citoyen, ainsi que sur la pédagogie du voyage scolaire.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€