Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 24 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

C'est la guerre des crèches : qui a peur du petit Jésus ?

Noël approche. Et enflamme quelques passions. Celles des demeurés de l'anticléricalisme.

Non, il n'est pas né le divin enfant !

Publié le
C'est la guerre des crèches : qui a peur du petit Jésus ?

Noël approche et les crèches commencent à apparaître, au grand dam de certains. Crédit Reuters

Ici et là on voit, on veut voir, pousser des crèches dans des endroits, qui, en théorie, ne sont pas prévus pour ça. Tel est le cas à Béziers, à la Roche-sur Yon et dans d’autres villes. Certains des maires et des élus à l'origine de ces initiatives le font par bravade et provocation. D'autres par foi ou par attachement à une tradition somme toute anodine et charmante. Des associations des libres penseurs (activement noyautées par le Front de Gauche) s'en indignent et protestent contre cette offense faite à Sainte Laïcité.

Prise à la lettre la loi instaurant la séparation de l’Église et de l’État semble leur donner raison. Et alors ? Il y a bien une loi et des décrets interdisant de s’allonger sur les pelouses dans les parcs et les jardins ! Tout le monde s'allonge sur les pelouses sous le regard impuissant des gardiens, qui, de temps en temps, font quand même le service minimum avec leur sifflet. Il y a bien des décrets prévoyant des pénalités pour les piétons qui traverseraient la chaussée en dehors des passages qui leur sont réservés. Et alors ? Tout le monde traverse sans être verbalisé.

Les libres penseurs sont aujourd’hui une petite secte survivante de l’époque du combat anticlérical. Et leur pensée est tout sauf libre. Car bouffer du curé est aujourd’hui un triste et pathétique anachronisme. De surcroît il n' y a rien à se mettre sous la dent : les curés sont devenus très maigres... Les libres penseurs ne voient pas les mosquées qui poussent autrement  plus vite que les crèches. D'ailleurs ils ne sont certainement pas loin de penser qu’Allah est grand et que Jésus est petit. C'est pourquoi ils font la danse du ventre devant ceux qui font la danse du scalp autour des églises.

Pas besoin d’être catholique pour aimer les crèches. Elles font depuis toujours partie du paysage français au même titre que les églises, les chapelles, les cathédrales et les calvaires. Elles sont belles et touchantes dans l'hommage qu'elles rendent à la maternité et à la naissance. A une époque où les femmes en prennent plein la gueule puisque selon certains elles ne sont pas les égales des hommes c'est un beau message. En plus – ne négligeons rien - les crèches rappellent que selon une expression légère, Jésus est né de mère juive et de père inconnu (j’espère ne choquer personne)...

Il convient de regarder les choses en face et de les nommer. Si il y a de plus en plus d’initiatives pour installer des crèches de la Nativité, c'est en réaction à la multiplication des mosquées sur notre sol.  Prudentes, les associations catholiques se refusent à le dire. Mais telle est la vérité. Il y a donc – pourquoi le nier ? - un match crèches-mosquées. Que les plus belles gagnent ! Des considérations esthétiques m’amènent à parier sur les crèches. Sur ce, Joyeux Noël à tous ! Aux Chrétiens, aux Juifs, aux Musulmans, aux Bouddhistes et même aux libres penseurs.

Et du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Texas - 06/12/2014 - 11:16 - Signaler un abus Peguy :

    " Tout commence en mystique et finit en politique " . Par un curieux hasard , comme les manifestations " spontanées " contre l' excès de violences policières , il s' est produit les mêmes faits dans la ville de Piedmont , Alabama , dans laquelle une association de libres penseurs ( FFRF ) à tenté de supprimer une " Christmas Parade " pratiquée de tous temps . Le maire n' a pas cédé aux pressions .

  • Par cloette - 06/12/2014 - 16:57 - Signaler un abus Papaoutai

    Non, ça ne me choque pas "né de père inconnu" car si celui ci était un être humain en effet il est inconnu, peut être romain, philistin, ou juif auquel cas Jésus serait juif 100%, si l'origine est divine, le père est également inconnu car qui se targue de connaître Dieu ? On peut aussi remplacer Noël par fête de la maternité ( très joli ) ou fête du solstice d'hivers Joyeuses fêtes !

  • Par Anguerrand - 06/12/2014 - 19:23 - Signaler un abus Le christianisme un rempart

    peut être le dernier contre un islam conquérant. Peut être la dernière valeur occidentale qui impressionne les musulmans, rien que pour ça je me revendiquerait toujours " chrétien".

  • Par sheldon - 06/12/2014 - 21:17 - Signaler un abus Ces "crèches" sont les dernières bouées du radeau de la Méduse !

    Il y a encore une vingtaine d'années il ne serait venu à l'idée d'aucune mairie ou autre de faire une crèche avec "petit Jésus". Mais les français ne se sentaient pas encore menacés dans leur culture. Je pense donc que toutes ces manifestations "catholiques", alors que peu de français sont pratiquants, sont un peu ressenties comme les dernières bouées de sauvetage qui nous restent pour nous sauver de ce radeau de la Méduse sur lequel on est tombé ! Même une culture "faible" se rebiffe quand elle se sent en voie de disparition dans son propre pays !

  • Par Anguerrand - 07/12/2014 - 07:35 - Signaler un abus À Sheldon

    Vous avez tout à fait raison, les français sont peu pratiquant, mais encore très majoritairement se sentent proche du christianisme. Il n'imaginerait pas un instant pour beaucoup ne pas se marier ou être enterré sans prêtre et sans passage à l'église. Au rythme actuel de toute façon nous serons obligés de passer par la case MOSQUÉE, SE SE OBLIGATOIRE!

  • Par precepte - 07/12/2014 - 18:30 - Signaler un abus Crèches

    Il serait intéressant de connaître la réaction de La Libre Pensée lorsque Hidalgo a organisé un repas à la mairie de Paris pour l'ouverture du ramadan. La libre pensée aime bouffer du curé ! Ont-ils de l'appétit pour bouffer de l'imam ?

  • Par ISABLEUE - 08/12/2014 - 13:34 - Signaler un abus Hey !!

    C'est quand même l'anniversaire de la naissance d'un juif !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoit Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€